Ministre du Hajj: 1,1 million de pèlerins sont arrivés au Royaume depuis le début de la saison de l’Omra

25/11/19

Les pèlerins et les visiteurs prient à la Grande Mosquée de La Mecque. (Photo du fichier SPA)

Le Pakistan et l’Indonésie réunis représentaient plus de la moitié des pèlerins

Le ministère du Hajj et de l’Omra a lancé des centres «inaya» pour fournir des services complets aux pèlerins

DJEDDAH: Le ministère du Hajj et de l’Omra a annoncé que 1 339 376 visas de l’Omra avaient été délivrés à ce jour pour l’année Hijri 1441, qui a débuté le 31 août 2019 dans le calendrier grégorien.

Le nombre de pèlerins arrivant en Arabie saoudite atteint 1 133 365, dont 297 491 pèlerins actuellement dans le royaume et 835 874 pèlerins qui sont partis.

Dans son rapport statistique, le ministère notait que 1 088 608 pèlerins étaient arrivés dans le Royaume par voie aérienne, 44 750 par voie terrestre et 7 par voie maritime.

Par pays, 319 494 pèlerins sont arrivés du Pakistan, 306 461 d’Indonésie, 195 345 d’Inde, 50 841 de Malaisie, 50 775 de Turquie, 36 021 de Bangladesh, 28 785 d’Algérie, 18 146 du Maroc, 16 851 d’Iraq et 16 223 de Jordanie.

Avec le début de la saison de l’Omra, le ministère du Hajj et de l’Omra a lancé des centres «inaya» (soins) pour fournir des services complets aux bénéficiaires. Le ministère a également mis au point le système de réservation centralisé MAQAM, qui permet aux entreprises de l’Omra, aux entreprises de transport et de transport, aux pèlerins et aux visiteurs de la mosquée du Prophète de se contacter directement, respectant ainsi les normes de contrôle, d’efficacité et de transparence les plus strictes.

Le MAQAM, en collaboration avec le ministère du Hajj et de l’Omra, le ministère des Affaires étrangères et le Centre national d’information, émet également des visas électroniques sans papier, dans le cadre des efforts déployés pour atteindre l’un des objectifs les plus importants de la Vision 2030, améliorer la qualité des services fournis aux pèlerins.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

L’Arabie saoudite pourrait autoriser les femmes à accomplir leur pèlerinage sans tuteur

20/10/19

Le ministre du Hajj et de l’Omra d’Arabie saoudite, le Dr. Mohammed Saleh Benten, a approuvé les mises à jour des services de l’Omra. (SPA)

Le ministère explore les possibilités de visa pour les pèlerines solitaires
Le portail Maqam est une plate-forme en ligne, conçue pour que les musulmans du monde entier puissent demander un forfait Omra par voie numérique.

DJEDDAH: Arab News a appris que le gouvernement étudie diverses options de visas. Les femmes doivent actuellement se rendre en Arabie saoudite pour effectuer des pèlerinages avec un mahram (son tuteur), ou être accueillies par lui à son arrivée dans le royaume, bien que les femmes de plus de 45 ans puissent voyager sans un mahram si elles participent à un voyage organisé en groupe.

Si les femmes voyagent avec un groupe et sans mahram, elles doivent soumettre une lettre notariée de non-objection émanant de quelqu’un qui pourrait être considéré comme leur mahram, autorisant le voyage pour le Hajj ou l’Omra avec ce groupe.

Mais Arab News a appris que le ministère du Hajj et de l’Omra conduisait des études pour délivrer des visas de visite pour le tourisme et à des fins de l’Omra, et que ce processus devrait permettre aux femmes de venir sans avoir besoin d’un mahram.

C’est l’un des nombreux développements dans les secteurs du Hajj et de l’Omra, et Arab News a également appris que le ministère avait été instamment prié d’intervenir dans le secteur pour sauver les entreprises.

Les entreprises de l’Omra ont exprimé leurs inquiétudes au sujet de l’impact des réglementations, affirmant qu’elles perdaient du terrain et avertissant que près de 200 entreprises quitteraient le marché si les autorités n’intervenaient pas.

