Les chefs religieux dénoncent l’extrémisme en Europe

03/12/20

Une femme chante la «Marseillaise», l’hymne national français, devant la basilique Notre-Dame de l’Assomption à Nice le 31 octobre 2020, pour rendre hommage aux victimes deux jours après qu’un agresseur au couteau a tué trois personnes, tranchant la gorge de deux, à l’intérieur de l’église de la ville de la Côte d’Azur. (AFP)
RIYAD: Le Centre international du roi Abdullah bin Abdul Aziz pour le dialogue interreligieux et interculturel (KAICIID), en collaboration avec le Conseil européen des chefs religieux, a organisé un séminaire de dialogue virtuel sous le thème «Les contributions des chefs religieux à la lutte contre l’extrémisme violent et à la promotion Cohésion en Europe: lutte et réponse.

Le séminaire faisait partie d’une série d’initiatives de KAICIID pour promouvoir la cohésion sociale en Europe à la suite des récents attentats terroristes en France et en Autriche.

Le secrétaire général de KAICIID, Faisal bin Muaammar, a déclaré que le comportement des terroristes découlait d’une compréhension fausse et trompeuse de leur religion. «Ils ont choisi le langage de la violence, laissant derrière eux toutes les alternatives pacifiques», a-t-il déclaré.

POINTS FORTS

Le séminaire faisait partie d’une série d’initiatives de KAICIID pour promouvoir la cohésion sociale en Europe à la suite des récents attentats terroristes en France et en Autriche.

Bin Muaammar a souligné les effets des plateformes de médias sociaux sur la violence et la haine après des attaques similaires au cours des dernières années.

«Les réponses et contre-réponses des adeptes des religions et des cultures en Europe et dans le monde en général alimentent la controverse, les discours de haine et les crimes selon les recherches et les études adoptées à cet égard», a-t-il déclaré.

«L’abus de religion d’une part, et le ciblage des composantes sociales, de la religion, de la race et de la culture, d’autre part, sont devenus une caractéristique passionnante de certaines sociétés. La semaine dernière, il y a eu une attaque contre un rabbin dans une rue de Vienne en raison de son apparente identité religieuse uniquement. Derrière chaque histoire comme celle-ci, il peut y avoir des centaines d’histoires similaires hors des projecteurs », a-t-il ajouté.

Les participants ont abordé plusieurs thèmes, notamment l’efficacité du dialogue et le renforcement des partenariats entre les chefs religieux et les décideurs pour prévenir l’extrémisme et la violence potentielle.

Bin Muammar a déclaré que le séminaire virtuel reflétait la tentative du centre de «fournir un espace de réflexion, de confiance et de participation».

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

LIM et UPEACE s’associent pour promouvoir la paix et le dialogue civilisé

26/11/20

Le secrétaire général de la LIM, Mohammed bin Abdulkarim Al-Issa (montré à l’écran) préside une réunion jeudi. (SPA)

RIYAD: La Ligue islamique mondiale (LIM) et l’Université pour la paix mandatée par l’ONU (UPEACE) ont lancé un livre dédié à la promotion de la paix, des droits de l’homme et du dialogue entre les civilisations.

L’ouvrage, co-écrit par 32 personnalités religieuses, internationales, politiques, intellectuelles et médiatiques du monde entier, a été lancé à Djeddah pour marquer le 75e anniversaire de l’ONU et les 100 ans de multilatéralisme.

Le Dr Mohammed bin Abdulkarim Al-Issa, secrétaire général de la LIM, a déclaré: «J’ai toujours dit que 10 pour cent des humains sont capables d’apporter la paix et l’harmonie dans notre monde.

«Les chefs religieux et les institutions publiques et privées, y compris les institutions internationales, ont la responsabilité de contribuer efficacement à la réalisation de nos aspirations communes.

«Une alliance civilisée doit être conclue qui représente la réalité de la compréhension, de la tolérance et de la coopération de tous, ainsi que la promotion de la prise de conscience du fait que Dieu a établi les principes de différence, de diversité et de pluralisme.»

