Haql, la parfaite escapade à la plage à l’extrémité nord de la côte saoudienne de la mer Rouge

Diffuser l'info

15/02/21

Peu peuplée, la région est un emplacement de choix pour les aventuriers et ceux qui souhaitent camper sur l’une des charmantes plages de la région. (SPA)

Les résidents de Haql aiment se rendre au Palm Garden, un parc qui offre une vue magnifique sur le golfe d’Aqaba et ses environs
DJEDDAH: Avec plus de 1 000 miles de côtes de la mer Rouge, l’une des villes les plus au nord de l’Arabie saoudite a le potentiel d’être un haut lieu de plongée pour les résidents du Royaume et au-delà.

Haql, une ville située à l’extrémité nord de la côte saoudienne de la mer Rouge, offre de nombreuses destinations naturelles, des falaises tumultueuses et des eaux claires débordant d’un écosystème marin florissant aux récifs de corail colorés et aux plages de sable blanc entourées de montagnes telles que Jabal Al-Tayeb.

Peu peuplée, la région est un emplacement de choix pour les aventuriers et ceux qui souhaitent camper sur l’une des charmantes plages de la région.

Près de la ville se trouve la baie de Ras Al-Mashee, une zone peu connue qui a attiré les plongeurs qui nagent autour de l’épave à moitié submergée de Georgios G, connue sous le nom de «Titanic saoudien», et apprécient l’éventail de poissons et de coraux. Le cargo de fabrication britannique, qui s’est échoué sur le récif de corail en 1978, abrite des murènes, des poissons-lions, des barracudas, des requins tigres de sable et des anguilles de jardin.

POINTS FORTS

Haql, une ville située à l’extrémité nord de la côte saoudienne de la mer Rouge, offre de nombreuses destinations naturelles, des falaises tumultueuses et des eaux claires débordant d’un écosystème marin florissant aux récifs de corail colorés et aux plages de sable blanc entourées de montagnes telles que Jabal Al-Tayeb.

Waleed Bakhraibah, 43 ans, plongeur de niveau avancé, a visité le site plus de 20 fois au cours de la dernière décennie, emmenant sa femme et son fils aîné il y a à peine quelques mois. Bakhraibah, un employé du secteur public, pensait souvent que ses jeunes enfants apprécieraient les nombreuses plages immaculées de la région.

«Je suis toujours impressionné par la beauté tranquille qui entoure l’intérieur du navire», a-t-il déclaré à Arab News. «La dernière fois que j’ai visité, j’ai essayé de rester immobile et de tout absorber et tout ce qui m’entourait, des poissons aux anguilles, a nagé librement. J’étais simplement un observateur.

La plage d’Al-Sultaniyyah, à 42 km au sud de Haql, a attiré un petit mais constant flux de touristes au cours des derniers mois avec ses eaux claires et cristallines.

Les résidents de Haql aiment se rendre au Palm Garden, un parc qui offre une vue magnifique sur le golfe d’Aqaba et ses environs. Le jardin regorge de palmiers et dispose de nombreux espaces pour les familles et les enfants.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)


Diffuser l'info