Le prince héritier remercie les agents de santé «brillants» qui luttent contre le virus

18/12/20

Le prince héritier a félicité les travailleurs des secteurs de la santé et de la pharmacie saoudiens
Le ministre de la Santé a remercié le prince héritier pour son soutien et les soins que les travailleurs reçoivent
RIYAD: Le prince héritier d’Arabie saoudite Mohammed ben Salmane a adressé vendredi ses remerciements et sa reconnaissance à tous les travailleurs des secteurs de la santé et de la pharmacie, a rapporté l’agence de presse saoudienne.

Le prince héritier a félicité «l’équipe de santé qui a travaillé de manière professionnelle et brillante pour faire face à la nouvelle pandémie de coronavirus au cours de la dernière période», indique le communiqué.

Le ministre de la Santé, Tawfiq Al-Rabiah, a déclaré qu’il appréciait le soutien et les soins que les travailleurs des secteurs de la santé et de la pharmacie reçoivent de la part du prince héritier, et le suivi méticuleux et continu que le prince fait par souci de santé humaine dans le Royaume.

 

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Un monde «plus fort et plus durable» grâce à la présidence saoudienne du G20

23/11/20

Le prince héritier d’Arabie Saoudite Mohammed ben Salman prononce le discours de clôture du 15e sommet du G20 le 22 novembre 2020 à Riyad, en Arabie Saoudite (SPA)
  • Les dirigeants du G20 se sont réunis deux fois au cours de la présidence saoudienne – une première
  • Le G20 a approuvé une plate-forme qui permettrait de réduire les émissions de carbone

RIYAD : Le prince héritier Mohammed ben Salman a déclaré dimanche que l’Arabie saoudite a consacré sa présidence du G20 à la construction d’un monde plus fort, plus robuste et plus durable.

Se prononçant lors de la dernière journée du Sommet du G20 qui s’est tenu à Riyad, le prince héritier a affirmé que le Royaume poursuivrait son soutien aux efforts internationaux qui ont pour but de fournir des vaccins et des traitements pour la Covid-19, d’une « manière équitable et abordable».

Selon le prince héritier «cette pandémie dépasse toutes les frontières. Elle s’est propagée dans tous les pays et a touché, de manière directe et indirecte, chaque personne sur cette planète, ce qui a catalysé le rôle décisif du G20».

Par ailleurs, le prince héritier a précisé que les dirigeants du G20 se sont réunis deux fois au cours de la présidence saoudienne – une première.

Alors que la Covid-19 emportait le monde, une réunion extraordinaire a eu lieu en mars, au cours de laquelle des «mesures sans précédent et des actions coordonnées» ont été décidées pour servir de base à la reprise mondiale, a-t-il rappelé.

Présentant son allocution au nom du roi Salman, président du Sommet cette année, le prince héritier a tenu à remercier les chefs d’État, les organisations internationales, les communautés d’affaires et les sociétés civiles qui ont apporté leur contribution au cours de la présidence du sommet par le Royaume.

«Nous voici aujourd’hui à la fin d’une année exceptionnelle au cours de laquelle nous avons eu le privilège et la responsabilité de présider le G20», a-t-il déclaré. «Nous nous sommes engagés depuis le début de cette année à «Réaliser les opportunités du 21e siècle pour tous. Ceci englobe des thèmes tels que : l’autonomisation des individus, la préservation de la planète et le façonnement de nouvelles frontières». Il a ajouté que ces thèmes sont devenus plus pertinents que jamais, dans le contexte de la pandémie.

Le prince héritier a rappelé que l’Arabie saoudite a contribué à hauteur de 500 millions de dollars sur les 21 milliards de dollars que les pays du G20 s’étaient engagés à allouer après la survenue de la pandémie.

Le prince héritier a déclaré que les pays du G20 «ont injecté plus de 11 000 milliards de dollars dans l’économie mondiale pour soutenir les entreprises et protéger les moyens de subsistance des individus».