Al-Issa a ajouté: «L’histoire nous a donné des leçons et des sermons qui prouvent qu’il n’y a pas de vainqueur dans les affrontements et conflits de civilisation, ce qui signifie que les idées ne peuvent être communiquées que par la sagesse et le respect mutuel.»

Alvaro Iranzo Gutierrez, l’ambassadeur d’Espagne en Arabie saoudite, a déclaré que l’Espagne avait également tenté de jouer un rôle dans les efforts internationaux visant à fournir une structure de dialogue entre les communautés et les religions.

Il a souligné que la recherche pour le livre, coordonnée par UPEACE et la LIM, a fourni «la réfutation intellectuelle nécessaire et complète de tous les négatifs afin de s’élever au-dessus des perceptions du passé qui mettent en évidence les divisions».

Francisco J. Chacon Hernandez, ambassadeur du Costa Rica aux Émirats arabes unis et en Jordanie, a félicité la LIM et UPEACE pour le travail «inspirant» qui, selon lui, contribuerait à ouvrir la voie à la paix.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Le roi Salmane affirme que l’Arabie saoudite lutte énergiquement contre l’idéologie extrémiste et le terrorisme

24/11/20

Le roi Salmane d’Arabie saoudite (Photo fournie/Arab News)
  • Le roi Salmane d’Arabie saoudite a déclaré que le Royaume prenait d’importantes initiatives visant à lutter contre l’idéologie extrémiste et le terrorisme
  • Le roi Salmane souligne également la volonté de l’Arabie saoudite de renforcer ses relations avec les pays de l’Union européenne

RIYAD: Le roi Salmane d’Arabie saoudite a déclaré que le Royaume prenait d’importantes initiatives visant à lutter contre l’idéologie extrémiste et le terrorisme.

Cette déclaration a été faite à l’occasion d’un appel téléphonique avec Charles Michel, président du Conseil européen, rapporte l’Agence de presse saoudienne.

Au début de cet appel, Charles Michel a félicité le roi pour le «succès remarquable» du sommet du G20 organisé à Riyad le week-end dernier.

Charles Michel salue les efforts notables du Royaume dans la lutte contre l’extrémisme et le terrorisme, ainsi que la volonté du Conseil de renforcer la coopération dans ces domaines avec le Royaume, étant donné son rôle de leader dans le monde islamique.

Le roi Salmane souligne également la volonté de l’Arabie saoudite de renforcer ses relations avec les pays de l’Union européenne.

Il indique que le Royaume a pris d’importantes initiatives visant à combattre l’idéologie extrémiste et le terrorisme, à promouvoir la tolérance et la coexistence entre les peuples ainsi que le dialogue entre les religions.

Ce texte est la traduction d’un article paru sur Arabnews.com.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Le succès de l’Arabie saoudite dans l’élimination de l’extrémisme est salué

14/11/20

Dr Yousef bin Ahmed Al-Othaimeen. (SPA)

« La digression du prince héritier a expliqué que l’islam criminalisait les opérations terroristes et interdisait l’effusion de sang »
DJEDDAH: Le secrétaire général de l’Organisation de la coopération islamique, Dr Yousef Al-Othaimeen, a confirmé que le discours du prince héritier Mohammad ben Salmane, dans lequel il a remercié le roi Salmane, selon son discours devant le Conseil de Shoura, était caractérisé par la transparence dans toutes les affaires locales, y compris les réalisations de l’Arabie saoudite dans un court laps de temps.

Il a salué l’assurance du prince héritier que le Royaume combattait le terrorisme et l’extrémisme en éliminant le projet idéologique qui était établi depuis 40 ans, alors que les citoyens saoudiens faisaient preuve de tolérance et rejetaient les idées extrémistes. «La digression du prince héritier a expliqué que l’islam criminalisait les opérations terroristes et interdisait les effusions de sang.»

