L’Arabie Saoudite élue membre du Comité de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO

10/09/20

Cette élection fait rentrer l’Arabie Saoudite dans un groupe restreint de pays qui sont membres des trois comités de base de l’UNESCO – le Conseil exécutif, le Comité du patrimoine mondial, et le Comité du patrimoine culturel immatériel. (Photos Fournies)

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

L’Arabie saoudite autorise dans son espace aérien les vols à destination et en provenance des EAU, de et vers tous les pays

02/09/20

L’Arabie saoudite autorise le survol de son espace aérien « en direction et en provenance de tous les pays à la demande des Emirats arabes unis », a annoncé mercredi l’Autorité générale de l’aviation civile
  • La décision va « permettre le passage dans l’espace aérien du royaume des vols à destination et en provenance des Emirats arabes unis de et vers tous les pays »
  • Le ministre saoudien des Affaires étrangères Fayçal Bin Farhan a souligné dans ce contexte que cette autorisation ne modifie en aucun cas « la position immuable de l’Arabie saoudite en ce qui concerne la cause palestinienne

RIYAD: L’Arabie saoudite autorise le survol de son espace aérien « en direction et en provenance de tous les pays à la demande des Emirats arabes unis », a annoncé mercredi l’Autorité générale de l’aviation civile.

La décision va « permettre le passage dans l’espace aérien du royaume des vols à destination et en provenance des Emirats arabes unis de et vers tous les pays », a précisé l’organisme public cité par l’agence officielle Saudi Press Agency (SPA).

Le ministre saoudien des Affaires étrangères Fayçal Bin Farhan a souligné dans ce contexte sur son compte Twitter que cette autorisation ne modifie en aucun cas  « la position immuable de l’Arabie saoudite en ce qui concerne la cause palestinienne et le peuple palestinien « . « Le Royaume loue tous les efforts tendant a la concrétisation de l’initiative arabe de paix », a-t-il également insisté.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Un programme de formation en IA pour les jeunes Saoudiens

01/09/20

Dr Abdallah ben Sharaf al-Ghamdi. (Photo Fournie)
  • La part de l’Arabie saoudite dans cette économie avancée sera de 12,4 % d’ici à 2030
  • Le Dr Abdallah ben Sharaf al-Ghamdi a annoncé le lancement d’un programme de formation dans le domaine de l’IA pour 100 jeunes hommes et femmes de la région de La Mecque

LA MECQUE: Le Dr Abdallah ben Sharaf al-Ghamdi, président de l’Autorité saoudienne des données et de l’intelligence artificielle, a annoncé lundi le lancement d’un programme de formation dans le domaine des données et de l’intelligence artificielle (IA) pour 100 jeunes hommes et femmes de la région de La Mecque.

Cette annonce a été faite lors de l’intervention Al-Ghamdi pour la cérémonie inaugurale du 5e Forum culturel de La Mecque.

Il a déclaré : « Nous vivons à l’ère de l’économie des données et de l’IA. En 2015, le volume mondial de données était de 15 zettaoctets (Zo). Il est passé à 50 Zo en 2020. Il sera de 175 Zo en 2025. »

Selon lui, l’économie mondiale a la capacité d’exploiter cet énorme volume de données.

Al-Ghamdi a ajouté que, selon des études, la part du Royaume dans cette économie avancée sera de 12,4 % d’ici à 2030.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Les écoles saoudiennes privées proposent des réductions de 50 % pour attirer les élèves

28/08/20

Les écoles ont promis d’offrir des réductions allant jusqu’à 50 %, mais plusieurs parents pensent qu’il ne sert à rien de payer les frais de scolarité car les écoles n’utiliseront pas leurs installations
  • Le vrai problème, c’est que nous ne savons pas à quoi ressemblera l’enseignement en ligne. Nous ferons face à d’énormes défis
  • Les parents estiment que les réductions de frais ne sont pas suffisantes puisque la nouvelle année scolaire commence en ligne afin de limiter la propagation du coronavirus

