La Renaissance saoudienne au service des femmes

Diffuser l'info

15/10/19

Depuis l’annonce de Vision saoudienne 2030, le pays a connu d’importants changements en ce qui concerne l’autonomisation des femmes. (AN photo)

L’Arabie Saoudite vit une véritable renaissance développementale» qui a permis aux femmes de mener une vie sérieuse et productive

BEYROUTH: Le Royaume vit une « véritable renaissance du développement qui a permis aux femmes de mener une vie sérieuse et productive, plutôt que « grincheuse et inactive », a déclaré le directeur général de la coopération et des organisations internationales à la Commission saoudienne des droits de l’homme un forum dans un discours passionné.

Amal Yahya Al-Moualami s’exprimait à Beyrouth, lors d’un forum organisé par l’ambassade du Royaume au Liban.

«Je me tiens devant vous en tant que citoyenne saoudienne à part entière», a-t-elle déclaré.

«Depuis l’adhésion du Royaume à la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes en 2000, de nombreuses réformes progressives ont eu lieu. Cependant, depuis l’annonce de la Vision 2030 du Royaume (plan de réforme) en 2016, le pays a connu d’importants changements en ce qui concerne l’autonomisation des femmes et la réalisation de leurs droits. »

Elle a cité des exemples tels que la levée de l’interdiction de conduire, la promulgation d’une loi anti-harcèlement et les modifications apportées aux lois en matière de garde et de pension alimentaire. Les femmes ont été autorisées à entrer dans de nouveaux domaines tels que l’aviation, la sécurité de l’État, l’économie, l’entrepreneuriat, le tourisme et les loisirs, a-t-elle déclaré au forum.

«Nous avons également été ravis de voir la nomination de la première femme saoudienne en tant qu’ambassadrice, la princesse Rima bent Bandar ben Sultan. Le Royaume vit une véritable renaissance développementale qui a permis aux femmes de mener une vie sérieuse et productive plutôt qu’une vie grincheuse et inactive. »

«Certains problèmes qui restent à résoudre pour que les femmes puissent remplir leur rôle sont la liberté de circulation, de résidence et de voyage. Un réseau de transport public moderne est en cours, tandis que des milliards de dollars sont investis dans des sociétés de transport publiques et privées. Des écoles de conduite pour femmes ont été construites dans tout le pays après la levée de l’interdiction qui leur était imposée, ce qui a joué un rôle central dans l’évolution de la situation générale dans le Royaume. »

Rola Dashti, secrétaire exécutive de la Commission économique et sociale pour l’Asie occidentale (ONU), a fait l’éloge des réalisations des pays arabes mais a déclaré qu’il restait des inégalités.

Violette Khairallah Safadi, ministre d’État libanaise chargée de l’émancipation économique des femmes et des jeunes, a déclaré que Vision 2030 avait pour origine un avenir prometteur.

L’ambassadeur du Royaume au Liban, Walid Bukhari, a déclaré: «Nous réalisons que les femmes sont devenues un véritable partenaire du développement et du leadership».

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)


Diffuser l'info