Le roi Salmane reçoit des dignitaires à Riyad

21/01/20

Le roi Salmane a reçu lundi des universitaires et des personnes âgées. L’Arabie saoudite cherche à créer une culture de tolérance dans le pays. (SPA)

  • L’Arabie saoudite cherche à créer une culture de tolérance afin de lutter contre l’extrémisme et d’instaurer la sécurité et la paix internationales

RIYAD: Le roi Salmane a reçu lundi des princes, le grand mufti du pays, des érudits et des citoyens venus le saluer.

Les dirigeants saoudiens travaillent à combler les lacunes de communication entre le gouvernement et les citoyens.

Ces dernières années, le Royaume a encouragé les responsables gouvernementaux à améliorer la qualité de leurs services et à répondre aux besoins de chaque citoyen.

L’Arabie saoudite cherche également à créer une culture de tolérance afin de lutter contre l’extrémisme et d’instaurer la sécurité et la paix internationales.

En outre, le Royaume vise à respecter des normes élevées de transparence et de responsabilité dans le pays.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Le roi Salmane arrive à Mascate pour rendre hommage à la mort du sultan Qaboos d’Oman

13/01/20

Le roi Salmane est accueilli par de hauts responsables omanais lors de son arrivée à Mascate. (SPA)

DUBAI: Le roi Salmane est arrivé lundi à Oman pour présenter ses condoléances pour la mort du sultan Qaboos bin Said, a rapporté l’agence de presse officielle SPA, et a été accueilli par de hauts responsables saoudiens et omanais.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe rencontre le roi Salmane à Riyad et le prince héritier à AlUla

12/01/20

Le roi Salmane serre la main du Premier ministre japonais Shinzo Abe lors de sa visite à Riyad. (SPA)

  • Le roi a exprimé l’espoir que son pays et le Japon approfondiront leur partenariat stratégique
  • Abe a également rencontré le prince héritier Mohammed ben Salmane sur l’ancien site d’AlUla

RIYAD: Le Premier ministre japonais Abe Shinzo a rencontré dimanche le roi et le prince héritier d’Arabie saoudite pour discuter de la situation régionale, au cours de la première étape de sa tournée au Moyen-Orient.

Le Premier ministre a été reçu par le roi Salmane à Riyad pour des entretiens visant à faciliter les relations entre les États-Unis et l’Iran.

Il a ensuite rencontré le prince héritier Mohammed ben Salmane à AlUla, où ils ont discuté des développements régionaux, Abe a salué la conduite du Royaume lors de la récente montée des tensions dans la région.

« La réunion était très riche », a déclaré Masato Ohtaka, directeur général de la presse et de la diplomatie publique du ministère japonais des Affaires étrangères. «Ils ont échangé des vues sur la situation actuelle et sur ce qui doit être fait pour désamorcer la tension ».

Au cours de la réunion, le Premier ministre a déclaré au prince héritier qu’il fallait éviter une nouvelle escalade de la situation, et Ohtaka a ajouté: «Il (Abe) apprécie le fait que les pays concernés tels que l’Arabie saoudite font preuve de retenue.

«Abe a mentionné que toute confrontation militaire qui pourrait avoir lieu au Moyen-Orient, y compris en Iran, aurait un impact profond sur la paix et la stabilité non seulement de la région mais aussi du monde ».

Au sujet du rôle de médiation du Japon avec l’Iran, Ohtaka a déclaré: «Ce sujet sur l’Iran est extrêmement délicat. J’hésite à entrer dans trop de détails à ce sujet. Nous ne qualifions pas nécessairement nos efforts de médiation ». Il a noté que le Japon était le seul pays d’Asie à s’être engagé sur cette question.

Le porte-parole a également souligné comment le Japon pourrait jouer un rôle, compte tenu de ses relations étroites avec les États-Unis et de ses liens avec l’Iran.

« Le Japon est un allié des États-Unis, et a également une relation de longue date avec l’Iran, et sur la base de ces relations, il s’est engagé à jouer un rôle dans ces contextes », a ajouté Ohtaka.

