Le roi Salman reçoit le président de la Chambre des représentants libyen

03/12/19

Aquila Saleh Issa, président de la Chambre des représentants libyenne, a appelé lundi le roi Salman à Riyad.

Au cours de la réunion, ils ont examiné les relations entre les deux pays et les perspectives de coopération bilatérale, notamment entre le Conseil du Shoura saoudien et son homologue libyen.

Issa a également tenu une réunion séparée avec le président du Conseil de la Shoura saoudienne, M. Abdullah Al-Asheikh, qui s’est félicité des liens profonds existant entre l’Arabie saoudite et la Libye.

Al-Asheikh a exprimé l’espoir que cette visite contribuerait au développement des relations entre les deux pays et en particulier entre le Conseil du Shoura saoudien et la Chambre des représentants libyenne.

Ils ont également discuté de l’initialisation du rôle des comités d’amitié parlementaires dans les deux conseils.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Émirats arabes unis et l’Arabie saoudite mettent à profit la culture comme force de cohésion

29/11/19

Les relations entre les Émirats arabes unis et l’Arabie saoudite sont le fruit d’une longue histoire de compréhension mutuelle et de partage de la même vision . La visite du prince héritier Mohammed bin Salman cette semaine renforce encore les liens fraternels entre les dirigeants des deux pays et renforce les échanges transfrontaliers.

L’esprit d’une histoire commune est clairement reflété dans la vision du Conseil de coordination saoudien-émiratis, qui aligne les stratégies nationales des deux pays – Vision saoudienne 2030 et Vision des Émirats arabes unis 2021.

Notre modèle unique de coopération est établi avec une grande admiration, car notre lien reflète la vision et la détermination de nos pères fondateurs , cette base solide a rassemblé nos ancêtres dans une histoire, une langue et des traditions communes , garder ces relations solides était une priorité pour Sheikh Zayed, qui a continuellement travaillé avec l’Arabie saoudite pour soutenir et renforcer les relations entre les deux pays.

Les relations bilatérales entre les EAU et l’Arabie saoudite étant en constante évolution, la culture reste un élément central pour les deux pays , il existe un consensus sur le fait que l’unité ouvre la voie à un avenir meilleur pour notre peuple grâce à la sécurité et à la prospérité. Nos dirigeants visionnaires se sont engagés à jouer un rôle central en investissant dans des initiatives culturelles et en faisant revivre les valeurs communes et authentiques de l’identité arabe . Au cours de la dernière décennie, les relations culturelles entre les Émirats arabes unis et l’Arabie saoudite ont fait un bond en avant, renforçant les liens dans divers domaines liés aux arts, à la littérature et au patrimoine.

Les ambitions nationales des EAU coïncident étroitement avec celles de l’Arabie saoudite, alors que les deux pays s’efforcent de bâtir un cadre fondé sur le soutien et la diplomatie culturelle pour lutter contre la violence et les perturbations de la société.

Noura Al-Kaabi

Cet échange interculturel a été encore renforcé par la participation à de grands événements tels que Janadriyah, Souk Okaz, l’exposition Misk Art, la Foire internationale du livre de Riyad et, plus récemment, l’exposition Al-Burda, qui met en lumière l’importance de préserver et de documenter le patrimoine , promouvoir le dialogue et l’échange de connaissances. Nous croyons au pouvoir de la culture d’agir en tant que force de cohésion et en tant qu’instrument diplomatique pour promouvoir l’insertion , propager des changements positifs et créer un environnement pacifique pour les générations futures.

Les ambitions nationales des EAU coïncident étroitement avec celles de l’Arabie saoudite, alors que les deux pays s’efforcent de créer un cadre fondé sur le soutien et la diplomatie culturelle pour lutter contre la violence et les perturbations de la société.

C’est dans ces deux pays que les échanges culturels se déroulent dans des espaces sociaux « des majlises « sur l’odeur aromatique du café arabe.

Lors d’une victoire historique au Conseil exécutif de l’UNESCO la semaine dernière, l’Arabie saoudite et les Emirats Arabes Unis se sont vus offrir une plate-forme pour présenter le patrimoine vivant de la fauconnerie, de la générosité et de la compréhension présents dans le Golfe , ce moment de succès partagé reflète la large reconnaissance de nos efforts importants dans les domaines de la culture, de la science et de l’éducation.

Cette réalisation nous permettra de poursuivre nos efforts communs visant à promouvoir nos événements culturels et à appuyer le mandat de nos organisations respectives , ce qui nous rapproche encore plus, c’est notre sens des responsabilités pour façonner l’avenir des futures générations, aux niveaux local et international, par le biais de plates-formes pertinentes.

