Après les pluies, Wadi al-Rummah à Qassim, en Arabie saoudite, revient à la vie

Diffuser l'info

29/11/18

La vallée est considérée comme l’un des phénomènes naturels les plus importants en Arabie saoudite, en plus de la largeur, ce qui en fait l’une des plus longues vallées de la péninsule arabique. (SPA)
 
Les inondations provoquées par les fortes pluies dans la région orientale d’Al-Qassim et dans les différentes régions d’Arabie saoudite ont restauré le Wadi (vallée) d’al-Rummah après l’avoir presque entièrement asséchée et en partie obstruée par les dunes de sable envahissantes.
 
Wadi Al-Rummah est l’une des plus longues vallées fluviales de la péninsule arabique. Elle s’étend sur près de 600 km de la montagne al-Abyad, près de Médina, et se termine près du désert d’Ad-Dahna dans la région d’al-Qassim, près de Burayda.
 
La vallée est considérée comme l’un des phénomènes naturels les plus importants en Arabie saoudite, en plus de la largeur, ce qui en fait l’une des plus longues vallées de la péninsule arabique.
 
Khalid Al-Za’aq, un chercheur en astronomie et membre de l’Union arabe pour l’astronomie et les sciences spatiales (AUASS), a confié à Saudi Press Agency que sa vallée était l’une des plus longues du monde. C’est aussi l’une des plus uniques, car elle croise le désert aride sans nourriture constante et généralement asséchée à cause de la rareté des pluies.
Selon Za’aq, la vallée est l’un des phénomènes géomorphologiques les plus importants du plateau du Najd et la plus grande et la plus longue de la péninsule arabique.

Cet article a été publié pour la première fois dans Al Arabiya English

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien Al Arabiya English


Diffuser l'info