Des experts saoudiens commencent les travaux de modernisation de l’aéroport yéménite

28/11/19

L’équipe SDRPY, dirigée par Ahmed Al-Medkhali, a rencontré des spécialistes pour évaluer et étudier l’ampleur des travaux nécessaires à la modernisation de l’aéroport. (SPA)

  • Une équipe technique se rend à l’aéroport d’Aden pour étudier l’étendue des travaux requis

ADEN: Une équipe d’experts techniques saoudiens a visité mardi l’aéroport international d’Aden dans le cadre d’une initiative de réaménagement du site.

L’équipe du Programme saoudien de développement et de reconstruction du Yémen (SDRPY), dirigée par Ahmed Al-Medkhali, a rencontré des spécialistes pour évaluer et étudier l’ampleur des travaux nécessaires à la modernisation de l’aéroport.

Al-Medkhali a déclaré qu’une évaluation des besoins techniques et structurels nécessaires de l’aéroport comprendrait une évaluation des bâtiments, des installations et de la piste, en plus d’inspecter le matériel d’éclairage et de piste, les dispositifs de navigation existants et les salons d’arrivée et de départ.

«Nous sommes ici pour évaluer les besoins d’urgence de l’aéroport et le réactiver. Nous travaillons à évaluer toutes les exigences et tous les besoins, à les étudier et à recommander les travaux nécessaires pour répondre à ces besoins, dans le cadre des travaux du SDRPY visant à soutenir le secteur des transports, des aéroports et des ports », a ajouté Al-Medkhali.

POINTS FORTS

Le SDRPY aide à mettre en œuvre les plans de sécurité des aéroports yéménites en fournissant des ambulances entièrement équipées, des camions de pompiers équipés des technologies les plus récentes, et en garantissant le respect des exigences de l’Organisation de l’aviation civile (OACI) en matière de sécurité et de lutte contre les incendies.

Le SDRPY a récemment achevé la refonte de l’aéroport Al-Ghaida, dans le gouvernorat d’Al-Mahra, au Yémen, et y a mené à bien des tests des systèmes de navigation aérienne et des procédures d’essais en vol, en coopération avec des sociétés accréditées sur le plan international.

Le programme aide à mettre en œuvre les plans de sécurité des aéroports yéménites en fournissant des ambulances et des camions de pompiers équipés des technologies les plus récentes, tout en garantissant le respect des exigences de l’Organisation de l’aviation civile (OACI) en matière de sécurité et de lutte contre les incendies.

Par ailleurs, les responsables du SDRPY ont signé mardi un certain nombre de contrats relatifs à un projet de développement du poste frontière de la Baqah reliant le gouvernorat de Saada au Royaume. Le programme était également à l’origine de la livraison de groupes électrogènes au directeur du poste, Khalid Al-Omaisi, dans le but d’améliorer ses capacités opérationnelles.

Le SDRPY, supervisée par Mohammed bin Saeed Al-Jaber, ambassadeur d’Arabie saoudite au Yémen, non seulement accorde une aide financière au développement du Yémen, mais fournit également une formation et des ressources pédagogiques.

Ce programme a été mis en place il y a près d’un an pour collaborer avec le gouvernement yéménite à la conception et à la mise en œuvre de projets de développement dans tous les domaines touchant la vie quotidienne du peuple yéménite, pour faciliter la reprise, créer des emplois, fournir des services de base et soutenir l’économie.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

L’accord de Riyad entre les parties yéménites suscite les éloges de la communauté internationale

Heure: Novembre 07, 2019

Le prince héritier d’Abou Dhabi, Cheikh Mohamed bin Zayed al-Nahyan (C-G) marchant aux côtés du président yéménite Abedrabbo Mansour Hadi (C) et du prince héritier saoudien Mohammed bin Salman (C-D) lors d’une cérémonie de signature de la paix entre le gouvernement yéménite soutenu par l’Arabie saoudite et les séparatistes du sud de la capitale, Riyad. (AFP)

  • L’ambassadeur des États-Unis a félicité le roi Salmane et le prince héritier Mohammad ben Salmane pour leur rôle dans le rapprochement des parties

DUBAÏ: Les dirigeants et les diplomates du monde se sont félicités de la signature de l’accord de Riyad entre le gouvernement yéménite et le Conseil de transition du Sud (CTS) qui a été signé plus tôt cette semaine.