Ces États ont fourni une aide d’urgence aux pays vulnérables, à économie émergente ou à faible revenu dans le but de les aider à affronter la pandémie, et ce en allégeant leurs dettes d’une valeur dépassant les 14 milliards de dollars.

Parallèlement, le G20 a approuvé une plate-forme qui permettrait de réduire les émissions de carbone et de garantir une énergie plus propre, plus abordable et plus durable, a-t-il ajouté.

Il a précisé que les pays du G20 ont adopté l’initiative de Riyad portant sur l’avenir de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), et qui prévoit un soutien aux réformes commerciales. Ils ont aussi adopté des «initiatives pour renforcer l’autonomie des femmes et des jeunes par le biais d’une éducation de qualité et une inclusion financière».

«La présidence du G20 durant cette année éprouvante constitue un défi exceptionnel, mais aussi un honneur incontestable», a déclaré le prince héritier.

Ce texte est la traduction d’un article paru sur Arabnews.com.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Le prince héritier saoudien et Bolsonaro du Brésil discutent de la coordination du G20

21/11/20

Le président brésilien Jair Bolsonaro (à gauche) serre la main du prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane alors qu’ils assistent à une réunion sur l’économie numérique au sommet du G20 à Osaka. (Fichier / AFP)

Ils ont également discuté des relations bilatérales et des moyens de les améliorer
Riyad accueillera le 15 sommet du G20 les 21 et 22 novembre
RIYAD: Le prince héritier d’Arabie saoudite, Mohammed ben Salmane, s’est entretenu vendredi par téléphone avec le président brésilien Jair Bolsonaro, a rapporté l’agence de presse saoudienne.

Au cours de l’entretien téléphonique, ils ont discuté des relations bilatérales entre les deux pays et des moyens de les renforcer, ainsi que des moyens de coordonner les efforts déployés dans le cadre des activités du sommet des dirigeants du G20 que le Royaume accueillera à partir de samedi.

L’Arabie saoudite a assumé la présidence du G20 le 1er décembre 2019 et devrait accueillir le 15e sommet annuel de deux jours dans la capitale Riyad du 21 au 22 novembre.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Le prince héritier saoudien reçoit des appels téléphoniques pour prendre des nouvelles de l’état de santé du roi Salmane

24/07/20

Le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane. (SPA)

Le roi Salman se remet après une intervention chirurgicale réussie pour enlever sa vésicule biliaire
RIYAD: Le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane a reçu des appels téléphoniques du roi de Bahreïn, du prince héritier du Koweït et du président du parlement irakien pour prendre des nouvelles de l’état de santé du roi Salmane.

Le prince héritier a remercié le roi de Bahreïn Hamad bin Isa Al-Khalifa, le prince héritier du Koweït Sheikh Nawaf Al-Ahmed Al-Jaber Al-Sabah et l’Irakien Mohammed Al-Halbousi pour leurs appels et leur préoccupation pour la santé du roi.

Le roi Salman a subi une intervention chirurgicale réussie pour retirer sa vésicule biliaire jeudi et est à l’hôpital où il se rétablit et se fait soigné.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

3 ANS UN PRINCE HERITIER Depuis que Mohammed bin Salman a été nommé prince héritier le 21 juin 2017, l’Arabie saoudite a connu une réforme dans tous les domaines

21/06/20

RÉFORMES JURIDIQUES / SOCIALES

26 SEPTEMBRE 2017 : Un décret royal lève une interdiction de conduire des femmes depuis des décennies, à compter du 24 juin 2018.

24 OCTOBRE 2017 : Le prince héritier Mohammed bin Salman s’engage à ramener le pays à un islam modéré lors de la première Initiative d’Investissement Futur.

11 MARS 2018 : Le Ministère de la justice publie une circulaire aux tribunaux qui permet aux femmes divorcées de conserver instantanément la garde de leurs enfants.