Abe et le prince héritier ont également discuté d’autres questions bilatérales, le chef japonais ayant été reçu avec l’hospitalité saoudienne traditionnelle dans une tente bédouine. Leur réunion, qui a duré environ une heure, comprenait une discussion privée de 20 minutes.

 https://twitter.com/arabnews/status/1216453570104524800

Le Premier ministre japonais a déclaré qu’il appréciait hautement les efforts de réforme en cours au sein du Royaume qui étaient non seulement importants pour l’Arabie saoudite, mais aussi pour la région et finalement le monde.

Abe a promis que le Japon soutiendrait pleinement les efforts de réforme du prince héritier Mohammed à travers la Vision 2030 saoudo-japonaise, un cadre de coopération qui existe depuis 2016. Les deux nations travaillent sur un large éventail de domaines et ont déjà conclu quatre réunions au niveau ministériel et identifié 69 domaines de coopération.

Au cours de leurs entretiens à Riyad, Abe et le roi Salmane ont confirmé leur coopération en vue du succès des réunions du G20 qui seront organisées par l’Arabie saoudite cette année et des Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo. Au cours de ses discussions de 40 minutes, le roi a exprimé l’espoir que son pays et le Japon approfondiraient leur partenariat stratégique dans divers domaines, pas seulement dans le secteur de l’énergie.

La séance du jour était la cinquième rencontre entre les deux dirigeants depuis le début de l’administration actuelle d’Abe en décembre 2012. À cette époque, le roi Salmane était prince héritier.

Dans sa discussion avec le prince héritier Mohammed, Abe a déclaré que le Japon soutiendrait l’Arabie saoudite dans son accueil du prochain sommet du G20 à Riyad. Le prince héritier a à son tour promis que le Royaume donnerait suite aux résultats de la dernière réunion du G20 à Osaka.

 https://twitter.com/ArabNewsjp/status/1216413819184013313

Lorsque le dirigeant japonais est arrivé à AlUla, sa délégation a été reçue par le prince Badr bin Abdullah bin Farhan Al-Saud, ministre saoudien de la Culture et gouverneur de la Commission royale pour AlUla.

AlUla, la dernière étape de la visite d’Abe au Royaume avant de poursuivre son voyage aux Émirats arabes unis et à Oman, regorge de trésors archéologiques nichés au milieu de superbes paysages désertiques.

La décision de l’Arabie saoudite d’ouvrir la ville d’Hégra et la vallée d’AlUla restaure un chapitre manquant dans l’histoire de la péninsule arabique et du monde. Portant le nom de Mada’in Salih à l’époque post-islamique, la ville perdue d’Hégra a été construite par les Nabatéens, comme son célèbre jumeau Petra en Jordanie. Ils contrôlaient les routes commerciales rentables qui traversaient la péninsule arabique d’est en ouest et du nord au sud à partir du IVe siècle av. à A.D.106.

La visite d’Abe à AlUla mettra en lumière l’ancien site alors qu’il se prépare à ouvrir ses portes au public plus tard cette année.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Le roi Salmane affirme la solidarité de l’Arabie saoudite avec l’Australie à propos de la crise des feux de brousse

10/01/20

  • Le roi Salmane a également présenté ses condoléances aux familles des défunts. (SPA)

RIYAD: Le roi Salmane a appelé jeudi le Premier ministre australien Scott Morrison pour exprimer sa solidarité avec le pays lors de sa crise des feux de brousse.

Il a confirmé la volonté du Royaume de fournir une assistance afin que l’Australie puisse surmonter la catastrophe.

Le roi a également exprimé ses condoléances au Premier ministre et aux familles des défunts, souhaitant aux blessés un prompt rétablissement.

Il a déclaré que l’Arabie saoudite et son peuple partageaient la douleur des Australiens.

Morrison a exprimé ses remerciements et son appréciation au roi Salmane et au peuple saoudien pour leur empathie.

Les feux de brousse catastrophiques ont tué au moins 26 personnes et détruit plus de 2 000 maisons.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Le roi Salmane reçoit des ambassadeurs étrangers au Royaume

09/01/20

Le roi Salmane reçoit un groupe d’ambassadeurs étrangers au Royaume lors d’une cérémonie à Riyad mercredi. (SPA)

Le roi Salmane a reçu mercredi un groupe d’ambassadeurs étrangers au Royaume lors d’une cérémonie à Riyad.

