Les programmes de formation de KSrelief continuent à autonomiser les femmes yéménites

05/01/21

KSrelief dispose d’une plateforme de dons en ligne pour tous ses programmes humanitaires et de secours. (SPA)

Plus de 85 tonnes de paniers alimentaires ont été distribuées lundi à 4800 personnes touchées par des pluies torrentielles et des inondations à Lagawa, dans la province du Kordofan occidental au Soudan.
DJEDDAH: Le Centre d’aide humanitaire et de secours du roi Salman (KSrelief) a conclu lundi plusieurs cours de formation pour les femmes yéménites à Aden.

La formation faisait partie du programme «Semence de la sécurité» du centre. Il vise à autonomiser les femmes qui, en raison du décès de leur père, mari ou frère, sont laissées à elles-mêmes et à leurs personnes à charge.

Les cours comprenaient la photographie, la production d’encens, la couture et la pâtisserie. Au total, 50 femmes ont participé au programme de formation. À la fin de la formation, ils ont reçu des certificats pour les aider à poursuivre une carrière dans le domaine de leur choix.

Les experts du centre aident également ces femmes à peaufiner leurs idées commerciales.

KSrelief réalise 1 367 projets humanitaires dans 54 pays pour un coût total de 4,673 milliards de dollars (17,52 milliards de SR).

POINTS FORTS

Plus de 85 tonnes de paniers alimentaires ont été distribués à 4 800 personnes touchées par des pluies torrentielles et des inondations au Soudan.

Les efforts du centre comprennent la mise en œuvre de programmes de formation professionnelle dans de nombreux pays pour autonomiser les familles dans le besoin en les qualifiant avec une profession ou un artisanat et en leur donnant un projet générateur de revenus afin que ces familles se transforment de dépendantes de la communauté en familles productives qui dépendent d’elles-mêmes en répondant aux besoins de base qui les aident à mener une vie décente.

Le centre a également lancé des secours d’urgence pour le Soudan touché par les inondations. Un pont aérien a été lancé pour fournir de la nourriture, des abris, une aide médicale et une assistance.

Plus de 85 tonnes de paniers alimentaires ont été distribués lundi à 4 800 personnes touchées par des pluies torrentielles et des inondations à Lagawa, dans la province du Kordofan occidental au Soudan.

KSrelief dispose d’une plate-forme de don en ligne pour tous ses programmes humanitaires et de secours, à travers laquelle les donateurs, qu’ils soient à l’intérieur ou à l’extérieur du Royaume, peuvent créer des comptes personnels leur donnant accès aux programmes qu’ils souhaitent soutenir et leur faire un don par carte de crédit et des mécanismes de paiement électronique.

La plate-forme donne également la possibilité de relier les dons directs aux dons pour les pays et programmes de leur choix.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

L’endroit: Wadi Khitanand dans l’Arabie saoudite

02/01/21

(Photo: fournie)

Cette grande vallée s’étend des montagnes du Sirat à Belad Al-Awamer, dans la province de Tihamah, au sud-ouest de l’Arabie saoudite.

Wadi Khitanand est connue pour sa beauté et ses attractions pittoresques, mais possède également une valeur archéologique. Quaib Tomb, un site funéraire clôturé avec un puits abandonné, ajoute au mystère saisissant du lieu.

Des vestiges d’un petit village, Shibahand, se trouvent également dans la région.

La vallée a également été le site de l’un des conflits les plus étranges jamais livrés, selon les historiens. La guerre de Basus a commencé avec le meurtre d’un chameau et a duré 40 ans avant que les deux tribus en guerre, les Taghlib et Bakr, résolvent le différend, mettant fin à un cycle de violence et de vengeance.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Portes de Najd: une entrée dans la culture et le patrimoine de la région

02/01/21

Il existe 30 types de portes décorées qui diffèrent selon les lieux. Unaizah a sa propre identité, tout comme Riyad, Sudair, Buraidah et les autres. (Fournie)

Inspirés par la nature, elles étaient un élément essentiel des maisons familiales et un point focal pour les résidents et leurs invités
LA MECQUE: Les anciennes portes de Najd sont connues pour leur riche décoration. Elles sont inspirées par la nature et représentent la culture et les racines profondes de la région centrale de l’Arabie. Elles étaient un élément essentiel des maisons familiales et un point focal pour les résidents et leurs invités.

