La santé et la sécurité des citoyens et des résidents sont au cœur des préoccupations : Le roi Salman

24/05/20

Le roi Salman s’est adressé aux résidents saoudiens et au monde musulman à la veille de l’Aïd al-Fitr.

Il a remercié les citoyens et résidents saoudiens pour leur adhésion aux instructions relatives à la distanciation sociale.

JEDDAH : Le roi d’Arabie saoudite, Salman, a déclaré samedi que la santé et la sécurité des résidents et des citoyens du Royaume étaient une préoccupation majeure.

« Le monde est confronté à une pandémie de santé sans précédent », a déclaré le roi dans un discours sur l’Aïd Al-Fitr aux citoyens saoudiens, aux résidents et aux musulmans du monde entier, offrant ses meilleurs vœux pour marquer l’arrivée de la célébration annuelle au milieu de la pandémie de coronavirus.

Le discours prononcé par le ministre intérimaire des Médias, le Dr Majid bin Abdullah Al-Qasabi à la veille de l’Aïd Al-Fitr après des prières maghrébines, est venu à un moment où l’Arabie saoudite et le monde connaissent une crise sanitaire et économique sans précédent.

Le roi Salman a remercié les résidents pour leur engagement en ces temps difficiles. Ils célèbrent la fête musulmane à la maison, beaucoup d’entre eux ne peuvent pas en profiter avec leurs familles en raison des restrictions de séjour à la maison pour freiner la propagation de la pandémie.

Dans son discours, le roi Salman a appelé toute la communauté à comprendre ces circonstances particulières, où les musulmans sont empêchés de faire des prières de l’Aïd et d’échanger des visites, et il a réaffirmé que la sécurité et la santé de tous sont une priorité absolue.

« J’apprécie grandement votre engagement à passer Aïd Al-Fitr chez vous, consciemment et de manière responsable, en respectant les procédures de distanciation sociale et en envoyant des félicitations à l’Aïd par le biais des communications électroniques et de la correspondance. Toutes ces mesures sont pour votre sécurité, car rien n’est plus important qu’une bonne santé. »

Le discours est un coup de fouet pour le moral, car le roi a remercié des centaines de milliers d’agents de santé et d’autres personnes de tous les secteurs qui travaillent jour et nuit à la suite de la pandémie et font tout ce qu’ils peuvent pour fournir aux citoyens le soutien dont ils ont besoin. Grâce aux efforts déployés par le gouvernement saoudien et à la conformité de ses résidents, de grands progrès ont été accomplis.

L’Arabie saoudite n’a ménagé aucun effort pour lutter contre la pandémie et atténuer ses effets. Le Royaume a également fourni une aide généreuse à l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) pour soutenir ses efforts de lutte contre la pandémie. »

Le roi Salman a également abordé dans son discours le rôle de l’Arabie saoudite à l’échelle mondiale et son devoir envers l’humanité lorsque, en tant que président du G20, il a convoqué un sommet extraordinaire des membres du G20 pour discuter de l’impact sanitaire, économique et social de la pandémie et élaborer un plan d’action en réponse à l’épidémie.

« Le Royaume ne ménagera aucun effort pour apporter du bien à l’humanité dans cette pandémie particulière et dans tous les aspects de la vie. »

L’Arabie saoudite a annoncé samedi 2,442 nouveaux cas de coronavirus, dont la majorité a été enregistrée à Riyad à 794.

Il a également annoncé 2,233 nouvelles récupérations et 15 décès.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Le décret royal alloue 9 milliards de riyals aux salariés touchés par les répercussions du coronavirus

03/04/20

Les citoyens peuvent demander une indemnisation en avril et le paiement commencera début mai

JEDDAH : Le roi Salman a publié un décret royal ordonnant l’allocation de 9 milliards de RS (2,4 milliards de dollars) pour indemniser les citoyens travaillant dans des installations touchées par les répercussions de la pandémie.

Le décret royal exempte les saoudiens travaillant dans les établissements du secteur privé concernés des articles 8, 10 et 14 du régime d’assurance-chômage (Sanad).

Ces employés doivent recevoir une compensation mensuelle de 60% du salaire enregistré en assurance sociale pendant trois mois avec un maximum de 9,000 RS par mois.

