L’agence saoudienne anti-corruption examine 105 cas de corruption dans différents secteurs

Diffuser l'info

09/07/20

Un responsable de Nazaha a déclaré que le Royaume continuerait de poursuivre les cas de détournement de deniers publics
Les affaires concernaient la fraude, la corruption et la corruption financière et professionnelle
RIYAD: L’Autorité saoudienne de contrôle et de lutte contre la corruption (Nazaha) a engagé 105 affaires de corruption dans les secteurs de la santé, de l’intérieur, de l’électricité et de l’éducation.

Les affaires concernaient la fraude, la corruption et la corruption financière et professionnelle.

Un responsable de Nazaha a déclaré que le Royaume continuerait de poursuivre les cas de détournement de deniers publics et d’atteinte aux intérêts de l’État.

L’un des cas concerne l’arrestation de trois employés de Saudi Electricity Co. pour avoir reçu un pot-de-vin d’un montant de 535 000 € (604 570 $) d’une entreprise française et avoir ouvert des comptes bancaires dans un autre pays (à la demande de l’entreprise) pour blanchiment d’argent. Un autre cas est l’arrestation d’un membre du corps professoral de l’université pour avoir demandé un pot-de-vin d’un montant de 80 000 RS (21 328 $) à un certain nombre d’entreprises travaillant sur différents projets à l’université.

Les autorités ont également arrêté un médecin du ministère de la Santé pour avoir enfreint la réglementation dans une installation de quarantaine.

Un général de brigade a été arrêté pour avoir utilisé son véhicule officiel pour faciliter le passage d’un autre véhicule privé à travers les points de sécurité pendant la période du couvre-feu.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)


Diffuser l'info