Des procureures saoudiennes à recruter pour protéger la vie privée des femmes

Diffuser l'info

26 janvier 2018

 
Le procureur général saoudien, Sheikh Saud Al-Mojeb. (Photo Twitter)
RIYADH : Les femmes procureuses seront recrutées aux mêmes postes que leurs homologues masculins, a déclaré le procureur général de l’Arabie Saoudite, Sheikh Saud Al-Mojeb.
Répondant aux questions d’Arab News, M. Al-Mojeb a déclaré que les emplois récemment offerts aux femmes visaient à protéger la vie privée des femmes dans les questions qui nécessitaient des enquêteuses.
Al-Mojeb a déclaré que les recrutements étaient conformes aux exigences de la Vision 2030 pour soutenir le rôle des femmes.
Lorsqu’on lui a demandé si des femmes avaient été accusées de corruption et si les nouveaux emplois (enquêteuses) avaient été créés pour enquêter sur leurs cas, le procureur général a déclaré qu’aucune femme n’avait été accusée. Si un tel cas devait se produire, le système s’appliquerait sans aucune discrimination, a-t-il dit.
Al-Mojeb a déclaré que l’expansion de l’emploi pour les femmes dans d’autres domaines de la poursuite publique serait mise en œuvre si nécessaire.
A propos de certain plafond pour les postes féminins, il a déclaré que les mêmes conditions s’appliqueraient aux employés masculins du ministère public.
A propos du nombre de personnes accusées d’accusations de corruption et les principales accusations portées contre ceux du Ritz Carlton, ainsi que des résultats des enquêtes, il a indiqué que leur nombre était de 350.
Les principales accusations portaient sur la corruption administrative, le gaspillage des fonds publics, le détournement de fonds, l’abus de fonction publique et la corruption, a-t-il ajouté.

Cet article a été publié pour la première fois dans Nouvelles Arabes

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien Nouvelles Arabes Accuiel


Diffuser l'info