Le ministre des Finances et président du Conseil d’Administration de l’Organisation Générale des Assurances Sociales, Mohammed Al-Jadaan, a déclaré que le mécanisme de soutien fonctionnera comme le prévoit le programme Sanad pour les installations incluses dans le décret royal.

Cela couvre 100% des saoudiens travaillant dans des établissements employant cinq personnes ou moins et jusqu’à 70% dans des établissements qui en emploient plus de cinq.

L’employeur sera exempté du paiement du salaire mensuel des bénéficiaires pendant la période d’indemnisation conformément au décret.

L’établissement n’a pas le droit de forcer les employés à travailler pendant la période d’indemnisation.

Le nombre de personnes qualifiées pour bénéficier de l’indemnisation dépasse 1,2 million de citoyens.

Les citoyens peuvent demander une compensation au cours du mois d’avril en cours. Le paiement débutera début mai.

Le décret exige que les établissements recommencent à payer les employés dès la fin de l’indemnisation.

Les établissements devraient également poursuivre le paiement des salaires des employés (saoudiens et non saoudiens) qui ne sont pas inclus dans la rémunération.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Le roi Salman commande un traitement gratuit contre les coronavirus en Arabie saoudite, y compris les contrevenants à la résidence

30/03/20

Le roi Salman a ordonné que des traitements gratuits soient dispensés à tous les patients atteints de coronavirus dans tous les établissements de santé publics et privés d’Arabie saoudite. (SPA)

Arrêté royal applicable aux établissements de santé publics et privés
RIYAD: Le roi Salman a ordonné que des traitements gratuits soient fournis à tous les patients atteints de coronavirus dans tous les établissements de santé publics et privés d’Arabie saoudite.

Le ministre de la Santé du Royaume, le Dr Tawfiq bin Fawzan Al-Rabiah, a annoncé l’ordre du roi lors d’une conférence de presse à Riyad lundi et a déclaré qu’il incluait des citoyens et des résidents – même ceux en violation des lois sur la résidence.

Al-Rabiah a déclaré que l’ordre royal découlait de la volonté du roi de mettre la santé des citoyens et des résidents au premier plan et d’assurer la sécurité de tous.

Le nombre de victimes du virus en Arabie saoudite a atteint 1 453 lundi, avec 8 décès confirmés et 115 guérisons.

Le président de la Commission saoudienne des droits de l’homme, Awwad bin Saleh Al-Awwad, a remercié le roi Salman pour la directive.

« Cela reflète l’approche humaine et morale que le Royaume adopte pour faire face à cette pandémie », a-t-il dit, ajoutant que l’Arabie saoudite « tient à garantir que les patients reçoivent le traitement nécessaire selon les normes médicales les plus élevées sans discrimination ».

Il a ajouté: «Cela donne l’exemple le plus frappant dans la préservation des droits de l’homme et de la dignité car tout le monde, qu’il soit citoyen ou résident, devrait jouir de la santé et de la sécurité, y compris les contrevenants au système de résidence ».

Cette démarche, a-t-il dit, reflète clairement l’approche du Royaume fondée sur le respect et la promotion des droits de l’homme sur le terrain.

«Cela montre que l’atout le plus précieux pour l’Arabie saoudite est l’être humain, garantissant ainsi une vie décente et saine, le premier droit de chacun ».

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Le roi Salman d’Arabie saoudite présidera le sommet virtuel extraordinaire des dirigeants du G20

25/03/20

Les chefs d’État de la Jordanie, de l’Espagne, de Singapour et de la Suisse participeront également

RIYAD: Le roi d’Arabie saoudite Salman présidera un extraordinaire sommet virtuel des dirigeants du G20 le 26 mars pour faire avancer la réponse coordonnée mondiale à la pandémie de coronavirus en cours.

Outre les dirigeants du groupe du G20, les chefs d’État jordanien, espagnol, singapourien et suisse participeront également au sommet.

En tant que président en exercice des États du Conseil de Coopération du Golfe, les Émirats arabes unis y participeront également.

Les ministres des Finances et les banquiers centraux du G20 ont convenu lors d’une vidéoconférence distincte cette semaine d’élaborer un « plan d’action » pour répondre à l’épidémie, qui, selon le Fonds Monétaire International, déclenchera une récession mondiale.