29 MAI 2018 : Le Conseil des ministres approuve une loi érigeant le harcèlement sexuel en infraction.

29 JUILLET 2019 : Un arrêté royal met fin aux restrictions imposées aux femmes voyageant. Les femmes âgées de 21 ans et plus sont autorisées à voyager de manière indépendante à partir du 20 août 2019.

27 SEPTEMBRE 2019 : Les e-visas touristiques sont offerts pour la première fois. Les visiteurs de 49 pays peuvent utiliser les nouveaux visas. Le code vestimentaire conservateur obligatoire du Royaume pour les visiteurs est également assoupli.

25 AVRIL 2020 : La Cour suprême abolit la flagellation.

28 AVRIL 2020 : La Cour suprême abolit la peine de mort pour les mineurs.

ÉCONOMIE


24-26 OCTOBRE 2017 : Le Fonds Public d’Investissement (Public Investment Fund – PIF) – le fonds souverain d’Arabie saoudite, présidé par le prince héritier Mohammed bin Salman – organise la première Initiative d’Investissement Futur, réunissant à Riyad des investisseurs, des innovateurs, des responsables gouvernementaux et des dirigeants économiques.

15-17 NOVEMBRE 2017 : La Fondation Misk, un groupe philanthropique à but non lucratif fondé par le prince héritier, organise le premier Forum mondial Misk à Riyad, réunissant de jeunes leaders et des innovateurs mondiaux.

15 FEVRIER 2018 : Le ministère du Commerce et de l’Investissement annonce que les femmes saoudiennes n’ont pas besoin de la permission d’un tuteur masculin pour démarrer leur propre entreprise.

19 JUIN 2018 : L’Arabie saoudite remporte le statut convoité de marché émergent avec MSCI, le plus grand fournisseur d’indices au monde, le positionnant pour attirer jusqu’à 40 milliards de dollars d’entrées étrangères après une série de réformes.

25 SEPTEMBRE 2018 : Le roi Salman inaugure le chemin de fer à grande vitesse « Haramain », parcourant 450 kilomètres entre La Mecque, Médine et Djeddah, conformément à l’engagement de Vision 2030 d’améliorer les services pour les pèlerins.

5 NOVEMBRE 2018 : Le prince héritier lance un projet de construction du premier réacteur de recherche nucléaire du Royaume, avec des plans annoncés pour la construction de 16 installations nucléaires au cours des 25 prochaines années pour un coût de 80 milliards de dollars.

20 MAI 2019 : Le Cabinet saoudien approuve un permis de résidence Privileged Iqama (Séjours Privilégié) – qui permet aux ressortissants étrangers de vivre et de travailler en Arabie saoudite sans sponsor – pour les expatriés hautement qualifiés et les propriétaires de fonds d’investissement.

28 JUIN 2019 : L’Arabie saoudite assouplit la limite de 49% pour les investisseurs stratégiques étrangers dans des actions de sociétés cotées à Tadawul, la bourse du Royaume.

11 DECEMBRE 2019 : L’introduction en bourse de Saudi Aramco commence à entrer sur Tadawul, levant 25,6 milliards de dollars, ce qui en fait la plus importante introduction en bourse du monde.

17 MAI 2020 : PIF achète des actions d’une valeur de 7,7 milliards de dollars dans Boeing, Citigroup, Disney et Facebook.

PROJETS GIGA

7 AVRIL 2017 : Le prince héritier Mohammed bin Salman annonce le projet Qiddiya, une ville de divertissement, sportive et culturelle de plusieurs milliards de dollars juste à l’extérieur de Riyad. Le roi Salman l’inaugure lors d’une cérémonie révolutionnaire le 28 avril 2018.

1 AOÛT 2017 : Le prince héritier annonce un projet de méga-tourisme pour la mer Rouge, qui sera construit sur une lagune de 50 îles et devrait rapporter 4 milliards de dollars par an et créer 35,000 emplois.

24 OCTOBRE 2017 : Le prince héritier dévoile les plans pour NEOM, une mégapole de 500 milliards de dollars, qui sera située dans la région de Tabuk. Devenue la première zone économique indépendante au monde, elle fonctionnera uniquement avec l’énergie éolienne et solaire.

