Chronologie: attaques des Houthis en Arabie Saoudite

Diffuser l'info

13/06/19

Les Houthis ont attaqué l’aéroport d’Abha mercredi. (AFP)

DJEDDAH: Au Yémen, la milice Houthi soutenue par l’Iran a attaqué le territoire de l’Arabie saoudite, tuant et blessant des civils, souvent à la condamnation internationale. Mercredi, la milice a lancé un missile sur l’aéroport d’Abha, blessant au moins 26 personnes.

Voici un aperçu d’autres actes de terreur perpétrés par les Houthis contre le Royaume.

5 mai 2015: L’Arabie saoudite a fermé des écoles dans la ville de Najran (sud) après que des milices Houthies soutenues par l’Iran aient tiré sur la ville depuis le Yémen, a rapporté la chaîne de nouvelles Al Arabiya.

Au moins deux civils ont été tués dans l’attaque, tandis que cinq soldats saoudiens ont été capturés par les militants houthis, a rapporté l’agence Associated Press, citant des chefs de tribus qui ont choisi de ne pas être nommés.

7 juin 2015: Les forces saoudiennes ont abattu un missile Scud tiré du Yémen sur le royaume avant l’aube, a déclaré le commandement de la coalition.

28 octobre 2016: des défenses saoudiennes au sol ont intercepté un missile balistique lancé par des milices houthies visant la ville sainte de La Mecque.

La coalition arabe a déclaré dans un communiqué que le missile avait été abattu à 65 kilomètres de La Mecque, ajoutant que des avions de combat de la coalition avaient attaqué les lance-roquettes à Saada et les avaient détruits.

28 juillet 2017: les forces de défense aérienne saoudiennes ont intercepté un missile balistique lancé sur La Mecque par la milice houthie du Yémen, selon le commandement de la coalition arabe.

Dans un communiqué publié par l’Agence de presse saoudienne (SPA), le commandement de la coalition a déclaré que le missile avait été abattu dans la région d’Al-Wasliya, dans la province de Taëf, à quelque 69 km de La Mecque. Aucun dommage ni blessure n’ont été signalés.

L’attaque au missile était « clairement une tentative désespérée de perturber la saison du Hajj », indique le communiqué.

4 novembre 2017: Les Houthis ont lancé un missile sur Riyad, visant l’aéroport international du roi Khalid. Les forces de défense aérienne saoudiennes ont intercepté le missile et l’ont abattu sans dommages.

20 décembre 2017: Des milices houthies au Yémen ont tiré un missile balistique sur Riyad, visant le palais royal Al-Yamamah, dans la capitale saoudienne.

« Le missile a été intercepté par les systèmes de défense des patriotes saoudiens au sud de Riyad, ce qui a dispersé les débris », a déclaré la coalition arabe soutenant le gouvernement yéménite légitime.

Le porte-parole de MalikiCoalition, le colonel Turki Al- Maliki, a déclaré que personne n’avait été blessé et qu’aucune propriété n’avait été endommagée.

Le 15 mai 2018: les forces royales de défense de l’Arabie saoudite (RSADF) ont intercepté un missile balistique lancé par la milice houthie sur la ville de Jazan, dans le sud du pays, a annoncé un porte-parole de la coalition arabe.

Le colonel Turki Al-Maliki a annoncé qu’à 12h40, la défense aérienne saoudienne avait intercepté un missile balistique lancé depuis les territoires yéménites en direction des territoires du Royaume.

Le missile était dirigé vers les zones peuplées de la province de Jazan.

10 juin 2018: des défenses aériennes saoudiennes ont intercepté un missile balistique sur la ville de Jazan, dans le sud du pays, après avoir été tiré du territoire contrôlé par les rebelles au Yémen, a annoncé la coalition arabe.

Les débris du missile ont atterri dans les quartiers résidentiels de Jazan sans faire de victimes, a annoncé la coalition dans un communiqué publié par la SPA.

L’attaque a eu lieu un jour après la mort de trois civils à Jazan, lorsque la milice houthie a tiré un « projectile » sur la province.

24 juin 2018: les forces de défense aérienne de l’Arabie saoudite interceptent et détruisent deux missiles balistiques lancés par la milice Houthie au Yémen au-dessus de Riyad.

Les maisons de la capitale saoudienne ont tremblé et il y a eu au moins six fortes explosions, des éclairs lumineux dans le ciel et des bouffées de fumée au-dessus de la ville. Aucune victime n’a été rapportée.

2 avril 2019: Deux drones Houthis ciblant des zones civiles à Khamis Mushayt, une ville de montagne située dans la région d’Asir, ont été interceptés et détruits.

Cinq personnes auraient été blessées par la chute de débris. Quatre véhicules et plusieurs maisons ont été endommagés.

8 avril 2019: les forces de défense aérienne de la coalition arabe ont intercepté un drone Houthi visant la région d’Asir, dans le sud de l’Arabie saoudite, a déclaré la SPA.

Le colonel Turki Al-Maliki, porte-parole de la coalition arabe, a déclaré qu’à 22h50 heure locale, les défenses aériennes saoudiennes ont repéré le drone se dirigeant vers une zone peuplée de la région d’Asir.

Le drone a été abattu avant d’atteindre sa cible et personne n’aurait été blessé par la chute de débris du véhicule aérien sans pilote, a-t-il déclaré.

Al-Maliki a déclaré que la milice continuait de prendre pour cible des civils avec des attaques de drones et des bateaux piégés, en violation de l’accord de Stockholm signé par la milice, le gouvernement yéménite et ses partisans de la coalition.

Il a déclaré que « ces actes de terrorisme » visaient à inciter les forces de la coalition à mener une action militaire dans la province de Hodeidah.

13 mai 2019: deux pétroliers saoudiens sont visés au large des Émirats arabes unis. Le ministre britannique de l’énergie a déclaré que les deux navires avaient été pris pour cible au large de Fujairah. Il a déclaré que l’un pétrolier était en route vers le Royaume pour être chargé de pétrole brut saoudien pour les États-Unis.

14 mai 2019: Entre 6h et 6h30 du matin, deux stations de pompage sur l’oléoduc Est-Ouest ont été attaquées par des drones armés, ce qui a provoqué un incendie et occasionné des dégâts mineurs à la station de pompage n°8. Le feu a depuis été maîtrisé.

« L’oléoduc transporte du pétrole saoudien de la province de l’Est au port de Yanbu », a déclaré le ministre saoudien de l’Énergie, Khalid Al-Falih.

L’attaque de ce matin, la deuxième de cette semaine dans le Golfe, visait deux stations de pompage exploitées par Saudi Aramco.

Saudi Aramco a par la suite confirmé l’attaque dans un communiqué, déclarant qu’il «avait réagi à un incendie survenu à la station de pompage est-ouest du pipeline n°8, qui avait été causé par un sabotage à l’aide de drones armés visant les stations de pompage n°8 et n°9».

20 mai 2019: Les forces de défense aérienne de l’Arabie saoudite abattent deux missiles balistiques qui, selon les rapports d’Al-Arabiya, se dirigeaient vers Djeddah et La Mecque.

Les forces «ont surveillé des objectifs aériens survolant des zones restreintes dans les provinces de Djeddah et Taëf et ont été traitées en conséquence», a déclaré le porte-parole de la coalition arabe, le colonel Turki Al-Maliki.

 

11 juin 2019: Les forces de défense aérienne saoudiennes ont abattu deux drones armés lancés par les Houthis du Yémen en direction de la ville de Khamis Mushayt, a annoncé Al-Maliki.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)


Diffuser l'info