Le nouvel accord – signé en Arabie saoudite – appelle à un nombre égal de ministères entre chaque représentant du CTS et les partisans du président Abd-Rabbu Mansour Hadi.

Les négociations ont débuté en août dans la ville saoudienne de Djeddah après que des conflits internes aient menacé l’unité d’une coalition composée de forces du CTS et de partisans de Hadi, qui combattaient depuis des années contre les milices Houthies alliées à l’Iran.

« Nous espérons que les parties profiteront de cette occasion cruciale pour travailler ensemble à mettre fin au conflit et à instaurer la paix et la stabilité que mérite le peuple yéménite », a déclaré jeudi l’ambassadeur américain John Abizaid en Arabie Saoudite.

L’ambassadeur des États-Unis a félicité le roi Salmane et le prince héritier Mohammad ben Salmane pour leur rôle dans la réunion des parties «afin de rétablir l’unité dans les efforts communs visant à mettre fin au conflit long et destructeur qui sévit au Yémen».

LIRE LA SUITE: Accord de partage du pouvoir: une nouvelle page de l’histoire du Yémen

L’Ambassadeur du Royaume-Uni, Michael Aron, a également rendu hommage à Mohammad ben Salmane, qualifiant la signature de l’accord de «réalisation importante obtenue grâce aux efforts du prince héritier».

«C’est aussi un grand pas en avant vers un règlement politique global au Yémen. Nous nous en félicitons et invitons les deux parties à la mettre en œuvre dans les délais prescrits », a ajouté l’envoyé britannique.

L’envoyé du Yémen auprès de l’ONU, Martin Griffiths, a également décrit cet accord comme une « étape importante » pour les efforts collectifs visant à faire avancer un règlement pacifique du conflit yéménite.

« L’écoute des parties prenantes du Sud est importante pour les efforts politiques visant à instaurer la paix dans le pays », a-t-il déclaré dans un communiqué en ligne.

«Je suis reconnaissant au Royaume d’Arabie saoudite d’avoir réussi à assurer la médiation de cet accord et à leurs efforts diplomatiques acharnés», a déclaré Griffiths.

Le vice-ministre saoudien de la Défense, le prince Khalid Ben Salmane, a salué les efforts déployés par les parties belligérantes pour mettre fin à leur conflit.

« Ils ont fait passer les intérêts du peuple yéménite avant toute autre considération », a déclaré le prince Khaled sur Twitter.

Le prince héritier d’Abou Dhabi, Cheikh Mohammad Al-Nahyan, a loué le rôle joué par l’Arabie saoudite dans « l’aboutissement de l’accord de Riyad ».

« Nous souhaitons sincèrement que la paix et la prospérité prévalent et que les Yéménites bénéficient de la sécurité, de la stabilité et du développement », a déclaré le prince héritier.

Cet article a été publié pour la première fois dans Arab News

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien Arab News Accueil

ru

Les expatriés yéménites remercient l’Arabie saoudite pour sa médiation positive

06/11/19

Une photo fournie par le palais royal saoudien le 5 novembre 2019 montre le prince héritier d’Abou Dhabi, Cheikh Mohamed bin Zayed al-Nahyan, le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane et le président du Yémen, Abedrabbo Mansour Hadi, assistant à une cérémonie de signature pour la paix entre le gouvernement yéménite soutenu par les Saoudiens et les séparatistes du sud à Riyad, la capitale. (AFP)

  • L’accord incite les ministres à travailler ensemble pour servir tous les Yéménites et, surtout, à gérer les ressources du pays en toute transparence.

DJEDDAH: Des membres de la communauté expatriée yéménite ont exprimé leur jubilation après que le gouvernement international reconnu du Yémen et le Conseil de transition du Sud (South Transition Council – STC) aient signé un accord à Riyad mardi.

L’accord inaugurera une nouvelle ère de stabilité et de paix pour le Yémen et son peuple.

Farouk A. Mohammed, traducteur de haut niveau, a déclaré que l’accord de Riyad aurait un impact significatif sur la stabilité politique et économique du Yémen et contribuerait à l’unification du pays.