RIYAD : Les écoles saoudiennes privées proposent des réductions allant jusqu’à 50 % sur les frais de scolarité afin d’attirer les élèves pour la nouvelle année scolaire qui commence dimanche.
De nombreux parents demandent une réduction de ces frais car la rentrée se fera à distance pour limiter la propagation du coronavirus, et les installations scolaires ne seront donc pas utilisées –certains estiment même que les baisses proposées ne sont pas suffisantes.
Ghassan al-Turki, ingénieur en communications, affirme que beaucoup d’écoles privées n’ont pas géré la pandémie aussi bien qu’elles auraient pu le faire et n’ont pas remboursé les frais, bien que les élèves n’aient été présents que pendant la moitié du second semestre.
« Les écoles ont promis d’offrir des réductions allant jusqu’à 50 %, mais plusieurs parents pensent qu’il ne sert à rien de payer les frais de scolarité car les écoles n’utiliseront pas leurs installations », indique-t-il à Arab News.
Mohammad Sabbah, spécialiste en développement des affaires, explique qu’une école lui a proposé une baisse de 30 % sur les frais de scolarité, mais qu’il a refusé. Pour lui, une réduction de 60 % serait plus juste.
« Mon fils aîné est en terminale et ma femme et moi passerons beaucoup de temps avec lui pour l’aider dans ses études, explique-t-il. Le vrai problème, c’est que nous ne savons pas à quoi ressemblera la formation en ligne. Nous ferons face à d’énormes défis dont certains pourraient être insurmontables. »
« Si la situation persiste, j’inscrirai mes enfants dans l’école qui proposera la réduction la plus intéressante, car, à mon avis, la qualité des cours ne changera pas avec l’enseignement à distance. »

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Les écoles saoudiennes ouvrent la voie à un remaniement majeur des cours

22/08/20

Amro, qui fréquente l’École Française Internationale de Riyad, étudie à domicile, le 23 mars 2020. (Fayez Nureldine/ AFP)
  • Les élèves au Royaume bénéficieront d’un « avantage concurrentiel » grâce au programme de filières 2021, selon un responsable au ministère de l’Éducation
  • Ce programme consiste à améliorer les capacités, les valeurs et le comportement de l’élève

RIYAD : Le système éducatif saoudien se prépare à des changements radicaux avec l’introduction d’un nouveau programme scolaire pour le cycle secondaire en 2021, selon un responsable au ministère de l’Éducation.

Le système éducatif de filières destiné aux élèves du secondaire est à son stade final de préparation et sera premièrement appliqué dans 100 écoles publiques aux quatre coins du Royaume, a précisé le professeur Ibrahim Al-Humaidan, superviseur général du programme exécutif de développement du système de filières pour le cycle secondaire, des programmes d’étude et des académies au ministère de l’Éducation, à Arab News.

Arab News a obtenu une version provisoire du système, qui est composé de six filières académiques et professionnels: sciences informatiques et de l’ingénierie ; sciences de la vie et de la terre ; humanités ; gestion d’entreprises ; et Charia. Chaque filière offre une expérience d’apprentissage unique.

« L’idée du système a été initialement conçue après avoir comparé différents systèmes éducatifs du monde entier », a dit Humaidan.

« Ce programme consiste à améliorer les capacités, les valeurs et le comportement de l’élève et le rendent ainsi capable de bénéficier à la société et au pays. Le système sera introduit dans certaines écoles et fera l’objet d’une évaluation et d’une gouvernance stricte ».

Le système de filières améliorera les résultats et préparera les élèves à l’université, tout en leur offrant notamment la possibilité de s’inscrire à un court programme professionnel menant à l’obtention d’un diplôme qui leur permet ainsi de rejoindre le marché du travail s’ils n’ont pas l’intention de s’inscrire à l’université — une approche adoptée par plusieurs pays à travers le monde.

Les élèves devraient être accessible à des alternatives et pourront choisir le programme qu’ils préfèrent.

Al-Humaidan a affirmé que cette diversité constitue une valeur ajoutée pour les filières, qui offrent de nouvelles opportunités aux élèves.

« Les dernières théories prouvent que l’apprentissage s’effectue dans l’environnement de l’apprenant lorsque celui-ci interagit et se familiarise avec ses camarades et essaye de résoudre des problèmes. C’est là que l’apprenant acquière des aptitudes professionnelles et apprend de nouvelles choses », a-t-il expliqué.

D’après Al-Humaidan, les cours donneront aux élèves un avantage concurrentiel.

Ils se sont aussi assurés régulièrement que le contenu des cours convient à l’âge de l’élève, a-t-il ajouté.

Les filières se concentrent le plus sur la langue anglaise, les mathématiques, les sciences et la gestion des affaires puisque ce sont des compétences qui augmentent les chances de réussite de l’élève.

Les élèves bénéficieront de plus de flexibilité s’ils désirent changer de filière après la fin de leur deuxième année.

Al-Humaidan a indiqué que les élèves suivre des cours de rattrapage durant les vacances d’été et de s’inscrire dans le programme de transition.

