De jeunes Saoudiens aident à la préservation d’anciens châteaux de Jazan

Diffuser l'info

08/09/20

L’équipe de restauration comprend, entre autres, des ingénieurs et des passionnés d’architecture. (Photo fournie).

Certains y voient la plus grande concentration archéologique de châteaux historiques au monde
Ces châteaux reflètent les progrès architecturaux des civilisations successives
LA MECQUE : Quarante jeunes Saoudiens du gouvernorat d’Al-Dayer dans le sud du Royaume ont commencé des travaux de restauration et de préservation des châteaux de pierre historiques de la région, pour les protéger des dommages causés par les fortes pluies et les inondations.

Sous la direction d’experts dans le domaine, ils ont commencé par réparer les canaux endommagés.

« Al-Dayer est un gouvernorat montagneux de la province de Jazan qui abrite un grand nombre de palais et de châteaux en pierre, au point que certains y voient la plus grande concentration archéologique de châteaux historiques au monde », a déclaré Yehya Sharif al-Maliki, un conseiller de l’équipe de restauration.

Il ajoute que la quasi-totalité de la région possède des forts et des châteaux et qu’à elle seule, la région d’Al-Yehya, qui compte cinq petits villages, en abrite un grand nombre.

« Après avoir remarqué les effets des éléments climatiques et des pratiques artificielles, l’équipe a clôturé les sites et a commencé à restaurer les châteaux, conformément aux consultations techniques, pour préserver leur très ancienne valeur historique », explique-t-il.

Selon lui, les châteaux sont vieux de 4000 ans et sont connus pour leur solidité et leur durabilité exceptionnelle. En 1940, par exemple, un tremblement de terre de magnitude 6,7 a frappé la région et les châteaux n’ont pas du tout été endommagés.

Il précise que l’équipe de restauration comprend, entre autres, des ingénieurs et des passionnés d’architecture. C’est l’afflux de touristes saoudiens et étrangers attirés chaque année par la beauté architecturale et artistique des châteaux qui a motivé le groupe.

« Les châteaux historiques d’Al-Dayer présentent des inscriptions et des gravures anciennes, reflétant la culture religieuse des civilisations himyarite et sabéenne », précise Al-Maliki.

« La linarite, une pierre connue pour être incroyablement solide, a été utilisée dans la construction de ces châteaux, préservant ainsi ces inscriptions pendant des milliers d’années. »

Selon le chef de l’équipe de restauration, Jaber Ali al-Maliki, certains villages de la région ont subi des catastrophes naturelles, ce qui a motivé l’équipe à prendre la décision de protéger les châteaux des effets des vents violents et des fortes pluies.

« L’équipe a réparé les canaux et clôturé les sites, en particulier les châteaux situés dans les quartiers résidentiels, ce qui augmentait les risques d’effondrement », explique Jaber Ali al-Maliki.

Il ajoute que les locaux intéressés par la préservation du patrimoine et de la culture ont joint leurs forces aux efforts de préservation et qu’un « plan d’action a été élaboré pour étudier les priorités de restauration ».

LA région d’Al-Yehya, qui se trouve sur les pentes des montagnes Al-Areef, est entourée de forêts vierges à l’est et de vallées riches en eau et, à l’ouest, d’une vallée artificielle, créée il y a longtemps, avec une architecture somptueuse qui met en valeur la riche histoire de la région et ses peuples.

Bien que la situation géographique de la zone lui ait fourni une certaine protection contre les invasions et les conquêtes par les armées et les nations qui ont gouverné la région depuis l’Antiquité, comme les Sabéens et les Himyarites, l’influence de ces époques et leur culture se retrouvent dans l’architecture.

Pour Jaber Ali al-Maliki, « ces châteaux reflètent les progrès architecturaux des civilisations successives ». Construits avec de belles pierres, certains de ces châteaux ont plus de quatre étages, avec des portes en bois et des motifs géométriques. »

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)


Diffuser l'info