«Le Royaume a toujours respecté la volonté des Yéménites et soutenu notre pays sur les plans politique, économique, militaire et sur le plan du développement. Nous remercions le roi Salmane et son prince héritier, Mohammad ben Salmane, ainsi que nos frères et sœurs saoudiens pour leur soutien constant aux Yémen et aux Yéménites », a souligné Farouk.

Muhammad Kusah, responsable des ventes au sein de l’entreprise, a convenu que cet accord aiderait le Yémen à rétablir sa sécurité et sa stabilité, et surtout à lutter contre toutes les formes d’extrémisme et de terrorisme, soulignant que le Royaume avait toujours soutenu le Yémen et œuvrait sans relâche pour mettre fin à toute rébellion et promouvoir la sécurité et la stabilité.

Wael Mahyouf, technicien travaillant pour une société de sous-traitance basée à Djeddah, s’est également félicité du fait que l’accord prévoyait l’application de mécanismes et d’arrangements visant à réactiver les pouvoirs des institutions de l’État.

Muhammad Bajobran, qui travaille pour le secteur des transports de Farouk Jamil Khogeer, a déclaré que le Royaume avait toujours géré le conflit yéménite avec sagesse et veillé à ce que toutes les parties dans le pays parviennent à une solution pacifique. Grâce à cet accord, le Yémen trouverait des solutions à ses crises afin de parvenir à la stabilité économique du pays, a-t-il déclaré.

Hussam Ahmed, agent commercial chez Hyundai, a déclaré que l’accord garantissait les droits de tous les citoyens yéménites et rejetait toute forme de discrimination et de division.

« L’accord de Riyad permet aux ministres des provinces du nord et du sud de partager le pouvoir à parts égales, ce qui est une excellente chose », a-t-il déclaré. «L’accord exhorte les ministres à travailler ensemble pour servir tous les Yéménites et, surtout, à gérer les ressources du pays en toute transparence.

« Je suis heureux que l’accord appelle à l’élimination finale de toutes les formes de corruption dans tous les organismes publics, tout en promouvant la sécurité et la stabilité de toutes les institutions gouvernementales dans les provinces du sud ».

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Le coordinateur des secours de l’ONU remercie l’Arabie saoudite de soutenir les efforts humanitaires au Yémen

18/10/19

Des travailleurs s’apprêtent à décharger une cargaison de carburant d’un pétrolier dans le port de Hodeïda, au Yémen, le 17 octobre 2019. (Reuters)

RIYADH: Le Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires et Coordonnateur des secours d’urgence, Mark Lowcock, a remercié l’Arabie saoudite pour son soutien aux efforts déployés par l’ONU pour remédier à la situation humanitaire au Yémen jeudi.

 

L’envoyé spécial des Nations Unies pour le Yémen, Martin Griffiths, a également pris la parole devant le Conseil de sécurité des Nations Unies et a remercié le prince héritier saoudien Mohammed bin Salman pour ses efforts en faveur des pourparlers de paix au Yémen.

 

Griffiths a ajouté que les efforts de l’équipe de l’ONU à Hodeida ont également contribué à réduire la violence.

 

Dans le même temps, le représentant permanent du Koweït auprès de l’ambassadeur auprès de l’ONU, Mansour Al-Otaibi, a déclaré que son pays était prêt à accueillir une nouvelle série de négociations entre les parties yéménites.

 

Le Koweït avait déjà organisé des négociations sur le Yémen en 2016, mais celles-ci ont échoué après que les Houthis ont rejeté une proposition de l’ONU visant à mettre fin à la guerre dans le pays.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Un responsable de l’ONU remercie l’Arabie saoudite d’une aide de 500 millions de dollars au Yémen

28/09/19

Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires et coordonnateur des secours d’urgence des Nations Unies, Mark Lowcock. (AP)

L’Arabie saoudite a également soutenu tout dialogue constructif qui soutient les efforts de paix et adopte des solutions pacifiques au Yémen

NEW YORK: Le Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires et coordonnateur des secours d’urgence du Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA), Mark Lowcock, a remercié l’Arabie saoudite d’avoir versé 500 millions de dollars à l’ONU pour la réponse humanitaire du Yémen en 2019 Plan, a rapporté l’agence de presse saoudienne vendredi.