Cette réalisation importante ajoute un nouvel élan à la visite de la délégation saoudienne.

L’échange de mémorandums d’accord avec le ministre saoudien de la Culture, le prince Badr bin Abdullah bin Farhan, s’inscrit dans la continuité du chemin que nos ancêtres ont tracé depuis l’établissement de nos relations diplomatiques , nous nous engageons à continuer d’établir, de soutenir et de sauvegarder le patrimoine culturel mondial tout en veillant à la préservation des traditions et des valeurs arabes uniques et authentiques.

• Noura Al-Kaabi est la ministre de la culture et du développement des connaissances des Émirats arabes unis.

Avertissement: les opinions exprimées par les auteurs de cette section sont les leurs et ne reflètent pas nécessairement le point de vue d’Arab News.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Le drapeau saoudien orné à la plus haute tour du monde pour honorer la visite du prince héritier Mohammad bin Salman aux EAU

28/11/19

A 829 mètres d’altitude, Burj Khalifa était éclairée dans les couleurs du drapeau vert saoudien avec la calligraphie arabe blanche et l’épée. (Bureau des médias de Dubaï)

Ouverte en 2010, la tour est l’un des monuments emblématiques de Dubaï et est généralement éclairée pour célébrer diverses occasions.

DUBAI : Le drapeau saoudien a été placé sur la plus haute tour du monde pour célébrer la visite officielle du prince héritier saoudien Mohamed ben Salmane dans les Émirats arabes unis mercredi.

A 829 mètres d’altitude, Burj Khalifa était éclairée dans les couleurs du drapeau vert saoudien avec la calligraphie arabe blanche et l’épée.

Ouverte en 2010, la tour est l’un des monuments emblématiques de Dubaï et est généralement éclairée pour célébrer diverses occasions. Plus tôt cette semaine, la tour avait été éclairée en orange pour marquer la « Journée de l’élimination de la violence contre les femmes ».

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Des experts saoudiens commencent les travaux de modernisation de l’aéroport yéménite

28/11/19

L’équipe SDRPY, dirigée par Ahmed Al-Medkhali, a rencontré des spécialistes pour évaluer et étudier l’ampleur des travaux nécessaires à la modernisation de l’aéroport. (SPA)

  • Une équipe technique se rend à l’aéroport d’Aden pour étudier l’étendue des travaux requis

ADEN: Une équipe d’experts techniques saoudiens a visité mardi l’aéroport international d’Aden dans le cadre d’une initiative de réaménagement du site.

L’équipe du Programme saoudien de développement et de reconstruction du Yémen (SDRPY), dirigée par Ahmed Al-Medkhali, a rencontré des spécialistes pour évaluer et étudier l’ampleur des travaux nécessaires à la modernisation de l’aéroport.

Al-Medkhali a déclaré qu’une évaluation des besoins techniques et structurels nécessaires de l’aéroport comprendrait une évaluation des bâtiments, des installations et de la piste, en plus d’inspecter le matériel d’éclairage et de piste, les dispositifs de navigation existants et les salons d’arrivée et de départ.

«Nous sommes ici pour évaluer les besoins d’urgence de l’aéroport et le réactiver. Nous travaillons à évaluer toutes les exigences et tous les besoins, à les étudier et à recommander les travaux nécessaires pour répondre à ces besoins, dans le cadre des travaux du SDRPY visant à soutenir le secteur des transports, des aéroports et des ports », a ajouté Al-Medkhali.

POINTS FORTS

Le SDRPY aide à mettre en œuvre les plans de sécurité des aéroports yéménites en fournissant des ambulances entièrement équipées, des camions de pompiers équipés des technologies les plus récentes, et en garantissant le respect des exigences de l’Organisation de l’aviation civile (OACI) en matière de sécurité et de lutte contre les incendies.

Le SDRPY a récemment achevé la refonte de l’aéroport Al-Ghaida, dans le gouvernorat d’Al-Mahra, au Yémen, et y a mené à bien des tests des systèmes de navigation aérienne et des procédures d’essais en vol, en coopération avec des sociétés accréditées sur le plan international.

Le programme aide à mettre en œuvre les plans de sécurité des aéroports yéménites en fournissant des ambulances et des camions de pompiers équipés des technologies les plus récentes, tout en garantissant le respect des exigences de l’Organisation de l’aviation civile (OACI) en matière de sécurité et de lutte contre les incendies.

