Comment de jeunes ingénieurs saoudiens ont restauré la production de pétrole après l’attaque d’Abqaiq

Diffuser l'info

01/10/19

Amin H. Nasser, PDG de Saudi Aramco, à droite, s’adresse aux ingénieurs qui travaille pour rétablir la production à son niveau d’avant l’attaque. (Aramco / Twitter)

Les attaques perpétrées le mois dernier contre des installations pétrolières saoudiennes ont été une attaque contre le cœur de l’industrie énergétique mondiale, comme l’a souligné le prince héritier Mohammad ben Salmane. La région représente environ 30% de l’approvisionnement énergétique mondial et 4% de son PIB, et environ 20% du commerce mondial transitant par le Golfe, a déclaré le prince héritier dans une interview télévisée diffusée dimanche soir.

«Imaginez que ces trois choses s’arrêtent. Cela signifierait un effondrement total de l’économie mondiale, et pas seulement de l’Arabie saoudite ou des pays du Moyen-Orient », a-t-il déclaré.

Nous avons visité Abqaiq – le cœur de l’industrie énergétique mondiale dont parlait le prince héritier – et nous avons été surpris par les efforts des jeunes ingénieurs saoudiens qui y travaillaient.

Deux semaines après les bombardements de drones et de missiles sur les installations pétrolières, les travaux se poursuivent et la production est revenue à son niveau d’avant l’attaque.

Le monde a félicité Saudi Aramco d’avoir éteint les incendies en un temps record et pour les remarquables opérations de réparation qui ont suivi.

Les nombreux responsables Aramco avec lesquels nous nous sommes entretenus n’avaient que des éloges pour les équipes d’ingénieurs qui ont effectué ce travail; leur excellence, leur innovation et leur courage nous ont tous rendus fiers, a déclaré un cadre supérieur.

En regardant une vidéo de l’attaque, nous avons été impressionnés par le jeune ingénieur saoudien qui n’arrêtait pas de pulvériser de l’eau sur les réservoirs en flammes afin de réduire la chaleur et d’éviter de nouvelles explosions. Il a réagi rapidement tout en appliquant toutes les règles de sécurité pertinentes. Et bien qu’il soit un nouveau venu relatif – un employé de la compagnie depuis seulement 18 mois -, il a gardé son sang-froid alors même que les attaques étaient en cours.

Tandis que les incendies étaient en train de s’éteindre, différentes équipes travaillaient simultanément pour évaluer les dégâts, et avec la première partie du travail effectué, la deuxième étape importante était dans l’esprit de chacun: Remettre la production sur les rails.

« Le monde a félicité Saudi Aramco d’avoir éteint les incendies en un temps record et pour les remarquables opérations de réparation qui ont suivi ».Tarek Mishkhas

Après l’évaluation initiale, certains pensaient que pour avoir les réservoirs prêts, même leur réparation, pouvait prendre trois à quatre semaines si les procédures habituelles étaient suivies; comme l’a expliqué un ingénieur, il restait des gaz résiduels dans les réservoirs qui mettaient habituellement des semaines à se dégager.

Cependant, un jeune ingénieur saoudien et un superviseur chevronné d’Aramco, fort de 40 ans d’expérience, ont travaillé ensemble pour trouver une solution ingénieuse permettant de souder les réservoirs en toute sécurité, sans autre problème.

Certains membres du personnel d’Aramco ont grandi au sein de la société, la troisième génération de leur famille à y travailler. D’autres n’avaient jamais mis les pieds dans aucune des installations Aramco avant leur adhésion. Tous, cependant, partagent la même fierté de faire partie de ce géant et sont heureux de s’appeler «Aramcons». Ils sont fiers de résoudre les problèmes, non seulement sur les plates-formes, mais partout où ils travaillent.

Cela s’applique également aux anciens ingénieurs d’Aramco, expatriés qui n’ont jamais perdu leur lien avec la société. Beaucoup ont vite offert leurs services après les attaques.

Aramco possède de nombreux atouts, mais le plus précieux est son personnel. «Notre véritable richesse réside dans l’ambition de notre peuple et le potentiel de notre jeune génération. Ils sont la fierté de notre pays et les architectes de notre avenir », a déclaré le prince héritier.

Les exploits d’Abqaiq ont prouvé chacun de ses mots et justifié sa foi en la jeunesse saoudienne.

Tarek Mishkhas est rédacteur en chef adjoint d’Arab News et son compte twitter est @TMishkhas.

Avertissement: les opinions exprimées par les auteurs de cette section sont les leurs et ne reflètent pas nécessairement le point de vue d’Arab News.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)


Diffuser l'info