Les décorations créées par les habitants de Najd ont été inspirées par les plantes et les arbres de la région. Ils les ont teintes avec les couleurs de l’acacia et de ses graines, ainsi que de la grenade, pour les rendre plus brillantes.

Ce décor était un régal culturel pour les invités, qui appréciaient la beauté de ces portes, leurs gravures et leurs couleurs.

L’historien Mohammed Al-Suwaih a déclaré que les décorations de Najdi avaient été transmises d’une génération à l’autre. «Vous pouvez constater que les pères et les grands-pères étaient charpentiers», a-t-il déclaré à Arab News. «Les constructeurs ont également transmis leur profession aux générations suivantes.

Il a indiqué que les décorations de Najdi étaient inspirées par l’environnement entourant la communauté. Les formes ont été inspirées par les plantes et les fleurs sauvages, les feuilles de palmier, car elles étaient abondantes, le soleil et ses rayons, et les montagnes, qui étaient représentées sous forme de triangles et sculptées sur les portes.

Certaines portes sont somptueusement et richement décorées. Il s’agit notamment des portes des majlis (salle pour recevoir les invités), des entrées principales et des portes séparant les majlis du reste de la maison.

Les constructeurs ont déployé tous leurs talents artistiques en travaillant sur les majlis car c’était le front culturel qui recevait les invités. Plus le majlis est décoré, plus le propriétaire est riche et influent. Il n’y a cependant pas beaucoup de majlises décorés.

Al-Suwaih a déclaré que la personne moyenne avait des majlises simples construits en forme de triangle car il était difficile pour tout le monde de posséder des portes et des majlises somptueux

«Il existe plus de 30 types de portes décorées qui diffèrent selon les lieux. Par exemple, Unaizah a sa propre identité, tout comme Riyad, Sudair, Buraidah et les autres. »

POINTS FORTS

• Les décorations créées par les habitants de Najd ont été inspirées par les plantes et les arbres de la région.

• Ils les ont teints avec les couleurs de l’acacia et de ses graines, ainsi que de la grenade, pour les rendre plus brillantes.

Il a expliqué que chaque ville avait un grand maître spécialisé dans cet art. Ceux qui connaissaient cet art connaissaient le contexte culturel d’une porte dès la première fois qu’ils la regardaient. Ces portes étaient échangées et sont toujours en demande à ce jour.

Al-Suwaih a déclaré que la personne qui décorait les murs était différente de celle qui décorait les portes. «Chacun a sa propre méthode, son style et ses couleurs. Les portes de Najd se distinguaient de celles des autres villes saoudiennes en ce qu’elles comprenaient la décoration et la gravure ainsi que les couleurs, une touche esthétique.

La décoration des portes de Najdi est connue pour l’intersection des lignes, des anneaux intérieurs et des triangles. La porte d’entrée d’une maison comprend son nom, sa date, quelques expressions de louange, grâce à Dieu, et des prières pour le prophète Mahomet. La date serait ajoutée à la porte et au majlis, et certains d’entre eux existent encore aujourd’hui.

Parmi les portes décorées se trouvaient des portes «kamer» construites sous la forme de deux petites portes. Certains d’entre elles sont décorées d’un seul côté, tandis que d’autres sont décorées des deux côtés.

De même, la porte séparant la maison du majlis avait deux panneaux, et elle était généralement décorée des deux côtés pour les résidents comme pour les invités.

Il a expliqué qu’il y avait des types de décoration qui se répandaient à Najd, y compris le «hadaire». Cette conception comprend des triangles comme ornements placés à l’extérieur de la maison dans une forme circulaire couvrant toute la maison. Les sommets de ces triangles pointent vers le bas et contribuent à l’écoulement de l’eau de manière simplifiée afin de ne pas affecter la durabilité du mur.

Un autre type de décoration est le «lahj», qui comprend des triangles gravés dans les murs pour créer des fenêtres qui sont disposées de manière à contrôler l’entrée de la lumière et la sortie de la fumée lorsque le bois est brûlé pour le chauffage et la cuisson. Ceux-ci ont également été utilisés pour le stockage.

