La Mecque : Les premiers pèlerins arrivent pour le Hajj 2020

Diffuser l'info

26/07/20

C’est à l’entrée ouest de Mina, au pont Djamarat, qu’a lieu le rituel de la lapidation des stèles de Satan, qui doit se dérouler entre le lever et le coucher du soleil du dernier jour du Hajj. Chaque pèlerin est tenu de lancer sept cailloux sur chacun des trois blocs de béton haut d’environ 25 mètres. Selon la tradition, c’est en ces lieux que Satan surgit à trois reprises. (Photo AFP).

  • En raison de la pandémie de la COVID-19, l’événement de cette année est en effet limité à environ 1,000 pèlerins, tous originaires de l’Arabie saoudite, dont environ 700 sont des expatriés
  • Khadija, une expatriée bulgare, a été submergée de larmes lorsqu’elle a appris qu’elle effectuerait le Hajj cette année. «Je ne m’attendais pas à ce qu’ils acceptent», dit-elle. « Je suis sûre que le Hajj de cette année sera exceptionnel à tous égards »

DJEDDAH : La ville de La Mecque ouvre à nouveau ses bras pour accueillir les pèlerins pour le Hajj annuel – un Hajj bien restreint par rapport au nombre de visiteurs des années précédentes.

En raison de la pandémie de la COVID-19, l’événement de cette année est en effet limité à environ 1,000 pèlerins, tous originaires de l’Arabie saoudite, dont environ 700 sont des expatriés.

Abdullah Al-Kathiri, un émirati rétabli de la COVID-19, a reporté son pèlerinage l’année dernière parce qu’il coïncidait avec son mariage. « Nombreux sont ceux qui ont effectué le pèlerinage ces dernières années et qui m’ont dit que c’était toujours un processus simple, même avec le nombre important de visiteurs», a-t-il déclaré. «Vous pouvez donc imaginer comment ce serait avec le nombre limité de pèlerins cette année. Ce sera sûrement une expérience formidable ».

Khadija, une expatriée bulgare, a été submergée de larmes lorsqu’elle a appris qu’elle effectuerait le Hajj cette année. «Je ne m’attendais pas à ce qu’ils acceptent», dit-elle. « Je suis sûre que le Hajj de cette année sera exceptionnel à tous égards ».

Dr. Haifa Yousef Hamdoun, médecin tunisienne à Qassim, est une autre médecin qui ne s’attendait pas à être acceptée en raison des faibles nombres cette année. « Lorsque j’ai reçu la confirmation de ma demande, j’étais ravie et je n’arrivais pas y croire», a-t-elle déclaré.

Mu’taz Mohamed, un pèlerin soudanais qui vit également dans la région de Qassim, a salué les mesures sanitaires préventives prises pour assurer sa sécurité et celle des autres pèlerins, afin de leur permettre d’accomplir les rituels en toute sécurité.

Après avoir terminé leurs procédures d’arrivée, les pèlerins ont été emmenés à leur logement à La Mecque, sous la supervision du ministère du Hajj et de la Omra. Ils y resteront quatre jours avant de commencer leur pèlerinage le 30 juillet.

Ce texte est la traduction d’un article paru sur Arabnews.com

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)


Diffuser l'info