Création de la Ligue saoudienne de football féminin

Diffuser l'info

24/02/20

Les sports communautaires pour les athlètes féminines du Royaume ont fait un pas de géant en avant après que la Fédération saoudienne des sports pour tous (SFA) a inauguré lundi la Ligue de football féminin (WFL) lors d’un événement de lancement à Riyad. (Une photo / Bashir Saleh)

  • La première saison de la WFL, une initiative nationale, se tiendra à Riyad, Djeddah et Dammam
  • Ligue inaugurée par le président de la Fédération saoudienne des sports pour tous

RIYAD/DUBAI: Les sports communautaires pour les athlètes féminines du Royaume ont fait un autre pas de géant après que la Fédération saoudienne des sports pour tous (SFA) a inauguré lundi la Ligue de football féminin (WFL) lors d’un événement de lancement à Riyad.

Il s’agit de la dernière initiative dirigée par le président de la SFA, le prince Khaled bin Al-Waleed bin Talal, pour promouvoir les activités sportives de base pour les athlètes féminins et masculins en herbe en Arabie saoudite.

« Le développement de la WFL est né parce que nous avons compris qu’il y avait un besoin de football communautaire pour les femmes », a déclaré le prince Khaled à Arab News.

«Cette ligue communautaire est la première activation de nombreux sports communautaires différents pour les femmes, et elle servira de grand modèle en termes d’infrastructure de ligue et de paramètres d’inclusion, contribuant à la Vision 2030 de l’Arabie saoudite et au programme Qualité de vie ».

Entièrement financée par la SFA, la WFL est une ligue nationale au niveau communautaire pour les femmes de 17 ans et plus.

Lors de sa première saison, elle aura lieu à Riyad, Djeddah et Dammam, avec plus de villes susceptibles de rejoindre le moment venu.

Avec un prix de 500 000 RS (133 285 $) en jeu, la WFL se composera de tours préliminaires se déroulant dans les trois villes pour établir des champions régionaux.

Les vainqueurs évoluent vers une compétition à élimination directe, la WFL Champions Cup, pour déterminer le champion national, la date de la finale étant annoncée plus tard dans la saison.

Le prince Khaled a remercié le roi Salman, le prince héritier Mohammed bin Salman et le prince Abdul Aziz bin Turki Al-Faisal, président de l’Autorité générale du sport, pour leur «soutien sans bornes».

La WFL « est un bond en avant de plus pour l’avenir de notre pays, notre santé, nos jeunes et nos ambitions de voir chaque athlète être reconnu et nourri à sa pleine capacité », a déclaré le prince Khaled.

Le football féminin est l’un des sports qui connaît la croissance la plus rapide au monde, et la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019 a élevé son profil à des niveaux sans précédent, inspirant une plus grande participation à travers le monde.

L’inspiration pour les footballeuses au niveau local est venue de plus près de chez elles, a déclaré le prince Khaled.

« Je pense que l’équipe saoudienne des verts est une grande source d’inspiration pour les jeunes Saoudiennes de s’impliquer dans le football au niveau communautaire », a-t-il déclaré, faisant référence à l’équipe féminine entièrement constituée par la SFA.

« Les Verts saoudiens ont terminé deuxièmes de la Coupe du monde des objectifs mondiaux l’an dernier, et ce fut un grand moment pour les jeunes athlètes féminines du Royaume ».

Le prince Khaled considère la WFL comme une initiative pivot de la SFA et un moteur majeur de la réalisation du plan de réforme de la Vision 2030, qui vise une société plus saine et plus active.

La directrice générale de la SFA, Shaima Saleh Al-Husseini, estime que la WFL améliorera considérablement la visibilité des femmes dans le sport et donnera la priorité à leur forme physique, leur santé et leur bien-être.

Certaines des femmes lors de l’événement de lancement. (Une photo / Bashir Saleh)

« L’autonomisation des femmes passe par des programmes positifs et proactifs comme la WFL qui ont été conçus pour continuer d’avoir un impact durable sur la santé, la forme physique et le bien-être », a-t-elle déclaré.

«La SFA, déterminée à mettre les femmes au premier plan de notre mission de croissance de la communauté saine et active de l’Arabie saoudite, continue de mobiliser les parties prenantes des secteurs public et privé pour réaliser ensemble cet objectif ».

La SFA a déclaré qu’il s’agissait d’un changement qualitatif dans les sports féminins au Royaume. Menée par Sara Al-Jawini, directrice du développement sportif de la SFA, la fédération « a étudié tous les aspects de la nouvelle ligue, organisant des ateliers continus pour assurer une infrastructure WFL plus large et des mesures d’impact durables », a ajouté Al-Husseini.

Certaines des femmes lors de l’événement de lancement. (Une photo / Bashir Saleh)

La SFA a veillé à ce que les terrains de football soient prêts pour le début de la WFL en mars, avec des équipes féminines organisationnelles et techniques en place pour gérer les différents comités travaillant à la livraison de la ligue.

Les équipes d’infrastructure de la WFL traiteront et rempliront les exigences administratives, l’arbitrage et les problèmes techniques et médicaux.

Des cours d’entraînement et d’arbitrage sont prévus pour développer davantage l’infrastructure du pays pour les femmes dans le sport.

L’investissement de la SFA dans la WFL comprend à la fois l’entraînement des femmes et la formation des arbitres pour étoffer pleinement le potentiel et le maintien du programme.

À un stade ultérieur, la SFA et la WFL communiqueront des détails sur des ligues et des événements de football supplémentaires, ainsi que sur des festivals ciblant les filles de 16 ans et moins.

Ces compétitions, sous la bannière «Au-delà du football», viseront à construire une base solide pour une future participation au niveau communautaire, en commençant par les filles de 5 ans.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)


Diffuser l'info