M. Lowcock a indiqué que la subvention serait distribuée par OCHA au Programme alimentaire mondial, à l’Organisation mondiale de la santé, au Fonds des Nations Unies pour l’enfance, à l’Organisation internationale pour les migrations, au Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, au Programme des Nations Unies pour le développement et à l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture.

Dr. Abdallah Al-Rabeeah, superviseur général du Centre d’aide et d’assistance humanitaire du roi Kersman Salman, a remis à Lowcock un chèque de 500 millions de dollars de l’Arabie saoudite.

La cérémonie a eu lieu à l’ouverture d’une conférence intitulée «Situation humanitaire au Yémen, La voie à suivre», qui a rassemblé les déclarations d’un certain nombre de responsables et de diplomates de l’ONU, notamment des ministres des Affaires étrangères d’Arabie saoudite et du Yémen.

Après la signature, Lowcock a exprimé sa gratitude pour le soutien généreux du Royaume: «Grâce aux fonds versés aujourd’hui par l’Arabie saoudite, le plan de réponse humanitaire du Yémen aura reçu plus de 2,3 milliards de dollars, soit 56% de ses besoins pour l’année. Il s’agit d’un progrès substantiel et nous remercions tous nos donateurs pour leur soutien. »

Al-Rabeeah a déclaré que KS93 saluait les efforts déployés par les organisations des Nations Unies, qui partagent notre engagement à alléger les souffrances de la population yéménite conformément au droit international humanitaire et aux principes de neutralité. « Je vous assure que l’Arabie saoudite tient à soutenir toutes les initiatives de paix soumises par les envoyés de l’ONU au Yémen. »

«Le Royaume a également soutenu tout dialogue constructif qui soutient les efforts de paix et adopte des solutions pacifiques au Yémen, tels que le dialogue national pour le Yémen, l’Accord de Stockholm et la résolution 2216 des Nations Unies visant à assurer le retour de la paix, de la sécurité et de la stabilité au Yémen, le la région et le monde entier », a déclaré Al-Rabeeah.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

L’Arabie Saoudite fait don de 500 millions de dollars d’aide au Yémen

26/09/19

L’Arabie saoudite estime que le peuple yéménite ne mérite pas de vivre dans la crise humanitaire. (Fichier / AFP)

L’Arabie Saoudite est attachée aux principes humanitaires
Le Royaume estime que la communauté internationale doit prendre une position sérieuse au Yémen
DUBAI: L’Arabie saoudite a annoncé la finalisation de son engagement en faveur de l’aide au Yémen par un don de 500 millions de dollars, a rapporté l’agence de presse saoudienne SPA.

La déclaration a été faite par le ministre saoudien des Affaires étrangères, Ibrahim bin Abdulaziz Al-Assaf, lors d’une conférence sur la réponse humanitaire au Yémen organisée en marge de la 74ème session de l’Assemblée générale à New York.

Le don montre l’engagement du Royaume en faveur des principes humanitaires, a ajouté Al-Assaf.

L’Arabie saoudite estime que la nation yéménite ne mérite pas les souffrances causées par les houthis, a-t-il ajouté.

La communauté internationale doit prendre une position sérieuse contre les milices à cause de la crise humanitaire catastrophique qu’elles ont provoquée au Yémen, a déclaré le ministre.

Les Houthis ont refusé de mettre en œuvre les nombreuses résolutions du conseil de sécurité, ont continué à recruter des enfants dans leurs rangs et à entraver l’acheminement de l’aide humanitaire, a ajouté Al-Assaf.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Un groupe de défense des droits de l’homme affirme que les Houthis continuent de commettre des atrocités au Yémen

24/09/19

Dans ce jeudi 16 avril 2015, à Sanaa, une photo du drapeau yéménite à l’ombre des rebelles chiites, connus sous le nom de «houthis», assiste à une manifestation contre un embargo sur les armes imposé par le Conseil de sécurité de l’ONU aux dirigeants houthis , Yémen. (AP)

Al-Gharati a déclaré que le silence de la communauté internationale face aux violations commises par les Houthis et le refus de respecter les résolutions internationales l’incitaient à continuer de commettre des crimes.

