La mise à niveau saoudienne vers l’indice MSCI EM pour attirer des liquidités vers la région

Diffuser l'info

Heure: Juin 21, 2018

Les analystes disent que l’inclusion de MSCI pour augmenter les flux de fonds vers le Golfe, augmenter le poids du Golfe sur l’indice EM

Dubaï: L’inclusion de l’indice des actions de l’Arabie Saoudite dans l’indice MSCI Emerging Markets devrait attirer des milliards de dollars de nouveaux investissements sur les marchés du Royaume ainsi que sur les marchés les plus larges du Golfe.

Les analystes ont déclaré que la mise à niveau vers le statut de Marché Emergent (EM) est une « victoire énorme pour ses marchés de capitaux », et qu’elle augmente le poids des marchés du Golfe dans l’indice MSCI des marchés émergents.

« En regardant les régions du GCC et Mena (Moyen-Orient et Afrique du Nord) plus largement, nous pensons que la décision MSCI d’améliorer l’Arabie Saoudite sera un catalyseur transformateur pour les échanges avec l’intérêt croissant des investisseurs internationaux », a déclaré Salah Shamma Mena sur les actions des marchés émergents de Franklin Templeton.

« Avec l’amélioration des fondamentaux tels que les bénéfices des entreprises, la hausse des prix du pétrole et la croissance du PIB hors pétrole (produit intérieur brut), nous pensons qu’une réévaluation des marchés régionaux est également justifiée. »

Le fournisseur d’indices MSCI a déclaré jeudi qu’il inclurait l’Arabie Saoudite dans son indice EM à partir de juin 2019, attribuant la mise à niveau à la mise en œuvre par l’Arabie Saoudite d’un certain nombre d’améliorations réglementaires et opérationnelles.

Le MSCI a indiqué que l’Arabie Saoudite représenterait un poids d’environ 2,6% de l’indice. Les indices MSCI sont utilisés par des fonds d’investissement dans le monde entier, avec des valeurs d’environ 1,7 trillion de dollars (6,2 billions de dirhams) de fonds comparés à ceux de ses indices émergents.

« L’Arabie Saoudite a une très faible participation étrangère – moins de 2% de la capitalisation boursière, et donc la mise à niveau pourrait générer des entrées actives et passives d’environ 30 milliards de dollars à Tadawul d’ici août 2019 », a déclaré Aarthi Chandrasekaran, vice-président de Shuaa Capital.

« Dans l’ensemble, l’inclusion saoudienne est positive pour la région, car les pondérations de GCC dans MSCI-EM ont fortement augmenté et seront difficiles à ignorer par les gestionnaires de fonds mondiaux. »

Cet article a été publié pour la première fois dans Gulf News

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien Gulf News Accueil


Diffuser l'info