Al-Suwaih a ajouté qu’un constructeur répéterait les triangles, les carrés et les lignes et que les cercles se chevaucheraient jusqu’à ce qu’il y ait une décoration esthétique. «Les constructeurs préféraient les motifs végétaux et géométriques et évitaient les motifs humains et animaux en raison de croyances religieuses. Les décorations les plus connues sont l’intersection du cercle en forme de fleur. Des étoiles ont également été utilisées. Les couleurs les plus préférées sont le vert, le violet, l’écarlate et le jaune, et les couleurs étaient vives et inspirées des arbres – le vert de l’acacia et le jaune du fruit de l’acacia ».

Al-Suwaih a expliqué qu’avec le temps, les poudres étaient importées de l’étranger, et celles-ci étaient mélangées à certaines substances locales, telles que la mélasse, écorce de grenade et sucre pour protéger les couleurs des portes et les rendre plus lumineuses. La grenade était cuite pendant de longues heures jusqu’à ce qu’elle soit utilisée comme colle pour ces couleurs.

La décoration des portes était un élément culturel dont les clients pouvaient profiter et pour éviter l’ennui. «C’était comme si les invités écoutaient une chanson, lisaient un poème ou regardaient un tableau. Les clients se sentiraient les bienvenus, apprécieraient l’esthétique et se sentiraient détendus ».

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Dr Manal Al-Malki, doyenne de l’Université de Jazan

01/01/21

Le Dr Manal Al-Malki

Le Dr Manal Al-Malki a récemment été nommée doyenne de la Faculté de santé publique et de médecine tropicale de l’Université de Jazan. Elle en est la vice-doyenne depuis décembre 2017.

Elle a travaillé à l’université en tant que chargée de cours entre août 2014 et janvier 2017, et travaille comme professeure adjointe depuis février 2017.

Al-Malki est titulaire d’une licence en informatique de l’Université de Taif, d’une maîtrise en technologies de l’information de l’Université de Melbourne et d’un doctorat en informatique de la santé de la même université en 2016.

Elle a été chercheuse à l’Université de Melbourne entre avril 2012 et juillet 2016.

À la Commission saoudienne des spécialités de la santé, elle a dirigé le groupe de travail sur le cadre des compétences en informatique de la santé entre mars 2018 et décembre 2018.

L’objectif du projet est d’élargir le domaine de l’informatique de la santé dans le Royaume à travers la création d’un cadre de compétences qui définit les connaissances et les compétences de base qui sous-tendent cette spécialité.

Al-Malki est reconnue par la Healthcare Information and Management Systems Society en tant que leader de l’innovation et sélectionnée pour être l’un des 50 futurs leaders attendus de l’informatique de la santé.

Elle s’intéresse à l’utilisation des dispositifs portables et des applications pour l’autogestion de la santé dans les milieux cliniques, l’informatique de la médecine du mode de vie, l’auto-quantification de la santé, la population en santé, l’informatique de la santé des consommateurs et les concepts et principes de changement de comportement connexes, les technologies de l’information sur la santé et la santé mobile.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

HOTLIST – Les looks qu’on a adorés ce mois-ci

30/12/20

L’actrice égyptienne Asmaa Galal a prôné une designer régionale sur le tapis rouge de la cérémonie de clôture du Festival international du film du Caire. (Getty)

Kelly Clarkson

Pour les dernières mises à jour, suivez-nous sur Instagram @ arabnews.lifestyle

https://www.instagram.com/p/CI2BVxPln4M/?utm_source=ig_embed&utm_campaign=loading

Voir ce post sur Instagram

Un post partagé par Candice Lambert McAndrews (@ cdicelove13)

Pour la finale de la saison 19 de «The Voice», la coach et chanteuse pop Kelly Clarkson a sélectionné une robe longue multicolore à décolleté plongeant du créateur libanais Zuhair Murad. Le créateur fait un succès auprès des chanteurs américains – Beyoncé et Jennifer Lopez ont également porté ses robes dans le passé.

Asmaa Galal

Comme plusieurs de ses pairs, l’actrice égyptienne Asmaa Galal a prôné une créatrice régionale sur le tapis rouge de la cérémonie de clôture du Festival international du film du Caire (CIFF). Galal a sélectionné cette robe scintillante dos nu de la maison de couture égyptienne Shahira Lasheen, accessoirisée avec des bijoux de Damas.

