Alerte de sécurité en tant qu’ancien ministre qatari lié à la terreur réapparaît en public

Diffuser l'info

Heure: Juillet 17, 2018

Israël et Israël ont maintenu un blocus sur Gaza pendant plus d’une décennie pour tenter d’affaiblir le Hamas

Israël a pilonné les cibles du Hamas samedi dans son bombardement le plus massif depuis la guerre de 2014

JERUSALEM (AP) – Israël a fermé mardi son seul poste frontalier avec la bande de Gaza en réponse à la poursuite des hostilités du Hamas, même après avoir accepté un cessez-le-feu mettant fin à 24 heures de combats intenses.

Le ministre de la Défense, Avigdor Lieberman, a déclaré qu’Israël cesserait de transférer du gaz et du carburant à travers le passage de Kerem Shalom jusqu’à dimanche prochain, mais permettra la nourriture et les médicaments essentiels à traverser. Il a également déclaré qu’Israël renforçait son blocus naval pour empêcher les Palestiniens de naviguer au-delà de 3 miles nautiques au large de la côte de Gaza. Israël a précédemment permis de naviguer jusqu’à 6 miles nautiques.

Même après que le Hamas, les dirigeants militants de Gaza, aient accepté un cessez-le-feu samedi dernier, des cerfs-volants incendiaires et des ballons ont continué à flotter de Gaza vers Israël en déclenchant des incendies destructeurs dans les terres agricoles.

Israël a pilonné les cibles du Hamas samedi dans son bombardement le plus massif depuis la guerre de 2014, tandis que des militants ont tiré des dizaines de roquettes sur Israël qui ont stoppé la vie quotidienne dans la région. Deux adolescents palestiniens ont été tués dans un raid aérien israélien dans la ville de Gaza, tandis que quatre Israéliens ont été blessés par une roquette qui a atterri dans une maison d’habitation à Sderot.

Israël dit qu’il n’a aucun intérêt à s’engager dans une nouvelle guerre avec le Hamas, mais qu’il ne tolèrera plus la campagne militante de Gaza qui fait voler des cerfs-volants incendiaires et des ballons qui ont enflammé des fermes et des réserves naturelles israéliennes. Dimanche, Israël dit avoir découvert un faucon auquel un militant de Gaza a attaché un engin incendiaire destiné à mettre le feu. Il semble que ce soit le premier cas de militants de Gaza utilisant des animaux pour attaquer Israël.

Israël et l’Egypte ont maintenu un blocus sur Gaza pendant plus d’une décennie dans le but d’affaiblir le Hamas. Le blocus a causé des difficultés économiques généralisées. Israël dit que le blocus naval est nécessaire pour protéger ses citoyens du trafic d’armes.

Les violences du week-end sont survenues après des mois de manifestations frontalières hebdomadaires organisées par le Hamas visant en partie à protester contre le blocus israélo-égyptien de Gaza. Plus de 130 Palestiniens ont été tués par les tirs israéliens depuis le début des manifestations le 30 mars.

Israël dit défendre sa frontière souveraine et accuse le Hamas d’utiliser les manifestations comme une couverture pour tenter de briser la barrière frontalière et d’attaquer des civils et des soldats israéliens.

Cet article a été publié pour la première fois dans Arab News

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien Arab News Accueil

ru


Diffuser l'info