Marwan Abbas Shaban, président du Comité national pour le Hajj et l’Omra, a déclaré que chaque entreprise de l’Omra était obligée de créer deux succursales, d’employer 20 personnes et de dépenser au moins 1 million RS (266 666 USD) par an, même si elle ne recevait pas un seul pèlerin. La majorité des entreprises opérant dans ce secteur étaient petites et ne pouvaient supporter de tels coûts, a-t-il ajouté.

«Nous recherchons toujours des responsables pour interagir avec nous et nous appelons les autorités supérieures à prendre en compte nos revendications», a-t-il déclaré à Arab News.

Shaban a déclaré qu’il y avait environ 750 entreprises pour l’Omra et le Hajj avec des licences, mais qu’environ 500 d’entre elles étaient sur le marché et qu’elles ne fonctionnaient qu’à 1% de leur capacité.

Le secteur de l’Omra est plus rentable que le secteur industriel, a-t-il ajouté, soulignant la valeur des terres dans la ville sainte de La Mecque.

Le ministre saoudien du Hajj et de l’Omra d’Arabie saoudite, le Dr. Mohammed Saleh Benten, a approuvé les mises à jour des services de l’Omra à la suite d’une réunion avec le Comité national pour le Hajj et l’Omra afin de discuter des mises à jour des réglementations et des instructions pour les entreprises de l’Omra.

Le vice-ministre du Hajj et de l’Omra, Abdulfattah Mashat, a déclaré après la réunion que les mises à jour incluaient l’autorisation de toutes les catégories de membres de l’IATA – agences de voyages, certificats de l’OMC ou certificats d’adhésion au Conseil mondial du tourisme et du voyage – comme condition préalable à agent externe.

Les mises à jour du ministère prévoient également de donner aux pèlerins plus de flexibilité dans les options de transport, a ajouté Mashat, et sont accessibles sur un portail permettant aux musulmans du monde entier de demander un forfait Omra par voie numérique.

Le portail Maqam est une plate-forme en ligne, conçue pour que les musulmans du monde entier puissent demander un forfait Omra par voie numérique.

L’année dernière, près de 1,1 million de personnes ont utilisé Maqam lors de sa phase d’essai, ce qui leur a permis de choisir parmi plus de 30 entreprises proposant des services de déplacement, d’hébergement et autres nécessités pour des voyages à La Mecque et à Médine.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Les premiers pèlerins arrivent en Arabie Saoudite pour la nouvelle saison de l’Omra

03/09/19

Le ministère cherche à délivrer des visas Omra à 30 millions de pèlerins d’ici 2030, (SPA)

Le ministère cherche à délivrer des visas Omra à 30 millions de pèlerins d’ici 2030 et à éliminer les obstacles pour les entreprises offrant des services aux pèlerins
DJEDDAH: Le directeur général saoudien des passeports, le général Sulaiman bin Abdul Aziz Al-Yahya, a accueilli les premiers vols de pèlerins de l’Omra venus de l’extérieur du royaume à l’aéroport international du roi Abdul Aziz de Djeddah. Il a ajouté que la Direction générale des passeports était prête à recevoir et à mener à bien toutes les procédures de pèlerins de l’Omra arrivant dans le royaume.

Les autorités ont annoncé le mois dernier que le ministère du Hajj et de l’Omra souhaitait obtenir 10 millions de visas pour la saison de l’Omra de cette année. Les visas seront délivrés par voie électronique sans qu’il soit nécessaire de se rendre dans les ambassades et les consulats pour obtenir le tampon.

Le ministère cherche à délivrer des visas Omra à 30 millions de pèlerins d’ici 2030 et à éliminer les obstacles que rencontrent les entreprises offrant des services aux pèlerins.

Le ministère veille à ce que tous les services soient accessibles aux pèlerins à l’intérieur et à l’extérieur du Royaume via Internet et des sites Web fiables, que les pèlerins utilisent lors de leurs réservations.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Une initiative communautaire vise à associer médecins et pèlerins

11/08/19

Des dispositifs de haute technologie sont fournis aux patients nécessiteux dans leurs camps. (Photo AN d’Essam Al-Ghalib)

Une motivation pour faciliter la communication entre les fournisseurs de services de santé et les pèlerins du Hajj
MINA: Une initiative à La Mecque a fourni un soutien financier pour la fourniture d’appareils d’interprétation en 120 langues, en partenariat avec le Département de la participation communautaire du Département de la santé de La Mecque. L’initiative aide également à employer des interprètes travaillant 24 heures sur 24 dans les salles d’opération.

