La condamnation des attaques contre les usines de pétrole Saudi Aramco se poursuit

Diffuser l'info

17/09/19

Les installations de Saudi Aramco ont été touchées samedi. (AFP)

Le roi de Bahreïn appelle les dirigeants saoudiens
RIYAD: Les attaques de samedi contre les installations pétrolières de Saudi Aramco se sont poursuivies lundi, alors que les Etats-Unis ont souligné que l’Iran était probablement le coupable des frappes de drones qui ont considérablement exacerbé les tensions dans la région et provoqué une flambée des prix mondiaux du pétrole.

Le roi Salmane et le prince héritier Mohammed ben Salmane ont tous deux reçu des appels du roi de Bahreïn Hamad bin Isa Al-Khalifa condamnant les attaques contre les installations pétrolières saoudiennes d’Abqaiq et de Khurais.

Le secrétaire américain à la Défense, Mark Esper, a appelé le prince héritier, qui est également ministre de la Défense, à confirmer le soutien total de son pays au Royaume.

Le ministre britannique des Affaires étrangères, Dominic Raab, a déclaré: « Nous allons travailler avec les partenaires internationaux pour forger la réponse la plus large et la plus efficace », avec une déclaration de son ministère indiquant que « le Royaume-Uni reste déterminé à soutenir la sécurité en Arabie saoudite ».

L’Inde a également critiqué les attaques et réitéré son « rejet du terrorisme sous toutes ses formes et dans toutes ses manifestations », a déclaré un porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

Le porte-parole officiel du secrétaire général des Nations unies, Stéphane Dujarric, a indiqué dans une déclaration que le secrétaire général condamnait les attaques de samedi sur deux usines de pétrole Aramco.

La porte-parole du ministère des Affaires étrangères allemand a déclaré: « Une telle attaque contre les infrastructures civiles et vitales dans le Royaume d’Arabie Saoudite n’est pas justifiée ».

– avec SPA

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)


Diffuser l'info