EY dévoile le concours Femme de l’année en finance d’entreprise

Diffuser l'info

16/01/19

 

EY a lancé son premier concours « Femme de l’année en finance d’entreprise » au Royaume d’Arabie saoudite. L’initiative encourage les femmes saoudiennes à poursuivre des carrières dans le secteur privé, en particulier dans les services de transaction et le financement des entreprises. Le concours est ouvert aux étudiantes universitaires et leur offre la possibilité d’envisager différentes façons de penser tout en leur permettant de réussir dans leurs projets professionnels futurs.
 
Rana Sanyoura, partenaire de Transaction Advisory Services (TAS), sponsor du KSA CFWY, EY, a déclaré : « Le concours CFWY a été mis au point par EY pour soutenir la prochaine génération de femmes chefs d’entreprise saoudiennes, en particulier celles souhaitant se lancer dans la finance. Le potentiel inexploité des jeunes filles est considérable et elles joueront un rôle central dans le développement de l’économie locale. Cela témoigne de notre engagement continu à fournir aux jeunes Saoudiens une plateforme leur permettant d’étendre leurs connaissances, leur réseau et leurs opportunités sur le lieu de travail ».
 
Les ressortissantes saoudiennes diplômées ou mineures en comptabilité, en finance, en économie ou en sciences politiques qui souhaitent y participer doivent être diplômées au plus tard en janvier 2020. Les étudiantes inscrites dans un programme de troisième cycle ou dans une maîtrise doivent avoir obtenu leurs diplômes avant janvier 2020 avec six mois ou moins d’expérience professionnelle. Les personnes intéressées à postuler peuvent consulter les critères d’éligibilité et envoyer un courrier électronique à : campus@ae.ey.com
 
Après avoir soumis une étude de cas individuelle et une activité de groupe, le groupe de finalistes participera au concours national en Arabie Saoudite en janvier. La candidate gagnante participera ensuite au concours mondial CFWY à Londres en février.
 
Le concours CFWY se déroule également aux Émirats arabes unis, où une étudiante en affaires émirienne sera annoncée comme lauréate du pays. Outre le fait d’être la vainqueur saoudienne, elle affrontera les 15 autres lauréates de pays tels que : l’Australie, l’Allemagne, le Japon, le Norvège, la Russie, le Singapour, le Royaume-Uni et les États-Unis. 

Cet article a été publié pour la première fois dans Saudi Gazette

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien Saudi Gazette


Diffuser l'info