La princesse Reema bint Bandar: la littératie financière est la clé de la liberté des femmes

Diffuser l'info

10/07/19

L’ambassadrice de l’Arabie saoudite auprès des États-Unis, la princesse Reema Bint Bandar, a participé à la campagne de la Fondation Rockefeller. (Fondation Rockefeller)

  • « Mon objectif est d’éduquer les femmes à la littératie financière », a déclaré un diplomate saoudien
  • « Je crois vraiment que la liberté d’une femme vient de sa capacité à prendre les décisions financières nécessaires à sa vie »

DUBAÏ: La reine Reema Bint Bandar, ambassadrice saoudienne aux États-Unis, a déclaré dans une campagne vidéo de la Fondation Rockefeller que la littératie financière et l’autosuffisance pouvaient autonomiser les femmes.

« Aujourd’hui, de plus en plus de femmes entrent dans le monde du travail, mais elles n’ont toujours pas la formation nécessaire pour prendre les bonnes décisions financières pour elles-mêmes », a-t-elle expliqué.

La princesse apparaissait dans une vidéo publiée mardi dans le cadre de la campagne «Solvable» de Rockefeller, qui réunissait des experts et des dirigeants du monde entier pour parler d’un problème spécifique qui les passionnait et de ce qu’ils faisaient pour le résoudre.

Elle a dit que durant son expérience dans le commerce de détail, beaucoup de ses employées l’ont abordée au sujet de leurs problèmes financiers, l’amenant à se rendre compte qu’il fallait faire quelque chose «pour donner aux femmes l’accès aux bons outils et à la formation» pour surmonter ces problèmes.

 «Mon objectif est d’éduquer les femmes à la littératie financière», a déclaré la diplomate saoudienne à propos d’Alf Khair, une entreprise sociale qu’elle a fondée en 2013 pour «éduquer, former et développer les compétences» des Saoudiens.

Au sein de l’organisation, elles enseignent aux femmes comment devenir autosuffisantes par le biais d’ateliers et de séminaires.

«Je crois sincèrement que la liberté d’une femme vient de sa capacité à prendre les décisions financières nécessaires à sa vie», a-t-elle déclaré.

La Princesse Reema est la première femme ambassadrice du Royaume et avait été vice-présidente des affaires féminines à l’Autorité générale du sport avant sa nomination. Elle a obtenu une licence en études muséales de l’Université George Washington.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)


Diffuser l'info