La nature pacifique du véritable islam mise en évidence lorsque le grand symposium du Hadj se termine à La Mecque

Diffuser l'info

07/08/19

Le 44ème grand symposium annuel du Hadj s’est achevé mardi. (Fourni)
Il était important que les musulmans soulignent la moralité et le message de paix qui est le vrai visage de l’islam

La Mecque: Le 44ème grand symposium annuel du Hadj s’est achevé mardi après deux jours de débat et de discussion sur le thème «Islam: coexistence et tolérance».

L’événement, organisé par le ministère saoudien du Hajj et de l’Omra et tenu à l’Hôtel Hilton la Mecque Convention, a rassemblé des penseurs et des spécialistes de l’islam du Royaume et du monde islamique. Il comprenait un certain nombre de séances sur des sujets tels que: «L’islam dans les sociétés au service», «La coexistence et la tolérance dans l’islam», «L’humanité dans le monde numérique», «Les portes de l’orientation dans l’islam» et «L’islam et les problèmes de coexistence».

Dans un discours prononcé lors de la deuxième journée du symposium, M. Abdel Fattah Mashat, vice-ministre du Hadj et de l’Omra, a souligné l’importance de l’organisation de ce symposium chaque année. Il profite à tous, a-t-il déclaré, grâce à la diversité des participants et aux avantages importants qui peuvent être obtenus en apprenant sur leurs expériences et en écoutant leurs recommandations. Il a dit qu’ils assisteraient les dirigeants du pays dans leurs efforts pour continuer à améliorer les services du Hajj et de l’Omra.

Mashat a déclaré que la façon dont nous traitons avec le monde numérique reflète notre identité. Lorsque la technologie est mal utilisée, elle nuit à la religion et à l’humanité. Il a également souligné l’importance de maintenir une présence dans le monde numérique qui préserve l’identité personnelle.

«Lorsque nous parlons de tolérance et de coexistence, nous ne pouvons pas séparer la véritable identité humaine de l’identité numérique», a-t-il déclaré. «Lorsqu’il y a une différence entre les deux identités, cela crée une double identité.»

Abdallah Al-Saba, expert technique, a déclaré qu’avant la révolution numérique, les possibilités de partage d’informations étaient beaucoup plus limitées. À mesure que la technologie évolue, nos vies se sont simplifiées, nous pouvons atteindre les autres et diffuser l’information plus rapidement à un plus grand nombre de personnes. Cela peut servir l’Islam, a-t-il déclaré, par exemple en utilisant la technologie pour aider et suivre les pèlerins lors de leurs voyages pour le Hajj et l’Omra.

Le conseiller Khaled Al-Hajri a dirigé mardi une session intitulée « embrasser l’islam », à laquelle participaient Yusuf Estes, prédicateur islamique américain, Dr. Rateb Junaid, de Unis Musulmans d’Australie, et l’ancien footballeur français Nicola Anilka.

Estes a déclaré qu’il était important de refléter correctement la nature vraie et positive de l’islam par des actions, y compris des actions de bienfaisance, et pas seulement des mots. Junaid a ajouté qu’après les récents attentats terroristes dans le monde, il était important que les musulmans soulignent la moralité et le message de paix qui constituent le véritable visage de l’islam.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)


Diffuser l'info