Les visiteurs affluent vers le palais du roi Abdel Aziz pendant l’Aïd

09/06/19

Construit en 1940 en deux phases, il se compose du palais occidental, construit pour accueillir les délégations officielles et les invités du défunt roi Abdel Aziz. (CVA)

Le palais est supervisé par l’autorité du tourisme saoudien, qui s’efforce actuellement de le restaurer et de le transformer en l’un des palais les plus importants au monde.

AL-SAIH: Dans le cadre des célébrations de l’Aïd Al-Fitr, les visiteurs se sont rassemblés devant l’historique palais du roi Abdel Aziz, dans la ville d’Al-Saih.

Beaucoup ont apprécié les visites guidées du palais, vieux de 80 ans, qui est actuellement en cours de restauration afin de préserver son style architectural islamique ancien.

Construit en 1940 en deux phases, il se compose du palais occidental, construit pour accueillir les délégations officielles et les invités du défunt roi Abdel Aziz. La deuxième phase comprenait la construction du palais oriental et un pont de 160 mètres pour la voiture du roi, qui devint la maison du roi Abdel Aziz et de sa famille.

Le palais est supervisé par la Commission saoudienne du tourisme et du patrimoine national, qui s’emploie actuellement à le restaurer et à le transformer en un des palais les plus importants au monde.

Al-Saih est considérée comme la capitale moderne et le centre économique et administratif du gouvernorat d’Al-Kharj. La ville a été créée après l’unification du Royaume, à l’initiative du fondateur, le roi Abdel Aziz.

La ville a récemment connu d’importants investissements et abrite plusieurs installations gouvernementales et économiques importantes.

Développer le secteur du tourisme est l’une des principales priorités du gouvernement saoudien. Il y a 11 saisons touristiques cette année couvrant toutes les régions du Royaume: la saison de la région orientale (Sharqiya), la saison du Ramadan, la saison de l’Aïd Al-Fitr, la saison de Djeddah, la saison de Taif, la saison de l’Aïd Al-Adha, la fête nationale, la saison de Riyad, Saison Diriyah, Saison Al-Ula et Saison Ha’il.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Les événements de l’Aïd au centre social du roi Salmane mettent l’accent sur le patrimoine

08/06/19

L’Autorité générale de l’aviation civile d’Arabie saoudite a célébré Eid Al-Fitr en organisant de nombreux événements et activités pertinents dans les aéroports du Royaume

RIYAD: La municipalité de Riyad a clôturé ses célébrations de l’Aïd Al-Fitr au Centre social du roi Salmane avec une myriade d’activités culturelles comprenant des danses traditionnelles, des chansons folkloriques, des opérettes, des jeux, des pièces de théâtre et un défilé de mode.

L’une de ces pièces a été présentée par des étudiantes de l’Université Princesse Noura bent Abdel Rahman et de l’Université du roi Saoud, qui ont interprété «Musarqaah», une production qui aborde les problèmes sociaux dans un contexte comique.

Des étudiants de l’Université Princesse Noura ont également présenté un spectacle de parapluies traditionnel japonais.

Le consulat du Yémen a présenté diverses expositions, dont une mettant en lumière les coutumes cérémoniales et les traditions de la femme dans le pays. Le consulat comprenait également un pavillon de vêtements et de bibelots, ainsi qu’un défilé de mode.

Samah Riadh Malhu, attachée diplomatique du ministère des Affaires étrangères yéménite, a déclaré que le département des femmes du consulat avait exécuté trois types de danses folkloriques, organisé un pavillon de vêtements et d’artisanat et présenté des produits du patrimoine tels que l’encens.

Le Soudan a également pris part à plusieurs spectacles, notamment une procession de mariage et des danses soudanaises.

Les célébrations se sont terminées par l’annonce des lauréats du concours du meilleur message de vœux de l’Aïd, visant à témoigner de l’appréciation des courageux soldats déployés aux frontières sud.

Aïd avec passagers

L’Autorité générale de l’aviation civile de l’Arabie saoudite (AGACAS) a célébré Eid Al-Fitr en organisant de nombreux événements et activités pertinents dans les aéroports du Royaume.

