Avec seulement 11 tweets, King Salman a plus de retweets que Trump

Diffuser l'info

Heure: Juin 17, 2019

Chacun des tweets de King Salman a généré en moyenne 154 294 retweets.

Le président américain Donald Trump est de loin le leader mondial le plus suivi sur Twitter, le Pape le talonnant par 4,5 millions d’adeptes, a montré mardi une étude.

Le nombre d’adeptes de Trump a « plus que doublé depuis sa prise de fonction », selon les auteurs de l’étude.

Cependant, en termes de retweets seul, le roi d’Arabie saoudite Salman Bin Abdulaziz Al Saud, gardien des deux saintes mosquées, éclipse facilement Trump.

King Salman n’a tweeté que 11 fois entre mai 2017 et mai 2018, mais chacun de ces tweets a généré en moyenne 154 294 retweets, contre seulement 20 319 retweetspar tweet Trump, selon l’étude.

Avec plus de 52 millions de followers, le compte @realDonaldTrump compte également près de 10 millions de followers de plus que le troisième ministre indien, Narendra Modi, selon la dernière étude « Twiplomacy » de la firme de communication Burson Cohn & Wolfe (BCW).

En termes d’interactions avec les adeptes – sous la forme de likes et de retweets – la piste de Trump est encore plus impressionnante, l’étude a montré.

Au cours des 12 derniers mois, le président américain a eu près de 264,5 millions d’interactions avec ses partisans – plus de cinq fois plus que Modi, le second, et 12 fois plus que le pape François, à la troisième place.

Il a également souligné que le Département d’Etat américain est le seul département gouvernemental américain qui ne suit pas le compte personnel de @realDonaldTrump.

Dans le même temps, cependant, le Département d’Etat suit le ministre des Affaires étrangères iranien Javad Zarif et le président iranien Hassan Rouhani.

Le rapport de mardi a révélé que les dirigeants du monde entier ont sauté sur le train Twitter, les gouvernements de six pays seulement – Laos, Mauritanie, Nicaragua, Corée du Nord, Swaziland et Turkménistan – n’ayant toujours pas de présence officielle sur la plate-forme.

En Europe, le Premier ministre britannique Theresa May a été le leader le plus suivi sur Twitter l’année dernière, avec le compte @ 10DowningStreet comptant près de 5,6 millions de followers.

La famille royale britannique vient ensuite avec 3,6 millions, suivie par le président français Emmanuel Macron, qui a presque triplé son nombre depuis son élection l’année dernière à plus de trois millions de followers sur Twitter.

La reine Rania de Jordanie occupe la première place parmi les leaders arabes avec près de 10,7 millions d’adeptes, devant le dirigeant de Dubaï Sheikh Mohammed avec plus de neuf millions de partisans, et le roi Salman sur près de sept millions.

Et les gouvernements latino-américains sont parmi les plus prolifiques sur Twitter. Le ministère des Affaires étrangères du Venezuela envoie en moyenne 55 tweetschaque jour au cours des 12 derniers mois, selon l’étude.

Alors que la plupart des leaders mondiaux et des gouvernements développent leur Twitter, il y a des exceptions.

Selon l’étude, le Premier ministre russe Dmitri Medvedev, le ministère russe des Affaires étrangères et le ministère ukrainien des Affaires étrangères ont vu leur nombre de fidèles décliner de manière significative « après que Twitter a décidé de réduire les faux partisans et les fermes de robots ».

L’examen par le BCW de 951 comptes Twitter a montré que 125 d’entre eux, soit 13%, étaient actuellement inactifs, 33 inactifs et neuf protégés.

Cet article a été publié pour la première fois dans Khaleej Times

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien Khaleej Times Home

ru

 


Diffuser l'info