26 SEPTEMBRE 2018 : PIF annonce le complexe de luxe Amaala, situé sur la côte nord-ouest de la mer Rouge dans la réserve naturelle du Prince Mohammed bin Salman, dans le but de promouvoir la conservation culturelle, la durabilité et la préservation écologique.

10 FEVRIER 2019 : Le prince héritier lance un projet de méga-tourisme à AlUla, qui abrite l’ancien site d’Hégra, qui comprendra la réserve naturelle de Sharaan et une station conçue par l’architecte français Jean Nouvel.

ARTS, CULTURE ET DIVERTISSEMENT

18 AVRIL 2018 : Le premier cinéma commercial ouvre ses portes à Riyad avec une projection de « Black Panther » après la levée d’une interdiction de 35 ans sur les cinémas.

10 MAI 2018 : L’Arabie saoudite participe pour la première fois au Festival de Cannes, le Conseil du Film Saoudien (Saudi Film Council) accueillant un pavillon dans le village international.

26 MAI 2018 : L’Arabie saoudite est représentée pour la première fois à la Biennale d’architecture de Venise, avec un pavillon organisé par l’Institut d’Art Misk qui présente les œuvres des architectes saoudiens Abdulrahman et Turki Gazzaz.

13-15 DECEMBRE 2018 : Enrique Iglesias, Amr Diab et les Black Eyed Peas sont parmi les premiers artistes internationaux à la Formule E de Riyad, pour lesquels les premiers visas touristiques sont accordés.

21 DECEMBRE 2018 : Le premier Festival « Winter at Tantora » est lancé, réunissant des artistes internationaux et des visiteurs du monde entier à AlUla.

27 FEVRIER 2019 : « Saudi Seasons », une série de festivals organisés dans tout le Royaume, commence dans la province orientale et comprend les premiers spectacles musicaux internationaux de la région, avec Pitbull et Akon sur scène.

27 MARS 2019 : Le ministère de la Culture, dirigé par le prince Badr bin Farhan Al-Saud, est créé, avec l’annonce de 11 organismes culturels.

11 MAI 2019 : L’Arabie saoudite revient à la Biennale de Venise après une absence de huit ans, avec un pavillon dirigé par l’artiste et professeur de terrain basé à Djeddah, le Dr Zahrah Al-Ghamdi.

31 JANVIER -7 MARS 2020 : La première édition de Desert X AlUla voit 14 sculptures à grande échelle d’artistes d’Arabie saoudite, du Moyen-Orient et des États-Unis transformer le paysage.

SPORTS

9 JUILLET 2017 : Un décret approuve les programmes d’éducation physique dans les écoles de filles pour la prochaine année scolaire, conformément à l’un des objectifs de Vision 2030 – faire participer davantage de personnes aux sports.

12 JANVIER 2018 : Les fans féminins sont autorisés à assister à des matchs de football en Arabie saoudite pour la première fois lors du match Al-Ahli contre Al-Batin à Djeddah.

27 AVRIL 2018 : Le « Royal Rumble » de la World Wrestling Entertainment (WWE) a lieu au Cité des Sports King Abdullah (King Abdullah Sports City), à Jeddah, débutant un partenariat de 10 ans entre la WWE et l’Autorité Générale des Sports.

11 AOÛT 2018 : Le premier « Crown Prince Camel Festival », le plus grand du monde, démarre à Taif.

14 DECEMBRE 2018 : Le prince héritier Mohammed bin Salman assiste à la toute première course de Formule E-Prix du Royaume à Ad Diriyah.

16 JANVIER 2019 : Le match de Super Coupe d’Italie entre la Juventus et l’AC Milan en Série A à lieu à Djeddah.

8 JUIN 2019 : La plus grande bataille royale de l’histoire de la WWE se déroule au stade Al-Jowhara de Jeddah, au Cité des Sports King Abdullah.