Les passagers ont été accueillis et ont fait leurs adieux avec des fleurs et des cadeaux; les aéroports avaient des décorations de l’Aïd et des déclarations de bienvenue; et des spectacles folkloriques ont eu lieu.

L’aéroport international du roi Abdel Aziz à Djedda a offert aux passagers des fleurs, des friandises et des souvenirs.

L’aéroport international du roi Khaled à Riyad a organisé de nombreuses manifestations, notamment des spectacles de danse folklorique et Ardeh. Des friandises, des fleurs et des souvenirs ont été offertes aux passagers.

L’aéroport international du roi Fahed de Dammam a organisé plusieurs manifestations et un espace dédié au divertissement pour les enfants.

Les enfants de l’Association caritative pour les orphelins pour les enfants de l’est du pays (BENAA) ont apprécié les célébrations et ont participé à l’offre de fleurs et de cadeaux aux passagers.

À l’aéroport international Prince Mohammed ben Abdel Aziz de Médine, la compagnie d’Opération des aéroports de Tibah a offert aux travailleurs et aux passagers des fleurs, des bonbons et des cadeaux.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

La célébration de l’Aïd dans la province orientale de l’Arabie saoudite a été présidée par des enfants

07/06/19

Les enfants participent à des activités amusantes pendant l’événement. (CVA)

Le théâtre pour enfants a attiré un grand nombre de résidents et de visiteurs

Les jeux de réalité virtuelle étaient populaires auprès des enfants

DAMMAM: Un théâtre pour enfants organisé par le Fonds pour les événements dans la chambre Asharqia le deuxième jour de l’Aïd Al-Fitr, dans la province de l’Est, a suscité les éloges des visiteurs et des résidents.

Les manifestations organisées simultanément aux centres commerciaux Al-Rashid à Alkhobar et Darin à Dammam se poursuivront pendant six jours. Elles comprendront du théâtre pour enfants, de la photographie instantanée, du dessin à main levée, des jeux intelligents et du maquillage.

Le théâtre pour enfants a attiré un grand nombre de résidents et de visiteurs. Certaines zones étaient dédiées au divertissement des enfants, avec des représentations théâtrales pour montrer leurs talents. Le fonds des événements a offert des prix aux enfants profitant des événements.

Les jeux vidéo de réalité virtuelle étaient populaires, les enfants faisant la file pour participer, tandis que les visiteurs se pressaient dans les cinq lieux dédiés à la peinture faciale.

Les visiteurs ont salué les activités qui ont plu aux enfants et aux personnes de tous âges. Sarah Al-Roueishid, mère de deux enfants, s’est dite satisfaite du temps que ses deux enfants ont passé dans les activités et a souhaité que les événements se réorganisent à l’avenir.

Lors des manifestations du Green Hall, qui se poursuivront jusqu’au cinquième jour de l’Aïd, le stade a été rempli de visiteurs.

Les spectateurs ont réservé leurs places tôt pour regarder des groupes internationaux, tels que Acrobates De Comédie, la pièce pour enfants «Mon petit Poney», le groupe Équilibre lumineux ukrainien, les acrobaties de basketball du groupe libanais et le spectacle «Fierté de la terre».

La troupe de danse Light Balance, composée de neuf membres, a présenté un certain nombre de performances artistiques qui se chevauchaient dans le cadre d’un spectacle exaltant.

Jusqu’au cinquième jour de l’Aïd Al-Fitr, les activités à la salle Verte commenceront à 19 heures et continuez jusqu’à 23 heures, tandis que les événements dans les centres commerciaux Al-Rashid et Darin commencent à 16 heures  et continuez jusqu’à 23 heures

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

La fête de l’Aïd à Al-Jawf relie les jeunes Saoudiens au « beau et glorieux passé »

05/06/19

L’Aïd Al-Fitr a une saveur particulière à Al-Jawf, qui a des traditions qui le distinguent des autres parties du royaume

SAKAKA: La Commission saoudienne du tourisme et du patrimoine national (SCTH) à Al- Jawf a organisé des événements spéciaux pour le premier jour de l’Aïd Al-Fitr, a rapporté l’agence de presse saoudienne.