GENÈVE: La Coalition yéménite pour la surveillance des violations des droits de l’homme a organisé un symposium à l’ONU où il a affirmé que les violations des droits de l’homme au Yémen s’aggraveraient si les terroristes houthis continuent à commettre des atrocités.

Le colloque s’est tenu dans le cadre de la 42e session du Conseil des droits de l’homme, qui a mis l’accent sur les violations au Yémen.

Murad Al-Gharati, responsable de la Fondation Tamkin pour le développement, a déclaré que les violations des droits humains au Yémen ne cesseraient pas tant que la milice terroriste Houthis soutenue par l’Iran contrôlerait la capitale yéménite, Sanaa, et d’autres gouvernorats yéménites, tout en ayant accès aux armes de l’Etat yéménite.

«La milice Houthis n’a reconnu ni enquêté sur aucune des violations commises contre des civils, ce qui confirme son ciblage délibéré des civils. Il n’a pas non plus remis de cartes des mines, ce qui les rend plus difficiles à nettoyer et compromet les efforts visant à prévenir la chute de nouvelles victimes ou ne traite pas les personnes déjà victimes de mines », a-t-il déclaré.

Al-Gharati a déclaré que le silence de la communauté internationale face aux violations commises par les Houthis et le refus de respecter les résolutions internationales l’incitaient à continuer de commettre des crimes, assiégeant des villes et interceptant du matériel de secours destiné à les utiliser dans sa guerre contre des Yéménites innocents, ce qui signifiait «les tuer. deux fois, en volant des secours dédiés aux affamés et aux nécessiteux, et en utilisant les revenus générés par sa vente pour acheter des balles.  »

Il a ajouté que les violations continuelles des Houthis contre les femmes entraîneraient des divisions dans la société.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

L’Arabie saoudite va payer 500 millions de dollars pour l’aide du Yémen la semaine prochaine, déclare le chef de l’aide de l’ONU

17/09/19

Les enfants yéménites étudient dans une école bénéficiant du soutien du centre d’aide humanitaire et de secours du roi Salmane. (CVA)

Le projet vise à réduire le nombre de morts et de blessés parmi les Yéménites causés par des engins explosifs cachés

UNITED NATIONS / RIYAD: Le chef de l’aide aux Nations Unies, Mark Lowcock, a déclaré que l’Arabie saoudite verserait 500 millions de dollars à l’organisme mondial la semaine prochaine pour l’aider à financer son intervention humanitaire au Yémen.

Lowcock a déclaré que l’Arabie saoudite prévoyait de payer le 25 septembre et que les EAU avaient également effectué un paiement de 200 millions de dollars.

1 980 mines déminées au Yémen

MASAM, le projet de déminage des mines au Yémen, lancé par le centre d’aide humanitaire et de secours du roi Salmane, a permis de déminer 1 980 mines au cours de la deuxième semaine de septembre.

Les experts ont extrait deux mines antipersonnel, 332 armes antichars, 1 629 engins non explosés et 17 engins explosifs.

Depuis le début du projet, 89 761 mines posées par les Houthis soutenus par l’Iran ont été éliminées.

Le projet vise à réduire le nombre de morts et de blessés parmi les Yéménites causés par des engins explosifs cachés.

Les mines ont été placées au hasard pour cibler des civils, causant des blessures permanentes et des handicaps chroniques chez les enfants et les personnes âgées, entre autres victimes.

Le projet vise à assurer la sécurité actuelle et future du peuple yéménite et fait partie des nombreux projets et initiatives fournis par le Royaume dans le cadre de ses efforts visant à apporter la stabilité et le développement à ce pays du Moyen-Orient déchiré par la guerre.

Le centre d’aide humanitaire et de secours du roi Salmane réalise plusieurs projets humanitaires au Yémen, notamment la fourniture de nourriture, de soins de santé, de formation professionnelle et d’éducation.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

L’agence de secours saoudienne fournit de l’aide aux Comores, au Soudan et au Yémen

07/09/19

En deux décennies, l’Arabie saoudite a dépensé 87 milliards de dollars en aide humanitaire à 81 pays. (SPA)

En deux décennies, l’Arabie saoudite a dépensé 87 milliards de dollars en aide humanitaire dans 81 pays
MORONI: Une équipe du Centre d’aide humanitaire et de secours du roi Salmane (KSRelief) est arrivée vendredi aux Comores pour installer un camp médical sur l’île de Moheli.

