L’Arabie Saoudite accueille les premiers pèlerins étrangers depuis sept mois

Diffuser l'info

02/11/20

Mohammed Saleh Benten (2ème à gauche), ministre du Hajj et de l’Omra, accueille les pèlerins pakistanais venus en Arabie Saoudite pour effectuer l’Omra, à l’aéroport international du Roi Abdulaziz à Djeddah dimanche (Photo, AFP)
  • L’aéroport international du Roi Abdulaziz à Djeddah a accueilli les avions transportant des pèlerins pakistanais et indonésiens
  • Des mesures de prévention strictes sont prises pour assurer la sécurité des pèlerins

DJEDDAH : Pour la première fois en sept mois plus de 250 pèlerins sont arrivés en Arabie Saoudite en route vers La Mecque pour accomplir l’Omra.

L’aéroport international du roi Abdel Aziz à Djeddah a accueilli dimanche les premiers vols de pèlerins étrangers en provenance du Pakistan et de l’Indonésie. Le premier vol est arrivé à 16 heures en provenance du Pakistan avec à son bord 38-huit pèlerins. Le deuxième vol, en provenance d’Indonésie, est arrivé à 18 heures avec 224 pèlerins.

Le ministre du Hajj et de l’Omra, Muhammad Saleh Benten, son adjoint, Abdel Fattah Mashat, ainsi que le directeur de l’aéroport, Issam Nour, ont accueilli les pèlerins.

L’ambassadeur d’Arabie saoudite en Indonésie, Issam Al-Thaqafi, a rejoint les pèlerins indonésiens à l’aéroport international de Djakarta pour leur souhaiter un bon voyage et leur assurer que leur bien-être reste la priorité des dirigeants du Royaume.

Les pèlerins ont subi des tests avant leur arrivée dans le Royaume. «C’est une étape lente et réfléchie au cours de laquelle nous prenons toutes les mesures sanitaires, avant que les pèlerins ne quittent leur pays, et durant tout le pèlerinage dans le Royaume », explique le ministre adjoint du Hajj à la chaîne de télévision satellite Al-Ekhbariya.

«Tout le monde est là pour accueillir le vol des pèlerins», déclare-t-il. « Nous observons tout au jour le jour ».

Le ministère a établi des normes et des contrôles pour tous les fournisseurs de services et les entreprises de l’Omra, afin de garantir que les mesures de précaution et de prévention approuvées par le ministère de la Santé soient appliquées au plus haut niveau.

Les pèlerins peuvent en revanche  rester dans le Royaume seulement 10 jours. Ils subissent un examen de santé à leur arrivée avant de se répartir entre les compagnies du Hajj et de l’Omra; un groupe ne doit compter plus de 50 personnes.

Ils sont ensuite transportés par bus jusqu’à leurs hôtels, où ils passent trois jours en isolement avant d’être examinés et autorisés par le ministère de la Santé à effectuer l’Omra. 

L’arrivée des pèlerins a eu lieu le premier jour de la troisième étape de la reprise de l’Omra; le Royaume se prépare à recevoir 10 000 pèlerins internationaux par jour, et les saintes mosquées fonctionnent à 100 % de leur capacité. L’âge maximum des pèlerins étrangers est fixé à 50 ans.

L’Arabie saoudite recevra des pèlerins venant de pays où la pandémie est stable. Le Centre saoudien de prévention et de contrôle des maladies (Weqaya) procède à une évaluation continue des pays, selon des protocoles préétablis.

Le ministère du Hajj et de l’Omra a exhorté les pèlerins, les visiteurs, ainsi que les fidèles venant de l’intérieur et de l’extérieur du Royaume à respecter les mesures de précaution telles que le port du masque, la désinfection des mains, et la distanciation sociale.

Ce texte est la traduction d’un article paru sur Arabnews.com.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)


Diffuser l'info