Les festivités ont lieu dans la rue du patrimoine, Al-Dhale, dans la ville de Sakaka.

« Sakaka Awal » rassemblera différentes générations, a déclaré un responsable de la SCTH.

«L’objectif de l’événement est de lier les jeunes générations à leur beau et glorieux passé et de préserver le patrimoine populaire de la région, notamment la nourriture, les vêtements traditionnels et les chansons qui sont habituellement interprétées à ces occasions», a déclaré Yasser ben Ibrahim Al Ali, directeur général de la SCTH à Al- Jawf, a déclaré.

Eid Al-Fitr a une saveur particulière à Al- Jawf, qui a des traditions qui le distinguent des autres parties du royaume.

Il existe une coutume appelée Al-Ada. Les jeunes gens ramassent des feuilles de palmier un ou deux jours avant le festival. Ils les assemblent en une forme de pyramide et allument la structure en prévision de leurs jeux du soir, qui dureront jusqu’au deuxième jour de l’Aïd.

Il y a aussi la tradition de la nuit d’Al-Khadhab, quand les femmes et les jeunes filles portent des robes traditionnelles et ornent leurs mains et leurs visages avec du henné.

Une autre coutume locale est lorsque les voisins se rassemblent pour les prières de l’Aïd. Ils se saluent et s’embrassent et partagent leur nourriture. Hommes et jeunes garçons se rassemblent pour la danse traditionnelle de l’épée saoudienne Al-Ardheh et jouent à des jeux.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Célébrations de l’Aïd marquées par des prières et des fêtes en Arabie saoudite

05/06/19

Les fidèles font la prière de l’Aïd à la Grande Mosquée de La Mecque. (AFP)

Des musiciens de renommée mondiale et des artistes éminents du monde arabe se joignent à des concerts à Riyad et dans d’autres villes

RIYADH: L’Arabie saoudite a célébré mardi le premier jour de l’Aïd Al-Fitr avec des prières et des festivités à travers le pays.

Le festival marque la fin du mois sacré du jeûne et les jours fériés, lorsque combinés avec le week-end, donnent à beaucoup de personnes dans le royaume beaucoup de temps pour passer du bon temps en famille et entre amis.

Les imams ont profité de leurs sermons pour féliciter les musulmans à l’occasion de l’Aïd Al-Fitr et ont prié Allah que leurs jeûnes et leurs bonnes actions soient acceptés.

Les prières de l’Aïd à la Grande Mosquée à La Mecque ont été dirigées par le conseiller de la cour royale et la grande mosquée, l’Imam Cheikh Saleh ben Humaid.

Il y avait plus d’un million de fidèles à la mosquée du prophète à Médine. Le prince Faisal bin Salman et le gouverneur adjoint de Médina, Prince Saoud ben Khalid Al-Fayçal, faisaient partie de la congrégation.

Le gouverneur de Riyad, le prince Fayçal ben Bandar et d’autres membres de la famille royale ont assisté à la prière de l’Aïd à la mosquée Imam Turki ben Abdallah. Ils ont félicité les gens à l’occasion favorable de l’Aïd Al-Fitr.

Des prières ont eu lieu dans plus de 550 mosquées à Riyad et des zones réservées aux fidèles ont également été aménagées.

Les enfants posent pour les photos après la prière de l’Aïd. (CVA)

Les routes principales de la capitale ont été décorées de drapeaux et de banderoles portant les salutations de l’Aïd. Il y a aussi des lumières décoratives et des feux d’artifice.

Il y a des arrangements spéciaux dans les attractions touristiques pour que les gens puissent profiter de ce que le Royaume a à offrir.

Le musée Al Masmak de Riyad sera ouvert aux visiteurs pendant les vacances. Son directeur général, Nasser Al-Oraifi, a invité les gens à regarder autour de lui et à en apprendre davantage sur le fort et son rôle dans l’histoire du Royaume.

