Des agriculteurs saoudiens échangent de l’herbe contre du gaz

Diffuser l'info

03/08/19

L’Arabie saoudite et le Danemark développent un procédé breveté pour convertir le gaz naturel en aliment du bétail à haute teneur en protéines. (Fichier / AFP)

Unibio envisage de développer dans le Royaume une installation qui utilisera son procédé de fermentation breveté, qui convertit le gaz naturel en aliment du bétail riche en protéines.

Le projet vise à dissocier la production de protéines de l’agriculture et de la pêche tout en utilisant du gaz naturel en abondance

LONDRES: L’Arabie saoudite et le Danemark développent un procédé breveté de conversion du gaz naturel en aliment du bétail à haute teneur en protéines.

L’Autorité générale des investissements d’Arabie saoudite (SAGIA) et la société danoise Unibio ont conclu un accord initial d’une valeur de 200 millions de dollars pour développer le concept.

Unibio envisage de développer dans le Royaume une installation qui utilisera son procédé de fermentation breveté, qui convertit le gaz naturel en aliment du bétail riche en protéines.

« Avec une population croissante, ce projet représente une étape importante dans la réalisation de la sécurité alimentaire pour le Royaume en fournissant une source durable et économiquement viable de produits d’alimentation pour animaux », a déclaré Ibrahim Al-Omar, Gouverneur de SAGIA.

«L’importance de ce projet réside dans le fait qu’il utilise une source naturelle propre et abondante dans le Royaume et produit des suppléments protéiques de haute qualité pour l’alimentation des poissons, de la volaille et du bétail, en plus du transfert de technologies de pointe vers le Royaume.»

Le projet vise à dissocier la production de protéines de l’agriculture et de la pêche tout en utilisant du gaz naturel en abondance.

La recherche sur le développement de protéines synthétiques en tant que sources de nourriture alternatives est menée par une population mondiale en rapide expansion, qui devrait augmenter d’un tiers pour atteindre 9,8 milliards d’ici 2050. L’augmentation des niveaux de richesse entraîne également une augmentation correspondante de la consommation de protéines.

Unibio affirme que sa technologie fournit également une alternative écologique à la pratique du torchage au gaz dans le secteur de l’énergie.

Il estime que près de 140 milliards de mètres cubes de gaz naturel sont brûlés et purgés chaque année par l’industrie pétrolière.

Cela équivaut à environ un quart de la consommation totale de gaz des États-Unis.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)


Diffuser l'info