Le docteur Waddah Abu Talib, directeur de l’hôpital Mina Al-Jisr à Mina, a déclaré qu’un certain nombre d’organismes et de membres de la communauté à La Mecque, y compris des hommes d’affaires, ont participé à cette initiative afin de fournir 73 appareils interprétant 120 langues, ainsi que 14 interprètes/traducteurs qui offrent leurs services 24 heures par jour par l’intermédiaire du ministère de la Santé.

Cette initiative vise à faciliter la communication entre les prestataires de services et les pèlerins dans les hôpitaux et les centres de soins primaires dans les lieux saints et à La Mecque, a-t-il déclaré.

Les 14 interprètes/traducteurs travaillent 24 heures sur 24 pour fournir leurs services par l’intermédiaire du ministère de la Santé.

100

Dispositifs de surveillance de la glycémie sont fournis gratuitement aux patients dans le besoin à l’intérieur de leurs camps.

Les langues qu’ils couvrent sont l’anglais, le persan, le turc, le français, le swahili, le russe et l’ourdou, qui sont les langues les plus couramment utilisées par les patients se rendant dans les hôpitaux de La Mecque et des lieux saints.

La responsable du programme de participation communautaire, Mahassen Hassan Shuaib, a déclaré que ces services sont une gracieuseté du peuple saoudien, et plus particulièrement de la population de La Mecque, pour soutenir les pèlerins en partenariat avec le comité Siqaya et Rifada de la municipalité de La Mecque.

Elle a ajouté: «En plus de cela, 100 dispositifs de surveillance de la pression artérielle et 100 dispositifs de surveillance de la glycémie sont fournis gratuitement aux patients dans le besoin à l’intérieur de leurs camps, avec de l’eau, des parapluies et des chaussures ».

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Le roi Salmane arrive à Mina pour superviser les installations destinées aux pèlerins

10/08/19

Le roi Salmane au Palais de Mina le samedi 10 août 2019. (SPA)

Le roi Salmane a été reçu au palais de Mina par plusieurs hauts fonctionnaires, dont le ministre de l’Intérieur, le prince Abdulaziz bin Saud bin Naif.

MINA: Le roi Salmane est arrivé samedi à Mina pour superviser les installations des pèlerins du Hajj et veiller à ce qu’ils soient à l’aise.

Près de 2,5 millions de musulmans du monde entier participent au Hajj, l’un des plus grands rassemblements mondiaux annuels.

Samedi, les pèlerins ont passé la journée à Arafat où il a beaucoup plu pendant l’après-midi. Après le coucher du soleil, ils se sont rendus à Muzdalifah.

Les musulmans qui n’accomplissent pas leur pèlerinage du Hajj célébreront dimanche le premier jour de l’Aïd Al-Adha, ou fête du sacrifice.

Le roi Salmane a été reçu au palais de Mina par plusieurs hauts responsables, dont le ministre de l’Intérieur, le prince Abdulaziz bin Saud bin Naif.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Les pèlerins internationaux expriment leur gratitude pour les efforts du royaume durant le Hajj

09/08/19


Le président du Centre islamique libanais pour les études et les médias a déclaré que les efforts saoudiens pour le Hajj le rendent fier
Un conseiller religieux néo-zélandais a déclaré que le Hajj aiderait les victimes de l’attaque terroriste de Christchurch à se soigner

DUBAI: Des pèlerins du monde entier ont remercié le roi Salmane pour les nouveaux services offerts pendant le pèlerinage du Hajj, a rapporté jeudi l’agence de presse officielle SPA.

Mused Abduljalil. (SPA)

Mused Abduljalil, un pèlerin des familles des martyrs et du groupe de soldats de l’armée nationale du Yémen, s’est rendu à La Mecque dans le cadre du programme «Le gardien des deux Saintes Mosquées pour le Hajj et l’Omra».

«Lorsque j’ai reçu l’invitation du roi Salmane bin Abudlaziz pour réaliser le pèlerinage du Hajj, mes émotions se sont mêlées à des larmes de joie car mon rêve se réalisait», a déclaré Abdulmajid.