Il a dit que le musée serait ouvert à partir de 16h. à 12 heures pendant les vacances de l’Aïd.

L’Autorité générale du divertissement (AGD) propose plus de 80 événements différents aux résidents et aux visiteurs pendant le festival Saison de l’Aïd, qui se déroule sur cinq jours à travers le pays.

Les amateurs de théâtre peuvent choisir parmi 11 pièces au cours de l’Aïd, dont quatre se dérouleront dans la capitale, mettant en vedette des artistes de premier plan du monde arabe.

La pièce «Le monde du toucher» est présentée dans les écoles de Riyad pendant quatre jours. « Amin et compagnie » est interprété par le réalisateur égyptien Ahmed Amin et est présenté dans les écoles d’éducation islamique pendant les trois premiers jours de l’Aïd.

«Antar le filtré», mettant en vedette l’artiste koweïtien Tariq Ali, est diffusé à l’université Princesse Noura. « Sur le pont Stanley », mettant en vedette l’Egyptien Mohammed Saad, sera à l’Université Dar Al-Uloom. Les deux jeux commenceront le deuxième jour de l’Aïd et dureront trois jours.

L’AGD organise également des concerts pour les fans de musique. Riyad organisera une soirée mettant en vedette les chanteurs Angham et Rabeh Sakr au centre culturel du roi Fahed le deuxième jour de l’Aïd.

Un spectacle spécial mettant en vedette le chanteur Mohammad Abdou aura lieu dans le Green Hall le troisième jour. Le stade Prince Abdullah Bin Jalawi d’Al-Ahsa accueillera un concert d’Abdullah Al-Ruwaished et de Nawal Al-Zoghbi, qui font leurs débuts en Arabie saoudite.

Il y aura des spectacles de cirque pendant cinq jours. Eloise Circus, au centre commercial Alnakhil de Riyad, le spectacle magique de Rob Lake aura lieu dans les écoles du Royaume.

Le Cirque du Hollywood se déroule dans le parc King Abdullah, au bord de l’eau, à Dammam, Shadow Land à la foire internationale de Dhahran, Al-Dahsha Circus se déroule sur la place Al-Ahsa, Al-Rashid, et le cirque africain se déroulera à Rudaf. Parc.

Les enfants posent pour des photos

Après la prière de l’Aïd. (CVA)

Le Cirque Américain sera hébergé dans le Granada Mall de Riyad pendant cinq jours à compter du deuxième jour de l’Aïd.

Les saisons sont une initiative de la Commission saoudienne du tourisme et du patrimoine national, du GEA, de l’Autorité Culture Générale Culture et de l’Autorité sportive générale.

Cette année, il y a 11 saisons touristiques couvrant toutes les régions du royaume: la saison de la région orientale (Sharqiya), la saison du Ramadan, la saison de l’Aïd Al-Fitr, la saison de Djeddah, la saison de Ta’if, la saison de l’Aïd Al-Adha, la fête nationale, saison Riyad, Saison Diriyah, Saison Al-Ula et Saison Ha’il

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Le roi Salmane félicite les musulmans pour l’Aïd Al-Fitr

05/06/19

Le roi Salmane reçoit le Premier ministre libanais Saad Hariri ainsi que des érudits, des cheikhs, des hauts fonctionnaires et des responsables militaires venus le féliciter à l’occasion de l’Aïd Al-Fitr au palais Al-Safa à La Mecque. (CVA)

Le roi part pour Djedda après avoir passé les 10 derniers jours du ramadan à La Mecque

La Mecque: Le roi Salmane a exécuté mardi la prière de l’Aïd Al-Fitr à la Grande Mosquée de La Mecque, a rapporté l’agence de presse saoudienne. Il a été rejoint par le prince héritier Mohammed ben Salmane.

Le roi a reçu le Premier ministre libanais Saad Hariri à l’issue de la prière, ainsi que des érudits, des cheikhs, des hauts fonctionnaires et des responsables militaires venus le féliciter à l’occasion de l’Aïd Al-Fitr au palais Al-Safa.