Le monarque a accueilli les envoyés Francisco Chacon Hernandez (Costa Rica), Jorge Daccarett (Chili), Lulzim Mjeku (Kosovo), Balazs Selmeci (Hongrie), Dusanka Jeknic (Monténégro), Ali Jabir Mwadini (Tanzanie), Sidi Aly (Mauritanie) et Showkutally Soodhun (Maurice).

Lors de la réception, le roi a exprimé ses salutations aux dirigeants de leurs pays respectifs et a souhaité aux diplomates de réussir dans leurs missions pour renforcer et développer les relations entre l’Arabie saoudite et leurs nations.

Les ambassadeurs ont également transmis les salutations des dirigeants de leur pays au roi Salmane et ont souligné leur souhait de renforcer les liens avec le Royaume dans tous les domaines.

Le ministre d’État saoudien et membre du Cabinet, Dr Musaed Al-Aiban, le ministre des Affaires étrangères, le prince Faisal bin Farhan, et un certain nombre de responsables ont également assisté à la cérémonie.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Le roi Salmane reçoit la plus haute distinction pour ses efforts humanitaires

01/01/20

Le roi Salmane a été honoré par l’Organisation du Croissant-Rouge arabe et de la Croix-Rouge (ARCO) pour ses efforts humanitaires. (SPA)

  • Il a reçu la médaille Abu Bakr Al-Siddiq, qui est la plus haute distinction décernée par ARCO
  • Le roi a exprimé ses remerciements à tous les membres de la délégation de l’ARCO, saluant le travail humanitaire de l’organisation et lui souhaitant plein succès.

RIYAD: Le roi Salmane a été honoré par l’Organisation du Croissant-Rouge arabe et de la Croix-Rouge (ARCO) pour ses efforts humanitaires, a rapporté l’agence de presse saoudienne.

Il a reçu la médaille Abu Bakr Al-Siddiq, qui est la plus haute distinction décernée par ARCO et décernée aux rois et aux chefs d’État en reconnaissance de leur travail, en particulier dans le monde arabe.

Le prix a été décerné mercredi lors de la réception par le roi du secrétaire général de l’ARCO, le Dr Saleh bin Hamad Al-Tuwaijri, et reconnaissait les efforts du monarque pour réduire les souffrances humaines et la reconnaissance du rôle de pionnier de l’Arabie saoudite dans le domaine humanitaire.

Le roi a exprimé ses remerciements à tous les membres de la délégation de l’ARCO, saluant le travail humanitaire de l’organisation et lui souhaitant plein succès.

Al-Tuwaijri a remercié le Royaume d’avoir fourni une aide humanitaire, de secours et de développement aux personnes touchées par des catastrophes et des crises, et pour les efforts diplomatiques du roi aux niveaux régional et international.

Il a ajouté que le Royaume arrivait en tête de liste des pays donateurs et qu’il allouait un pourcentage plus élevé de l’aide provenant de son revenu national que les autres pays donateurs. L’aide saoudienne a dépassé 40 milliards de dollars au cours des 15 dernières années et a été distribuée dans 124 pays sur tous les continents, a-t-il déclaré dans son discours.

Le ministre saoudien des Affaires étrangères, le prince Faisal bin Farhan, le ministre d’État Dr Musaed bin Mohammed Al-Aiban et le ministre de la Santé et président du conseil d’administration de l’Autorité du Croissant-Rouge saoudien, le Dr Tawfiq bin Fawzan Al-Rabiah, ont assisté à la réception.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Le roi Salmane publie un arrêté royal pour lutter contre la corruption

13/12/19

Le roi Salmane a approuvé l’organisation des préparatifs de lutte contre la corruption financière et administrative. (SPA)

  • L’arrêté royal approuve l’organisation des préparatifs de lutte contre la corruption financière et administrative

DJEDDAH: Trois ordonnances royales ont été émises jeudi pour lutter contre la corruption financière et administrative.

Les dispositions organisationnelles et structurelles liées à la lutte contre la corruption financière et administrative sont les suivantes:

Approuver les dispositions organisationnelles et structurelles liées à la lutte contre la corruption financière et administrative, sous la bonne forme.

