Jumeirah de Dubaï envisage des mégaprojets saoudiens

Diffuser l'info

24/01/20

  • Le programme NEOM et la mer Rouge figurent en tête de la liste des «adresses» du groupe, a déclaré le PDG à Arab News

DAVOS: Jumeirah, le premier groupe d’hôtels et de loisirs au Moyen-Orient, prévoit de grands développements dans les «mégaprojets» d’Arabie saoudite », a déclaré le PDG Jose Silva à Arab News en marge de la réunion annuelle du Forum économique mondial à Davos.

« Nous devons être dans ces endroits, mais je veux m’assurer que nous obtenons la bonne « adresse ». Jumeiah veut toujours être parmi les trois premiers sites sur n’importe quel endroit. Si quelqu’un me convainc que c’est la bonne adresse, je vais sauter dessus », a-t-il déclaré.

Silva a précisé qu’il pensait principalement aux deux grands développements sur la côte ouest du Royaume – la métropole NEOM et le projet de la mer Rouge plus au sud le long de la côte. Il serait en contact avec les autorités touristiques saoudiennes et les partenaires potentiels du Royaume.

Silva a également déclaré que Jumeirah souhaitait ouvrir des hôtels à La Mecque et à Médine, qu’il a qualifiés de «points d’entrée privilégiés» dans le Royaume. Les travaux ont déjà commencé sur deux sites.

«Il est très important pour nous d’acquérir les bons actifs et les bons designers. Si nous ne contrôlons pas la vision de l’architecte, nous ne le ferons pas. Nous devons être impliqués dans le processus de conception », a-t-il déclaré.

Une forte présence en Arabie saoudite s’inscrirait dans la stratégie de «mondialisation» que Silva a développée au cours de ses deux premières années à la tête de l’hôtellerie, des loisirs et de la restauration basée aux Émirats arabes unis, qui appartient au gouvernement de Dubaï.

L’année dernière, Jumeirah a acheté le Capri Palace sur l’île éponyme italienne et est également impliqué dans un plan d’expansion majeur en Asie, avec six nouveaux projets en cours en Chine, en Indonésie et en Malaisie.

Silva supervise également une rénovation de 100 millions de dollars de l’hôtel Carlton à Belgravia à Londres. Une expansion via des hôtels de luxe dans d’autres capitales européennes est également envisagée.

À Dubaï, il a recruté des gestionnaires de classe mondiale dans les restaurants des propriétés phares du groupe à Madinat et Burj Al Arab, avec une pochette de «chefs célèbres» en place dans les restaurants.

«Nous voulons être la meilleure marque pour les« restaurants de destination »», a-t-il déclaré.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)


Diffuser l'info