La Route de la Mecque: Services de santé présentés aux pèlerins du Hajj dans leur pays d’origine

Diffuser l'info

21/07/19

Les missions affiliées aux bureaux des affaires des pèlerins fournissent des services de traitement de base et dirigent les patients vers les établissements de santé du ministère, en se concentrant sur l’état de santé général de chaque visiteur. (SPA)

  • 257 981 pèlerins ont bénéficié des « services préventifs » depuis le lancement de la nouvelle initiative

RIYAD: L’un des services fournis par l’initiative « Route de la Mecque », qui vise à faciliter le parcours des pèlerins du Hajj et à fournir un service de qualité, est de veiller à ce que toutes les exigences sanitaires soient satisfaites.

Le Département général de la communication, des relations et de la sensibilisation à la santé du Ministère de la santé met en œuvre cette initiative de deux manières.

La première consiste à veiller à ce que les exigences sanitaires applicables au Hajj et à l’Omra soient dûment appliquées dans les pays ciblés avant de délivrer le visa d’entrée au Royaume (Malaisie, Indonésie, Bangladesh, Pakistan et Tunisie).

La deuxième consiste à vérifier que des mesures préventives sont prises en fonction de la situation épidémiologique dans le monde, par exemple au Pakistan.

«Mesures préventives» signifie, par exemple, la fourniture de vaccins contre la polio aux pèlerins. Le vaccin, approuvé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), est fourni par les autorités sanitaires pakistanaises dans la zone de départ de l’aéroport.

« Le ministère déploie également une équipe de cinq personnes qualifiées pour superviser l’application des exigences en matière de santé et évaluer la procédure de vaccination et l’application de mesures préventives », a ajouté le département.

POINTS FORTS

L’initiative « Route de la Mecque » vise à faire en sorte que les pays visés ciblés respectent les normes sanitaires en vigueur pour le Hajj et l’Omra avant de délivrer le visa d’entrée au Royaume.

L’initiative veille également à ce que des mesures préventives soient prises en fonction de la situation épidémiologique dans le monde, par exemple au Pakistan.

L’effectif des différents points d’entrée / sortie terrestres, aériens et maritimes au cours de la saison du Hajj de cette année compte plus de 1 700 personnes.

Les équipes comprennent 131 médecins, spécialistes de la santé générale, des moniteurs épidémiologiques et autres personnels expérimentés, chargés de fournir le traitement et les services de prévention nécessaires aux pèlerins.

Les procédures du ministère dans le hall des départs incluent la préparation de cliniques d’urgence aux points de réception des pèlerins de la « Route de la Mecque ».

Ces cliniques traitent les cas urgents, préparent des informations de sensibilisation pour les pèlerins et coordonnent leurs activités avec l’Autorité générale de l’aviation civile concernant leur distribution dans les compagnies aériennes ciblées.

La force de travail aux différents points d’entrée / sortie terrestres, aériens et maritimes pendant la saison du Hajj de cette année compte plus de 1 700 personnes, dont 131 médecins expérimentés, spécialistes de la santé générale, des moniteurs épidémiologiques et autres membres du personnel chargés de fournir le traitement et les services préventifs nécessaires aux pèlerins.

Le ministère a déclaré que le nombre de personnels de la santé affectés au service des pèlerins pendant le Hajj « dépasse les 30 000 ».

Le ministère encourage le bénévolat pendant la saison du Hajj; Il estime qu’il s’agit d’un service très important et noble envers ses concitoyens, les nations et la religion, où l’Islam encourage fortement le bénévolat et le service aux autres.

Le ministère coordonne les principales institutions et commissions via son lien de volontariat pour le Hajj afin d’inscrire des volontaires pour qu’ils puissent participer via le programme de partenariat social.

Les missions affiliées aux bureaux des affaires des pèlerins fournissent des services de traitement de base et dirigent les patients vers les établissements de santé du ministère, surveillent de près la situation sanitaire et signalent les maladies infectieuses suspectes.

Le ministère surveille toutes les institutions de santé et les missions médicales affiliées aux bureaux des affaires des pèlerins afin de s’assurer que les exigences sanitaires sont correctement appliquées, de garantir la sécurité des pèlerins et de garantir un environnement exempt de maladies infectieuses.

Le ministère de la Santé a confirmé qu’à ce jour, aucune épidémie ni aucun cas de quarantaine n’a été signalé parmi les pèlerins arrivés et la situation sanitaire est rassurante.

Depuis le premier jour à Dul Qaada, le ministère a fourni des services de prévention, via des points d’accès, à 257 981 pèlerins. Le taux de vaccination total a atteint 87,4% pour la méningite, 67,3% pour la fièvre jaune et 95,3% pour la polio.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)


Diffuser l'info