« L’enseignant est la principale source d’influence de l’élève et celui qui peut faire une différence dans la classe », a-t-il souligné. « Les cours qui remettent en question la mentalité d’un élève amélioreront certainement ses compétences ».

L’éducation est parmi les priorités du programme de réformes de la Vision 2030 du Royaume et fait également partie intégrante du Programme de développement durable à l’horizon 2030 de l’UNESCO.

Ce texte est la traduction d’un article paru sur Arabnews.com

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Coronavirus: Les cliniques saoudiennes réalisent 2 millions de tests

13/08/20

Les cliniques Tetamman et les centres Ta’akkad s’assurent d’avoir effectué plus de 2 millions de tests de réaction en chaîne par polymérase (PCR) à travers le Royaume depuis le début de la pandémie. (Photo AFP).

  • Le nombre total de guérisons dans le Royaume est passé à 257 269
  • Jusqu’à présent, 3 269 personnes ont succombé au virus dans le Royaume

DJEDDAH : Les centres Ta’akkad d’Arabie saoudite ont lancé un service de test 24 heures sur 24, dans le cadre d’une campagne de détection précoce pour contenir la propagation du nouveau coronavirus.
Les cliniques Tetamman et les centres Ta’akkad s’assurent d’avoir effectué plus de 2 millions de tests de réaction en chaîne par polymérase (PCR) à travers le Royaume depuis le début de la pandémie.
Les centres Ta’akkad sont destinés à ceux qui ne présentent aucun symptôme ou seulement des symptômes légers, mais qui pensent avoir été en contact avec une personne infectée par la Covid-19.
Commentant la participation de l’Arabie saoudite aux essais cliniques de vaccins, le porte-parole du ministère de la Santé, Dr. Mohammed al-Abd al-Aly, a déclaré, mercredi dernier, que le Royaume s’engage à se joindre à l’effort mondial pour trouver un vaccin contre la Covid-19.
« L’efficacité et la sécurité sont des priorités pour les essais cliniques menés en Arabie saoudite, a-t-il déclaré. Le Royaume participe depuis le début de la pandémie afin de soutenir tous les départements de recherche et les efforts pour trouver un remède et un traitement. »
Un total de 1 569 nouveaux cas diagnostiqués de Covid-19 ont été enregistrés dans le Royaume ce mercredi, ce qui signifie que 293 037 personnes en Arabie saoudite sont maintenant atteintes du virus. Il y avait 32 499 cas actifs, dont 1 826 cas critiques.
Al-Aly a annoncé 2 151 nouvelles guérisons, portant le nombre total à 257 269, tandis que 36 nouveaux décès ont été signalés, portant le bilan à 3 269 décès.
Plus de 4 millions de tests de polymérase ont été réalisés dans le Royaume, dont 67 676 au cours des dernières 24 heures.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Les routes de Riyad deviennent vertes grâce au plus grand projet d’écologisation urbaine du monde

03/08/20

La capitale se renouvelle grâce au programme de la Vision 2030 qui prévoit la plantation de 7,5 millions d’arbres

· La plupart des espèces d’arbres utilisés dans le projet sont issues d’un environnement local bien développé, avec peu de besoins et de soins agricoles

RIYAD: Le projet Green Riyadh (Riyad verte), l’une des plus grandes initiatives d’écologisation urbaine au monde, porte rapidement ses fruits puisqu’il transforme les principales routes de la capitale.

Les principaux axes routiers, dont les routes King Khalid, Makkah et King Salman, sont en pleines rénovations dans le cadre de l’objectif de la Vision 2030 visant à améliorer la qualité de vie dans la ville.

Dr. Fahad Al-Mana, professeur de plantes ornementales, de jardins et d’espaces verts à l’Université du Roi Saoud, a déclaré à Arab News que les espèces d’arbres indigènes utilisées pour le projet comprennent Ziziphus spina-christi, Acacia gerrardii et Prosopis cineraria, communément appelé l’arbre à ghaf.

Selon Al-Mana, les arbres peuvent survivre dans des conditions désertiques difficiles et poussent sans soins agricoles intensifs.

« La plupart des espèces d’arbres utilisées dans la plantation du projet Green Riyadh proviennent d’un environnement local bien développé avec peu de beoins et de soins agricoles », a-t-il déclaré.

Les conditions environnementales à Riyad ont été prises en compte lors du processus de sélection des arbres. L’espèce peut atteindre une grande taille en seulement trois ans.

« Dans certains endroits, ils ont déplacé de grands arbres locaux de 3 ans qui ont été soignés dans des pépinières vers de nouveaux endroits où ils poussent avec succès », a déclaré Al-Mana.