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Le roi Salmane et Angela Merkel discutent G20 et lutte contre l’extrémisme

10/11/20

Le roi Salmane d’Arabie saoudite et la chancelière allemande Angela Merkel ont eu un entretien téléphonique pour discuter du terrorisme et du G20. (Dossier / Palais royal saoudien / AFP)

Le roi Salmane a également réitéré la position du Royaume, qui condamne fermement les caricatures offensantes du prophète Mahomet
Le roi a également déclaré qu’il était important de promouvoir le rapprochement entre les fidèles des différentes religions
RIYAD: L’Arabie saoudite et l’Allemagne ont convenu lundi de la nécessité de lutter contre toutes formes d’extrémisme et de terrorisme, a rapporté l’agence de presse saoudienne.

Lors d’un entretien téléphonique avec la Chancelière allemande, Angela Merkel, le Roi Salmane a affirmé que le Royaume condamne fermement les attentats terroristes commis récemment en France et en Autriche.

Trois personnes ont été tuées dans une attaque au couteau dans une église de la ville de Nice, dans le sud de la France, le 29 octobre. Dans la capitale autrichienne, à Vienne, des hommes armés ont orchestré des attaques simultanées dans la ville, notamment près d’une synagogue, tuant au moins quatre personnes.

Le roi a également réitéré la position du Royaume, qui condamne fermement les caricatures offensantes du prophète Mahomet. Il a affirmé que «la liberté d’expression est une valeur morale primordiale qui favorise le respect et la coexistence entre les peuples, et non un outil pour répandre la haine et mener vers une confrontation entre les cultures et les civilisations.»

Le roi Salmane a également déclaré qu’il était important de promouvoir le rapprochement entre les fidèles des différentes religions et les tenants de diverses civilisations, de répandre les valeurs de tolérance et de modération, et de rejeter toutes les formes de pratiques génératrices de haine, de violence et d’extrémisme.

Au cours de l’appel, les deux parties ont également discuté des relations bilatérales et des moyens de les renforcer dans divers domaines, parallèlement aux efforts déployés en vue de la préparation du prochain sommet annuel du G20.

L’Arabie saoudite assume la présidence du G20 depuis le 1er décembre 2019, et devrait accueillir le 15e G20 dans sa capitale Riyad, les 21 et 22 novembre.

Ce texte est la traduction d’un article paru sur Arabnews.com

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

L’Arabie saoudite et la lutte de l’ONU contre le terrorisme saluées lors du lancement d’une «expo virtuelle»

07/07/20

Abdallah Al-Mouallim est président du conseil consultatif de l’UNCCT. (Photo ONU)

L’UNCCT a été créée en 2011 pour promouvoir la coopération internationale contre le terrorisme
LONDRES: L’Arabie saoudite a été un partenaire crucial aux côtés des Nations Unies dans la lutte contre le terrorisme, a déclaré l’ambassadeur du Royaume-Uni auprès des Nations Unies.

Abdallah Al-Mouallimi a fait ces commentaires alors que le Centre des Nations Unies contre le terrorisme (UNCCT) a lancé mardi une «expo virtuelle» dans ses travaux.

« Le Royaume d’Arabie saoudite a été un partenaire essentiel aux côtés des Nations Unies dans la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme », a déclaré Al-Mouallimi, président du conseil consultatif du centre.

«J’ai l’intention de souligner le soutien continu de l’Arabie saoudite à l’UNCCT en tant que Centre d’excellence dans la lutte contre le terrorisme», a-t-il ajouté.

L’UNCCT a été créée en 2011 pour promouvoir la coopération internationale contre le terrorisme et aider les États membres à mettre en œuvre la stratégie mondiale de lutte contre le terrorisme. L’Arabie saoudite a financé le projet avec 110 millions de dollars.

Al-Mouallimi a accueilli mardi le lancement de l’expo virtuelle.

L’exposition « présente le Centre en tant que leader mondial de la prévention et de la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent grâce à des efforts de renforcement des capacités dans le monde entier », a déclaré l’UNCCT.

L’exposition virtuelle durera quatre semaines en ligne.

https://www.un.org/counter-terrorism-expo/

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

L’envoyé saoudien de l’ONU appelle à des sanctions terroristes plus larges

11/03/20

Al-Mouallimi s’est concentré sur les questions convenues par les États de l’OCI après des consultations menées par l’Arabie saoudite

La réunion a été présidée par les Émirats Arabes Unis au siège des Nations Unies à New York mardi

JEDDAH : Le terrorisme ne doit pas être lié à la religion, la nationalité ou la race, a déclaré Abdallah Al-Mouallimi, représentant permanent de l’Arabie saoudite auprès de l’ONU, lors d’une réunion des ambassadeurs des États membres de l’Organisation de Coopération Islamique (OCI).

