L’Arabie Saoudite organise un atelier à l’OMC sur le Centre national de mesure de la performance, Adaa

Diffuser l'info

Heure: Juillet 24, 2018

Le représentant permanent de l’Arabie Saoudite à l’Organisation mondiale du commerce (OMC) à Genève, aux côtés de la délégation du Royaume aux Nations Unies, a tenu un atelier pour présenter le centre national pour la mesure du rendement des organismes publics « Adaa ». (Fichier photo / AFP)

 

DJEDDAH : Le représentant permanent de l’Arabie Saoudite à l’organisation mondiale du commerce (OMC) à Genève, aux côtés de la délégation du Royaume aux Nations Unies, a organisé un atelier pour présenter le Centre national pour la mesure de la performance des organismes publics « Adaa ».

L’Adaa mesure la performance des entités publiques et la satisfaction des bénéficiaires des services publics. Il vise également à permettre aux entités publiques par le biais d’une formation et d’une consultation efficaces dans la mesure de la performance, visant à les conduire à l’excellence.

Le directeur général de l’OMC, Roberto Azevêdo, a assisté à l’atelier, ainsi que le Secrétaire général adjoint des Nations Unies, Michael Møller; l’ambassadeur Abdulaziz Al-Wasel, le représentant permanent du Royaume auprès des Nations Unies; le représentant permanent de l’Arabie saoudite auprès de l’OMC Saleh Al-Husaini; et le consul général de l’Arabie Saoudite à Genève, Salah Al-Muraiqeb.

Quarante ambassadeurs des États membres de l’OMC et de l’ONU ont également participé à l’atelier.
La délégation de l’Adaa était dirigée par l’ingénieur Husameddin Al-Madani, directeur général du Centre national de mesure de la performance. Il a été rejoint par le directeur du département des partenariats stratégiques, Meead Al-Harbi, et le directeur du centre international de performance, Sarah Al-Faris.

L’atelier a abordé les fonctions de l’Adaa et ses méthodes de mesure de la performance, basées sur des expériences globales supérieures.

Il a également abordé les outils et les mécanismes de mesure de la satisfaction des bénéficiaires des services publics, ainsi que les programmes d’autonomisation et de renforcement des capacités par lesquels le centre vise à diffuser une culture de performance et de mesure de gestion pour améliorer les performances gouvernementales.
De plus, l’atelier a présenté l’International Performance Hub comme une plate-forme électronique développée par Adaa pour mesurer la trajectoire de performance de l’Arabie Saoudite par rapport aux autres pays.
Elle suit plus de 700 indicateurs clés de performance sous 12 principaux piliers qui ont permis la comparaison de plus de 200 pays.

Al-Madani a déclaré qu’Adaa a été créée dans le but de construire un avenir prospère pour l’Arabie Saoudite et les citoyens saoudiens, conformément à la vision 2030 du Royaume, afin de réaliser les plus hauts niveaux de progrès dans tous les domaines locaux, régionaux et mondiaux.

Cet article a été publié pour la première fois dans Arab News

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien Arab News Accueil

ru


Diffuser l'info