Des responsables étrangers admirent le travail de secours saoudien dans les régions déchirées par la crise

Diffuser l'info

07/01/19

Des responsables étrangers, des intellectuels et des personnalités de la presse lors de leur récente visite au siège du centre d’aide humanitaire et de secours du roi Salman (KSrelief) à Riyad.

RIYAD – Un certain nombre de responsables étrangers, d’intellectuels et de membres des médias se sont récemment rendus au siège du centre d’aide humanitaire et de secours du roi Salman (KSrelief) à Riyad.

Après la visite, ils ont exprimé leur gratitude pour les efforts humanitaires considérables déployés par l’Arabie Saoudite en faveur des personnes dans le besoin dans le monde entier.

Les visiteurs ont souligné que tout au long de l’histoire du Royaume, celui-ci a joué un rôle de premier plan dans l’action humanitaire internationale, allégeant ainsi les souffrances de millions de personnes. Ce rôle reflète la volonté des dirigeants du Royaume de fournir une assistance impartiale à tous ceux qui en ont besoin.

Cheik Muhammad Ahmad Hussein, grand mufti de Jérusalem et prédicateur de la mosquée Al-Aqsa, ainsi que président du Conseil suprême de la Fatwa en Palestine, a rendu hommage au gardien des Deux Saintes Mosquées, le roi Salman, pour son soutien aux initiatives humanitaires et de secours pour aider les musulmans et les autres. Il a souligné que la création du KSrelief était un exemple particulièrement frappant de la générosité du pays.

Il a exprimé ses sincères remerciements et sa gratitude au superviseur général du KSrelief, le Dr. Abdullah Al-Rabeeah, pour avoir rencontré le groupe de responsables et l’avoir informé des nombreux programmes et projets du KSrelief destinés à venir en aide aux personnes dans le besoin.

«Le travail du KSrelief», a déclaré Sheikh Hussein, «représente le travail d’un groupe de pays intégrés».

Il a également souligné que le Royaume était aussi devenu une ressource mondiale dans le domaine de la séparation des jumeaux siamois – un programme illustrant le dévouement du Royaume à aider les enfants ayant besoin d’une intervention médicale extraordinaire. Il a ensuite fait l’éloge de l’excellente qualité des services de santé dans le royaume.

Dr. Ayed Al-Mannaa, écrivain koweïtien et personnalité médiatique, a remercié KSrelief pour l’accueil chaleureux qu’ils ont reçu lors de leur visite au centre afin de passer en revue les secours et les efforts humanitaires du Royaume.

Il a également exprimé son admiration pour le travail du KSrelief visant à aider les personnes touchées par la crise à travers le monde. Il a souligné en particulier l’importance du projet MASAM pour le déminage, actuellement en cours au Yémen.

Les visiteurs ont appris que le Royaume avait fourni une aide humanitaire à au moins 79 pays pour un coût de plus de 86 milliards de dollars, y compris des projets KSrelief mis en œuvre dans 42 pays.

Mohammed Al-Magramy, responsable des médias pour la Coalition de Secours Humanitaire, a souligné que KSrelief, au cours de la brève période écoulée depuis sa création, avait été capable de monter dans les rangs des organisations humanitaires internationales grâce à sa performance professionnelle et à son engagement sans faille envers les plus hautes normes de la loi humanitaire internationale. Il a souligné que le centre avait eu un impact humanitaire positif sur la vie de tous les Yéménites, qui souffraient de la crise nationale provoquée par l’intransigeance des groupes de la milice Houthi.

Mohmmed Al-Mulla, écrivain koweïtien et personnalité médiatique, a déclaré qu’au cours de sa visite, il avait été informé des nombreux programmes humanitaires et de secours du Royaume mis en œuvre entre 1996 et 2018, pour un coût de 86 milliards de dollars. Ces programmes et projets, a-t-il ajouté, ont permis de sauver des vies et d’atténuer les souffrances de millions de personnes dans le besoin.

Cet article a été publié pour la première fois dans Saudi Gazette

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien Saudi Gazette


Diffuser l'info