Les dispositions organisationnelles et structurelles liées à la lutte contre la corruption financière et administrative sont les suivantes:

  • Incorporation de l’autorité de contrôle et d’enquête et du Mabahith à l’autorité nationale de lutte contre la corruption et modification de son nom en autorité de contrôle et de lutte contre la corruption.
  • Le président de la Commission nationale anti-corruption assume les pouvoirs accordés au chef de la Commission de surveillance et d’enquête, ainsi que les pouvoirs du chef de la Mabahith. Il peut également déléguer quiconque il estime exercer certains de ces pouvoirs, jusqu’à ce que toutes les procédures légales nécessaires soient accomplies et mises en œuvre.
  • Une unité d’enquêtes et de poursuites pénales sera créée au sein de l’Autorité de contrôle et de lutte contre la corruption, qui sera chargée des enquêtes criminelles et des poursuites pénales liées à la corruption financière et administrative.
  • Le chef de l’Autorité de contrôle et de lutte contre la corruption coordonne avec le procureur général du ministère public la poursuite des enquêtes sur les cas de corruption financière et administrative dans certaines régions du Royaume qui ne disposent pas de succursales de l’Autorité de contrôle et de lutte contre la corruption, à condition qu’un mécanisme spécifique soit établi entre le ministère public et l’Autorité pour garantir que ces affaires soient identifiées et suivies par l’Autorité, en plus de contrôler leur issue.
  • La juridiction spatiale sera exercée dans tous les cas liés à la corruption financière et administrative au tribunal spécial de Riyad.
  • L’Autorité de contrôle et de lutte contre la corruption prend les mesures nécessaires concernant les délits de corruption financière et administrative, ses auteurs et ses parties, qu’il s’agisse de personnes ordinaires ou d’employés civils ou militaires, de personnes en poste ou autres, ou de personnes avec un caractère moral lié à ces crimes.
  • Le jugement rendu par le tribunal compétent pour condamner tout salarié ou les personnes en sa position pour une infraction pénale liée à la corruption financière et administrative entraîne leur révocation de leur poste.
  • Si l’enquête auprès de l’agent public ou de ses fonctions fait naître de fortes suspicions portant atteinte à la dignité ou à l’intégrité du travail, le président de l’Autorité peut, après en avoir discuté avec le chef de l’agence à laquelle l’employé est affilié, suggérer son licenciement par arrêté royal, sans préjudice de l’achèvement des poursuites pénales contre lui.
  • Si une augmentation non pertinente se produit dans la richesse du fonctionnaire et de ceux qui occupent son poste après avoir assumé un emploi qui n’est pas proportionné à ses revenus ou à ses ressources sur la base des preuves provenant d’enquêtes financières prouvant qu’il avait commis des délits de corruption financière ou administrative, alors il doit prouver que sa fortune a été acquise légitimement. S’il n’est pas en mesure de le prouver, les résultats des enquêtes financières seront transmis au service d’enquêtes et de poursuites pénales de l’Autorité, pour enquêter sur l’employé en question et prendre les mesures nécessaires.

L’arrêté royal prévoyait également que les procédures nécessaires devaient être accomplies conformément aux dispositions.

Il a été ordonné au Dr Abdul Rahman bin Ibrahim Al-Hussein, chef de l’autorité de contrôle et d’enquête de quitter son poste et d’être nommé membre du Conseil de la Shoura.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Le roi Salman reçoit le président de la Chambre des représentants libyen

03/12/19

Aquila Saleh Issa, président de la Chambre des représentants libyenne, a appelé lundi le roi Salman à Riyad.

Au cours de la réunion, ils ont examiné les relations entre les deux pays et les perspectives de coopération bilatérale, notamment entre le Conseil du Shoura saoudien et son homologue libyen.

Issa a également tenu une réunion séparée avec le président du Conseil de la Shoura saoudienne, M. Abdullah Al-Asheikh, qui s’est félicité des liens profonds existant entre l’Arabie saoudite et la Libye.

Al-Asheikh a exprimé l’espoir que cette visite contribuerait au développement des relations entre les deux pays et en particulier entre le Conseil du Shoura saoudien et la Chambre des représentants libyenne.