7 DECEMBRE 2019 : « Clash on the Dunes », le premier match de championnat de boxe poids lourd à être organisé au Moyen-Orient, avec Anthony Joshua combattant Andy Ruiz Jr., se déroule au stade Diriyah de Riyad.

5-17 JANVIER 2020 : L’Arabie saoudite accueille le Dakar, la première fois que la légendaire course dans le désert a lieu au Moyen-Orient.

VISITES ÉTRANGÈRES


6 MARS 2018 : Le prince héritier Mohammed bin Salman entame une visite historique au Royaume-Uni, où il rencontre la reine Elizabeth II, la première ministre Theresa May et l’archevêque de Canterbury.

18 MARS 2018 : Une tournée dans plusieurs villes des États-Unis voit le prince héritier rencontrer le président américain Donald Trump, ainsi qu’un certain nombre de chefs d’entreprise, dont le co-fondateur de Microsoft Bill Gates et le co-fondateur de Google, Sergey Brin.

9 AVRIL 2018 : Lors de la visite du prince héritier en France, les deux pays ont signé un accord pour collaborer au développement de l’AlUla d’Arabie saoudite en une attraction touristique clé.

30 NOVEMBRE 2018 : Le prince héritier représente l’Arabie saoudite au sommet du G20 à Buenos Aires.

17 FEVRIER 2019 : Une tournée multi-villes en Asie commence, avec le prince héritier en visite au Pakistan, en Inde et en Chine. Dans le cadre de plusieurs accords signés par le prince héritier à Pékin, « Saudi Aramco formera Huajin Aramco Petrochemical » en partenariat avec China « North Industries Group Corp » pour construire un complexe de raffinage et de pétrochimie de 10 milliards de dollars.

26 JUIN 2019 : Le prince héritier arrive à Séoul, la capitale sud-coréenne, pour renforcer les liens entre les deux pays et superviser une série d’accords sur l’énergie, la voiture, le tourisme et la santé.

27 JUIN 2019 : Le prince héritier arrive à Osaka avant le sommet du G20, conduisant la délégation pour l’Arabie saoudite avant qu’elle n’assume la présidence du sommet 2020 du G20 à Riyad.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Le prince héritier Mohammed bin Salman discute des développements internationaux avec Emmanuel Macron

16/06/20

RIYADH : Le prince héritier Mohammed bin Salman a discuté mardi des développements régionaux et internationaux avec le président français Emmanuel Macron.

Le prince héritier a reçu un appel de Macron dans lequel ils ont examiné les relations et discuté d’un certain nombre de questions d’intérêt commun, a rapporté l’agence de presse saoudienne.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Le roi Salman d’Arabie saoudite rencontre le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis

03/02/20

Le roi Salman d’Arabie saoudite a eu des entretiens avec le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis à Riyad le 25 janvier 2020. (SPA)

Le prince héritier Mohammed bin Salman a également rencontré le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis
RIYAD: Le roi Salman d’Arabie saoudite a rencontré lundi le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis à la Cour royale de Riyad, la capitale.

Une réception officielle a été organisée pour Mitsotakis et sa délégation accompagnante à leur arrivée dans le Royaume, à laquelle ont assisté des membres de la famille royale, des ministres et des chefs militaires.

Au cours de la réunion, ils ont examiné les relations bilatérales entre les deux pays et les moyens de les renforcer dans tous les domaines, ainsi que les développements régionaux.

Le prince héritier Mohammed bin Salman, le ministre des Affaires étrangères saoudien Prince Faisal bin Bandar bin Abdulaziz, le ministre de l’intérieur Prince Abdulaziz bin Saud bin Nayef, le ministre d’État aux Affaires étrangères Adel Al-Jubeir, le ministre des Finances Mohammad Al-Jadaan, ont également assisté aux entretiens, parmi d’autres.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Le prince héritier reçoit la cheffe de l’UNESCO Audrey Azoulay

Heure: Janvier 31. 2020

Le Prince héritier Mohammed bin Salman rencontre Audrey Azoulay, Directrice générale de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture. (SPA)

RIYAD: Le Prince héritier Mohammed bin Salman a reçu jeudi Audrey Azoulay, Directrice générale de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO).

