L’accord de Riyad entre les parties yéménites suscite les éloges de la communauté internationale

Diffuser l'info

Heure: Novembre 07, 2019

Le prince héritier d’Abou Dhabi, Cheikh Mohamed bin Zayed al-Nahyan (C-G) marchant aux côtés du président yéménite Abedrabbo Mansour Hadi (C) et du prince héritier saoudien Mohammed bin Salman (C-D) lors d’une cérémonie de signature de la paix entre le gouvernement yéménite soutenu par l’Arabie saoudite et les séparatistes du sud de la capitale, Riyad. (AFP)

  • L’ambassadeur des États-Unis a félicité le roi Salmane et le prince héritier Mohammad ben Salmane pour leur rôle dans le rapprochement des parties

DUBAÏ: Les dirigeants et les diplomates du monde se sont félicités de la signature de l’accord de Riyad entre le gouvernement yéménite et le Conseil de transition du Sud (CTS) qui a été signé plus tôt cette semaine.

Le nouvel accord – signé en Arabie saoudite – appelle à un nombre égal de ministères entre chaque représentant du CTS et les partisans du président Abd-Rabbu Mansour Hadi.

Les négociations ont débuté en août dans la ville saoudienne de Djeddah après que des conflits internes aient menacé l’unité d’une coalition composée de forces du CTS et de partisans de Hadi, qui combattaient depuis des années contre les milices Houthies alliées à l’Iran.

« Nous espérons que les parties profiteront de cette occasion cruciale pour travailler ensemble à mettre fin au conflit et à instaurer la paix et la stabilité que mérite le peuple yéménite », a déclaré jeudi l’ambassadeur américain John Abizaid en Arabie Saoudite.

L’ambassadeur des États-Unis a félicité le roi Salmane et le prince héritier Mohammad ben Salmane pour leur rôle dans la réunion des parties «afin de rétablir l’unité dans les efforts communs visant à mettre fin au conflit long et destructeur qui sévit au Yémen».

LIRE LA SUITE: Accord de partage du pouvoir: une nouvelle page de l’histoire du Yémen

L’Ambassadeur du Royaume-Uni, Michael Aron, a également rendu hommage à Mohammad ben Salmane, qualifiant la signature de l’accord de «réalisation importante obtenue grâce aux efforts du prince héritier».

«C’est aussi un grand pas en avant vers un règlement politique global au Yémen. Nous nous en félicitons et invitons les deux parties à la mettre en œuvre dans les délais prescrits », a ajouté l’envoyé britannique.

L’envoyé du Yémen auprès de l’ONU, Martin Griffiths, a également décrit cet accord comme une « étape importante » pour les efforts collectifs visant à faire avancer un règlement pacifique du conflit yéménite.

« L’écoute des parties prenantes du Sud est importante pour les efforts politiques visant à instaurer la paix dans le pays », a-t-il déclaré dans un communiqué en ligne.

«Je suis reconnaissant au Royaume d’Arabie saoudite d’avoir réussi à assurer la médiation de cet accord et à leurs efforts diplomatiques acharnés», a déclaré Griffiths.

Le vice-ministre saoudien de la Défense, le prince Khalid Ben Salmane, a salué les efforts déployés par les parties belligérantes pour mettre fin à leur conflit.

« Ils ont fait passer les intérêts du peuple yéménite avant toute autre considération », a déclaré le prince Khaled sur Twitter.

Le prince héritier d’Abou Dhabi, Cheikh Mohammad Al-Nahyan, a loué le rôle joué par l’Arabie saoudite dans « l’aboutissement de l’accord de Riyad ».

« Nous souhaitons sincèrement que la paix et la prospérité prévalent et que les Yéménites bénéficient de la sécurité, de la stabilité et du développement », a déclaré le prince héritier.

Cet article a été publié pour la première fois dans Arab News

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien Arab News Accueil

ru


Diffuser l'info