Asir « pourrait être un haut lieu du tourisme mondial », déclarent les blogueurs du secteur du voyage

Diffuser l'info

25/08/19

Youtubeur et le blogueur Joshua Van Alstine.

 

Festival des hommes de fleurs: un succès auprès des visiteurs

La saison se termine le 31 août

AL-SOUDAH: Selon des blogueurs impressionnés par les événements et les activités proposés lors de la saison Al-Soudah, la province d’Asir pourrait devenir un haut lieu du tourisme international. Joshua Van Alstine, qui s’est rendu célèbre en Arabie Saoudite avec ses vidéos sur YouTube, a déclaré que les secteurs public et privé exploitaient le potentiel de la région et qu’ils le développeraient pour répondre à la demande.

Van Alstine et son épouse, originaires de Tanomah, une ville du sud-ouest du pays située à Asir, se rendaient en voiture à Abha depuis Riyad et ont été invités à explorer la saison Al-Soudah.

« J’ai adoré, je suis tellement heureux d’avoir accepté l’invitation », a-t-il déclaré à « Arab News ». « La meilleure partie de ma visite à Al-Soudah a été d’essayer le saut à l’élastique. »

Il a également rencontré les proches de sa femme. «Nous avons dîné avec eux, ils sont venus nous rendre visite à Al-Soudah et je leur ai fait visiter les lieux et ils ont vraiment aimé. Ils ne pouvaient pas croire que cela se passait dans la région et je ne pouvais pas non plus. C’est quelque chose de si spécial, même en tant qu’Américain, et cela fait des années que nous avons ces événements chez nous, c’est quelque chose d’incroyablement spécial. »

Al-Soudah a d’autres attractions pour les amateurs de sensations fortes, en plus du saut à l’élastique. Il y a un parcours de cordes, une fronde, du paintball et du parapente.

Les activités un peu plus décontractées incluent la randonnée, le vélo, assister à une danse locale et en apprendre davantage sur les traditions distinctives des Hommes de fleurs de la région, un groupe tribal célèbre dans tout le Royaume pour leurs couronnes florales qui vivent dans les montagnes.

«Ils ont fait un excellent travail», a déclaré Van Alstine. «Je suis sûr qu’ils ont eu beaucoup de difficultés à monter et descendre la montagne dans cette vallée. Il n’y a pas beaucoup d’endroits où vous pouvez entrer dans une ville et voir des gens chanter, danser et c’est ce qui s’est passé lors de notre visite. Nous sommes entrés dans ce vieux village d’école et les gens riaient, dansaient et sentaient la nourriture … c’était un peu comme un barbecue.

La blogueuse touristique Paris Verra, qui a également visité Al-Soudah, a déclaré que la population de la région était hospitalière et accueillante. « L’endroit est irréel, la beauté est tout simplement incroyable », a-t-elle déclaré à « Arab News ». «En venant ici, je me sens en sécurité et il y a beaucoup d’idées fausses sur le fait de venir en Arabie Saoudite. Si les gens s’ouvrent, il y a tellement de bonnes choses à propos de ce pays en général, en particulier dans cette région. »

Verra a connu quatre saisons en une heure. «Je veux dire, c’était comme manger dans les nuages. Puis il y a eu de la pluie, puis il y a eu le tonnerre, puis un ciel bleu clair … et le festival fleur hommes est à un niveau totalement différent. »

La saison Al-Soudah se déroule jusqu’à la fin du mois et ses programmes se déroulent sur sept sites. La zone principale, appelée The Hub, convient aux familles. Il y a aussi la Zone des enfants, où la Fondation Prince Abdel Aziz Abdul Aziz organise des ateliers éducatifs à la Maison Qatt.

C’est l’un des 11 festivals organisés à travers le Royaume pour promouvoir le pays en tant que destination touristique mondiale.

Il vise également à contribuer à la réalisation des objectifs du plan de réforme Vision 2030 du Royaume, qui vise à améliorer la qualité de la vie, à relever le niveau de vie et à créer des perspectives de carrière et d’investissement en Arabie saoudite.

Original version:

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)


Diffuser l'info