Demeurer en sécurité à Arafat: un guide

Diffuser l'info

09/08/19

Un pèlerin égyptien pousse son père âgé en fauteuil roulant vendredi dans l’immense ville sous tente de Mina, à La Mecque, en Arabie saoudite, où les pèlerins vont passer la nuit avant de se rendre samedi au mont Arafat. (Photo AP)

Le 9 de Dhu Al-Hijjah, les pèlerins quitteront Mina pour se rendre dans la région du mont Arafat pour une journée de prière et de contemplation, se repentant de leurs péchés et demandant pardon à Allah.
Les parapluies sont un excellent moyen pour les pèlerins de se protéger des rayons du soleil. Les experts en santé recommandent également vivement les écrans solaires et les lunettes de soleil.

DJEDDAH: Alors que les pèlerins du Hajj commencent leur entrée dans les environs du mont Arafat samedi, Arab News examine les informations les plus importantes à connaître concernant le jour de la supplication et de la prière.

Selon le prophète (PBUH), «le Hajj est Arafah». Le jour d’Arafah est le rituel le plus fondamental du Hajj, et sans cela, le pèlerinage ne peut être complet. Le 9 de Dhu Al-Hijjah, les pèlerins quitteront Mina pour se rendre dans la région du mont Arafat pour une journée de prière et de contemplation, se repentant de leurs péchés et demandant pardon à Allah avant de se rendre à Muzdalifah.

Avec plus de 2 millions de pèlerins effectuant le Hajj cette année, la sécurité concerne toutes les personnes impliquées. Et comme le Hajj a lieu en plein été, la chaleur pose un problème sérieux. Voici quelques conseils sur la façon dont les pèlerins peuvent rester en sécurité pendant cette saison de Hajj brûlante.

Les pèlerins doivent entrer à Arafa à tout moment avant le coucher du soleil, heure à laquelle les pèlerins commenceront à se rendre à Muzdalifah. C’est pourquoi certains pèlerins peuvent essayer d’éviter les plus grandes foules et se rendre à Arafah à tout moment de la journée, à condition d’arriver avant la prière du Maghreb.

La préoccupation numéro un des pèlerins du Hajj est le coup de chaleur; Selon le ministère du Hajj, les maladies liées à la chaleur ont représenté 24% des admissions dans les hôpitaux en 2015. Divers hôpitaux de la Mecque ont fait écho de ce sentiment.

Selon les règles d’Ihram (préparation du Hajj), il est interdit aux hommes de se couvrir la tête de chapeaux, de turbans et de tout objet pouvant toucher le sommet de leur tête. Une idée fausse commune est que cela signifie qu’ils ne peuvent absolument pas se couvrir la tête, mais les parapluies sont un excellent moyen pour les pèlerins de se protéger un peu des rayons du soleil. Les experts de la santé recommandent également vivement les écrans solaires, les lunettes de soleil et autres moyens de protection solaire.

Il est également conseillé aux pèlerins de s’assurer que leurs chaussures sont appropriées: les pèlerins de sexe masculin sont autorisés à porter des sandales ouvertes et des tongs et il leur est déconseillé d’essayer de pratiquer le Hajj pieds nus. Les pèlerines peuvent porter n’importe quoi, à condition que ce soit exempt de tout décontaminant. Le sol peut souvent devenir extrêmement chaud et causer un inconfort grave. Pendant le pèlerinage du Hajj, le pèlerin n’est obligé de marcher pieds nus que dans la mosquée Al-Haram et pendant le tawaf (circumambulation de la Ka’abah).

Un autre conseil important est de rester hydraté ; dans les pires moments, la chaleur peut atteindre un maximum de 50 degrés et, combinée aux efforts du Hajj, le danger de déshydratation est bien réel. Les pèlerins peuvent se procurer de l’eau et du zamzam dans les principaux arrêts du hajj à différents endroits. Avoir une cantine ou une bouteille d’eau rechargeable peut s’avérer une aubaine. Pour ceux qui préfèrent leur eau froide, des bouteilles isolantes telles que celles proposées par Corkcicle ou Thermos peuvent conserver vos boissons au froid pendant de longues périodes.

Il est également important de se rappeler qu’avec un si grand nombre de personnes venues du monde entier dans un si petit endroit, le risque de tomber malade augmente considérablement. Il est important de toujours avoir avec vous des comprimés de vitamine C et d’autres stimulateurs de l’immunité. Une subsistance adéquate est également indispensable. Garder la force est une partie vitale pour pouvoir tirer le meilleur parti de son Hajj. Des aliments sains, des collations saines et des doses appropriées de vitamines peuvent vous aider à réduire vos risques de tomber malade après le Hajj.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)


Diffuser l'info