Par ailleurs, les responsables du SDRPY ont signé mardi un certain nombre de contrats relatifs à un projet de développement du poste frontière de la Baqah reliant le gouvernorat de Saada au Royaume. Le programme était également à l’origine de la livraison de groupes électrogènes au directeur du poste, Khalid Al-Omaisi, dans le but d’améliorer ses capacités opérationnelles.

Le SDRPY, supervisée par Mohammed bin Saeed Al-Jaber, ambassadeur d’Arabie saoudite au Yémen, non seulement accorde une aide financière au développement du Yémen, mais fournit également une formation et des ressources pédagogiques.

Ce programme a été mis en place il y a près d’un an pour collaborer avec le gouvernement yéménite à la conception et à la mise en œuvre de projets de développement dans tous les domaines touchant la vie quotidienne du peuple yéménite, pour faciliter la reprise, créer des emplois, fournir des services de base et soutenir l’économie.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

L’Arabie Saoudite élue au Comité du patrimoine mondial de l’UNESCO

27/11/19

Madain Saleh est devenu le premier site du patrimoine mondial de l’Arabie saoudite en 2008 (SPA)

  • Cette annonce intervient une semaine après l’élection du Royaume au conseil exécutif de l’organisme des Nations Unies chargé du patrimoine pour 2019-2023.
  • L’Arabie saoudite compte actuellement cinq sites inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

RIYAD: L’Arabie saoudite a été élue mercredi au Comité du patrimoine mondial de l’UNESCO pour la première fois.

Cette annonce intervient une semaine après l’élection du Royaume au conseil d’administration de l’organisme des Nations Unies chargé du patrimoine, pour 2019-2023.

«Après le conseil exécutif (élection), le Royaume a été élu au patrimoine mondial de l’UNESCO pour la première fois», a déclaré dans un tweet le ministre de la Culture, Badr bin Abdullah: «Merci au gardien des deux saintes mosquées et au prince héritier pour leur soutien continu au secteur culturel.

« Cela confirme le statut international du Royaume et son rôle dans la consolidation de la paix et dans la contribution effective à l’établissement des principes de la culture et de la science ».

Le Comité du patrimoine mondial se réunit une fois par an et se compose de représentants de 21 États membres à la convention élus par l’assemblée générale.

Le comité a le dernier mot sur l’addition d’un bien à la Liste du patrimoine mondial. Il examine également l’état de conservation des sites répertoriés, et invite les États membres à prendre des mesures lorsqu’ils ne sont pas gérés correctement.

L’Arabie saoudite compte actuellement cinq sites inscrits sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO: l’oasis d’Al-Ahsa, le site archéologique d’Al-Hijr (Madain Saleh) à AlUla, le district d’Al-Turaif à Diriyah, le site historique Djeddah et l’art rupestre de la région de Hail.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

La coalition arabe libère 200 prisonniers houthis pour soutenir un accord de paix

26/11/19

La coalition arabe a annoncé mardi avoir libéré 200 prisonniers houthis afin de soutenir les efforts de paix visant à mettre fin à la guerre de près de cinq ans au Yémen. (AFP / File Photo)

  • L’objectif est de soutenir un accord négocié par l’ONU visant à mettre fin à la guerre de près de cinq ans au Yémen

RIYAD: La coalition arabe soutenant le gouvernement international reconnu du Yémen a libéré 200 prisonniers houthis, a rapporté mardi l’agence de presse saoudienne, citant le porte-parole de la coalition, le colonel Turki Al-Maliki.

Son objectif est de soutenir un accord négocié par l’ONU visant à mettre fin à la guerre de près de cinq ans au Yémen, a indiqué un communiqué, ajoutant que l’objectif était de préparer la voie à un échange de prisonniers plus important et longtemps retardé, convenu l’année dernière.

La coalition organise également des vols en coopération avec l’Organisation mondiale de la santé pour transporter les patients de Sanaa vers des pays où ils peuvent recevoir un traitement médical approprié, a-t-il ajouté.

La coalition lutte depuis 2015 contre les Houthis soutenus par l’Iran au nom du gouvernement international reconnu du Yémen.

Les deux parties ont signé un accord de paix entre l’ONU et la Suède en décembre dernier, mais ne l’ont pas encore mis en œuvre.

L’échange de prisonniers faisait partie d’un accord négocié par l’ONU en Suède en décembre dernier. L’accord prévoyait un cessez-le-feu dans le port de Hodeida.

