Arabie saoudite: les demandes provenant de 160 nationalités ont été examinées pour sélectionner les pèlerins du Hajj

12/07/20

Les demandes de personnes de 160 nationalités du Royaume ont été examinées électroniquement pour sélectionner qui effectuera le Hajj cette année. (Fichier / AFP)

Parmi les pèlerins qui recevront l’approbation, 70% seront des non-saoudiens et 30% seront des citoyens saoudiens
Les demandes ont été triées selon des normes élevées qui assureront la sécurité et la santé des pèlerins
RIYAD: Les demandes de personnes de 160 nationalités du Royaume ont été examinées électroniquement pour sélectionner qui effectuera le Hajj cette année, a déclaré dimanche le ministère saoudien du Hajj et de l’Omra.

Les demandes ont été triées selon des normes élevées qui assureront la sécurité et la bonne santé des pèlerins.

La date limite pour toutes les candidatures était le 10 juillet et le principal critère de sélection est une bonne santé.

Parmi les pèlerins qui recevront l’approbation, 70% seront des non-Saoudiens résidant dans le Royaume et les 30% restants seront des citoyens saoudiens.

Par ailleurs, le ministère de l’Intérieur a déclaré que toute personne trouvée pénétrant sur les sites du Hajj (Mina, Muzdalifah et Arafat) sans permis de Dhul Qadah 28 jusqu’à la fin de Dhu Al-Hijjah 12 se verra infliger une amende de 10 000 RS.

L’amende sera doublée en cas de récidive. Il a été ajouté que du personnel de sécurité sera posté sur les routes menant aux lieux saints pour garantir que toute personne qui enfreint la loi sera arrêtée et condamnée à une amende.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

L’Arabie saoudite publie des protocoles pour assurer la sécurité des pèlerins pendant le Hajj

06/07/20

Le Centre saoudien de prévention et de contrôle des maladies (Weqaya) a établi des protocoles de sécurité au milieu de la pandémie de coronavirus en cours. Les protocoles concernent tous les travailleurs et les pèlerins. (Photo / fournie)

Tous les rituels seront effectués selon les règles fixées par les autorités pour contrôler la propagation du coronavirus
DJEDDAH: Alors que les cas de maladie à coronavirus (COVID-19) continuent d’augmenter dans le monde, l’Arabie saoudite a limité le nombre de pèlerins à effectuer le Hajj de cette année et a mis en place plusieurs protocoles.

Le Centre saoudien de prévention et de contrôle des maladies (Weqaya) a établi les protocoles pour réduire le taux d’infection et assurer la sécurité des pèlerins. Le ministre saoudien de la Santé, le Dr Tawfiq Al-Rabiah, a annoncé au début du mois dernier que le nombre de pèlerins serait limité cette année.

Le ministre saoudien du Hajj et de l’Omra Mohammed Saleh Benten a déclaré que la décision de limiter le nombre « vise à protéger les gens avant tout, ce qui est la priorité du Royaume depuis le début de la pandémie ».

La longue liste de protocoles affecte tous les travailleurs et pèlerins cette année. À partir du 19 juillet, les autorités interdiront toute entrée à Mina, Muzdalifa et Arafat sans permis.

Des guides et des panneaux de sensibilisation doivent être placés dans toutes les zones et rédigés dans différentes langues, notamment les avertissements concernant l’infection au COVID-19, les protocoles de lavage des mains, l’étiquette d’éternuement et de toux et l’utilisation de désinfectants pour les mains à base d’alcool.

Les organisateurs doivent répartir les pèlerins dans la zone de Tawaf autour de la Kaaba pour réduire la surpopulation tout en respectant une distance de 1,5 mètre entre chaque personne. Les organisateurs de la Sainte Mosquée doivent veiller à ce que les pèlerins soient répartis à tous les étages de la Saee (marche rituelle entre Safa et Marwa) et placer des lignes de voie pour maintenir une distanciation sociale tout en veillant à ce que les terrains autour de la Kaaba et de Saee soient nettoyés par des équipes de nettoyage avant et après chaque groupe exécutant le Tawaf.

Il sera interdit de toucher à la Sainte Kaaba et à la pierre noire, des barrières seront fixées pour empêcher d’atteindre les sites et les tapis de la mosquée doivent être retirés pour permettre aux pèlerins d’utiliser leurs tapis de prière personnels à la place pour réduire les risques de propagation de toute infection.