Les spécialités de l’équipe médicale, qui restera sur l’île pendant une semaine, comprennent l’urologie, la chirurgie pédiatrique et la chirurgie générale.

À leur arrivée, les membres de l’équipe ont été reçus par le conseiller aux affaires arabes du président des Comores, un représentant du ministère des Affaires étrangères du pays et un responsable de l’ambassade saoudienne à Moroni, la capitale.

Pendant ce temps, à Khartoum, KSRelief a fourni une aide médicale à des hôpitaux et à des centres de santé pour aider les personnes touchées par les inondations et les pluies.

Cela s’est fait en présence de l’ambassadeur saoudien au Soudan, Ali bin Hassan Jafar. Jusqu’à présent, KSRelief a distribué 227 tonnes d’aide aux zones les plus touchées du Soudan.

Jafar a déclaré que l’aide de KSRelief fait partie du soutien de l’Arabie saoudite au Soudan dans tous les domaines, y compris les besoins humanitaires.

Sur l’île yéménite de Socotra, KSRelief a distribué 200 paniers de denrées alimentaires à 154 familles.

Le centre a également distribué 3 000 paniers de nourriture dans le gouvernorat de Shabwah, au Yémen, au profit de 1 800 personnes. Dans la province syrienne d’Idlib, KSRelief a distribué 2 182 paniers de nourriture dans plusieurs camps.

En deux décennies, l’Arabie saoudite a dépensé 87 milliards de dollars en aide humanitaire à 81 pays.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Le cabinet saoudien apprécie la condamnation par l’ONU des attaques perpétrées par les Houthis

04/09/19

Le Roi Salmane. (SPA)

Une aide d’urgence à Khartoum témoigne de l’amitié saoudienne et soudanaise
RIYAD: Les récents décrets royaux témoignent de la volonté du Royaume de développer divers secteurs conformément au plan de réforme de la Vision 2030, a annoncé mardi le cabinet saoudien lors d’une réunion présidée par le roi Salmane au palais Al-Salam à Djeddah. La création du ministère de l’Industrie et des Ressources minérales et du Centre national de l’intelligence artificielle figure parmi les plus importants de ces décrets. Le Cabinet a décidé d’inclure Nabil bin Mohammed Al-Amoudi au conseil d’administration de Saudi Aramco.

Le ministre du Commerce et de l’Investissement, Dr. Majid Al-Qassabi, a déclaré à l’agence de presse saoudienne que le Cabinet félicitait la condamnation par le Conseil de sécurité des Nations unies des attaques répétées contre des civils en Arabie saoudite par des milices houthies au Yémen.

La campagne de secours urgente ordonnée par le roi Salmane pour le Soudan découle de l’intérêt saoudien pour le peuple soudanais et fait partie du rôle central du Royaume dans la fourniture d’une assistance aux personnes dans le besoin, où qu’elles se trouvent, a déclaré le Cabinet.

POINTS FORTS

• La création du ministère de l’Industrie et des Ressources minérales et du Centre national de l’intelligence artificielle figure parmi les plus importants de ces décrets.

• Le Cabinet a décidé d’inclure Nabil bin Mohammed Al-Amoudi au conseil d’administration de Saudi Aramco.

• Les gouvernements saoudien et afghan à lutter ensemble contre le trafic de drogue, a déclaré le Cabinet.

• Le Cabinet accueille les pèlerins de l’Omra dans le Royaume.

Il a ajouté que le gouvernement saoudien avait fourni une aide financière de 2 millions de dollars à l’Organisation islamique pour la sécurité alimentaire afin de contribuer à la mise en œuvre de ses programmes et de respecter ses engagements envers les États membres.

Le Cabinet a accueilli les pèlerins de l’Omra dans le Royaume, qui devraient atteindre 10 millions cette année.

Il a autorisé un protocole d’accord entre les gouvernements saoudien et afghan pour lutter contre le trafic de drogue.

Le Cabinet a également approuvé un protocole d’accord entre la Commission nationale saoudienne de lutte contre la corruption et le Programme des Nations Unies pour le développement dans le domaine de la prévention de la corruption.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)