Le Royaume, qui assure la présidence du G20 cette année, a appelé la semaine dernière les dirigeants à prendre la parole par vidéoconférence.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Le roi Salman ordonne 10 millions de dollars à l’OMS pour lutter contre le coronavirus

10/03/20

L’OMS (l’Organisation Mondiale de la Santé) salue le don du roi Salman alors que la lutte contre le coronavirus se poursuit.

Quatre nouveaux cas de coronavirus identifiés dans le Royaume à la fermeture des écoles et des collèges.

RIYAD : Le roi Salman d’Arabie saoudite a publié lundi une directive ordonnant le don de 10 millions de dollars pour soutenir les efforts de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) pour lutter contre le coronavirus.

Les autorités saoudiennes ont également déclaré lundi que neuf nouveaux cas de coronavirus avaient été identifiés, ajoutant qu’il suspendait les voyages par air et par mer entre le Royaume et 14 pays pour empêcher la propagation de la maladie.

« Le Royaume d’Arabie saoudite et l’Organisation mondiale de la santé (OMS) travaillent ensemble pour lutter contre le nouveau coronavirus (COVID-19) », indique un communiqué conjoint.

« À l’appui de cet effort, le Royaume d’Arabie saoudite a fourni 10 millions de dollars à l’Organisation Mondiale de la Santé pour la mise en œuvre de mesures urgentes visant à minimiser la propagation de la maladie et à soutenir les pays dotés d’infrastructures sanitaires vulnérables. »

Et le directeur général, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus de l’OMS, a déclaré que l’organisation « apprécie grandement ce geste humanitaire généreux du gardien des deux saintes mosquées, le roi Salman bin Abdulaziz et le prince héritier Mohammed bin Salman, qui contribuera de manière significative aux efforts de sauvegarde de la planète santé. »

Le ministère de la Santé a déclaré que les nouveaux cas concernaient quatre ressortissants saoudiens, deux bahreïnis, un américain et un égyptien.

Entre-temps, il a également été annoncé lundi que les personnes qui n’auraient pas déclaré des informations correctes sur la santé aux points d’entrée feraient face à des amendes allant jusqu’à 133,000 $.

Auparavant, l’agence de presse d’État SPA a réporté que les autorités suspendaient les voyages des citoyens saoudiens et des résidents étrangers aux Émirats arabes unis (EAU), au Koweït, à Bahreïn, au Liban, en Syrie, en Égypte, en Irak, en Italie et en Corée du Sud.

Oman, la France, l’Allemagne et l’Espagne ont été ajoutés plus tard lundi.

Les personnes en provenance de ces pays ou toute personne ayant séjourné au cours des 14 derniers jours seraient également temporairement interdites d’entrée au Royaume.

La découverte des quatre nouveaux cas porte à 15 le nombre total de personnes dont le virus a été confirmé dans le Royaume.

Dimanche, le ministère de la Santé avait déclaré que quatre cas avaient été confirmés à Qatif, portant le total à 11 cas.

Un communiqué du ministère saoudien de la Santé a déclaré que le premier cas était un citoyen saoudien, lié à un cas précédent à Qatif. Le patient est maintenant isolé à l’hôpital.

Deux des autres patientes sont des femmes bahreïnites qui avaient voyagé d’Iraq en route pour Bahreïn. Ils ont également été isolés dans un hôpital de Qatif.

Le quatrième cas était un ressortissant américain retournant au Royaume après avoir voyagé aux Philippines et en Italie. Ce patient a été envoyé dans une unité d’isolement dans un hôpital de Riyad.

La semaine dernière, le Royaume a arrêté l’entrée dans le Royaume des voyageurs par transport terrestre depuis Bahreïn, les Émirats arabes unis et le Koweït.

Seuls les véhicules commerciaux sont autorisés. Les personnes voyageant au Royaume-Uni en provenance de ces pays ont été invitées à embarquer uniquement sur les trois principaux aéroports de Riyad, Jeddah et Dammam où elles peuvent être contrôlées par les autorités sanitaires.

