‘Al-Okhdood’ saoudien, un trésor historique datant de plus de 2000 ans

Diffuser l'info

Heure: Juin 21, 2018

Al-Okhdood qui est mentionné dans le Coran, a été témoin de grands événements et de guerres il y a 2000 ans. (Fourni)

 
Le site archéologique Al-Okhdood à Najran, dans le sud de l’Arabie Saoudite, se trouve dans le village portant le même nom et est considéré comme un trésor archéologique datant de plus de 2000 ans.
Le site est riche en artefacts et restes de dessins anciens et gravures sur des pierres, comme une main humaine, un cheval, un chameau et des serpents sculptés, en plus des vestiges d’une mosquée.
Al-Okhdood qui est mentionné dans le Coran, a été témoin des événements historiques et des guerres il y a 2000 ans, et par conséquent a été brûlé avec ses habitants en le laissant en ruines et en cendres, quand le dernier roi de cette époque voulait se venger des résidents chrétiens Najran qui a refusé de se convertir au judaïsme.
 
Considéré comme une attraction touristique, les voyageurs et les amateurs peuvent visiter les nombreux sites antiques d’Al-Okhdood datant de la période byzantine, omeyyade et abbasside, prouvant que c’était autrefois un secteur crucial pour le commerce et l’agriculture, avec une touche culturelle.
Al-Okhood, qui est construit au-dessus de 5sq. au sud de Najran, raconte l’histoire des gens qui y vivaient, dénommés « les Gens du Groove » et ont été mentionnés dans le Coran dans la sourate Al-Burooj.
L’histoire de Najran a été témoin d’événements historiques importants et a été soumise à de nombreuses campagnes militaires à différents moments de l’histoire, menant à son siège et à son occupation et une fois à sa destruction complète. Un de ces incidents est l’incident de « al-Okhdood » qui est mentionné dans le Coran, lorsque le roi Judaïque de Himyar Dhu Nuwas a choisi de se venger des chrétiens de Nejran pour avoir refusé de se convertir au judaïsme.
Développement et exploration
La commission saoudienne du tourisme et du patrimoine national (SCTH) a réalisé de nombreux travaux archéologiques dans ce domaine. Les fouilles ont découvert les restes d’une mosquée au nord-est du site qui remonte au premier siècle avant l’Hégire.
Des inscriptions non découvertes montrent qu’elle remonte à 7000 av. J.-C. à 1000 av. J.-C., illustrant la manière dont les habitants de cette époque chassaient les chiens, les chameaux et autres animaux en utilisant diverses armes telles que des lances, des bâtons, des arcs et des flèches.

L’importance d’al-Okhood
Le directeur de la SCTH à Najran, Saleh al-Marih, a déclaré qu’il est considéré comme un site historique non seulement dans la région mais aussi dans la péninsule arabique, car il raconte l’une des plus grandes histoires de notre temps.
« Ce site a fait de Najran une attraction touristique, pour les touristes arabes et étrangers », a déclaré al-Marih.
Le site est protégé par une clôture tandis que des aires de repos intérieures ont été prévues, ainsi qu’une passerelle et un café traditionnel, a t-il ajouté.

Le directeur a confirmé que les travaux de recherche et les fouilles sont toujours en cours dans la région et qu’il pourrait leur falloir des années pour dévoiler les nombreux trésors et secrets sous la surface.
Il a également dit que depuis le début des fouilles en 1997, les archéologues ont découvert de nombreux monuments islamiques et de nombreuses tombes datant d’avant JC.
 
Musée historique
Najran est considéré comme un musée historique vivant, surtout après la découverte de divers artefacts. Il comprend de la calligraphie, des hiéroglyphes anciens et des inscriptions égyptiennes, ainsi que des inscriptions coufiques datant de la période islamique.
Ils ont également mis au jour des dessins de chevaux, de chameaux, d’autruches et de loutres, ainsi que de l’artisanat, qui montrent la présence humaine dans la région, à l’âge de la pierre.
Les découvertes les plus récentes révèlent que plusieurs civilisations anciennes existaient dans la région.
Les chercheurs ont également découvert des traces de lacs anciens.

 

Cet article a été publié pour la première fois dans Al Arabiya English

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien Al Arabiya English Accueil


Diffuser l'info