La mission humanitaire du Royaume au Yémen et au-delà

Diffuser l'info

01/01/19

Aussi loin que je me souvienne, le Royaume d’Arabie saoudite a toujours prêté main-forte lorsqu’une crise s’est produite. Grâce à nos dirigeants, le Royaume a pour habitude de donner l’exemple et de porter le flambeau dans le domaine humanitaire, que ce soit par le biais d’initiatives de soutien vertueux ou d’un généreux soutien financier, ayant fourni plus de 80 milliards de dollars d’aide étrangère depuis 1996. Face à la tragédie Le Royaume d’Arabie saoudite a toujours été présent pour ses alliés, grands et petits, proches et lointains. Et avec le gardien des deux saintes mosquées, le roi Salmane Ben Abdelaziz et le prince héritier Muhammad Bin Salman à la barre, la présence humanitaire du Royaume dans le monde s’est accrue.

En mai 2015, le centre d’aide humanitaire et de secours du roi Salmane a été créé. Soutenu par des statistiques remarquables, le centre d’aide humanitaire et de secours du roi Salmane s’est épanoui dans la promotion du bien-être de millions de personnes en détresse dans le monde. Du Yémen à la Syrie, de l’Irak à la Tanzanie, du Honduras aux Philippines, le centre d’aide humanitaire et de secours du roi Salmane a eu un impact dans presque tous les coins du monde. L’organisation caritative a non seulement atténué des souffrances insupportables et sauvé de nombreuses vies, mais elle a également offert aux personnes en détresse la possibilité de mener une vie plus digne et en meilleure santé tout en endurant leurs tristes réalités.

Lors de son inauguration,  le centre d’aide humanitaire et de secours du roi Salmane a placé le Yémen en tête de ses priorités et Dr Abdallah Al-Rabeeah, chirurgien primé et ancien ministre de la Santé, a été nommé à la tête de l’Organisme à but non lucratif en tant que superviseur général. Il n’aurait pas pu trouver de meilleur candidat pour mettre en œuvre la vision humanitaire du roi Salmane. Homme de dignité et une combinaison sans précédent d’expertise médicale et d’expérience ministérielle, Al-Rabeeah a guidé avec diligence le centre d’aide humanitaire et de secours du roi Salmane au service de l’humanité.

Aucune nation sur cette terre ne se soucie autant du bien-être et de la stabilité du Yémen que le Royaume d’Arabie saoudite. L’objectif ultime est de mettre un terme à l’agression illégale des Houthis et de rétablir le gouvernement yéménite légitime. Et pendant ce cours, le roi Salmane Ben Abdelaziz et le prince héritier Mohamed Ben Salmane, gardien des Deux Saintes Mosquées, ont veillé à ce que le Royaume fournisse une quantité sans précédent de ressources et un soutien financier à la population du Yémen. Sous sa direction généreuse, les statistiques humanitaires de l’Arabie saoudite parlent d’elles-mêmes.

Depuis mai 2015, le Royaume d’Arabie saoudite a consacré plus de 1,6 milliard de dollars à des projets humanitaires uniquement au Yémen. Plus de 300 projets de secours ont été mis en œuvre, offrant aux Yéménites en détresse une sécurité alimentaire, des soins de santé, un abri, etc. L’éducation, l’assainissement et la protection des personnes sont d’autres domaines critiques sur lesquels  le centre d’aide humanitaire et de secours du roi Salmane s’est penché. Avec 500 millions de dollars alloués à la sécurité alimentaire et 400 millions de dollars supplémentaires aux soins de santé, il ne fait aucun doute que le Royaume d’Arabie saoudite, par l’intermédiaire du centre d’aide humanitaire et de secours du roi Salmane, soutient fermement le peuple yéménite pendant les moments difficiles.

De plus, l’une des initiatives du centre d’aide humanitaire et de secours du roi Salmane en matière de protection des personnes a permis l’enlèvement de plus de 26 000 mines terrestres au Yémen. L’impact de l’organisation dépasse les attentes, car il élimine le Yémen de plusieurs dangers concrets qui touchent des millions de personnes.

Au total, les contributions de l’Arabie saoudite au peuple yéménite, depuis le début de la crise, s’élèvent à plus de 11 milliards de dollars.

Lors d’une conférence de presse tenue le mois dernier, le secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires de l’ONU, monsieur  Mark Lowcock, a salué les contributions de l’Arabie saoudite, soulignant que son royaume «sauvait des millions de vies et réduisait beaucoup de souffrances au Yémen».

Cela dit, les efforts humanitaires de l’Arabie saoudite vont bien au-delà des frontières du Yémen. Parmi les bénéficiaires les plus importants du Royaume d’aujourd’hui figurent également les populations syrienne, somalienne et Rohingya.

À ce jour, le Royaume d’Arabie saoudite, par l’intermédiaire du centre d’aide humanitaire et de secours du roi Salmane, a consacré un total de 83 millions de dollars à des projets humanitaires destinés à la population syrienne, 22 millions de dollars au peuple somalien et 17 millions de dollars aux réfugiés rohingyas au Bangladesh.

Le  centre d’aide humanitaire et de secours du roi Salmane est très actif dans les camps de réfugiés syriens. Des cliniques médicales, des écoles et des boulangeries financées par des fonds saoudiens aident à garder les réfugiés à l’abri du danger, en préservant leur dignité et leur bien-être essentiel.

De plus, la Palestine reçoit une aide financière généreuse. Rien qu’en 2018, le Royaume d’Arabie saoudite a versé plus de 160 millions de dollars à l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA). C’est ce qui fait du Royaume l’un des plus importants donateurs de l’UNRWA et les renforce dans leurs efforts de secours aux réfugiés palestiniens.

Au début de cette année, Pierre Krähenbühl, Commissaire général de l’UNRWA, a exprimé sa gratitude pour le « soutien politique et financier important que le Royaume d’Arabie saoudite a accordé à l’UNRWA et à 5,4 millions de réfugiés de Palestine. »

La mission humanitaire du Royaume est claire comme le jour: donner de l’espoir aux désespérés face à la tragédie.

Cet article a été publié pour la première fois dans Saudi Gazette

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien Saudi Gazette


Diffuser l'info