Le prince Khalid Al-Fayçal, gouverneur de la Mecque, et d’autres princes étaient également présents.

Le roi a salué les saoudiens et les musulmans du monde entier lundi, à la veille de l’Aïd Al-Fitr. Dans une allocution prononcée en son nom par le ministre des Médias, Turki Al-Shabanah, le roi a souhaité paix et prospérité au Royaume, à son peuple ainsi qu’à l’Oumma musulmane et au monde entier.

«Allah a honoré l’Arabie saoudite depuis sa fondation par le roi Abdul Aziz en servant les Deux Saintes Mosquées et les pèlerins du Hajj et de l’Omra, un honneur unique de veiller à leur sécurité et à leur confort. Nous louons Dieu de nous aider à exploiter toutes les capacités pour permettre à ses invités d’accomplir leurs rituels avec aisance et confort », a déclaré le roi.

Le roi a ajouté que l’Arabie saoudite cherchait à servir les questions islamiques et à soutenir la paix. « Nous demandons à Allah Tout-Puissant d’aider l’Oumma musulmane à réaliser tout ce qui est bon pour l’Oumma et à unir les musulmans pour qu’ils suivent le Saint Coran et la Sunna du prophète. »

Le roi quitta La Mecque pour Djedda, après avoir passé les 10 derniers jours du mois de jeûne du Ramadan dans la ville sainte.

Pendant ce temps, le roi et le prince héritier ont envoyé des messages de salutations à plusieurs rois, chefs d’État et dirigeants de pays musulmans. Ils ont souhaité que cette occasion propice apporte plus de progrès et de bénédictions au monde musulman. Le roi et le prince héritier ont également reçu les salutations des rois, présidents et émirs des pays islamiques.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Les pèlerins célèbrent de l’Aïd à La Mecque en un mélange de couleurs et de cultures

05/06/19

Les villes de La Mecque et Médine accueillent depuis longtemps des pèlerins. (Photo AN / Tariq Al-Thaqafi)

LA MECQUE: Les places entourant la Sainte Mosquée de La Mecque sont devenues une scène pleine de couleurs aujourd’hui, alors que les pèlerins du monde entier passaient l’Aïd Al-Fitr dans l’une des villes les plus saintes de l’islam.

On peut voir les enfants porter un mélange de vêtements saoudiens traditionnels, tandis que de jeunes garçons tentent de revêtir le ghutra traditionnel (coiffe).

Le pèlerin indien Mohammed Raihan a souligné que les pèlerins indiens étaient désireux de porter des vêtements traditionnels d’Aïd. Il portait des vêtements élégants et riches en couleurs, bien que ses pairs préfèrent le «Kurta Pyjama», la tenue indienne blanche de la majorité musulmane de l’État du Kerala.

Yaqoob Mohamed Abdullah, du Niger, a déclaré que ses vêtements traditionnels consistaient en trois pièces brodées – un pantalon, un chapeau et une chemise. Il a expliqué que l’héritage africain se résumait aux couleurs fortes en tant qu’expression de l’importance de l’événement.

Le pèlerin indien Mohammed Atif a souligné qu’il s’agissait de son premier Aïd à l’étranger et qu’il le trouvait complètement différent du point de vue du sens de la fraternité et de l’amour parmi ce mélange de peuples, de traditions, de cultures et de nationalités.

Broderie

Un autre pèlerin indien, Rahman Akbar, a ajouté que les Indiens étaient attachés à leurs traditions malgré leur contact avec de nombreuses cultures et leur migration vers l’Europe et l’Amérique.

Zakia Hajji, du Nigéria, a déclaré qu’elle s’était assurée de porter son vêtement traditionnel vif, constitué d’un bandeau vert avec des broderies brillantes et de longues capes amples. Les vêtements traditionnels, a-t-elle déclaré à Arab News, sont très importants, pour que les hommes et les femmes comprennent le sens et l’importance de la célébration de l’Aïd.

Fatima, de Malaisie, a déclaré que de nombreuses femmes musulmanes portaient des pantalons, des jupes et des foulards, et que les femmes malaisiennes avaient des goûts différents de ceux des Indiennes qui préféraient porter le sari et le salwar, tandis que les hommes portaient le «pyjama kurta».