La nourriture ne sera pas autorisée dans la mosquée ni sur le terrain de la mosquée.

La température de tout le personnel, des guides, des pèlerins et des travailleurs doit être vérifiée tout au long du pèlerinage; les masques protecteurs et l’équipement de protection doivent être portés en tout temps. Les panneaux d’étage doivent être placés dans des endroits tels que les zones de récupération des bagages, les restaurants et les arrêts de bus à une distance d’un mètre et demi entre chaque panneau d’étage.

En ce qui concerne les protocoles pour Arafat et Muzdalifa, les pèlerins doivent respecter à tout moment la distanciation sociale, porter des masques et les organisateurs doivent veiller à ce que pas plus de 10 pèlerins soient situés dans une tente de 50 mètres carrés, assurant une distance de 1,5 mètre entre chaque pèlerin. Les pèlerins doivent adhérer aux pistes désignées et les organisateurs doivent être vigilants et s’assurer que tous les pèlerins restent en ligne tout en respectant les règles de distanciation sociale.

Les organisateurs doivent rassembler pas plus de 50 pèlerins se dirigeant vers le Jamarat (piliers de pierre) par groupe et des galets désinfectés et emballés seront également fournis pour les pèlerins.

POINTS FORTS

• Les organisateurs doivent distribuer des pèlerins dans la région de Tawaf autour de la Kaaba pour réduire la surpopulation.

• La nourriture ne sera pas autorisée dans la mosquée ni sur le terrain de la mosquée.

• Toucher la Sainte Kaaba et la pierre noire sera interdit. Les organisateurs ne doivent pas réunir plus de 50 pèlerins se rendant au Jamarat (piliers en pierre) par groupe.

Les personnes soupçonnées d’être porteuses de l’infection ne pourront effectuer leur pèlerinage qu’après avoir été évaluées et approuvées par un médecin. Ils seront répartis en groupes spécifiques de cas suspects, placés dans des logements désignés et dans des bus avec des voies désignées pour s’adapter à leur état.

Les protocoles de Weqaya ont également indiqué qu’aucun personnel n’est autorisé à travailler s’il contracte des symptômes pseudo-grippaux (fièvre, toux, nez qui coule, mal de gorge ou perte soudaine de l’odorat ou du goût) jusqu’à ce que les symptômes disparaissent et qu’il soit approuvé par un médecin.

Des rondes de désinfection et de désinfection doivent être planifiées et organisées pour garantir que les surfaces telles que les poignées de porte et les tables dans les zones de réception, les sièges publics et les zones d’attente sont nettoyées 24 heures sur 24.

Les désinfectants doivent être placés à côté des distributeurs automatiques de billets, des guides à écran tactile et des distributeurs automatiques tandis que tous les magazines et journaux imprimés doivent être retirés pour réduire la possibilité de transmission.

Les travailleurs des lieux de pèlerinage doivent toujours porter des masques faciaux. Les clients doivent porter des masques lorsqu’ils quittent leur chambre et les travailleurs doivent désinfecter tous les bagages à l’arrivée.

Weqaya a également défini des protocoles pour réduire le taux de transmission dans les restaurants et les haltes. Les fontaines à eau doivent être arrêtées dans la Grande Mosquée et les lieux saints et de l’eau en bouteille individuelle de Zamzam sera disponible et distribuée aux pèlerins à tout moment.

Des repas et de la nourriture pré-emballés individuels seront servis aux pèlerins. Les travailleurs qui distribuent les repas doivent suivre des protocoles stricts qui incluent le lavage des mains pendant au moins 40 secondes en utilisant du savon et de l’eau tout au long de leurs heures de travail et quand ils n’ont pas accès à l’eau, des désinfectants à base d’alcool doivent être utilisés à la place pendant au moins 20 secondes.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

L’Arabie saoudite mérite des éloges pour les meilleurs arrangements du Hajj

26/01/20

Les pèlerins musulmans partent après avoir offert des prières à midi à l’extérieur de la mosquée Namirah sur la montagne Arafat, pendant le pèlerinage annuel du Hajj, à l’extérieur de la ville sainte de La Mecque, en Arabie saoudite, le lundi 20 août 2018. (AP)

  • La présence de 2,6 millions d’expatriés indiens en Arabie saoudite renforce les relations bilatérales

À l’occasion du 71ème jour de la République en Inde, je présente mes meilleurs vœux à mes concitoyens indiens de la région occidentale du Royaume d’Arabie saoudite.