Dans son discours en tant que président du groupe islamique de lutte contre le terrorisme au nom de l’OCI, Al-Mouallimi a déclaré que l’utilisation de termes liant le terrorisme à la religion, tels que État islamique, devrait être évitée.

Il ne doit pas y avoir de discrimination entre les groupes terroristes de toutes les religions et sectes, et les appels à l’extrémisme et au terrorisme doivent être condamnés quelle que soit leur source, a-t-il ajouté.

La réunion a été présidée par les Émirats Arabes Unis au siège des Nations Unies à New York mardi.

Al-Mouallimi s’est concentré sur les questions convenues par les États de l’OCI après des consultations menées par l’Arabie saoudite.

Le discours de l’envoyé saoudien a résumé le rôle majeur des États membres de l’OCI dans la lutte contre le terrorisme, et leur appel à la mise en œuvre complète de la stratégie antiterroriste, ainsi que leur accent sur le plein respect de la souveraineté et de l’égalité conformément à la charte des Nations Unies.

Al Mouallimi a appelé à une prolongation des sanctions du Conseil de sécurité concernant Daech et Al-Qaïda afin d’inclure tous les groupes terroristes qui ont ciblé les musulmans.

Il a également exhorté les pays à élaborer des stratégies globales pour protéger les infrastructures essentielles contre les attaques terroristes.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

L’Arabie saoudite condamne l’attaque d’une église au Burkina Faso

20/02/20

Un soldat garde des réfugiés qui avaient fui les attaques dans le nord du Burkina Faso. (Photo de fichier Getty Images / AFP)

  • Des hommes armés ont tué 24 personnes, dont un pasteur d’église, et enlevé trois autres personnes dans l’attaque de Dori
  • L’année dernière, plus de 1 300 civils ont été tués lors d’attaques au Burkina Faso, plus de sept fois l’année précédente

RIYAD: L’Arabie saoudite a condamné une attaque terroriste contre une église dans le nord-est du Burkina Faso au cours de laquelle 24 personnes ont été tuées et trois enlevées.

Le Ministère saoudien des affaires étrangères a exprimé les condoléances du Royaume aux familles des victimes, ainsi qu’au gouvernement et au peuple du Burkina Faso, et a réitéré son rejet de la violence, du terrorisme et de l’extrémisme.

Dimanche, des hommes armés ont tué 24 personnes, dont un pasteur d’église, et enlevé trois autres au Burkina Faso. C’était la dernière attaque contre un chef religieux dans la nation ouest-africaine de plus en plus instable. Sihanri Osangola Brigadie, maire de la commune de Boundore, a déclaré que l’attaque avait eu lieu dans la ville de Pansi, dans la province de Yagha.

Une vingtaine d’agresseurs ont séparé les hommes des femmes à l’extérieur d’une église protestante. Au moins 18 personnes ont été blessées.

«Cela m’a fait mal quand j’ai vu ces gens», a déclaré Brigadie après avoir rendu visite à des victimes dans un hôpital de la ville de Dori, à 180 km de l’attaque.

Des chrétiens et des musulmans ont été tués avant l’incendie de l’église, a déclaré un responsable de la sécurité du gouvernement. Les attaques ont ciblé des chefs religieux de la région dans le passé.

La semaine dernière, un pasteur à la retraite a été tué et un autre enlevé par des hommes armés, selon un rapport de sécurité interne pour les travailleurs humanitaires.

L’année dernière, plus de 1 300 civils ont été tués lors d’attaques au Burkina Faso, plus de sept fois l’année précédente, selon le Projet de données sur les lieux et les événements des conflits armés, qui recueille et analyse les informations sur les conflits.