Ils ont également discuté de l’initialisation du rôle des comités d’amitié parlementaires dans les deux conseils.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Le roi Salman reçoit les salutations du Premier ministre de Malaisie

04/11/19

  • Le message a été transmis au roi lors de sa rencontre avec le Dr Maszlee Malik

RIYADH: Le roi Salman a reçu les salutations du Premier ministre malaisien, le Dr Mahathir Mohamad.
Le message a été transmis au roi lors de sa rencontre avec le docteur Maszlee Malik, ministre malaisien de l’Education et envoyé spécial du Premier ministre, à Riyadh dimanche.         Le roi a envoyé les salutations.

Du côté saoudien, le ministre d’Etat Turki ben Mohammed bin Fahd bin Abdel Aziz, le ministre des Affaires étrangères Prince Faisal bin Farhan bin Abdullah, le ministre d’État M. Musaed bin Mohammed Al-Aiban et l’ambassadeur de l’Arabie saoudite en Malaisie Mahmoud bin Hussein Qattan, parmi d’autres officiels des deux pays.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

La visite de Bolsonaro constitue « une étape majeure dans le renforcement des relations entre la KSA et le Brésil

02/11/19

Bolsonaro et sa délégation sont arrivés à Riyad lundi soir et ont été invités d’honneur à la Future Investments Initiative (FII)
RIYADH: Le président de la Chambre de commerce arabo-brésilienne, Rubens Hannun, a qualifié de « extrêmement importante » la visite du président brésilien Jair Bolsonaro en Arabie saoudite, affirmant qu’il s’agissait d’une étape majeure dans le renforcement des relations entre les deux pays.

Dans une interview accordée à Arab News lors du Forum des entreprises saoudiennes et brésiliennes, auquel ont assisté Majd Al-Qasabi, ministre saoudien du Commerce et de l’Investissement, Majun Al-Qasabi, a déclaré: «La visite du président en Arabie saoudite est extrêmement importante, car elle inclut le président. Les dirigeants des deux côtés devraient se parler, il est donc très important, de mon point de vue, de savoir ce qui s’est passé ces deux jours.  »

M. Bolsonaro est arrivé à Riyad lundi soir avec une délégation de ministres, de parlementaires et des chefs d’entreprises . Il était l’invité d’honneur de la Future Investments Initiative (FII).

Hannun a déclaré: « Je connais l’importance de l’Arabie saoudite. C’est ma quatrième visite en 2019. J’essaie de collecter plus d’informations, de me rapprocher des entreprises et du gouvernement et d’aider à la coordination. »

«Je vois aujourd’hui l’Arabie saoudite comme plus moderne. elle s’améliore avec davantage de technologie et envisage l’avenir avec un plan stratégique détaillé dans Saudi Vision 2030 – un pionnier pour le monde. avec toute sa diversité, il a ouvert une nouvelle chaîne et un nouveau défi pour l’Arabie saoudite et le Brésil.

«Je vois tous les jours que les hommes d’affaires peuvent s’asseoir, négocier et établir des partenariats stratégiques, qui peuvent commencer au Brésil et se terminer en Arabie saoudite ou inversement. L’Arabie saoudite peut être une plaque tournante pour la région et une plaque tournante pour l’industrie brésilienne. ”

Il a ajouté que, pour que de nouveaux progrès puissent être réalisés, une plus grande communication entre les canaux était nécessaire entre les organismes publics et privés saoudiens et brésiliens.

Le forum a été témoin de la signature de cinq accords entre les parties saoudienne et brésilienne visant à renforcer la coopération, notamment un mémorandum d’accord entre l’Autorité générale des investissements saoudienne (SAGIA) et l’Agence brésilienne de promotion du commerce et de l’investissement.

Il existait également des mémorandums d’accord entre la SAGIA et la Chambre de commerce arabo-brésilienne, la chambre de commerce et plusieurs clusters industriels, le Fonds saoudien pour le développement et la Banque de développement du Brésil, ainsi que l’Agence de presse brésilo-arabe (ANBA) et Arab News.

S’exprimant sur ce dernier accord, Hannun a déclaré: « Je suis très heureux et honoré d’avoir ce partenariat, cela rapprochera l’Arabie saoudite et le Brésil. »

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)