L’Inde et l’Arabie saoudite entretiennent des relations cordiales et amicales qui reflètent des liens économiques et socioculturels vieux de plusieurs siècles.

Les visites du Premier ministre Narendra Modi en Arabie saoudite en avril 2016 et en octobre 2019 ainsi que les échanges d’autres visites de haut niveau ont encore renforcé les relations chaleureuses entre les deux pays.

Comme notre Premier ministre l’a déclaré lors de sa visite en octobre 2019, l’Inde travaillera main dans la main avec l’Arabie saoudite sur le plan de la Vision 2030 du Royaume.

La présence de plus de 2,6 millions d’expatriés indiens dans le Royaume a également énormément contribué au renforcement des liens économiques et socioculturels entre nos deux nations.

Les délégations commerciales bilatérales ont également augmenté au cours des dernières années. Les délégations d’entreprises indiennes font désormais régulièrement partie des expositions commerciales à Djeddah et dans d’autres parties du Royaume. Le consulat indien à Djeddah travaille sans relâche et avec diligence pour fournir le meilleur service possible aux ressortissants indiens résidant dans la région ouest du Royaume.

Ce bon service comprend la réduction à trois jours ouvrables du délai de délivrance / réémission des passeports.

L’introduction d’un système de visa électronique pour les ressortissants saoudiens a encore rationalisé le traitement des visas et constitue une première étape en douceur pour ceux qui souhaitent visiter l’Inde.

Le gouvernement indien et le peuple indien sont reconnaissants au roi Salmane, au prince héritier Mohammed ben Salmane et au ministre du Hajj, le Dr Mohammed Benten, d’avoir pris d’excellentes dispositions pendant le Hajj de 2019. Cette année-là, 200 000 ressortissants indiens ont exécuté le Hajj et plus de 650 000 Indiens sont venus pour l’Omra.

La partie indienne reste déterminée à s’associer étroitement avec l’Arabie saoudite et à œuvrer pour un Hajj de 2020 très réussi.

Nous exprimons sincèrement notre gratitude au roi Salmane, au prince héritier Mohammed ben Salmane et aux ministères saoudiens des affaires étrangères, du travail, de l’intérieur et aux autorités de Jawazat, Tarheel et autres agences concernées qui ont toujours fourni une assistance exemplaire au consulat qui a permis au confortable séjour des nombreux Indiens visitant, vivant et travaillant dans le Royaume.

  • Md. Noor Rahman Sheikh est le consul général de l’Inde à Djeddah.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Le ministère saoudien du Hajj élargit ses plans pour les pèlerins en Égypte et au Soudan

14/12/19

Le ministre saoudien du Hajj Mohammed Salih Bentin signe un accord avec un membre de la délégation soudanaise. (Fournie)

  • Le ministère saoudien du Hajj a signé des accords avec l’Égypte et le Soudan

LA MECQUE: Le ministère saoudien du Hajj et de l’Omra a signé des accords avec l’Égypte et le Soudan en préparation de la saison du Hajj de l’année prochaine.

Le ministre saoudien du Hajj et de l’Omra, Mohammed Salih Bentin, a rencontré jeudi le général de division Ashraf Muslim Gawish, ministre adjoint de l’intérieur de l’Égypte et chef des affaires des pèlerins, et Nasreddine Mufreh Ahmed, ministre soudanais des Affaires religieuses et des dotations, jeudi pour discuter de l’Égypte et Exigences des pèlerins soudanais.

La réunion a également réuni le vice-ministre du Hajj et de l’Omra du Royaume, Abdulfattah bin Sulaiman Mashat, et plusieurs responsables.

En vertu des accords, l’arrivée et les besoins des pèlerins d’Egypte et du Soudan seront supervisés par des agences de services dans le cadre du système de services aux pèlerins.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Le ministère du Hajj annonce une assurance pour les pèlerins

12/12/19

Le ministre du Hajj et de l’Omra Mohammed Salih Bentin et le président de Tawuniya Sulaiman Al-Humaid ont signé mercredi un accord pour fournir une assurance aux pèlerins venant de l’extérieur de l’Arabie saoudite. (Fournie)

  • Fait partie du plan de réforme de la Vision 2030
  • Soutenu par le ministère du Hajj et de l’Omra

DJEDDAH: Le ministre du Hajj et de l’Omra Mohammad Saleh bin Taher Benten et le président de Tawuniya Sulaiman Al-Humaid ont signé mercredi un accord pour fournir une assurance aux pèlerins venant de l’extérieur de l’Arabie saoudite.