L’insécurité a créé une crise humanitaire. Selon le gouvernement, plus de 760 000 personnes ont été contraintes de quitter leur domicile dans le pays.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

La délégation américaine salue les initiatives de paix de la Ligue islamique mondiale

17/02/20

Le chef de la LIM, le Dr Mohammed bin Abdulkarim Al-Issa, rencontre une délégation américaine. (Fournie)

Al-Issa a souligné «l’engagement de la LIM à des communications fructueuses avec les États-Unis au nom des universitaires et intellectuels de la Oummah islamique afin d’atteindre des objectifs communs»
RIYAD: Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale (LIM), le Dr Mohammed bin Abdulkarim Al-Issa, a rencontré lundi une délégation du Congrès américain.

Les délégués ont apprécié les efforts mondiaux de la LIM pour lutter contre l’extrémisme, la violence et le terrorisme et les initiatives que l’organisation a prises pour promouvoir le dialogue entre les personnes de cultures différentes et pour assurer l’harmonie interculturelle au profit de l’humanité tout entière.

Ils ont également salué les efforts de la LIM pour promouvoir la communication civilisée interreligieuse et interculturelle.

Accueillant la délégation, Al-Issa a souligné « l’engagement de la LIM à des communications fructueuses avec les États-Unis au nom des universitaires et intellectuels de la Oummah islamique afin d’atteindre des objectifs communs ».

«Tout le monde compte sur les institutions religieuses, intellectuelles et de la société civile concernées pour contribuer à un rapprochement positif entre les différentes religions et cultures» pour aider à construire un environnement d’amour, de coopération, de respect mutuel et qui rejette toutes les formes de conflits religieux et culturels.

La réunion a également discuté des questions d’intérêt commun dans les détails.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

L’Arabie saoudite appelle à prendre des mesures pour lutter contre le terrorisme N (N-terror)

11/02/20

Riyad exprime sa confiance dans la capacité de la Chine à lutter contre le virus

RIYADH: Le Cabinet a appelé mardi la communauté internationale à renforcer toutes les mesures visant à lutter contre le terrorisme nucléaire.

La réunion, présidée par le roi Salman à Riyad, a lancé cet appel face aux tensions régionales et à la montée des groupes terroristes armés.

Le ministre des Médias Turki Al-Shabanah, dans une déclaration publiée à l’Agence de presse saoudienne, a déclaré que le ministre avait passé en revue les développements arabes, régionaux et internationaux soulignant la position ferme du Royaume sur les efforts visant à assurer la sécurité et la stabilité mondiales.

L’Arabie saoudite avait souligné son soutien aux résolutions internationales relatives au terrorisme nucléaire lors de sa récente participation à la Conférence internationale sur la sécurité nucléaire à Vienne.

Riyad tient à ce que la sécurité nucléaire soit l’un des principaux éléments de son programme national d’énergie nucléaire pacifique.

Le Cabinet a exprimé sa confiance dans la capacité de la Chine à faire face à la nouvelle flambée de coronavirus.

POINTS REMARQUABLES

Le Cabinet a approuvé l’adhésion du Royaume à l’accord-cadre pour la création de l’Alliance Internationale pour l’Énergie Solaire.
Les ministres ont salué la déclaration de Riyad en tant que « capitale des femmes arabes 2020 ».

Le roi Salman avait exprimé cette position lors d’un appel téléphonique avec le président chinois Xi Jinping la semaine dernière.

Il avait ordonné au Centre d’aide humanitaire et de secours du roi Salmane (KSRelief) de fournir une aide urgente à Pékin pour faire face à la crise.

Le Cabinet a félicité le roi Salman pour son geste, affirmant qu’il reflète les solides relations bilatérales entretenues entre l’Arabie saoudite et la Chine.

Les ministres ont salué la déclaration de Riyad comme « capitale des femmes arabes 2020 ».

Le Cabinet a approuvé l’adhésion du Royaume à l’accord-cadre portant création de l’Alliance Internationale pour l’Énergie Solaire.

Les ministres ont également examiné les préparatifs de la 47e session du Conseil des ministres des affaires étrangères de l’Organisation de Coopération Islamique (OCI) et ont apprécié le soutien constant du Royaume à l’OCI.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)