Le ministère du Hajj annonce une assurance pour les pèlerins

12/12/19

Le ministre du Hajj et de l’Omra Mohammed Salih Bentin et le président de Tawuniya Sulaiman Al-Humaid ont signé mercredi un accord pour fournir une assurance aux pèlerins venant de l’extérieur de l’Arabie saoudite. (Fournie)

  • Fait partie du plan de réforme de la Vision 2030
  • Soutenu par le ministère du Hajj et de l’Omra

DJEDDAH: Le ministre du Hajj et de l’Omra Mohammad Saleh bin Taher Benten et le président de Tawuniya Sulaiman Al-Humaid ont signé mercredi un accord pour fournir une assurance aux pèlerins venant de l’extérieur de l’Arabie saoudite.

La signature a eu lieu au siège du ministère du Hajj et de l’Omra à La Mecque. Dans le cadre de l’accord, le ministère fournira des services de santé et d’autres assurances aux pèlerins depuis leur arrivée dans le Royaume jusqu’à leur départ.

Le régime d’assurance fait partie du plan de réforme de la Vision 2030, qui vise à améliorer l’expérience des pèlerins, a déclaré le ministre Benten.

Tawuniya a été retenu par le ministère du Hajj et de l’Omra en consultation avec l’Autorité monétaire saoudienne (SAMA) et le Conseil d’assurance maladie, a-t-il ajouté.

L’assurance sera liée au visa dès l’arrivée du pèlerin en Arabie saoudite, a-t-il précisé. Il y aura une hotline et les pèlerins seront servis par des équipes qui parlent plusieurs langues.

Ayman Al-Arfaj, superviseur général du centre des médias du ministère, a déclaré que l’assurance coûterait 189RS par personne, qui sera versée à la compagnie d’assurance et couvrira 30 jours, le séjour total du pèlerin en Arabie saoudite.

Il a déclaré que l’assurance sera unifiée pour tous les pèlerins et couvrira les cas d’urgence, les accidents et le rapatriement des restes des pèlerins décédés en Arabie saoudite. Un pèlerin obtient automatiquement une assurance une fois le visa délivré.

Les pèlerins ayant besoin d’une assistance médicale peuvent se prévaloir de l’assurance en présentant leur passeport dans n’importe quel hôpital ou clinique relevant du ministère saoudien de la Santé ou dans tout hôpital et clinique privés accrédités par le Conseil d’assurance maladie, a déclaré Al-Arfaj.

Abdulaziz bin Hadsan Al-Bouq, PDG de Tawuniya, qui a remporté le contrat pour quatre ans, a déclaré que le Royaume développait des méthodes innovantes pour fournir des services de santé et réduire les accidents dans les lieux saints.

Ce projet, a-t-il ajouté, est soutenu par le ministère du Hajj et de l’Omra et chaque assurance couvre un montant de 100 000 RS (26 665 $) par personne.

Al-Arfaj a noté que depuis le début de la saison de l’Omra en octobre, un total de 1 518 649 pèlerins sont arrivés dans le Royaume.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Forum de stratégie arabe: les réformes saoudiennes positives pour 1,8 milliard de musulmans

10/12/19

La session du Forum de la stratégie arabe à Dubaï lundi, présidée par Faisal J. Abbas et mettant en vedette Ed Husain, au centre, et Omar Saif Ghobash, à droite. (AN)

L’auteur Ed Husain indique que les réformes du Royaume ne concernent pas seulement l’Arabie saoudite mais le monde islamique tout entier
Le ministre des EAU, Omar Saif Ghobash, a déclaré que les États arabes seraient mieux lotis s’ils séparaient les problèmes économiques des problèmes religieux
DUBAI: l’Arabie saoudite a fait l’éloge de l’Arab Strategy Forum (Forum de stratégie arabe), un événement annuel à Dubaï auquel participent d’éminents universitaires, diplomates, stratèges et professionnels des médias dans le but de prévoir les événements et les tendances pour les 10 prochaines années.

Participant à une table ronde lundi sur le thème « L’avenir de l’islamisme au cours de la prochaine décennie », Ed Husain, co-fondateur du groupe de réflexion britannique contre l’extrémisme Quilliam, a attiré l’attention sur les réformes en cours dans le Royaume.

Décrivant les changements comme positifs mais «imprévus», il a salué les efforts du Royaume.