Au cours de la réunion, ils ont passé en revue les initiatives et programmes saoudiens dans le domaine de la culture et les moyens de renforcer la coopération bilatérale conformément à la Vision 2030 du Royaume et aux Objectifs de développement durable 2030 des Nations Unies.

L’audience a été suivie par le prince Badr bin Abdullah bin Farhan, ministre de la Culture et président de la Commission nationale pour l’éducation, la culture et les sciences; et le ministre de l’Éducation, le Dr Hamad bin Mohammed Al Al-Sheikh.

Cet article a été publié pour la première fois dans Arab News

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien Arab News Accueil

ru

Le prince héritier saoudien assiste à la cérémonie de remise des diplômes de la King Faisal Air Academy

28/01/20

Le prince héritier Mohammed ben Salmane patronne la cérémonie de remise des diplômes du 97ème groupe d’étudiants de la King Faisal Air Academy. (SPA)

  • Le prince héritier a remis des prix à des étudiants exceptionnels et des certificats à des diplômés d’autres pays

RIYAD: Le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane a parrainé lundi la cérémonie de remise des diplômes du 97ème groupe d’étudiants de la King Faisal Air Academy à Riyad.

Il était accompagné du ministre d’État, le prince Turki bin Mohammed bin Fahd, du ministre de l’intérieur, le prince Abdul Aziz bin Saud bin Naif, du ministre de la Garde nationale, le prince Abdullah bin Bandar et du vice-ministre de la défense, le prince Khalid bin Salman.

Le major-général Hazim Al-Ghashyan, commandant de l’académie, a prononcé un discours louant le soutien indéfectible des dirigeants saoudiens au collège depuis sa création.

Il a dit que le 97ème groupe comprenait quatre étudiants de Bahreïn et trois du Koweït, qui ont passé plus de trois ans avec leurs collègues à s’entraîner et à étudier.

Le prince héritier et le public ont assisté à un défilé militaire des cadets de l’académie. Les diplômés ont récité leurs serments et les résultats ont été annoncés.

Le prince héritier a remis des prix à des étudiants exceptionnels et des certificats à des diplômés d’autres pays. Il a reçu un cadeau commémoratif.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe rencontre le roi Salmane à Riyad et le prince héritier à AlUla

12/01/20

Le roi Salmane serre la main du Premier ministre japonais Shinzo Abe lors de sa visite à Riyad. (SPA)

  • Le roi a exprimé l’espoir que son pays et le Japon approfondiront leur partenariat stratégique
  • Abe a également rencontré le prince héritier Mohammed ben Salmane sur l’ancien site d’AlUla

RIYAD: Le Premier ministre japonais Abe Shinzo a rencontré dimanche le roi et le prince héritier d’Arabie saoudite pour discuter de la situation régionale, au cours de la première étape de sa tournée au Moyen-Orient.

Le Premier ministre a été reçu par le roi Salmane à Riyad pour des entretiens visant à faciliter les relations entre les États-Unis et l’Iran.

Il a ensuite rencontré le prince héritier Mohammed ben Salmane à AlUla, où ils ont discuté des développements régionaux, Abe a salué la conduite du Royaume lors de la récente montée des tensions dans la région.

« La réunion était très riche », a déclaré Masato Ohtaka, directeur général de la presse et de la diplomatie publique du ministère japonais des Affaires étrangères. «Ils ont échangé des vues sur la situation actuelle et sur ce qui doit être fait pour désamorcer la tension ».

Au cours de la réunion, le Premier ministre a déclaré au prince héritier qu’il fallait éviter une nouvelle escalade de la situation, et Ohtaka a ajouté: «Il (Abe) apprécie le fait que les pays concernés tels que l’Arabie saoudite font preuve de retenue.