Les villes de La Mecque et de Médine ont une longue tradition d’accueil de pèlerins. Nombre de leurs coutumes et traditions persistent encore et peuvent être appréciées par tous, une demeure ailleurs pour les voyageurs religieux.

Des restaurants indonésiens, africains, indiens, afghans et pakistanais, ainsi que des boutiques spécialisées, sont disséminés dans les villes pour permettre aux pèlerins de se rendre et d’acheter des articles qui leur rappellent leur chez-soi.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Des spectacles colorés alignés au moment des célébrations de l’Aïd en Arabie saoudite

04/06/19

Les célébrations de l’Aïd Al-Fitr commenceront dans le Royaume le 4 juin

Les chanteurs saoudiens Rabeh Saqer et Mohammed Abdo, ainsi que le chanteur égyptien Angham se produiront à Riyad.

DJEDDAH: Les vacances de l’Aïd Al-Fitr de cette année vous réservent de nombreuses surprises, avec plus de 300 événements et 900 représentations à travers le Royaume d’aujourd’hui jusqu’au 8 juin, des concerts aux spectacles de cirque, des festivals de shopping aux feux d’art.

Les célébrations de l’Aïd Al-Fitr commenceront en Arabie saoudite mardi, alors que le Royaume concluait son jeûne du mois de Ramadan après l’observation officielle du croissant de lune lundi soir.

Les chanteurs saoudiens Rabeh Saqer et Mohammed Abdo, ainsi que le chanteur égyptien Angham se produiront à Riyad. La capitale assistera également à une performance de magie du magicien américain Rob Lake.

Les enfants seront accueillis avec des représentations de Ice Age, Barney, Baby Shark, Paw Patrol, Shimmer et Shine. Al-Ahsa fera l’expérience de la musique du chanteur koweïtien Abdallah Al-Rowaished et de la pop star libanaise Nawal Al-Zoghbi. Al-Hofuf à Al-Ahsa brillera de feux d’artifice pendant le festival.

La province de l’Est jouira des voix du chanteur émirati Hussain Al-Jassmi, de la Syrie Assala Nasri, du chanteur irakien Walid Al-Shami et de l’Égyptien Mohamed Hamaki.

Le spectacle Shadow Land et Hollywood Circus captiveront également les visiteurs de la province de l’Est.

Taif accueillera les chanteurs saoudiens Khalid Abdelrahman, Jaber Al-Kaser et Rami Abdullah, ainsi que l’Irakien Hatem Al-Irakien. Les enfants peuvent assister à des représentations théâtrales, notamment «Go Ninja» et «Fireman Sam».

Parmi les autres représentations, les Jeddawis peuvent profiter des événements passionnants de «Bonjour été» et «Le spectacle d’ombre». L’acteur saoudien Fayez Al-Malki jouera dans une performance théâtrale à Madinah. D’autres villes du royaume telles qu’Aseer, Jazan et Qassim organiseront également des événements passionnants pour l’Aïd.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

L’Aïd dans la région du Hijaz en Arabie Saoudite marquée par des réunions de famille

04/06/19

À Djeddah, à La Mecque et à Médina, il est de tradition que les familles et les amis se rendent visite et se félicitent de la joyeuse occasion de l’Aïd. Cela peut durer jusqu’à six jours. (Photo fournie)

La région saoudienne déborde de vie alors qu’elle célèbre à sa manière

DJEDDAH: Pendant des années, les familles originaires de la région du Hijaz en Arabie saoudite ont observé les célébrations du Ramadan et de l’Aïd Al-Fitr à leur manière, préservant ainsi les traditions d’une génération à l’autre. À la fin du mois de jeûne sacré, les douanes de l’Aïd s’animent.

Les habitants de Djedda, de La Mecque et de Médina résonnent dans le temps des fêtes avec leurs coutumes et leurs traditions qui ne durent pas moins de trois jours.

