Diffuser l'info

Heure: Octobre 24, 2018

  Le Cabinet a modifié les secteurs exclus des investissements étrangers lors de la présidence de la réunion par le roi Salman. (SPA)

L’amendement autorise les étrangers à investir dans des services de main-d’œuvre et des emplois, y compris des bureaux de recrutement ; des services audio et vidéo ; des services de transport routier ; et des services de courtage pour l’immobilier.

RIYADH : L’Arabie saoudite autorisera les étrangers à investir dans les services audiovisuels, les transports terrestres et le courtage immobilier, a annoncé mardi le cabinet.

Le Cabinet a modifié ce qu’il a décrit comme des types d’activités auparavant exclus de l’investissement étranger, à l’issue de sa réunion hebdomadaire présidée par le roi Salman.

L’amendement autorise les étrangers à investir dans des services de main-d’œuvre et des emplois, y compris des bureaux de recrutement ; des services audio et vidéo ; des services de transport routier ; et des services de courtage pour l’immobilier.

Entre-temps, environ 320 institutions étrangères se sont inscrites en tant qu’investisseurs étrangers qualifiés sur le marché boursier saoudien, a déclaré la présidente de la bourse à la Future Investment Initiative à Riyadh.

Sarah Al-Suhaimi, présidente de la bourse saoudienne (Tadawul), a déclaré que 200 autres personnes devraient s’inscrire.

Le fournisseur d’indices mondial MSCI a classé le marché boursier saoudien parmi les marchés émergents en juin, une initiative qui devrait attirer des milliards de dollars de fonds passifs.

Al-Suhaimi a déclaré s’attendre à ce que le nombre d’investisseurs étrangers qualifiés augmente avant et après l’inclusion dans l’indice, ce qui devrait se produire au cours de phases coïncidant avec les examens de l’indice en mai et août 2019.

Cet article a été publié pour la première fois dans Arab News

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien Arab News Accueil

ru


Diffuser l'info