Selon l’Associated Press, des responsables du gouvernement yéménite ont déclaré que la libération des prisonniers était une mesure de confiance visant à encourager les Houthis à négocier avec la coalition pour mettre fin à la guerre.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Le prince héritier saoudien rencontre le ministre de la Défense sud-coréen

21/11/19

Le prince héritier Mohammed ben Salmane reçoit le ministre de la Défense nationale de la Corée du Sud, Jeong Kyeong-doo, à Riyad mercredi. (SPA)

RIYAD: Le prince héritier Mohammed ben Salmane a reçu le ministre de la Défense nationale de la Corée du Sud, Jeong Kyeong-doo, à Riyad.

Au cours de la réunion, les deux parties ont examiné les moyens de renforcer la coopération entre le Royaume et la Corée du Sud dans le domaine de la défense.

Ils ont affirmé l’importance de la coopération entre les deux pays au service de la sécurité et de la stabilité internationales et régionales.

Le vice-ministre saoudien de la Défense, le prince Khalid ben Salmane, ainsi que plusieurs hauts responsables saoudiens et sud-coréens ont assisté à la réunion.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

L’accord de Riyad entre les parties yéménites suscite les éloges de la communauté internationale

Heure: Novembre 07, 2019

Le prince héritier d’Abou Dhabi, Cheikh Mohamed bin Zayed al-Nahyan (C-G) marchant aux côtés du président yéménite Abedrabbo Mansour Hadi (C) et du prince héritier saoudien Mohammed bin Salman (C-D) lors d’une cérémonie de signature de la paix entre le gouvernement yéménite soutenu par l’Arabie saoudite et les séparatistes du sud de la capitale, Riyad. (AFP)

  • L’ambassadeur des États-Unis a félicité le roi Salmane et le prince héritier Mohammad ben Salmane pour leur rôle dans le rapprochement des parties

DUBAÏ: Les dirigeants et les diplomates du monde se sont félicités de la signature de l’accord de Riyad entre le gouvernement yéménite et le Conseil de transition du Sud (CTS) qui a été signé plus tôt cette semaine.

Le nouvel accord – signé en Arabie saoudite – appelle à un nombre égal de ministères entre chaque représentant du CTS et les partisans du président Abd-Rabbu Mansour Hadi.

Les négociations ont débuté en août dans la ville saoudienne de Djeddah après que des conflits internes aient menacé l’unité d’une coalition composée de forces du CTS et de partisans de Hadi, qui combattaient depuis des années contre les milices Houthies alliées à l’Iran.

« Nous espérons que les parties profiteront de cette occasion cruciale pour travailler ensemble à mettre fin au conflit et à instaurer la paix et la stabilité que mérite le peuple yéménite », a déclaré jeudi l’ambassadeur américain John Abizaid en Arabie Saoudite.

L’ambassadeur des États-Unis a félicité le roi Salmane et le prince héritier Mohammad ben Salmane pour leur rôle dans la réunion des parties «afin de rétablir l’unité dans les efforts communs visant à mettre fin au conflit long et destructeur qui sévit au Yémen».

LIRE LA SUITE: Accord de partage du pouvoir: une nouvelle page de l’histoire du Yémen

L’Ambassadeur du Royaume-Uni, Michael Aron, a également rendu hommage à Mohammad ben Salmane, qualifiant la signature de l’accord de «réalisation importante obtenue grâce aux efforts du prince héritier».

«C’est aussi un grand pas en avant vers un règlement politique global au Yémen. Nous nous en félicitons et invitons les deux parties à la mettre en œuvre dans les délais prescrits », a ajouté l’envoyé britannique.

L’envoyé du Yémen auprès de l’ONU, Martin Griffiths, a également décrit cet accord comme une « étape importante » pour les efforts collectifs visant à faire avancer un règlement pacifique du conflit yéménite.

« L’écoute des parties prenantes du Sud est importante pour les efforts politiques visant à instaurer la paix dans le pays », a-t-il déclaré dans un communiqué en ligne.

«Je suis reconnaissant au Royaume d’Arabie saoudite d’avoir réussi à assurer la médiation de cet accord et à leurs efforts diplomatiques acharnés», a déclaré Griffiths.

Le vice-ministre saoudien de la Défense, le prince Khalid Ben Salmane, a salué les efforts déployés par les parties belligérantes pour mettre fin à leur conflit.

« Ils ont fait passer les intérêts du peuple yéménite avant toute autre considération », a déclaré le prince Khaled sur Twitter.