«Abe a mentionné que toute confrontation militaire qui pourrait avoir lieu au Moyen-Orient, y compris en Iran, aurait un impact profond sur la paix et la stabilité non seulement de la région mais aussi du monde ».

Au sujet du rôle de médiation du Japon avec l’Iran, Ohtaka a déclaré: «Ce sujet sur l’Iran est extrêmement délicat. J’hésite à entrer dans trop de détails à ce sujet. Nous ne qualifions pas nécessairement nos efforts de médiation ». Il a noté que le Japon était le seul pays d’Asie à s’être engagé sur cette question.

Le porte-parole a également souligné comment le Japon pourrait jouer un rôle, compte tenu de ses relations étroites avec les États-Unis et de ses liens avec l’Iran.

« Le Japon est un allié des États-Unis, et a également une relation de longue date avec l’Iran, et sur la base de ces relations, il s’est engagé à jouer un rôle dans ces contextes », a ajouté Ohtaka.

Abe et le prince héritier ont également discuté d’autres questions bilatérales, le chef japonais ayant été reçu avec l’hospitalité saoudienne traditionnelle dans une tente bédouine. Leur réunion, qui a duré environ une heure, comprenait une discussion privée de 20 minutes.

 https://twitter.com/arabnews/status/1216453570104524800

Le Premier ministre japonais a déclaré qu’il appréciait hautement les efforts de réforme en cours au sein du Royaume qui étaient non seulement importants pour l’Arabie saoudite, mais aussi pour la région et finalement le monde.

Abe a promis que le Japon soutiendrait pleinement les efforts de réforme du prince héritier Mohammed à travers la Vision 2030 saoudo-japonaise, un cadre de coopération qui existe depuis 2016. Les deux nations travaillent sur un large éventail de domaines et ont déjà conclu quatre réunions au niveau ministériel et identifié 69 domaines de coopération.

Au cours de leurs entretiens à Riyad, Abe et le roi Salmane ont confirmé leur coopération en vue du succès des réunions du G20 qui seront organisées par l’Arabie saoudite cette année et des Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo. Au cours de ses discussions de 40 minutes, le roi a exprimé l’espoir que son pays et le Japon approfondiraient leur partenariat stratégique dans divers domaines, pas seulement dans le secteur de l’énergie.

La séance du jour était la cinquième rencontre entre les deux dirigeants depuis le début de l’administration actuelle d’Abe en décembre 2012. À cette époque, le roi Salmane était prince héritier.

Dans sa discussion avec le prince héritier Mohammed, Abe a déclaré que le Japon soutiendrait l’Arabie saoudite dans son accueil du prochain sommet du G20 à Riyad. Le prince héritier a à son tour promis que le Royaume donnerait suite aux résultats de la dernière réunion du G20 à Osaka.

 https://twitter.com/ArabNewsjp/status/1216413819184013313

Lorsque le dirigeant japonais est arrivé à AlUla, sa délégation a été reçue par le prince Badr bin Abdullah bin Farhan Al-Saud, ministre saoudien de la Culture et gouverneur de la Commission royale pour AlUla.

AlUla, la dernière étape de la visite d’Abe au Royaume avant de poursuivre son voyage aux Émirats arabes unis et à Oman, regorge de trésors archéologiques nichés au milieu de superbes paysages désertiques.

La décision de l’Arabie saoudite d’ouvrir la ville d’Hégra et la vallée d’AlUla restaure un chapitre manquant dans l’histoire de la péninsule arabique et du monde. Portant le nom de Mada’in Salih à l’époque post-islamique, la ville perdue d’Hégra a été construite par les Nabatéens, comme son célèbre jumeau Petra en Jordanie. Ils contrôlaient les routes commerciales rentables qui traversaient la péninsule arabique d’est en ouest et du nord au sud à partir du IVe siècle av. à A.D.106.

La visite d’Abe à AlUla mettra en lumière l’ancien site alors qu’il se prépare à ouvrir ses portes au public plus tard cette année.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)