10 km de pèlerins étrangers arrivent le premier jour de la reprise de l’Omra

Diffuser l'info

01/11/20

MAKKAH : Quelque 10 000 pèlerins internationaux arrivent en Arabie saoudite après une interruption de sept mois pour pratiquer la Omra et visiter la mosquée du Prophète le premier jour de la troisième étape de la reprise de la Omra.

Selon le vice-ministre du Hajj et de la Omra, le Dr Amr Al-Maddah, les 10 000 pèlerins arrivant de l’étranger doivent d’abord obtenir un permis. À leur arrivée, les pèlerins doivent s’isoler pendant trois jours avant d’être transportés vers les sites Miqat, principales limites auxquelles les pèlerins ayant l’intention de pratiquer la Omra doivent se transformer en Ihrams.

Ils peuvent rester dans le Royaume jusqu’à 10 jours, dont trois sont isolés. Conformément au protocole, 500 groupes de pèlerins internationaux sont dispersés tout au long de la journée, chacun avec 20 pèlerins. L’âge maximum des pèlerins internationaux est fixé à 50 ans.

Le vice-ministre a ajouté que les pays sont soumis à une évaluation continue par le Centre saoudien de prévention et de contrôle des maladies et le ministère de la Santé dans le cadre des normes et protocoles approuvés par le gouvernement. Les visas pour les pèlerins en provenance de pays qui connaissent une augmentation notable du nombre seront suspendus jusqu’à une évaluation plus approfondie.

fait en bref

Plus de 1,4 million utilisent l’application Eatmarna dont 3 millions de téléchargement. Un million de permis ont été délivrés pour exécuter des prières et la Omra.

Avec le début de la troisième étape, les saintes mosquées fonctionneront à 100%, une étape charnière pour les entreprises du secteur. Al-Maddah a ajouté que si, à un moment quelconque, il y a un motif de préoccupation ou un danger pour les pèlerins, le ministère évaluera la situation et reviendra aux étapes précédentes et réduira la capacité.

Actuellement, Saudia est la seule compagnie aérienne certifiée autorisée à transporter des pèlerins vers et depuis le Royaume. Les pèlerins arrivant de pays d’où le transporteur n’opère pas doivent s’arranger par l’intermédiaire d’un tiers, comptabilisé par le Royaume.

Les pèlerins doivent avoir un guide de santé fourni par les entreprises de l’Omra pour suivre chaque groupe tout au long de leur visite. Les pèlerins doivent également avoir une assurance maladie complète qui comprend un traitement d’urgence en cas d’infection et un éventuel test PCR.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)


Diffuser l'info