« Ces réformes ne concernent pas que l’Arabie saoudite, elles concernent toute la région: 1,8 milliard de musulmans regardent dans cette direction plusieurs fois par jour », a-t-il déclaré.

«Nous envisageons l’avenir de l’Arabie saoudite car il affecte tous les musulmans du monde», a-t-il dit, ajoutant qu’avec ces changements, «les musulmans et le reste du monde n’en sont que meilleurs»

Depuis l’annonce des plans de réforme de la Vision 2030 en 2016, l’Arabie saoudite a enregistré des progrès constants dans l’autonomisation des femmes.

Les exemples les plus frappants sont la levée de l’interdiction de conduite pour les femmes et la suppression d’un système de tutelle qui permet désormais aux femmes saoudiennes de voyager ou d’obtenir un passeport sans le consentement des hommes.

D’autres avancées comprennent la promulgation d’une loi anti-harcèlement et la modification des lois concernant la garde et la pension alimentaire. Les femmes ont été autorisées à accéder à de nouveaux domaines tels que l’aviation, la sécurité de l’État, l’économie, l’esprit d’entreprise, le tourisme et le divertissement.

En plus de louer l’Arabie saoudite, Husain a décrit les Émirats arabes unis comme un pays avec «un modèle presque idéal», où les gens sont «pieux en privé et comprennent que c’est l’État et non la mosquée qui est responsable de la résolution de vos problèmes sociaux et économiques».

Ed Husain, au centre, co-fondateur du groupe de réflexion britannique contre l’extrémisme Quilliam, discute d’un point lors du panel « L’avenir de l’islamisme dans la prochaine décennie ». (AN)

Dans ses commentaires sur «la mosquée et l’État», Omar Saif Ghobash, ministre adjoint des Affaires culturelles au ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale des EAU, a déclaré qu’il était nécessaire de redéfinir ce que signifie être un musulman arabe aujourd’hui.

Ghobash, qui a été ambassadeur des Emirats Arabes Unis en France et en Russie et est l’auteur de « Lettres à un jeune musulman », a déclaré que la définition était nécessaire car il n’est plus exceptionnel dans la région d’être créatif, progressiste et économique.

Si l’on regarde l’histoire, la classe religieuse a une grande autorité sur le fonctionnement des villes, a-t-il déclaré. Mais avec les progrès des connaissances et la création de diverses spécialisations, «la classe cléricale» ne peut plus prétendre avoir la capacité de répondre à toutes les questions qui peuvent relever de sujets tels que les politiques de transport, la logistique et les défis démographiques.

Selon Ghobash, « la nouvelle génération n’a heureusement pas une compréhension profonde de leur propre histoire, et peut-être que c’est une façon pour eux d’être plus positifs vis-à-vis de l’avenir – déchargés des bagages de leur ancêtre ».

Les résultats d’un sondage élaboré par Arab News dans le cadre d’une collaboration continue avec l’ASF, «Mosquée et État: comment les Arabes voient les 10 prochaines années», ont été révélés lors de la table ronde.

Modérant la session, Faisal J. Abbas, rédacteur en chef d’Arab News, a cité les données du sondage YouGov suggérant que le monde arabe reste religieux malgré les réformes et les changements dans différents domaines.

L’enquête suggère que 51% des Arabes sont en faveur des lieux de culte pour les autres religions mais craignent un modèle d’État laïque.

Husain a attribué la stigmatisation liée à la laïcité dans la région à l’absence d’une définition native, authentique et pertinente avec laquelle les Arabes pourraient s’identifier.

Dans ces circonstances, «l’incapacité à articuler une identité arabe forte créera un vide pour l’extrême islamisme», a déclaré Husain, dont le livre de 2007 «The Islamist: Why I Joined Radical Islam in Britain, What I Saw Inside and Why I Left»( L’islamiste: pourquoi j’ai rejoint l’islam radical en Grande-Bretagne, ce que j’ai vu à l’intérieur et pourquoi j’ai quitté) a été décrit comme «autant un mémoire de lutte personnelle et de croissance intérieure qu’un rapport sur un nouveau type d’extrémisme».

Critiquant les partis politiques et les organisations ayant un programme extrémiste, il a demandé: «Qu’est-ce que le Hamas a fait pour Gaza? Qu’a fait le Hezbollah pour le Liban? Qu’est-ce que les Frères musulmans ont fait pour les Égyptiens? Les soulèvements ont conduit à l’instabilité».

