Al-Ula: une merveille de l’Arabie Saoudite

Diffuser l'info

29/07/19

L’exposition « Al-Ula: Merveille d’Arabie » présente aux visiteurs ce double patrimoine naturel et humain. (Fournie / Commission royale pour Al-Ula)

L’exposition est un hommage au plus important travail archéologique réalisé au cours des 20 dernières années.
L’exposition recrée un jardin Al-Ula dans lequel les visiteurs peuvent se promener et s’imprégner des essences locales

AL-ULA: La région d’Al-Ula offre un paysage exquis, allant du vert profond de l’oasis et de l’ocre du sable au rouge des canyons de grès et aux tons noirs des roches volcaniques. Ce cadre enchanteur abrite l’une des vallées les plus fertiles de la péninsule arabique.

À Al-Ula, de nombreuses sociétés et civilisations se sont succédé: néolithique, nabatéen, romain, omeyyade, abbasside et ottoman, entre autres. Leurs vestiges ont été exceptionnellement préservés.

L’exposition « Al-Ula: Merveille d’Arabie » présente aux visiteurs ce double patrimoine naturel et humain.

L’exposition comprend des objets et artefacts archéologiques rares, ainsi que des appareils numériques, sonores et sensoriels, le tout soutenu par des vidéos exclusives de Yann Arthus-Bertrand, environnementaliste, activiste, journaliste et photographe.

L’exposition est un hommage au travail archéologique le plus important mené au cours des 20 dernières années sous la direction de ses deux conservateurs: l’archéologue et épigraphiste française Laila Nehme et l’archéologue saoudien Abdulrahman Al-Suhaibani.

Leurs recherches ont mis au jour des vestiges exceptionnels, dont certains seront exposés pour la première fois.

Les images monumentales d’Arthus-Bertrand montrent les visiteurs dans la majesté des reliefs et des couleurs d’Al-Ula.

Il y a une cérémonie funéraire nabatéenne dans une réplique de l’une des tombes les plus célèbres de Hegra. Ce site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO est comparable en taille et en importance à Petra en Jordanie.

Des statues monumentales et de nombreux objets archéologiques jalonnent l’exposition et illustrent la richesse du passé d’Al-Ula.

Une inscription datée de l’an 280 après JC, véritable chaînon manquant entre les alphabets arabe et nabatéen, est exposée pour la première fois. Elle montre comment Al-Ula offre un témoignage unique sur la naissance de la langue arabe.

L’exposition se termine par une visite guidée de la vieille ville d’Al-Ula, habitée pendant 800 ans par des communautés autochtones et des pèlerins se rendant à La Mecque.

Al-Ula reste un endroit vibrant. Les visiteurs de l’exposition découvriront la vie quotidienne des personnes qui ont occupé la vallée au cours des siècles et jusqu’à aujourd’hui grâce à des activités, des spécimens archéologiques, des plantes, des outils traditionnels, des photographies et des témoignages contemporains.

L’exposition recrée un jardin d’Al-Ula dans lequel les visiteurs peuvent se promener et s’imprégner des essences locales – telles que le moringa, la datte et la figue – à travers des installations olfactives.

«Nous sommes ravis que la première exposition internationale consacrée aux habitants, au patrimoine et à l’histoire d’Al-Ula soit inaugurée à l’Institut du monde arabe», a déclaré le prince Badr bin Abdullah ben Mohammed ben Farhan Al-Saoud, gouverneur de la Commission royale d’Al-Ula.

«Véritable carrefour entre trois continents et l’ancienne porte d’Arabie à la Méditerranée, Al-Ula abrite certains des sites culturels et historiques les plus importants d’Arabie saoudite», a-t-il ajouté.

« Cette exposition élargit la compréhension globale des civilisations nabatéenne, dadanite et ancienne, et soutient notre mission de conservation de l’important patrimoine d’Al-Ula pour les générations futures ».

Jack Lang, président de l’Institut du monde arabe, s’est déclaré «ravi de présenter les civilisations qui ont prospéré dans le magnifique paysage lunaire d’Al-Ula – un paysage composé de montagnes, de collines et de rivières, orné de couleurs changeantes du matin au soir , où le calme, le silence, la tranquillité et le mystère sont intimement liés ».

Il a ajouté: «L’exposition que nous préparons doit être grandiose, à la mesure de la grandeur d’Al-Ula. Cela vous donnera l’occasion de rêver et vous invitera à participer à un voyage entre ciel et terre dans un lieu exceptionnel ».

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)


Diffuser l'info