Le prince héritier d’Abou Dhabi, Cheikh Mohammad Al-Nahyan, a loué le rôle joué par l’Arabie saoudite dans « l’aboutissement de l’accord de Riyad ».

« Nous souhaitons sincèrement que la paix et la prospérité prévalent et que les Yéménites bénéficient de la sécurité, de la stabilité et du développement », a déclaré le prince héritier.

Cet article a été publié pour la première fois dans Arab News

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien Arab News Accueil

ru

Le roi Salman reçoit les salutations du Premier ministre de Malaisie

04/11/19

  • Le message a été transmis au roi lors de sa rencontre avec le Dr Maszlee Malik

RIYADH: Le roi Salman a reçu les salutations du Premier ministre malaisien, le Dr Mahathir Mohamad.
Le message a été transmis au roi lors de sa rencontre avec le docteur Maszlee Malik, ministre malaisien de l’Education et envoyé spécial du Premier ministre, à Riyadh dimanche.         Le roi a envoyé les salutations.

Du côté saoudien, le ministre d’Etat Turki ben Mohammed bin Fahd bin Abdel Aziz, le ministre des Affaires étrangères Prince Faisal bin Farhan bin Abdullah, le ministre d’État M. Musaed bin Mohammed Al-Aiban et l’ambassadeur de l’Arabie saoudite en Malaisie Mahmoud bin Hussein Qattan, parmi d’autres officiels des deux pays.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

La visite de Bolsonaro constitue « une étape majeure dans le renforcement des relations entre la KSA et le Brésil

02/11/19

Bolsonaro et sa délégation sont arrivés à Riyad lundi soir et ont été invités d’honneur à la Future Investments Initiative (FII)
RIYADH: Le président de la Chambre de commerce arabo-brésilienne, Rubens Hannun, a qualifié de « extrêmement importante » la visite du président brésilien Jair Bolsonaro en Arabie saoudite, affirmant qu’il s’agissait d’une étape majeure dans le renforcement des relations entre les deux pays.

Dans une interview accordée à Arab News lors du Forum des entreprises saoudiennes et brésiliennes, auquel ont assisté Majd Al-Qasabi, ministre saoudien du Commerce et de l’Investissement, Majun Al-Qasabi, a déclaré: «La visite du président en Arabie saoudite est extrêmement importante, car elle inclut le président. Les dirigeants des deux côtés devraient se parler, il est donc très important, de mon point de vue, de savoir ce qui s’est passé ces deux jours.  »

M. Bolsonaro est arrivé à Riyad lundi soir avec une délégation de ministres, de parlementaires et des chefs d’entreprises . Il était l’invité d’honneur de la Future Investments Initiative (FII).

Hannun a déclaré: « Je connais l’importance de l’Arabie saoudite. C’est ma quatrième visite en 2019. J’essaie de collecter plus d’informations, de me rapprocher des entreprises et du gouvernement et d’aider à la coordination. »

«Je vois aujourd’hui l’Arabie saoudite comme plus moderne. elle s’améliore avec davantage de technologie et envisage l’avenir avec un plan stratégique détaillé dans Saudi Vision 2030 – un pionnier pour le monde. avec toute sa diversité, il a ouvert une nouvelle chaîne et un nouveau défi pour l’Arabie saoudite et le Brésil.

«Je vois tous les jours que les hommes d’affaires peuvent s’asseoir, négocier et établir des partenariats stratégiques, qui peuvent commencer au Brésil et se terminer en Arabie saoudite ou inversement. L’Arabie saoudite peut être une plaque tournante pour la région et une plaque tournante pour l’industrie brésilienne. ”

Il a ajouté que, pour que de nouveaux progrès puissent être réalisés, une plus grande communication entre les canaux était nécessaire entre les organismes publics et privés saoudiens et brésiliens.

Le forum a été témoin de la signature de cinq accords entre les parties saoudienne et brésilienne visant à renforcer la coopération, notamment un mémorandum d’accord entre l’Autorité générale des investissements saoudienne (SAGIA) et l’Agence brésilienne de promotion du commerce et de l’investissement.

Il existait également des mémorandums d’accord entre la SAGIA et la Chambre de commerce arabo-brésilienne, la chambre de commerce et plusieurs clusters industriels, le Fonds saoudien pour le développement et la Banque de développement du Brésil, ainsi que l’Agence de presse brésilo-arabe (ANBA) et Arab News.

S’exprimant sur ce dernier accord, Hannun a déclaré: « Je suis très heureux et honoré d’avoir ce partenariat, cela rapprochera l’Arabie saoudite et le Brésil. »

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)