Il a suggéré le «progrès» comme meilleur modèle à adopter par les États arabes, soulignant que la volonté de renverser le gouvernement – comme en témoignent les révoltes du printemps arabe depuis 2011 – ne se traduit pas par un système «utopique».

« Nous souffrons toujours des révolutions depuis 2011 mais ce que nous avons vu est une réponse forte à celles-ci … et que le renversement d’un gouvernement n’a pas fonctionné, ne fonctionne pas et ne fonctionnera pas ».

Faisant écho aux vues de Husain, Ghobash a déclaré que l’ampleur des problèmes sociaux et économiques à travers le monde arabe est le résultat de l’utilisation du pouvoir pour mener un programme extrémiste.

À son avis, les États arabes auraient intérêt à mieux identifier et séparer correctement les problèmes économiques des problèmes religieux.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

« Intelligent Hajj »: Davantage de services sont prévus pour améliorer l’expérience des pèlerins

10/10/19

Dr. Abdelfattah Mashat, vice-ministre du Hajj et de l’Omra, à gauche, et Dr. AbdelRahman Aljadhai, PDG de la société Elm, signent deux protocoles d’accord en vue de développer et d’exploiter une plate-forme électronique pour la subsistance, la santé, l’environnement et de Centre de qualification et de concession de licences pour les employés des secteurs du Hajj et de l’Omra. (Photos / fourni)

Le ministère du Hajj et de l’Omra est l’un des participants au GITEX 2019, un événement technologique annuel à Dubaï.

JEDDAH: La première phase de «Smart Hajj» a aidé le mouvement, le transport et la sécurité des pèlerins cette année, a annoncé le ministère du Hajj et de l’Omra.

Abdelfattah Mashat, vice-ministre du Hadj et de l’Omra, et Abdul Rahman Aljadhai, directeur général de la compagnie  d’Elm., ont signé deux protocoles d’accord en vue de développer et d’exploiter la plate-forme électronique de subsistance, de santé et d’environnement, ainsi que de mettre en place et de gérer le programme de qualification. et Centre de licence pour les employés des secteurs du Hajj et de l’Omra.

«Le ministère du Hajj et de l’Omra est en pleine transformation numérique en coopération avec de grandes entreprises technologiques afin de promouvoir les concepts d’utilisation de solutions intelligentes pour fournir des services de haute qualité aux visiteurs d’Allah, ce qui contribuera à améliorer et à enrichir l’expérience des pèlerins dans le Royaume. ainsi que la réalisation de l’un des objectifs principaux dei Vision Saoudienne 2030 », a déclaré Dr Mashat lors d’un communiqué de presse prononcé au GITEX 2019.

«Le ministère du Hajj et de l’Omra, conformément aux instructions et aux directives du ministre du Hajj et de l’Omra, M. Mohammad Salih Bentin, a noué de nombreux partenariats stratégiques avec le secteur privé pour améliorer la qualité des services et le développement du ‘Smart Hajj « Des solutions, notamment la signature de protocoles d’accord l’année dernière avec SAP dans les domaines de la technologie, de l’infrastructure numérique, du services d’informatique en nuage, des plateformes de services d’informatique en nuage géospatiales, de l’internet des objets et des cartes à puce pour améliorer les services », a-t-il déclaré.

Dr. Amr Al-Maddah, responsable de la planification et de la stratégie au ministère du Hajj et de l’Omra, a déclaré: «Notre Smart Hajj garantit que des millions de pèlerins du monde entier sont transportés rapidement, facilement et en toute sécurité vers des sites religieux selon des horaires définis.

«La transformation numérique réussie permet d’optimiser les expériences de déplacement et de foule lors de la transformation numérique en temps réel. Au cours de notre deuxième phase de Smart Hajj, nous allons déployer la modélisation et la simulation prédictives pour des millions de pèlerins du Hajj et de l’Omra.»

Le «Smart Hajj» capture en temps réel les pèlerins à l’aide de l’Internet des objets, d’analyses géospatiales et de caméras, ainsi que de données provenant de la plate-forme de retour d’expérience mobile des pèlerins.

