« Il est temps que nous racontions notre histoire », déclare le petit-fils alors que « Born a King » se produit en avant-première aux EAU

Diffuser l'info

24/09/19

Le film raconte l’histoire d’un jeune roi Al-Saud lors de son voyage au Royaume-Uni. (Fournie)

DUBAI: La première aux Émirats arabes unis de «Born a King» a eu lieu mardi avec le prince Saud Bin Turki Al-Faisal, petit-fils du roi Faisal Al-Saud, révélant que l’équipe de production était prête à produire une suite au film.

Al-Faisal pense que le film, qui raconte l’histoire d’un jeune roi Al-Saud lors de son voyage au Royaume-Uni dans le cadre d’une mission diplomatique à 13 ans, est une représentation de la culture saoudienne.

« Il est temps pour nous de raconter notre histoire telle qu’elle était et de ne laisser personne la raconter », a déclaré Al-Faisal. « Ce n’est que le début ».

Le producteur du film, Andre Vicente Gomez, pense que le film va briser les stéréotypes sur l’Arabie saoudite. «J’ai travaillé trois ans (ce film) depuis que nous avons commencé à développer le film», a-t-il déclaré lors de la conférence de presse à Dubaï.

«Il y a beaucoup de stéréotypes sur le pays. Si le film surprendra les Saoudiens, alors imaginez les réactions européennes ou américaines », a-t-il déclaré à Arab News.

Le film, tourné à Riyad et à Londres, a coûté près de 20 millions de dollars.

« Quand nous avons démarré (le projet), nous ne savions pas que le cinéma serait autorisé en Arabie Saoudite », a ajouté Gomez. Aujourd’hui, « Born a King » sera le premier film saoudien à être présenté dans son pays d’origine, a déclaré Gomez.

« Born a King » sortira le 26 septembre dans les théâtres du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)


Diffuser l'info