À Riyad, le Riyadh Boulevard et le Winter Wonderland ont été fermés cette semaine en raison des inquiétudes croissantes concernant la propagation du coronavirus.

Et le ministère saoudien de l’Éducation a déclaré dimanche que les écoles et les universités seraient fermées à partir de lundi dans le cadre des mesures « préventives et de précaution » recommandées par les autorités sanitaires.

La décision couvre tous les établissements d’enseignement – publics et privés – et les établissements de formation technique et professionnelle.

Toutes les activités éducatives et coraniques dans les mosquées sont également suspendues à partir de lundi.

Le ministère de l’Intérieur a déclaré dimanche qu’il limiterait les déplacements au sommet et à partir du gouvernorat de Qatif, pour empêcher la propagation du virus.

Les 11 premiers cas de coronavirus dans le Royaume étaient tous des résidents de Qatif, situé dans la province orientale. Certains d’entre eux se seraient rendus en Iran, l’un des pays les plus touchés par le coronavirus.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Le roi Salman rencontre le président mauritanien

27/02/20

RIYAD: Le roi Salman a reçu mercredi à Riyad le président mauritanien Mohamed Ould Ghazouani.

Ils ont discuté des moyens de développer et de renforcer les relations bilatérales, en particulier dans les domaines de l’économie et de l’investissement, ainsi que des derniers développements régionaux. Plus tard, le roi a organisé un déjeuner en l’honneur du président et de la délégation qui l’accompagnait.

Le roi et Ghazouani ont également assisté à la cérémonie de signature de quatre accords et mémorandums d’accord entre les deux pays. Ils comprennent la coopération culturelle, la fonction publique et la formation professionnelle et technique.

Du côté saoudien, le ministre d’État, le prince Mansour bin Miteb bin Abdul Aziz, le ministre des Affaires étrangères le prince Faisal bin Farhan et le ministre des Finances Mohammed Al-Jadaan, entre autres fonctionnaires, ont assisté à la cérémonie. Des responsables mauritaniens étaient également présents.

Le prince héritier Mohammed bin Salman s’est rendu en Mauritanie en décembre 2018, renforçant les relations et renouvelant le soutien aux efforts de développement du pays.

Il a exprimé sa « grande satisfaction devant la profondeur des relations fraternelles entre les deux peuples frères. »

Toujours mercredi, le président algérien Abdelmadjid Tebboune est arrivé à Riyad. À l’aéroport international King Khalid, il a été reçu par le gouverneur de Riyad, le prince Faisal bin Bandar et un certain nombre de fonctionnaires.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Le roi Salman s’entretient avec le secrétaire d’État américain Pompeo

20/02/20

Les deux parties ont discuté des relations entre les deux pays et des questions régionales et internationales.

Pompeo a également rencontré le prince héritier Mohammed bin Salman.

RIYAD: Le roi Salman a reçu jeudi le secrétaire d’État américain Mike Pompeo, le deuxième jour de la visite de trois jours du responsable américain en Arabie saoudite.

Ils ont discuté des relations distinguées entre le Royaume et les États-Unis. Ils ont également examiné la position des deux pays sur les événements régionaux et internationaux.

Pompeo a ensuite rendu visite aux troupes américaines à la base aérienne de Prince Sultan, au sud de Riyad, où quelque 2,500 soldats américains sont stationnés en réponse aux menaces de l’Iran.

« La visite de Pompeo à la base aérienne de Prince Sultan et à une batterie de patriotes américains à proximité met en évidence la relation de sécurité américano-saoudienne de longue date et réaffirme la détermination des États-Unis à se tenir aux côtés de l’Arabie saoudite face au comportement malveillant iranien », a déclaré le Département d’État dans un communiqué.

« En réponse aux attaques et à la demande de l’Arabie saoudite, les États-Unis ont déployé une défense antimissile et des avions de chasse dans le cadre d’une mission défensive pour dissuader et se protéger contre toute attaque future ».

Pompeo a également rencontré le prince héritier Mohammed bin Salman et le vice-ministre de la défense, le prince Khalid bin Salman.