Le ministère du Hajj et de l’Omra est l’un des participants au GITEX 2019, un événement technologique annuel à Dubaï. Le ministère présente ses dernières technologies en servant les pèlerins du Hajj et de l’Omra et enrichit leur expérience en Arabie saoudite.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

L’OCI salue le don de 50 millions de dollars de l’Arabie saoudite à l’UNRWA

28/09/19

Le ministre saoudien des Affaires étrangères Ibrahim Al-Assaf (deuxième à droite) rencontre le Commissaire général de l’UNRWA, Pierre Krhenbhl (deuxième à gauche) à New York le 26 septembre 2019. (UNWRA)

Le ministre saoudien des Affaires étrangères, Ibrahim Al-Assaf, a annoncé jeudi la donation à l’UNRWA
Le secrétaire général de l’OCI, Yousef bin Ahmed Al-Othaimeen, a également salué les dons faits par d’autres États membres de l’organisation.

RIYAD: L’Organisation de la coopération islamique (OCI) a rendu hommage au don de l’Arabie saoudite d’un montant de 50 millions de dollars à l’agence de secours des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens, UNRWA, samedi.

Le Secrétaire général de l’OCI, Yousef bin Ahmed Al-Othaimeen, a également salué les dons faits par d’autres États membres de l’organisation.

Le ministre saoudien des Affaires étrangères, Ibrahim Al-Assaf, a annoncé jeudi la contribution au budget principal du programme de l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) pour 2019 lors d’une réunion avec le commissaire général de l’UNRWA, Pierre Krahenbuhl, en marge de l’Assemblée générale des Nations Unies à New York.

« Le don renouvelé et généreux du Royaume d’Arabie saoudite revêt une grande importance pour notre agence… Nous sommes très reconnaissants du partenariat dynamique et de la coopération avec le Royaume », a déclaré Krahenbuhl.

L’UNRWA est une agence des Nations Unies qui fournit assistance et protection à quelque 5,4 millions de réfugiés palestiniens en Jordanie, au Liban, en Syrie, en Cisjordanie, y compris à Jérusalem-Est et à Gaza.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Islamabad salue la décision saoudienne d’annuler les frais de répétition de l’Omra

10/09/19

Les pèlerins pakistanais traversent les comptoirs de l’immigration à l’aéroport international Prince Mohammed ben Abdul Aziz de Medina dans le cadre de l’initiative «Route de la Mecque» le 5 juillet 2019. (CVA)

Les Pakistanais en tête de la liste des nationalités pour l’Omra cette année

Le déménagement facilitera les pèlerins en provenance du pays, a déclaré un responsable

ISLAMABAD: Le porte-parole du Ministère pakistanais des affaires religieuses s’est félicité de la décision de l’Arabie saoudite de mettre fin aux accusations contre tout Pakistanais cherchant à exécuter l’Omra plus d’une fois.

S’adressant à « Arab News »mardi, Imran Siddiqui a également remercié le roi Salman et le prince héritier, Mohammed ben Salmane, d’avoir publié un décret royal visant à restructurer le Hajj, les visas de transit et de visite.

« Le Premier ministre pakistanais, Imran Khan, avait demandé au prince héritier Mohammad ben Salmane d’examiner l’affaire [à la suite de quoi] le ministre des Affaires religieuses, Noor ul Haq Qadri, avait également discuté de la question avec son homologue saoudien lors du pèlerinage cette année », a déclaré Siddiqui Nouvelles arabes.

Selon le ministre saoudien du Hajj et de l’Omra, Dr. Mohammad Salih Bentin, le décret royal fait partie de l’initiative de la direction « de faciliter l’arrivée de musulmans du Hajj et de l’Omrah ».

Siddiqui a déclaré que le déménagement faciliterait la tâche de plusieurs ressortissants pakistanais qui figurent en tête de la liste des pèlerins effectuant l’Omra et augmenterait le «nombre de pèlerins pakistanais qui souhaitent participer au pèlerinage».

« Cette année seulement, plus de 1,6 million de Pakistanais ont joué l’Omra », a-t-il déclaré.

M. Bentin a ajouté que cette initiative reflétait la volonté du Royaume de recevoir le nombre croissant de pèlerins, comme en témoignent les investissements dans d’énormes projets d’infrastructure et le développement de services à La Mecque et à Médina.