La signature a eu lieu au siège du ministère du Hajj et de l’Omra à La Mecque. Dans le cadre de l’accord, le ministère fournira des services de santé et d’autres assurances aux pèlerins depuis leur arrivée dans le Royaume jusqu’à leur départ.

Le régime d’assurance fait partie du plan de réforme de la Vision 2030, qui vise à améliorer l’expérience des pèlerins, a déclaré le ministre Benten.

Tawuniya a été retenu par le ministère du Hajj et de l’Omra en consultation avec l’Autorité monétaire saoudienne (SAMA) et le Conseil d’assurance maladie, a-t-il ajouté.

L’assurance sera liée au visa dès l’arrivée du pèlerin en Arabie saoudite, a-t-il précisé. Il y aura une hotline et les pèlerins seront servis par des équipes qui parlent plusieurs langues.

Ayman Al-Arfaj, superviseur général du centre des médias du ministère, a déclaré que l’assurance coûterait 189RS par personne, qui sera versée à la compagnie d’assurance et couvrira 30 jours, le séjour total du pèlerin en Arabie saoudite.

Il a déclaré que l’assurance sera unifiée pour tous les pèlerins et couvrira les cas d’urgence, les accidents et le rapatriement des restes des pèlerins décédés en Arabie saoudite. Un pèlerin obtient automatiquement une assurance une fois le visa délivré.

Les pèlerins ayant besoin d’une assistance médicale peuvent se prévaloir de l’assurance en présentant leur passeport dans n’importe quel hôpital ou clinique relevant du ministère saoudien de la Santé ou dans tout hôpital et clinique privés accrédités par le Conseil d’assurance maladie, a déclaré Al-Arfaj.

Abdulaziz bin Hadsan Al-Bouq, PDG de Tawuniya, qui a remporté le contrat pour quatre ans, a déclaré que le Royaume développait des méthodes innovantes pour fournir des services de santé et réduire les accidents dans les lieux saints.

Ce projet, a-t-il ajouté, est soutenu par le ministère du Hajj et de l’Omra et chaque assurance couvre un montant de 100 000 RS (26 665 $) par personne.

Al-Arfaj a noté que depuis le début de la saison de l’Omra en octobre, un total de 1 518 649 pèlerins sont arrivés dans le Royaume.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Le ministre saoudien du Hadj signe des accords pour la saison 2020 du Hadj

03/12/19

  • Ces accords concernaient l’arrivée de pèlerins en provenance des pays susmentionnés

MAKKAH: Le ministre du Hajj et de la Omra, le Dr Mohammed Saleh bin Taher Benten, a récemment signé plusieurs accords lors de réunions avec le chef de la mission du Hadj irakien, Cheikh Khalid Al-Attiyah, le ministre marocain des Affaires islamiques, Ahmed Tawfik, et le ministre indien des Affaires des minorités, Shri Mukhtar Abbas Naqvi.

Les accords s’inscrivaient dans le cadre des préparatifs préliminaires de la saison du Hadj cette année, avec des réunions tenues en présence de M. Abdulfattah bin Sulaiman Mashat, vice-ministre saoudien du Hajj et de l’Omrah.

Ces accords concernent l’arrivée de pèlerins en provenance des pays susmentionnés, afin de fournir toutes les conditions nécessaires aux personnes pour accomplir leurs rituels.

Dans un communiqué, le ministre du Hajj et de la Omra a déclaré que le roi Salman et le prince héritier Mohammed bin Salman tenaient à assurer la sécurité des pèlerins dans le royaume jusqu’à leur départ.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Ministre du Hajj: 1,1 million de pèlerins sont arrivés au Royaume depuis le début de la saison de l’Omra

25/11/19

Les pèlerins et les visiteurs prient à la Grande Mosquée de La Mecque. (Photo du fichier SPA)

Le Pakistan et l’Indonésie réunis représentaient plus de la moitié des pèlerins

Le ministère du Hajj et de l’Omra a lancé des centres «inaya» pour fournir des services complets aux pèlerins

DJEDDAH: Le ministère du Hajj et de l’Omra a annoncé que 1 339 376 visas de l’Omra avaient été délivrés à ce jour pour l’année Hijri 1441, qui a débuté le 31 août 2019 dans le calendrier grégorien.

