L’Arabie Saoudite a accordé 664 brevets en 2017; double de tous les pays arabes

Diffuser l'info

Heure: Août 29, 2018
L’Arabie saoudite se classe 23ème parmi 92 pays en termes de brevets délivrés par l’Office des brevets et des marques des États-Unis (USPTO) en 2017, selon un communiqué de presse du Centre for International Communication (CIC).
La grande majorité de ces inventions brevetées sont scientifiques.
Selon StatNano, qui publie au début de chaque année un rapport sur l’état de la nanoscience, de la technologie et de l’innovation l’année précédente, l’Arabie saoudite a obtenu 664 brevets l’année dernière, contre 517 en 2016 et 409 en 2015. le dernier chiffre est le double de celui de tous les pays arabes réunis au cours de la même période.
Cette année, l’Université King Fahd du pétrole et des minéraux (KFUPM) s’est classée septième parmi les 10 meilleures universités au monde en termes de nombre de brevets délivrés. «L’université a obtenu 183 brevets en 2017, surpassant l’université Johns Hopkins, le Harvard College et le California Institute of Technology», a déclaré le Dr Khaled bin Saleh Al Sultan, président de l’université de Dhahran.
«L’université a obtenu plus de 800 brevets à ce jour et ce nombre représente plus de 60% du nombre total de brevets enregistrés par toutes les universités des pays arabes, soit environ 300», at-il ajouté.
Avec l’université, Saudi Aramco – qui a obtenu 233 nouveaux brevets en 2017 – a obtenu plus des deux tiers du nombre total de brevets l’année dernière. En 2016, Aramco a obtenu 175 nouveaux brevets et déposé 285 nouveaux brevets.
Focus sur la transformation numérique
Les dernières nouvelles concernant les brevets interviennent à un moment où l’Arabie saoudite a mis l’accent sur la transformation numérique et l’amélioration des opportunités dans divers domaines – de la technologie et du tourisme aux arts et à l’entreprenariat.
L’Arabie saoudite, pour la première fois, a également obtenu une place parmi les «dix premiers pays en matière de brevets en nanotechnologie en 2017», selon un rapport de StatNano publié le mois dernier.
Le rapport indique que «la raison en est la croissance de 128% du nombre de demandes de brevet publiées par la nanotechnologie de ce pays en 2017.
Le nombre de demandes de brevet publiées par l’USPTO en nanotechnologie en 2017 montre une croissance de 3,2% par rapport à 2016. »
L’augmentation significative du nombre de brevets indique que l’ambitieux plan Vision 2030 en Arabie Saoudite a déjà commencé à porter ses fruits.

Cet article a été publié pour la première fois dans Al Arabiya English

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien Al Arabiya English Accueil

ru


Diffuser l'info