La visite de Pompeo au Royaume fait suite à une frappe de drones commandée par les États-Unis qui a tué Qassem Soleimani, le général le plus puissant d’Iran, lors de sa visite à Bagdad le 3 janvier.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Le roi d’Arabie saoudite discute de la sécurité en mer Rouge et dans le golfe d’Aden avec le président érythréen

17/02/20

Ils ont discuté du Conseil des États arabes et africains bordant la mer Rouge et le golfe d’Aden

RIYAD: Le roi d’Arabie saoudite Salman a eu des entretiens lundi avec le président érythréen Isaias Afwerki à Riyad, la capitale.

Au cours des entretiens, ils ont passé en revue les relations bilatérales entre les deux pays et les développements dans la Corne de l’Afrique et la région.

Ils ont également discuté de l’importance et du rôle du Conseil des États arabes et africains riverains de la mer Rouge et du golfe d’Aden. Ils ont discuté aussi des moyens de développer et d’améliorer les possibilités de coopération dans divers domaines.

Le ministre saoudien des Affaires étrangères, le prince Faisal bin Farhan, et son homologue érythréen Osman Saleh Mohammed ont également assisté à la réunion, entre autres hauts responsables des deux parties.

Le mois dernier, le nouveau conseil a été formé en Arabie saoudite pour sécuriser les voies navigables de la mer Rouge et du golfe d’Aden.

Le Conseil, qui comprend l’Égypte, la Jordanie, l’Érythrée, le Yémen, le Soudan, Djibouti et la Somalie, renforcera la coopération entre les pays et vise à lutter contre le piratage, la contrebande et d’autres menaces dans les mers qui sont des routes maritimes internationales clés.

La mer Rouge et le golfe d’Aden sont deux des routes maritimes les plus fréquentées au monde reliant l’Europe à l’Asie et au Moyen-Orient.

Le roi Salman a également organisé un déjeuner-banquet en l’honneur d’Afwerki et de sa délégation d’accompagnement.

Le Royaume a joué un rôle de premier plan en septembre de l’année dernière en accueillant des pourparlers historiques entre les dirigeants de l’Érythrée et de Djibouti. Les deux nations sont en désaccord depuis des décennies au sujet d’un conflit frontalier de longue date.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Le roi Salman accueille le Premier Ministre koweïtien à Riyad

11/02/20

Le Premier ministre a exprimé son bonheur de rencontrer le roi Salman

RIYADH: Le roi d’Arabie saoudite Salman a eu des entretiens officiels, mardi, avec le Premier ministre koweïtien Sheikh Sabah Khalid Al-Hamad Al-Sabah à Riyad.

Le roi a organisé un déjeuner à l’honneur du Premier ministre et sa délégation accompagnement

Le Premier ministre a exprimé sa joie de rencontrer le roi Salman.

Au cours des entretiens, les dirigeants ont discuté des liens bilatéraux et historiques entre les deux États et des moyens de les renforcer dans plusieurs domaines, ainsi que des mises à jour régionales.

Ensuite, le cheikh Sabah Al-Sabah a également rencontré le prince héritier Mohammed bin Salman, ainsi que les ministres et les commandants des secteurs militaires du Royaume.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Le roi Salmane reçoit le secrétaire général du Conseil de coopération du Golfe

11/02/20

Le roi Salmane reçoit lundi à Riyad le secrétaire général du Conseil de coopération du Golfe, le Dr Naif bin Falah Al-Hajraf. (SPA)

Al-Hajraf est le deuxième Koweïtien à occuper ce poste depuis la formation du CCG en 1981
RIYAD: Le secrétaire général du Conseil de coopération du Golfe (CCG), le Dr Naif bin Falah Al-Hajraf, a appelé lundi le roi Salmane. Le roi a félicité Al-Hajraf pour sa nomination au poste de secrétaire général du CCG et lui a souhaité plein succès.

Al-Hajraf a remercié le roi et a exprimé sa détermination à renforcer la coopération entre les pays du CCG et à réaliser les aspirations des dirigeants du Golfe. Au cours de la réunion, ils ont examiné plusieurs questions relatives aux pays du Golfe.

Al-Hajraf est le deuxième Koweïtien à occuper ce poste depuis la formation du CCG en 1981.

Il est l’ancien ministre des finances du Koweït et il a également été ministre de l’éducation et de l’enseignement supérieur.

et article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)