Arwa Gouda

L’actrice et ancienne mannequin égyptienne a foulé le tapis lors de la cérémonie de clôture du CIFF dans cette robe à paillettes dos nu métallique ornée de volants en velours noir, créée par la marque éponyme du créateur libanais Antoine Kareh.

Cynthia halifa

L’actrice libanaise Cynthia Khalifa a eu une période chargée au CIFF. « Beau festival! J’ai passé une excellente semaine, même si j’étais en parallèle submergé par les tournages de nuit », a écrit l’actrice de 28 ans sur Instagram. Pour la cérémonie de clôture, Khalifa portait un costume métallique chatoyant accrocheur de la propre collection automne / hiver 20/21 du Caire Alia El-Esseily.

Katy Perry

La superstar de la pop de 36 ans est montée sur scène lors du récent événement Changemaker de l’UNICEF dans une robe en taffetas rose vif de la collection printemps 2021 du créateur bahreïni Monsoori. La jupe volumineuse à plusieurs niveaux et les épaules ornées de nœuds ont été une déclaration aussi forte que la performance de Perry de son dernier single, « Only Love ».

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Le roi Salmane se félicite de la participation des leaders du Golfe au sommet du CCG

30/12/20

Le roi Salman préside la réunion hebdomadaire du cabinet virtuellement depuis Neom, en Arabie saoudite, le 29 décembre 2020. (Photo, SPA)
  • Le Conseil des ministres a passé en revue les résultats de la réunion du comité gouvernemental saoudo-russe
  • Le Cabinet a également examiné les résultats de la première réunion du Conseil de coordination Saoudo-Bahreïnite

RIYADH: Le roi Salmane se réjouit d’accueillir les leaders des autres pays du Conseil de coopération du Golfe (CCG) à sa 41e session, qui débutera à AlUla le 5 janvier, a annoncé mardi l’agence de presse saoudienne.

S’exprimant pendant sa présidence de la réunion hebdomadaire du cabinet, le roi Salmane a affirmé qu’il espérait que le sommet réussira à promouvoir une action conjointe et à élargir la coopération et l’intégration entre les États membres dans tous les domaines.

Le Conseil des ministres a en outre discuté des résultats de la première réunion du Conseil de coordination Saoudo-Bahreïnite, qui s’est tenue sous la présidence du prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane et de son homologue bahreïni, Salman bin Hamad.

Les membres du conseil ont souligné l’intérêt du Royaume à encourager les relations bilatérales avec Bahreïn vers des dimensions plus accomplies et à les développer dans tous les secteurs », selon le rapport du SPA.

Ils ont également abordé les résultats d’une réunion du Comité gouvernemental mixte saoudo-russe pour la coopération commerciale, économique, scientifique et technique.

La réunion a souligné l’importance du cadre stratégique de haut niveau saoudo-russe et la nécessité de continuer à travailler sans relâche sur l’élargissement et le renforcement de la coopération dans un certain nombre de domaines en vue de progresser les relations bilatérales et de faciliter les investissements dans des coentreprises qui englobent un large éventail d’industries pour la production conjointe des produits de haute technologie », a indiqué le rapport.

Ce texte est la traduction d’un article paru sur Arabnews.com

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Mission possible: l’Arabie saoudite «contrôle la propagation du virus»

28/12/20

Le premier centre de vaccination de la région occidentale aide 700 bénéficiaires par jour et fonctionne de 13 heures à 22 heures (Photo, fournie).
  • Les régions du Royaume enregistrent de nouveau des chiffres inférieurs à la barre des 50 cas
  • Plus de 700 000 personnes parmi les groupes à haut risque se sont enregistrées jusqu’à présent pour le vaccin

DJEDDAH: Le nombre de cas de coronavirus en Arabie saoudite a baissé de 96,9 % depuis un pic de 4 919 à la mi-juin, signe clair que le Royaume contrôle la pandémie, selon un porte-parole du ministère de la Santé.

Les six derniers mois montrent une baisse constante. Dimanche, l’Arabie saoudite enregistrait 154 nouveaux cas de Covid-19.

