TVA en Arabie Saoudite

Heure : juillet 25, 2018

Lorsque la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) a été introduite aux Émirats arabes unis et en Arabie saoudite le 1er janvier 2018, les parties prenantes se sont d’abord méfiées sur l’impact potentiel de la nouvelle politique fiscale sur l’économie. Alors qu’une étude de l’Alliance Business Centers Network a révélé que les EAU seront les moins touchés par l’imposition de la TVA, l’introduction de la TVA en Arabie saoudite modifie la dynamique du marché et apporte plus de transparence au secteur.

Un rapport publié par JLL précise que la TVA est appliquée à toute transaction immobilière dans le pays. Le taux de 5% est appliqué à la vente d’un terrain résidentiel, commercial, à un transfert de propriété de terrains non bâtis et à la vente de travaux de construction en partie terminés.

Toutefois, les contrats de location sont exemptés de la TVA, ce qui peut avoir un impact sur la vente de biens neufs et sur la TVA de 5% sur le courtage, car les acheteurs peuvent refuser d’acheter de nouveaux biens et opter pour le leasing. Toutefois, les coûts de location peuvent également augmenter, car les services auxiliaires sont assujettis à la TVA.

À l’instar des EAU, la TVA contribuera aux initiatives du gouvernement en matière de diversification économique et d’amélioration continue des services publics au grand public.

En conclusion, les points de vue mentionnés ci-dessus sur l’impact potentiel de la TVA ne sont que des hypothèses, puisque l’immobilier est un produit à long terme, l’effet réel de la TVA dans les deux pays sera défini davantage dans les années à venir.

Cet article a été publié pour la première fois dans Gulf News

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien Gulf News Accueil

ru