Le décret soutient les efforts visant à atteindre l’un des objectifs les plus importants du plan de réforme Vision 2030 de l’Arabie saoudite, qui espère faciliter la tâche à 30 millions de pèlerins de l’Omra d’ici là.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Le ministre des Affaires islamiques souligne les efforts saoudiens pour répandre la modération

09/09/19

Al-Asheikh a accueilli le ministre bangladais, soulignant les relations profondes et solides qui unissaient l’Arabie saoudite et le Bangladesh. (SPA)

Abdullah a ajouté que la mémorisation du Saint Coran au Bangladesh était d’une grande importance et était la raison pour laquelle son pays participait au concours.
LA MECQUE: Le ministre saoudien des Affaires islamiques, Cheikh Abdullatif Al-Asheikh, a reçu le ministre bangladais des Affaires religieuses, Cheikh Mohammed Abdullah, à l’aéroport international du roi Abdul Aziz à Djeddah.

Abdullah était à la tête d’une délégation arrivée dans le Royaume pour participer au 41ème concours international du roi Abdul Aziz pour la mémorisation, la récitation et l’interprétation du Coran.

Al-Asheikh a souhaité la bienvenue au ministre bangladais, soulignant les relations profondes et solides qui unissaient l’Arabie saoudite et le Bangladesh, notamment en ce qui concerne l’appel islamique.

Le ministre saoudien a également souligné les efforts du Royaume pour servir l’islam, répandre la modération, rejeter et combattre l’extrémisme et œuvrer pour l’unité des musulmans de tous les rangs dans le monde.

Le ministre bangladais a souligné que son pays soutenait pleinement la position saoudienne et a déclaré que le monde musulman devrait suivre le pas du Royaume en diffusant le message de modération et en s’unissant avec le roi Salmane pour lutter contre le mal dans le monde entier.

Abdullah a ajouté que la mémorisation du Coran au Bangladesh était de la plus haute importance et était la raison pour laquelle son pays participait au concours. Il a également salué le succès de l’Arabie saoudite dans l’organisation de la saison du Hajj cette année.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

L’Arabie Saoudite donne 2 millions de dollars pour la sécurité alimentaire dans les pays musulmans

29/08/19

L’Arabie saoudite doit injecter 2 millions de dollars (7,5 millions de RS) dans les efforts visant à améliorer la production agricole et la sécurité alimentaire dans les pays musulmans. (CVA)

L’annonce du financement par Al-Fadhli a eu lieu lors de la deuxième session de l’assemblée générale de l’IOFS à Djeddah

Le secrétaire général de l’OCI a déclaré que la sécurité alimentaire était l’une des principales priorités de l’organisation

DJEDDAH: L’Arabie saoudite va consacrer 2 millions de dollars (7,5 millions de RS) aux efforts visant à améliorer la production agricole et la sécurité alimentaire dans les pays musulmans.

Le ministre britannique de l’Environnement, de l’Eau et de l’Agriculture, Abdelrahman Al-Fadhli, qui préside également l’assemblée générale de l’Organisation islamique pour la sécurité alimentaire (IOFS), a déclaré que sa contribution visait à renforcer le travail de l’organisation et à adopter des stratégies de sécurité alimentaire par tous ses pays membres.

L’annonce du financement par Al-Fadhli a été faite lors de la deuxième session de l’assemblée générale de l’IOFS à Djeddah. Le ministre a déclaré que l’Arabie saoudite attachait une grande importance au développement agricole, à l’environnement et à la sécurité alimentaire dans toutes ses politiques relatives à la sécurité alimentaire nationale, régionale et mondiale.

Le Secrétaire général de l’Organisation de la coopération islamique (OCI), M. Yousef Al-Othaimin, a déclaré que l’organisation travaillait à la mise en œuvre d’une politique globale visant à développer les produits agricoles et la sécurité alimentaire et à améliorer la coopération environnementale islamique dans les secteurs de l’alimentation et de l’agriculture.

Il a ajouté que la sécurité alimentaire était l’une des principales priorités de l’OCI, en particulier du fait que les économies de la plupar

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Le ministère de la Santé traite 649 690 pèlerins du Hadj

24/08/19

Le nombre de participants au service des pèlerins cette année a atteint 30 000 employés du ministère de la Santé. (CVA)

Pour la première fois cette année, le ministère a utilisé la technologie robotique pour les consultations médicales, ce qui a donné aux hôpitaux de Mina un accès à distance à des consultants en micro spécialités.

RIYAD: Le ministère de la Santé a révélé des services spécialisés fournis par ses hôpitaux et ses centres de santé à La Mecque, à Médina et sur des lieux saints pour les pèlerins du Hadj.

Le ministère a indiqué que le nombre de pèlerins traités dans les hôpitaux et les centres de santé atteignait 649 690.