Green Riyadh augmentera la quantité de verdure dans la ville et renforcera la couverture végétale dans la capitale saoudienne avec la plantation de 7,5 millions d’arbres autour des principales caractéristiques et installations de la ville.

Le projet permettra de réduire la température ambiante moyenne de 2 degrés Celsius et d’améliorer la qualité de l’air, encourageant les gens à adopter un mode de vie plus sain en marchant ou en faisant du vélo.

FAITS EN BREF

· Le projet permettra de réduire la température ambiante moyenne de 2 degrés Celsius et d’améliorer la qualité de l’air, en encourageant les gens à adopter un mode de vie plus sain en marchant ou en faisant du vélo.

· Le projet maximisera l’utilisation de l’eau recyclée dans les travaux d’irrigation en faisant passer l’utilisation de 90 000 mètres cubes par jour à plus d’un million de mètres cubes par jour grâce à la construction d’un nouveau réseau d’eau recyclée.

· Les espaces verts de la ville passeront de 5 % à 9 % d’ici 2030

« L’objectif de la plantation d’arbres dans les rues est de fournir de l’ombre et de modérer la température, surtout en été, ce qui contribue à la purification de l’air et réduit la pollution de l’environnement en protégeant la ville des tempêtes de sable, du vent et de la poussière. De plus, cela donne une vue esthétique et l’élément de la nature intègre la ville et les structures voisines », a déclaré Al-Mana.

Il a ajouté que les arbres, en particulier ceux plantés dans les îlots des rues centrales, doivent avoir de longs troncs et de hautes branches pour ne pas gêner la circulation des piétons et des voitures. Le tronc doit mesurer au moins 3 à 4 mètres et la taille des arbres plantés doit être proportionnelle à la largeur de l’îlot.

Al-Mana a déclaré que les espaces verts dans la ville passeront de 5 à 9 % d’ici 2030.

Selon le site web de Green Riyadh, le projet maximisera l’utilisation de l’eau recyclée dans les travaux d’irrigation en faisant passer l’utilisation de 90 000 mètres cubes par jour à plus d’un million de mètres cubes par jour grâce à la construction d’un nouveau réseau d’eau recyclée.

Al-Mana a déclaré que le projet Green Riyadh permettra également de réduire les niveaux de dioxyde de carbone et d’impuretés dans la ville.

« D’expériences, les routes et les rues sans arbres contiennent huit à dix fois plus de poussière que les rues bordées d’arbres des deux côtés », a-t-il déclaré.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

L’Arabie saoudite effectue quotidiennement 60 000 tests PCR pour lutter contre le COVID-19

08/07/20

Jusqu’à présent, plus de 2 millions de tests PCR ont été effectués dans le Royaume. (AFP)

Le bilan des morts dans le Royaume est de 2 017, avec 49 nouveaux décès
DJEDDAH: Les autorités sanitaires saoudiennes effectuent quotidiennement 60 000 tests de amplification en chaîne par polymérase (PCR) afin de contrôler la propagation du COVID-19, a déclaré mardi le porte-parole du ministère de la Santé, le Dr Mohammed Al-Abd Al-Aly.

Jusqu’à présent, plus de 2 millions de tests PCR ont été effectués dans le Royaume, ce qui indique l’efficacité de son système de santé, a-t-il ajouté.

Jalal Al-Owais, superviseur général du Département général des urgences, des catastrophes et du transport ambulatoire du ministère, a déclaré: «L’une des directives données par notre direction était d’augmenter le nombre de lits d’hôpital dans les unités de soins intensifs. En seulement trois mois, la capacité a augmenté de 30%. Cela montre le grand soin et l’attention que le Royaume porte à la santé et à la sécurité de ses habitants». Une action opportune a aidé les établissements de santé à gérer efficacement le nombre de patients, a-t-il ajouté.

Mardi, l’Arabie saoudite a enregistré 3 392 nouveaux cas de COVID-19, portant le nombre total d’infections à 217 108. Au total, 60 252 cas sont actifs, dont 2 268 sont dans un état critique.

Avec 5 205 nouvelles guérisons, le nombre total de personnes ayant guéris du COVID-19 a atteint 154 839. Le nombre de morts dans le Royaume s’élève à 2 017, avec 49 nouveaux décès.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Une école saoudienne bat le record du monde de la plus longue chaîne de bouchons de bouteilles

01/07/20

Une école saoudienne soucieuse de l’environnement à Djeddah a battu le record du monde pour la plus longue chaîne de bouchons de bouteilles. (Fournie / BISJ / Guinness World Records)

Le personnel et les enfants de la British International School of Jeddah (BISJ) ont réuni 323 103 bouchons de bouteilles
DJEDDAH: Une école saoudienne soucieuse de l’environnement a battu le record du monde pour la plus longue chaîne de bouchons de bouteilles.