Le nombre de pèlerins arrivant en Arabie saoudite atteint 1 133 365, dont 297 491 pèlerins actuellement dans le royaume et 835 874 pèlerins qui sont partis.

Dans son rapport statistique, le ministère notait que 1 088 608 pèlerins étaient arrivés dans le Royaume par voie aérienne, 44 750 par voie terrestre et 7 par voie maritime.

Par pays, 319 494 pèlerins sont arrivés du Pakistan, 306 461 d’Indonésie, 195 345 d’Inde, 50 841 de Malaisie, 50 775 de Turquie, 36 021 de Bangladesh, 28 785 d’Algérie, 18 146 du Maroc, 16 851 d’Iraq et 16 223 de Jordanie.

Avec le début de la saison de l’Omra, le ministère du Hajj et de l’Omra a lancé des centres «inaya» (soins) pour fournir des services complets aux bénéficiaires. Le ministère a également mis au point le système de réservation centralisé MAQAM, qui permet aux entreprises de l’Omra, aux entreprises de transport et de transport, aux pèlerins et aux visiteurs de la mosquée du Prophète de se contacter directement, respectant ainsi les normes de contrôle, d’efficacité et de transparence les plus strictes.

Le MAQAM, en collaboration avec le ministère du Hajj et de l’Omra, le ministère des Affaires étrangères et le Centre national d’information, émet également des visas électroniques sans papier, dans le cadre des efforts déployés pour atteindre l’un des objectifs les plus importants de la Vision 2030, améliorer la qualité des services fournis aux pèlerins.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

« Intelligent Hajj »: Davantage de services sont prévus pour améliorer l’expérience des pèlerins

10/10/19

Dr. Abdelfattah Mashat, vice-ministre du Hajj et de l’Omra, à gauche, et Dr. AbdelRahman Aljadhai, PDG de la société Elm, signent deux protocoles d’accord en vue de développer et d’exploiter une plate-forme électronique pour la subsistance, la santé, l’environnement et de Centre de qualification et de concession de licences pour les employés des secteurs du Hajj et de l’Omra. (Photos / fourni)

Le ministère du Hajj et de l’Omra est l’un des participants au GITEX 2019, un événement technologique annuel à Dubaï.

JEDDAH: La première phase de «Smart Hajj» a aidé le mouvement, le transport et la sécurité des pèlerins cette année, a annoncé le ministère du Hajj et de l’Omra.

Abdelfattah Mashat, vice-ministre du Hadj et de l’Omra, et Abdul Rahman Aljadhai, directeur général de la compagnie  d’Elm., ont signé deux protocoles d’accord en vue de développer et d’exploiter la plate-forme électronique de subsistance, de santé et d’environnement, ainsi que de mettre en place et de gérer le programme de qualification. et Centre de licence pour les employés des secteurs du Hajj et de l’Omra.

«Le ministère du Hajj et de l’Omra est en pleine transformation numérique en coopération avec de grandes entreprises technologiques afin de promouvoir les concepts d’utilisation de solutions intelligentes pour fournir des services de haute qualité aux visiteurs d’Allah, ce qui contribuera à améliorer et à enrichir l’expérience des pèlerins dans le Royaume. ainsi que la réalisation de l’un des objectifs principaux dei Vision Saoudienne 2030 », a déclaré Dr Mashat lors d’un communiqué de presse prononcé au GITEX 2019.

«Le ministère du Hajj et de l’Omra, conformément aux instructions et aux directives du ministre du Hajj et de l’Omra, M. Mohammad Salih Bentin, a noué de nombreux partenariats stratégiques avec le secteur privé pour améliorer la qualité des services et le développement du ‘Smart Hajj « Des solutions, notamment la signature de protocoles d’accord l’année dernière avec SAP dans les domaines de la technologie, de l’infrastructure numérique, du services d’informatique en nuage, des plateformes de services d’informatique en nuage géospatiales, de l’internet des objets et des cartes à puce pour améliorer les services », a-t-il déclaré.

Dr. Amr Al-Maddah, responsable de la planification et de la stratégie au ministère du Hajj et de l’Omra, a déclaré: «Notre Smart Hajj garantit que des millions de pèlerins du monde entier sont transportés rapidement, facilement et en toute sécurité vers des sites religieux selon des horaires définis.