Anwar Jaafar Al-Murooj. (SPA)

Le cheikh Anwar Jaafar Al-Murooj, imam senior de Serbie et conseiller du mufti de Serbie, a déclaré que le Royaume était une puissance majeure du monde islamique.

Le soutien saoudien aux musulmans du monde entier, notamment ceux de Serbie, l’a laissé sans voix, a-t-il ajouté.

Khaldoon Oraymet. (SPA)

Le président du Centre islamique libanais pour les études et les médias, juge et Cheikh Khaldoon Oraymet, s’est dit heureux de rejoindre le programme du « Gardien des Deux Saintes Mosquées pour le Hajj et l’Omra ».

« Ce que le Royaume fait pour les pèlerins nous rend fiers, car malgré les difficultés au Liban, nous pensons que l’Arabie saoudite se dressera face à ceux qui veulent semer la confusion dans le monde arabe », a-t-il ajouté.

Saeed Abdulaziz. (SPA)

Parallèlement, le mufti de la province de Carélie en Finlande, Sheikh Saeed Abdulaziz, qui a déjà réalisé le Hajj, a déclaré que les technologies récemment mises en œuvre par le Royaume avaient facilité l’expérience.

Abdulaziz a ajouté que lui et son groupe de pèlerins n’ont eu aucun problème pour se déplacer entre leur logement et les divers lieux de culte.

Mohammed Haneef Kewazi. (SPA)

Dans le même temps, Mohammed Haneef Kewazi, l’un des conseillers d’une association islamique néo-zélandaise, a remercié le roi et le prince héritier d’avoir invité les familles et les victimes de l’attaque terroriste de Christchurch.

Le bonheur de ces pèlerins les aidera à guérir de la douleur causée par l’incident de la fusillade, a-t-il ajouté.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Demeurer en sécurité à Arafat: un guide

09/08/19

Un pèlerin égyptien pousse son père âgé en fauteuil roulant vendredi dans l’immense ville sous tente de Mina, à La Mecque, en Arabie saoudite, où les pèlerins vont passer la nuit avant de se rendre samedi au mont Arafat. (Photo AP)

Le 9 de Dhu Al-Hijjah, les pèlerins quitteront Mina pour se rendre dans la région du mont Arafat pour une journée de prière et de contemplation, se repentant de leurs péchés et demandant pardon à Allah.
Les parapluies sont un excellent moyen pour les pèlerins de se protéger des rayons du soleil. Les experts en santé recommandent également vivement les écrans solaires et les lunettes de soleil.

DJEDDAH: Alors que les pèlerins du Hajj commencent leur entrée dans les environs du mont Arafat samedi, Arab News examine les informations les plus importantes à connaître concernant le jour de la supplication et de la prière.

Selon le prophète (PBUH), «le Hajj est Arafah». Le jour d’Arafah est le rituel le plus fondamental du Hajj, et sans cela, le pèlerinage ne peut être complet. Le 9 de Dhu Al-Hijjah, les pèlerins quitteront Mina pour se rendre dans la région du mont Arafat pour une journée de prière et de contemplation, se repentant de leurs péchés et demandant pardon à Allah avant de se rendre à Muzdalifah.

Avec plus de 2 millions de pèlerins effectuant le Hajj cette année, la sécurité concerne toutes les personnes impliquées. Et comme le Hajj a lieu en plein été, la chaleur pose un problème sérieux. Voici quelques conseils sur la façon dont les pèlerins peuvent rester en sécurité pendant cette saison de Hajj brûlante.

Les pèlerins doivent entrer à Arafa à tout moment avant le coucher du soleil, heure à laquelle les pèlerins commenceront à se rendre à Muzdalifah. C’est pourquoi certains pèlerins peuvent essayer d’éviter les plus grandes foules et se rendre à Arafah à tout moment de la journée, à condition d’arriver avant la prière du Maghreb.

La préoccupation numéro un des pèlerins du Hajj est le coup de chaleur; Selon le ministère du Hajj, les maladies liées à la chaleur ont représenté 24% des admissions dans les hôpitaux en 2015. Divers hôpitaux de la Mecque ont fait écho de ce sentiment.

