EFG Hermes améliore l’Arabie Saoudite en prévision de l’inclusion anticipée de l’indice EM

Diffuser l'info

Heure: Février 20, 2018

EFG Hermes a révisé ses prévisions pour l’Arabie saoudite en surpondération, avant l’inclusion anticipée du pays dans les indices MSCI et FTSE des marchés émergents, qui génèreront jusqu’à 45 milliards de dollars en actions locales, selon les projections de la banque d’investissement.

EFG Hermes s’attend à ce que le rendement total des actions saoudiennes soit de l’ordre de 30% d’ici mi-2019, grâce à l’augmentation des revenus par action et à la croissance des dividendes, indique une note de stratégie publiée lundi.

« Nous nous attendons à ce que les mises à jour [du marché émergent] entraînent [approximativement] 30 à 45 milliards de dollars d’entrées étrangères (dont 14 milliards seraient passives) en Arabie Saoudite », a indiqué la banque dans une note. « Notre appel au marché est soutenu par un budget expansionniste en 2018, que notre équipe d’économistes s’attend à une reprise progressive de la croissance économique à partir du 2T18. »

En décembre, l’Arabie saoudite a dévoilé un budget annuel de 978 milliards de rials saoudiens – son plus important – pour 2018, amorçant la croissance économique du pays après une période de resserrement budgétaire consécutive à une crise pétrolière de trois ans.

Le gouvernement prévoit que l’économie du pays augmentera de 2,7% en 2018, après avoir diminué de 0,5% en 2017, suite à la stabilisation des prix du pétrole.

Les banques, les compagnies d’assurance, les sociétés de FMCG et les prestataires de soins de santé bénéficieront le plus de la mise à niveau anticipée de l’Arabie saoudite, a déclaré EFG, les banques Al Rajhi, Tawuniya, Abdullah Al Othaim Markets et Mouwasat étant particulièrement favorisées.

Le fournisseur d’indices MSCI annoncera la décision de mettre à jour les actions saoudiennes au statut de ME en juin, après que le fournisseur d’indices ait placé les actions du pays sur une liste de surveillance à inclure l’année dernière.

La mise à niveau anticipée fait suite à une série de réformes du marché initiées par l’Arabie saoudite, visant à attirer les institutions internationales, allégeant les exigences de propriété des investisseurs étrangers, réduisant les cycles de règlement et introduisant des ventes à découvert.

Les titres saoudiens devraient également être mis à jour en mars par le fournisseur d’indices rival FTSE.

Cet article a été publié pour la première fois dans The National

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien The National Accueil

ru


Diffuser l'info