Le personnel et les enfants de la British International School of Jeddah (BISJ) ont réussi 323 103 bouchons pour battre le précédent record du monde Guinness de 260 866 remporté aux Pays-Bas.

La tentative officielle a fait suite à une campagne de sensibilisation à la pollution par le plastique, au cours de laquelle l’école a réussi à collecter une quantité massive de bouchons de bouteilles dans le but de les emmener dans une entreprise de recyclage et de faire un don local pour soutenir les enfants handicapés en achetant des articles tels que des fauteuils roulants et croisillons de jambe.

Sonja Sutcliffe, directrice adjointe du BISJ, a déclaré: «Nous avons essayé de battre le titre Guinness World Records pendant plus d’un an dans le but de sensibiliser la communauté au problème de la pollution plastique, en particulier dans les océans.

«Nous avons commencé par collecter autant de bouchons de bouteilles que possible, en nettoyant même un peu les zones locales en cours de route.

«Le message était de représenter visuellement le nombre de bouteilles en plastique que nous utilisons et de voir comment les bouchons pourraient être convertis en équipement spécialisé pour les enfants moins fortunés. C’est une réalisation incroyable d’un travail d’équipe, de vision et de résilience », a-t-elle ajouté.

L’école a abordé le défi de manière méthodique et scientifique, en élaborant les meilleures façons de percer les bouchons et de mesurer les lignes de pêche pour les enchaîner.

Les organisateurs ont utilisé des bouchons de bouteilles de taille standard, une ligne de pêche pour faire les lignes de bouchons et de grandes aiguilles pour enfiler les bouchons sur la ligne, ainsi que des feuilles d’enregistrement spécifiques pour le comptage et la mesure.

La longueur finale de la chaîne a été mesurée à 2 738,5 mètres.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Djeddah fait ses adieux au terminal de l’aéroport emblématique

28/06/20

Nommé d’après le fondateur du Royaume, le terminal sud a presque 40 ans.

Pour de nombreux fidèles, le terminal sud a été leur premier arrêt dans un voyage de leur vie pour effectuer le Hajj ou l’Omra
DJEDDAH: L’aéroport international de Djeddah fait ses adieux à son terminal sud distinctif, connu pour son extérieur triangulaire unique en forme de tente et sa grande façade vitrée, alors que les opérations aériennes se déplacent vers une nouvelle base.

Inauguré par le roi Khalid en avril 1981 après avoir transféré toutes les opérations de son emplacement précédent près du quartier d’Al-Sulaimania à Djeddah, l’aéroport international du roi Abdul Aziz (KAIA) est devenu l’une des principales portes d’entrée du Royaume non seulement pour les voyageurs mais pour des millions de pèlerins.

Pour de nombreux fidèles, le terminal sud de l’aéroport a été leur premier arrêt dans un voyage de leur vie pour effectuer le Hajj ou l’Omra à la Grande Mosquée de La Mecque ou visiter la mosquée du Prophète à Médine.

Nommé d’après le fondateur du Royaume, le terminal a presque 40 ans.

CONTEXTE

Inauguré par le roi Khalid en avril 1981 après avoir transféré toutes les opérations de son emplacement précédent près du quartier Al-Sulaimania de Jeddah, l’aéroport international du roi Abdul Aziz est devenu l’une des principales portes d’entrée du Royaume non seulement pour les voyageurs mais pour des millions de pèlerins.

Avec ses hauts plafonds emblématiques qui ressemblent à l’intérieur d’une tente, il a servi des millions de passagers et est l’un des terminaux aériens les plus fréquentés du Royaume. Il sert également de siège à la compagnie aérienne nationale saoudienne.

Le premier vol direct vers New York a décollé de KAIA en juin 1981 et d’autres destinations internationales ont été ajoutées cette année-là.

Il a été récemment rapporté que KAIA représente 36 pour cent du nombre total de passagers dans le Royaume.

La fermeture du terminal sud et le déplacement de toutes les opérations vers le terminal T1 nouvellement ouvert de l’aéroport – inauguré par le roi Salman en septembre dernier et capable d’accueillir 30 millions de passagers par an – vise à garantir que l’aéroport reste un lien clé entre l’Est et Ouest et continue de servir les résidents de la ville et d’accueillir les pèlerins.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)