Selon les règles d’Ihram (préparation du Hajj), il est interdit aux hommes de se couvrir la tête de chapeaux, de turbans et de tout objet pouvant toucher le sommet de leur tête. Une idée fausse commune est que cela signifie qu’ils ne peuvent absolument pas se couvrir la tête, mais les parapluies sont un excellent moyen pour les pèlerins de se protéger un peu des rayons du soleil. Les experts de la santé recommandent également vivement les écrans solaires, les lunettes de soleil et autres moyens de protection solaire.

Il est également conseillé aux pèlerins de s’assurer que leurs chaussures sont appropriées: les pèlerins de sexe masculin sont autorisés à porter des sandales ouvertes et des tongs et il leur est déconseillé d’essayer de pratiquer le Hajj pieds nus. Les pèlerines peuvent porter n’importe quoi, à condition que ce soit exempt de tout décontaminant. Le sol peut souvent devenir extrêmement chaud et causer un inconfort grave. Pendant le pèlerinage du Hajj, le pèlerin n’est obligé de marcher pieds nus que dans la mosquée Al-Haram et pendant le tawaf (circumambulation de la Ka’abah).

Un autre conseil important est de rester hydraté ; dans les pires moments, la chaleur peut atteindre un maximum de 50 degrés et, combinée aux efforts du Hajj, le danger de déshydratation est bien réel. Les pèlerins peuvent se procurer de l’eau et du zamzam dans les principaux arrêts du hajj à différents endroits. Avoir une cantine ou une bouteille d’eau rechargeable peut s’avérer une aubaine. Pour ceux qui préfèrent leur eau froide, des bouteilles isolantes telles que celles proposées par Corkcicle ou Thermos peuvent conserver vos boissons au froid pendant de longues périodes.

Il est également important de se rappeler qu’avec un si grand nombre de personnes venues du monde entier dans un si petit endroit, le risque de tomber malade augmente considérablement. Il est important de toujours avoir avec vous des comprimés de vitamine C et d’autres stimulateurs de l’immunité. Une subsistance adéquate est également indispensable. Garder la force est une partie vitale pour pouvoir tirer le meilleur parti de son Hajj. Des aliments sains, des collations saines et des doses appropriées de vitamines peuvent vous aider à réduire vos risques de tomber malade après le Hajj.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

La cité médicale du roi Abdallah à La Mecque effectue 163 opérations cardiaques sur des pèlerins en juillet

Heure: Août 01, 2019

La cité médicale du roi Abdallah à La Mecque a effectué 163 opérations cardiaques sur des pèlerins du Hajj en juillet. (SPA)

  • Les opérations comprenaient 160 procédures de cathétérisme cardiaque et trois chirurgies à cœur ouvert

RIYAD: La ville médicale du roi Abdallah à La Mecque a effectué 163 opérations cardiaques sur des pèlerins du Hajj en juillet.

Les opérations comprenaient 160 procédures de cathétérisme cardiaque et trois chirurgies à cœur ouvert.

La direction de la cité a déclaré que le centre cardiaque s’était préparé à pouvoir servir les pèlerins du Hajj et à les traiter de la meilleure manière possible, 24 heures sur 24.

Cet article a été publié pour la première fois dans Arab News

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien Arab News Accueil

ru

Hussein Al-Sharif, sous-secrétaire au ministère du Hajj et de l’Omra

24/07/19

Hussein Al-Sharif est sous-secrétaire aux affaires du Hajj au ministère du Hajj et de l’Omra depuis 2014.

Il a parrainé l’initiative Al-Zamzami Al-Sagheer lancée par les fournisseurs d’eau de Zamzam, l’Office unifié de Zamzama, qui distribuera l’eau de Zamzam aux pèlerins pendant le pèlerinage du Hajj.

Al-Sharif est titulaire d’un doctorat en droit public de l’Université de Newcastle, au Royaume-Uni, qu’il a reçu en 2000.

Il est devenu conférencier à l’administration du droit à l’Université du roi Abdul Aziz (KAU) en 1990. En 2002, il a été nommé professeur adjoint à la faculté des sciences économiques et administratives et a été sous-secrétaire du département des systèmes de 2002 à 2003.

Al-Sharif est ensuite devenu chef du département des systèmes pour deux mandats consécutifs jusqu’en 2007.

Pendant qu’il enseignait à la KAU, il a enseigné le droit administratif, la justice administrative, les contrats administratifs, les principes du droit, les systèmes privés internationaux et les procédures pénales.