Le nombre de patients dans les unités de soins intensifs a également diminué de 83,1 % depuis qu’il a atteint son apogée au cours de l’été, tandis que les décès ont également diminué de 84,5 %.

Même si les chiffres globaux connaissent une baisse significative ces dernières semaines, le porte-parole du ministère, le Dr Al-Abd al-Aly, explique que les chiffres dans certaines régions ont fluctué au cours des deux dernières semaines: la moitié des régions du Royaume ont enregistré une augmentation de 50 % des cas, plus particulièrement dans la province orientale, les régions de Qassim, de Hail et de Jazan, des frontières du Nord et de Baha.

«Les variations de résultats n’indiquent pas que la propagation est hors de contrôle», poursuit le Dr Al-Aly. «Au contraire, certaines régions ont connu des baisses importantes, et toute légère augmentation fait une différence.»

«Le vaccin contre le coronavirus distribué en Arabie saoudite sera efficace contre les mutations actuellement détectées dans certaines régions du monde», ajoute-t-il.

Le Royaume se joint à la communauté mondiale pour suivre les changements vingt-quatre heures sur vingt-quatre afin d’assurer la sécurité et l’efficacité du vaccin.

Focus

362k: Le nombre total de cas de coronavirus en Arabie saoudite a atteint 362 220.

«Plus de 700 000 personnes parmi les groupes à haut risque se sont enregistrées jusqu’à présent pour le vaccin», poursuit le porte-parole du ministère.

«Le nombre d’inscriptions augmente. C’est un indicateur positif du niveau élevé de sensibilisation de la communauté. Les gens ont une attitude responsable et assurent la sécurité de la communauté.»

Des cliniques de vaccination devraient ouvrir à Dammam alors que le programme national de vaccination de l’Arabie saoudite se déploie.

Avec les chiffres de dimanche, 362 220 personnes ont été infectées par le virus depuis le 2 mars 2020.

On dénombre actuellement 2 856 malades, dont 391 dans des unités de soins intensifs.

Les régions du Royaume enregistrent de nouveau des chiffres inférieurs à la barre des 50 cas: 42 cas à Riyad – le nombre le plus élevé –, 33 cas à La Mecque, 17 dans la province de l’Est, 16 à Médine et 12 dans la région d’Asir.

Au total, 175 nouvelles guérisons ont également été signalées. Cela porte le nombre total de guérisons à 353 179. Le taux de récupération du Royaume est actuellement de 97,5 %.

Neuf nouveaux décès ont également été signalés, portant le nombre total de décès dus aux complications à la suite de l’infection à la Covid-19 à 6 185.

Enfin, plus de 10,87 millions de tests de réaction en chaîne par polymérase ont été menés en Arabie saoudite dans le cadre des efforts visant à freiner la propagation du virus.

Ce texte est la traduction d’un article paru sur ArabNews.com

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Bahrain FM: Nous faisons confiance au rôle de l’Arabie saoudite dans la promotion du dialogue dans le Golfe

27/12/20

Le Ministre des affaires étrangères de Bahreïn, Abdullatif bin Rashid Al-Zayani, assiste à la réunion des ministres des affaires étrangères arabes du Golfe. (BNA)

Les pays du Golfe visent à résister à l’ingérence dans leurs affaires intérieures: Al-Zayani
La réunion des ministres des Affaires étrangères précède le sommet pour discuter des mesures à prendre pour mettre fin au conflit entre les États du Golfe et le Qatar
LONDRES: Le Conseil de coopération du Golfe (CCG) a confiance dans le rôle de l’Arabie saoudite dans la promotion du dialogue dans le Golfe, a déclaré dimanche le ministre des Affaires étrangères de Bahreïn.

S’exprimant lors d’une réunion virtuelle des ministres des Affaires étrangères arabes du Golfe, Abdullatif bin Rashid Al-Zayani a déclaré que le Royaume avait joué un «rôle important» en entamant une nouvelle phase pour renforcer le dialogue du Golfe et combler le fossé dans la région.

Les pays du Golfe visent à résister à l’ingérence dans leurs affaires intérieures et ont souligné la nécessité de mettre fin aux conflits régionaux par des moyens pacifiques, a ajouté Al-Zayani.

La réunion des ministres des Affaires étrangères précède un sommet qui sera organisé par l’Arabie saoudite pour discuter des mesures à prendre pour mettre fin à une dispute diplomatique entre les États du Golfe et le Qatar.