Le nombre de participants au service des pèlerins a atteint cette année 30 000 employés du ministère de la Santé, tandis que 25 hôpitaux ont été préparés à La Mecque et à Médina, pour une capacité totale de 5 000 lits.

Pour la première fois cette année, le ministère a utilisé la technologie robotique pour les consultations médicales, ce qui a donné aux hôpitaux de Mina un accès à distance à des consultants en micro spécialités.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Les pèlerins soudanais remercient le roi pour l’organisation du pèlerinage

19/08/19

Le programme, mis en œuvre par le Ministère des affaires islamiques, de l’appel et de l’orientation, a invité 1 000 pèlerins du Soudan à accomplir leur pèlerinage. (CVA)

Les fidèles ont déclaré que cet accueil témoignait de la reconnaissance du roi Salmane pour les sacrifices qu’ils avaient consentis pour défendre leurs frères yéménites contre les milices Houthis soutenues par l’Iran

La Mecque : Les pèlerins soudanais qui participaient au programme du gardien des Deux Saintes Mosquées pour le Hajj et Omrah ont remercié le roi Salmane de les avoir accueillis.

Le programme, mis en œuvre par le Ministère des affaires islamiques, de l’appel et de l’orientation, a invité 1 000 pèlerins du Soudan à accomplir leur pèlerinage.

Parmi eux, 500 provenaient de l’armée soudanaise et de membres des familles des soldats soudanais tombés au combat qui ont combattu avec les forces de la coalition arabe pour soutenir le gouvernement légitime au Yémen.

Les fidèles ont déclaré que cet accueil témoignait de l’appréciation du roi Salmane pour les sacrifices qu’ils avaient faits pour défendre leurs frères yéménites contre les milices Houthis soutenues par l’Iran, qui violaient toutes les lois internationales. Ils ont déclaré que ce geste représentatif reflétait les relations historiques et le soutien sans pareil manifestés au Soudan par l’Arabie saoudite.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Le Royaume d’Arabie saoudite transporte gratuitement 43 000 pèlerins de Mina à la Grande Mosquée

18/08/19


Le service de transport de pèlerins a été mis en place sous l’autorité du prince Khalid Al-Faisal, gouverneur de La Mecque, afin de fournir les meilleures installations. (SPA)

Le premier itinéraire est dédié aux pèlerins de Turquie, d’Europe, d’Amérique, d’Australie et de la Fondation de l’Asie du Sud-Est
LA MECQUE: Pour la première fois au cours de la saison du Hajj cette année, 43 000 pèlerins de Turquie, d’Europe, d’Amérique et d’Australie ont été transportés gratuitement de Mina à la Grande Mosquée pour effectuer Tawaf Al-Ifadah.

Adel Qari, responsable du secteur des transports à la Fondation des Motawifs de pèlerins de Turquie, musulmans d’Europe, d’Amérique et d’Australie, a déclaré que cela faisait partie des préparatifs en vue de l’expansion et du développement futurs de cette expérience. La coordination peut alors être faite à l’avance pour l’établissement d’arrêts, l’utilisation d’autobus distinctifs et l’utilisation du plus grand nombre d’entre eux.

Qari a déclaré à Arab News que le service de transport des pèlerins de Mina à la Grande Mosquée pendant les Journées de Tashreeq avait été mis en place sous l’autorité du gouverneur de la Mecque, le prince Khalid Al-Faisal, qui avait chargé la Commission suprême du contrôle de mettre en œuvre le service sur quatre routes dédiées.

FAITS EN BREF

43 000 pèlerins de Turquie, d’Europe, d’Amérique et d’Australie ont été transportés en moins de 30 heures – entre 13 heures le 10 Dul Hijjah (11 août) et 19 heures le 11 Dul Hijjah (12 août) – sur 150 bus, qui ont effectué des voyages successifs de leurs camps de Mina à la gare de Jroul, au nord de la Grande Mosquée.

«Le premier itinéraire est dédié aux pèlerins de Turquie, d’Europe, d’Amérique, d’Australie et de la Fondation de l’Asie du Sud-Est. Le deuxième itinéraire part des installations de Jamarat, passe par la Grande Mosquée et se termine par la rue Talaat Sidqi. Le troisième itinéraire part de la fin de l’installation de Jamarat, traverse la Grande Mosquée et se termine dans le district d’Al-Shisha. Le quatrième itinéraire relie le pont du roi Khalid à la Grande Mosquée », a-t-il déclaré.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)