Il est le membre fondateur de la Société nationale des droits de l’homme et était le superviseur général de leur branche à La Mecque. Il a participé à la deuxième conférence régionale sur les institutions nationales des droits de l’homme dans le monde arabe en 2006.

Al-Sharif est également un arbitre accrédité et a participé à la conférence régionale de la Cour pénale internationale à Bahreïn en 2004 et à la session régionale sur le suivi des procès et les normes de procès équitable dans le pays en 2005.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Les pèlerins de l’Omra sont maintenant libres de se déplacer en Arabie Saoudite

17/07/19

Les musulmans qui se rendent en Arabie saoudite pour effectuer le pèlerinage de l’Omra peuvent désormais se rendre partout dans le pays, dans le cadre du Royaume. (Photo du fichier CVA)

Auparavant, les pèlerins de l’Omra étaient limités aux villes saintes de La Mecque et de Médina et à la ville portuaire de Djedda

Près de 8 millions de musulmans vont probablement exécuter l’Omra cette année

DJEDDAH: Le Cabinet saoudien a décidé mardi que des millions de pèlerins de l’Omra auraient la liberté de visiter n’importe où dans le Royaume pendant leur séjour.

Les musulmans qui font le saint pèlerinage seront autorisés à faire des tournées n’importe où dans le pays dans le cadre des plans de l’Arabie saoudite pour stimuler le tourisme et l’économie.

«Le Cabinet a décidé d’exclure les personnes qui venaient jouer de l’Omra et se rendre à la mosquée du prophète (à Médina), interdisant les déplacements à l’extérieur de La Mecque, de Médina et de Djeddah. Un décret royal a été préparé à cet effet », a déclaré le ministre des médias par intérim, Issam ben Said, dans une déclaration à l’agence de presse saoudienne (SPA).

Auparavant, les pèlerins de l’Omra étaient limités aux villes saintes de La Mecque et de Médina et à la ville portuaire de Djedda

Près de 8 millions de musulmans exécuteront l’Omra dans le Royaume cette année, et le déménagement du Cabinet leur permettra de vivre une expérience plus vaste de l’Arabie saoudite en visitant des sites importants, des sites historiques, des attractions touristiques et des centres commerciaux.

«Nous cherchons à enrichir l’expérience des pèlerins et à faciliter leur arrivée», a déclaré à « Arab News » le Dr Amr Al-Maddah, responsable de la planification et de la stratégie au ministère du Hajj et de l’Omrah. «Voyager dans le Royaume est une opportunité pour les pèlerins de visiter des sites culturels et touristiques.

« En même temps, ils seront autorisés à arriver dans n’importe quel port du pays, ce qui facilitera leur arrivée et augmentera leur capacité à accueillir davantage de pèlerins. »

Les musulmans en pèlerinage dans l’Omra peuvent désormais choisir de visiter de nombreuses attractions historiques du Royaume, telles que l’ancienne ville d’Al-Ula, illustrée sur cette photo avec une route en béton reliant l’abandon à la ville moderne.

(Photo fournie par Eduardo Benavidez / File, lecteur « d’Arab News »)

Les ministres espèrent que leur décision contribuera à atteindre l’objectif de l’Arabie saoudite de recevoir 30 millions de pèlerins de l’Omra d’ici 2030.

Dans le passé, les pèlerins étaient autorisés à convertir leur visa en visa de tourisme à condition d’être inscrits à un programme touristique. « Ce n’est plus une nécessité », a déclaré Al-Maddah.

Les pèlerins peuvent également vouloir visiter la myriade d’attractions de la région montagneuse d’Asir, comme ce site du patrimoine. (CVA)

Il a ajouté qu’ils seraient désormais libres d’organiser des visites dans d’autres villes saoudiennes, des destinations touristiques, des festivals et des événements au cours de la période de validité de leur visa.

Al-Maddah a déclaré: « Nous voulons le rendre accessible à tous afin d’enrichir l’expérience des pèlerins, ce qui est l’un des objectifs de Vision 2030. »

Il a indiqué que l’autorité responsable de la mise en œuvre de la décision du Cabinet serait le ministère de l’Intérieur.

La province de l’Est offre également une longue liste de choix aux touristes, y compris le site patrimonial d’Al-Ahsa. (CVA)

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)