Aramco Saoudien ouvre la voie à la vente d’actions avec un bénéfice de 47 milliards de dollars

Diffuser l'info

13/08/19

Shaybah, la base de l’usine de traitement des liquides de gaz naturel d’Aramco Saoudien et de la production de pétrole dans le champ environnant de Shaybah, dans le quartier à distance vide de l’Arabie saoudite. (Photo du dossier AFP)

Le géant pétrolier saoudien tient son premier appel sur les bénéfices avec des analystes en investissements

DUBAÏ: Aramco Saoudien s’est avéré lundi la société la plus rentable de l’histoire avec des chiffres financiers qui surpassent de loin tous ses concurrents.

Le géant pétrolier britannique a déclaré un bénéfice net de 46,9 milliards de dollars pour le premier semestre de 2019, ce qui est bien supérieur aux 31,5 milliards de dollars déclarés par le prochain plus gros bénéficiaire, Apple. Les bénéfices d’Aramco sont près de 50% supérieurs à ceux des cinq plus grandes sociétés pétrolières occidentales combinées.

C’était la première fois qu’Aramco – une société privée appartenant au Royaume – divulguait sa solidité financière dans une annonce officielle de résultats et suivait le niveau sans précédent de l’information financière révélée en avril, lorsqu’il battait des records du monde sur les marchés obligataires demandent de 12 milliards de dollars.

La société a également souligné qu’elle était prête à se lancer sur les marchés boursiers internationaux lors d’un premier appel public à l’épargne (PAPE) lorsque le Royaume pensait que les conditions étaient réunies. Certains experts pensent que l’introduction en bourse pourrait avoir lieu l’année prochaine – plus tôt que prévu par de nombreux analystes.

Le président et chef de la direction d’Aramco Saoudien, Amin al-Nasser. (Photo du dossier AFP)

Amin Nasser, président et chef de la direction d’Aramco, a déclaré que les bénéfices de la société – inférieurs à ceux de la même période de l’année dernière – ont été réalisés dans un contexte de conditions difficiles sur le marché mondial de l’énergie.

«Malgré la baisse des prix du pétrole au premier semestre de 2019, nous avons continué à dégager des résultats solides et des flux de trésorerie disponibles solides, étayés par notre performance opérationnelle constante, notre gestion des coûts et notre discipline budgétaire», a-t-il déclaré à la Bourse de Londres, où Les obligations d’Aramco sont cotées en bourse. «Nos finances sont solides et nous continuons d’investir pour notre croissance future. »

L’annonce du bénéfice a été faite au début d’une journée chargée pour Aramco. Elle a également annoncé un investissement prévu dans les activités de pétrochimie et de raffinage du groupe indien Reliance Industries. Selon certaines rumeurs, Aramco aurait acheté 20% du capital de l’entreprise pour environ 15 milliards de dollars, mais Khalid Al-Dabbagh, directeur financier d’Aramco, a refusé de confirmer ces chiffres et a déclaré que les discussions avec Reliance en étaient à «un stade précoce».

Al-Dabbagh parlait lors d’une téléconférence avec des analystes en investissement – une autre première pour Aramco – dans laquelle il a également révélé que la modernisation du pipeline est-ouest du Royaume avait pour objectif d’augmenter la capacité de 5 millions à 7 millions de barils par jour au milieu des préoccupations de sécurité dans le golfe Persique, serait terminé le mois prochain.

Les dividendes versés au Royaume se sont élevés à 46,4 milliards de dollars au premier semestre de 2019, y compris un «dividende exceptionnel» de 20 milliards de dollars «reflétant les performances financières exceptionnellement solides que la société a livrées en 2018».

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)


Diffuser l'info