«La transformation numérique réussie permet d’optimiser les expériences de déplacement et de foule lors de la transformation numérique en temps réel. Au cours de notre deuxième phase de Smart Hajj, nous allons déployer la modélisation et la simulation prédictives pour des millions de pèlerins du Hajj et de l’Omra.»

Le «Smart Hajj» capture en temps réel les pèlerins à l’aide de l’Internet des objets, d’analyses géospatiales et de caméras, ainsi que de données provenant de la plate-forme de retour d’expérience mobile des pèlerins.

Le ministère du Hajj et de l’Omra est l’un des participants au GITEX 2019, un événement technologique annuel à Dubaï. Le ministère présente ses dernières technologies en servant les pèlerins du Hajj et de l’Omra et enrichit leur expérience en Arabie saoudite.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Islamabad salue la décision saoudienne d’annuler les frais de répétition de l’Omra

10/09/19

Les pèlerins pakistanais traversent les comptoirs de l’immigration à l’aéroport international Prince Mohammed ben Abdul Aziz de Medina dans le cadre de l’initiative «Route de la Mecque» le 5 juillet 2019. (CVA)

Les Pakistanais en tête de la liste des nationalités pour l’Omra cette année

Le déménagement facilitera les pèlerins en provenance du pays, a déclaré un responsable

ISLAMABAD: Le porte-parole du Ministère pakistanais des affaires religieuses s’est félicité de la décision de l’Arabie saoudite de mettre fin aux accusations contre tout Pakistanais cherchant à exécuter l’Omra plus d’une fois.

S’adressant à « Arab News »mardi, Imran Siddiqui a également remercié le roi Salman et le prince héritier, Mohammed ben Salmane, d’avoir publié un décret royal visant à restructurer le Hajj, les visas de transit et de visite.

« Le Premier ministre pakistanais, Imran Khan, avait demandé au prince héritier Mohammad ben Salmane d’examiner l’affaire [à la suite de quoi] le ministre des Affaires religieuses, Noor ul Haq Qadri, avait également discuté de la question avec son homologue saoudien lors du pèlerinage cette année », a déclaré Siddiqui Nouvelles arabes.

Selon le ministre saoudien du Hajj et de l’Omra, Dr. Mohammad Salih Bentin, le décret royal fait partie de l’initiative de la direction « de faciliter l’arrivée de musulmans du Hajj et de l’Omrah ».

Siddiqui a déclaré que le déménagement faciliterait la tâche de plusieurs ressortissants pakistanais qui figurent en tête de la liste des pèlerins effectuant l’Omra et augmenterait le «nombre de pèlerins pakistanais qui souhaitent participer au pèlerinage».

« Cette année seulement, plus de 1,6 million de Pakistanais ont joué l’Omra », a-t-il déclaré.

M. Bentin a ajouté que cette initiative reflétait la volonté du Royaume de recevoir le nombre croissant de pèlerins, comme en témoignent les investissements dans d’énormes projets d’infrastructure et le développement de services à La Mecque et à Médina.

Le décret soutient les efforts visant à atteindre l’un des objectifs les plus importants du plan de réforme Vision 2030 de l’Arabie saoudite, qui espère faciliter la tâche à 30 millions de pèlerins de l’Omra d’ici là.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Le ministère de la Santé traite 649 690 pèlerins du Hadj

24/08/19

Le nombre de participants au service des pèlerins cette année a atteint 30 000 employés du ministère de la Santé. (CVA)

Pour la première fois cette année, le ministère a utilisé la technologie robotique pour les consultations médicales, ce qui a donné aux hôpitaux de Mina un accès à distance à des consultants en micro spécialités.

RIYAD: Le ministère de la Santé a révélé des services spécialisés fournis par ses hôpitaux et ses centres de santé à La Mecque, à Médina et sur des lieux saints pour les pèlerins du Hadj.

Le ministère a indiqué que le nombre de pèlerins traités dans les hôpitaux et les centres de santé atteignait 649 690.

Le nombre de participants au service des pèlerins a atteint cette année 30 000 employés du ministère de la Santé, tandis que 25 hôpitaux ont été préparés à La Mecque et à Médina, pour une capacité totale de 5 000 lits.

Pour la première fois cette année, le ministère a utilisé la technologie robotique pour les consultations médicales, ce qui a donné aux hôpitaux de Mina un accès à distance à des consultants en micro spécialités.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)