La réunion organisée par Bahreïn a préparé le terrain pour la 41e session du Sommet du CCG qui se tiendra le 5 janvier à Riyad, a rapporté l’agence de presse bahreïnienne (BNA).

Al-Zayani a ajouté que les pays du CCG visent à faire face aux discours de haine et à la violence, et à protéger leur sécurité.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Le prince héritier saoudien reçoit sa première dose du vaccin contre la Covid-19

26/12/20

Le prince héritier saoudien, Mohammed ben Salmane, reçoit sa première dose du vaccin contre le coronavirus le 25 décembre 2020. (SPA)
  • Le ministre saoudien de la Santé a indiqué que le gouvernement œuvrait à fournir un vaccin sûr en un temps record
  • M. Al-Rabiah a remercié le prince héritier pour son souci de fournir des vaccins aux citoyens et aux résidents

RIYAD : Le prince héritier saoudien, Mohammed ben Salmane, a reçu sa première dose du vaccin contre le coronavirus dans le cadre du plan de vaccination national mis en œuvre par le ministère de la Santé, a rapporté l’Agence de presse saoudienne (SPA) vendredi.

Le ministre saoudien de la Santé, Tawfiq al-Rabiah, a remercié le prince héritier pour «son suivi permanent et son souci de fournir des vaccins aux citoyens et aux résidents», en offrant les meilleurs services.

«Ce que nous observons aujourd’hui concernant les succès qui ont été réalisés par le Royaume depuis le début de la pandémie est une extension de l’une des politiques les plus importantes de la Vision 2030 selon laquelle il vaut mieux prévenir que guérir», a déclaré M. Al-Rabiah.

Il a ajouté que c’était illustré par l’intensification des mesures de précaution proactives, tout en donnant la priorité à la santé des personnes.

M. Al-Rabiah a indiqué que le gouvernement a œuvré à fournir un vaccin sûr et internationalement approuvé en un temps record aux citoyens et aux résidents, « ce qui fait du Royaume l’un des meilleurs pays au monde dans la lutte contre la pandémie de coronavirus ».

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)

Le roi Salman invite les dirigeants du Golfe au sommet de Riyad

26/12/20

Le roi Salman d’Arabie saoudite a officiellement invité les dirigeants du Conseil de coopération du Golfe au sommet de janvier. (AFP)

L’invitation a été envoyée par l’intermédiaire du Secrétaire général du CCG, le Dr Nayef Falah Al-Hajraf
DUBAÏ: Le roi Salmane d’Arabie saoudite a officiellement invité les dirigeants du Conseil de coopération du Golfe (CCG) pour le 41e sommet du groupe qui se tiendra à Riyad le 5 janvier de l’année prochaine.

L’invitation a été envoyée par l’intermédiaire du secrétaire général du CCG, le Dr Nayef Falah Al-Hajraf, selon un communiqué du groupe. Le président des Émirats arabes unis, Sheikh Khalifa bin Zayed Al-Nahyan, a été parmi les premiers à recevoir l’invitation, avec l’invitation reçue par le dirigeant de Dubaï et le vice-président Sheikh Mohammed bin Rashid Al-Maktoum.

«L’engagement des dirigeants du Golfe de tenir le sommet sur une base annuelle, et particulièrement en ces temps exceptionnels, témoigne de la force du CCG, de leur croyance en leur devoir envers le peuple du Golfe et de leur dévouement à accroître coopération et intégration entre les pays membres », a déclaré le Dr Al-Hajraf dans la déclaration.

«Aujourd’hui, alors que le CCG entre dans sa cinquième décennie avec une pandémie mondiale en toile de fond, la mission de l’institution de faciliter le commerce et l’intégration économique entre les États membres est plus pertinente qu’à n’importe quel moment de son histoire.

«Le CCG reste concentré sur la réalisation des ambitions des peuples du Golfe, l’augmentation de l’intégration, de l’interconnexion et du commerce entre les États membres et la communauté internationale. Je suis reconnaissant à Leurs Majestés et Altesses, les dirigeants des États du CCG, pour leurs efforts inlassables pour renforcer encore la coopération dans le Golfe. »

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)