Il y a des réunions de famille, des déjeuners colorés, des dîners mabshoor (barbecue) et des visites à domicile alors que les enfants vêtus de leurs vêtements les plus beaux et les plus récents courent partout en demandant des chocolats et Eidiyah (argent donné en cadeau).

La nuit de l’Aïd commence avec des maisons impeccablement nettoyées, un ma’mool traditionnel (des biscuits arabes remplis de dattes) et des chocolats assemblés dans le salon des invités pour accueillir les visiteurs.

C’est une tradition à Djedda, à La Mecque et à Médine que les familles et les amis se rendent visite et se félicitent de l’occasion heureuse de l’Aïd. Cela peut durer jusqu’à six jours. (SPA)

Pendant ce temps, les membres de la famille lustrent leurs chaussures et repassent leurs nouvelles robes et les thobes traditionnels des hommes (un vêtement à la cheville).

Au milieu de l’odeur du bukhoor (encens), les cuisines préparent le ta’teema al-Hijaziya, un buffet proposant un assortiment de fromages, de pains, de confitures, de marmelades, d’olives et de desserts traditionnels tels que le dibyaza, le plat principal du la table.

Fabriqué à la maison, le dibyaza est un plat aux allures de marmelade préparé en faisant fondre le qamar al-deen (abricots secs) dans un grand chaudron, en y ajoutant des amandes grillées, des noix, des figues, des pêches et des dattes.

Le mélange est bien agité dans un grand pot pendant au moins deux à trois heures. On laisse ensuite refroidir et légèrement durcir pendant au moins une journée.

Il est de coutume que la matriarche rassemble les membres de la famille les plus jeunes un jour ou deux avant l’Aïd afin de faire le mélange comme une affaire de famille. Il est distribué aux amis et à la famille pour le matin de l’Aïd.

La nuit de l’Aïd commence avec des maisons impeccablement nettoyées, un ma’mool traditionnel (des biscuits arabes remplis de dattes) et des chocolats assemblés dans le salon des invités pour accueillir les visiteurs. (Stock d’obturateur)

On peut entendre de la musique nostalgique liée à l’Eid dans les foyers, tels que le «Kol am wintom bekhair» de Talal Maddah, le «Min al-Aydeen» de Mohammed Abdo et le «Ahlan bel Eid» de Safa’a Abel saoud.

C’est une tradition musulmane de se rendre aux mosquées pour assister à l’Aïd, ou de créer des terrains vides transformés en zones de prière, qui commencent quelques minutes après le lever du soleil. Les musulmans récitent des chants de prière en cours de route.

Les jeunes filles s’habillent de leurs plus belles robes alors que les jeunes garçons s’accrochent à peine à leur traditionnel ghutra (coiffe), tout sourire et toute excitation en prévision des cadeaux, des chocolats et de l’argent d’Eidiya qu’ils recevront lorsque des inconnus leur feront passer des paniers de bonbons et de chocolats.

De nombreuses familles à La Mecque et à Médine préfèrent se rendre aux Deux Saintes Mosquées. Il est de tradition que les jeunes accompagnent leur père, tandis que les mères vont à la maison avant que les invités commencent à arriver.

Les visiteurs des deux saintes mosquées de tous les horizons partagent une occasion unique, unis pour célébrer et échanger leurs salutations.

Pour beaucoup de hijazis, les prières et les visites de l’Aïd sont considérées comme une réunion avec des amis et des membres de la famille que l’on n’a pas vus depuis longtemps. Conformément à l’esprit des vacances, il existe un renouvellement commun des liens.

 

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Lailat al-Qadr (La nuit du pouvoir)

03/06/19

Plus de deux millions de fidèles de tous âges se sont réunis dimanche soir au Haram Al-Masjid (Grande Mosquée) de La Mecque pour effectuer les prières du soir et Taraweeh à la bénie Lailat al-Qadr (« La nuit du pouvoir »). Les musulmans estiment que Lailat al-Qadr, l’un des dix derniers jours du ramadan, est la nuit où les premiers versets du Coran ont été révélés au prophète Mahomet. (AN photos de Bashir Saleh)

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)