L’Arabie saoudite appelle à resserrer les liens entre l’ONU Femmes et le CCG

Diffuser l'info

27/06/20

L’Arabie saoudite met l’accent sur l’autonomisation des femmes dans le monde arabe. (SPA)

«En tant que membre du conseil d’administration d’ONU Femmes et de la Commission de la condition de la femme, l’Arabie saoudite réaffirme l’importance de veiller à ce qu’ONU Femmes réponde aux besoins et aux priorités des pays bénéficiaires
DJEDDAH: l’Arabie saoudite a appelé à une plus grande coopération entre ONU Femmes (l’Entité des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes) et les pays du Conseil de coopération du Golfe, dans le but de poursuivre la mise en œuvre du plan stratégique ONU Femmes 2018-2021.

Le Royaume a fait cette déclaration lors d’une réunion annuelle virtuelle du conseil d’administration d’ONU Femmes.

« Les circonstances extraordinaires de 2020 ont remis en question les progrès accomplis en ce qui concerne la réalisation des objectifs de développement durable, ainsi que l’autonomisation des femmes et des filles », a déclaré la mission permanente de l’Arabie saoudite auprès de l’ONU.

Il a ajouté: «Comme la présidence actuelle de Women 20 (W20), le thème de l’Arabie saoudite « Mettre les femmes au cœur du G20 » s’ajoute aux piliers de l’inclusion professionnelle, de l’inclusion financière et de l’inclusion numérique qui ont été introduits par les présidences précédentes du G20 – un quatrième pilier d’inclusion dans la prise de décision ».

En tant que présidente actuelle du Comité des femmes arabes, l’Arabie saoudite «souligne l’autonomisation des femmes dans le monde arabe, en mettant l’accent sur le programme de développement durable à l’horizon 2030 et le suivi des recommandations de la conférence ministérielle sur l’autonomisation des femmes et son impact sur le développement social.

«En tant que membre du conseil d’administration d’ONU Femmes et de la Commission de la condition de la femme, l’Arabie saoudite réaffirme l’importance de veiller à ce qu’ONU Femmes réponde aux besoins et aux priorités des pays bénéficiaires.

«En tant que tel, pour que le travail d’ONU Femmes produise des résultats concrets et durables, il doit y avoir un niveau plus élevé de collaboration et de coordination avec ces pays, en tenant compte de leurs intérêts nationaux, de leurs priorités de développement et du soutien dont ils ont besoin; et insiste sur la prise en compte des enseignements tirés jusqu’à présent du COVID-19, afin de garantir une meilleure préparation en cas de crises similaires à l’avenir », a déclaré la mission saoudienne.

La déclaration a ajouté: «Nous percevons tous l’importance de 2020 car elle marque des anniversaires marquants pour l’ONU et les femmes, que ce soit le 75e anniversaire de l’ONU, le 10e anniversaire d’ONU Femmes, le 25e anniversaire de la quatrième Conférence mondiale sur les femmes et l’adoption de la Déclaration et le Programme d’action de Pékin (1995) et le 20e anniversaire de la résolution 1325 de l’Assemblée générale des Nations Unies, sans parler du décompte de 10 ans des objectifs de développement durable. En bref, c’est une année charnière pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes et des filles».

Se référant à l’épidémie de coronavirus, la déclaration a indiqué: «Une leçon tirée de la pandémie du coronavirus est que la lutte contre la crise sanitaire ainsi que les impacts socioéconomiques de cette pandémie, en particulier sur les femmes et les filles, et en particulier au moment où nous entrons dans la Décennie d’action des objectifs de développement durable, nécessite des approches à l’échelle du système et une collaboration accrue entre les agences des Nations Unies concernées, ainsi que des partenariats régionaux et internationaux plus solides».

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)


Diffuser l'info