L’Arabie saoudite dépense plus de 57 milliards de dollars pour la relance des coronavirus

Diffuser l'info

09/07/20

Les personnes travaillant pour les entreprises concernées ont également bénéficié des initiatives. (AFP)

SAMA a annoncé un package de 50 milliards de RS pour soutenir le secteur privé le 14 mars
RIYAD: L’Arabie saoudite a dépensé plus de 214 milliards RS (57 milliards de dollars) pour 142 initiatives pour lutter contre l’impact du coronavirus dans le Royaume, a rapporté l’agence de presse saoudienne.

Les premières mesures prises par le gouvernement pour fournir un amortissement ont été suivies ce mois-ci d’un arrêté royal pour étendre le soutien aux secteurs public et privé et aux investisseurs.

Les mesures comprenaient la suspension de certaines amendes liées au travail, des mesures de protection des salaires et le report de la perception des droits de douane sur les importations.

Plus de 650 000 personnes ont directement bénéficié de l’ensemble de mesures destinées aux particuliers, selon le Centre de connaissances sur les communications et les finances du ministère des Finances.

Les entreprises ont également reçu de l’aide sous la forme de délais supplémentaires pour produire des déclarations de revenus et de zakat, tandis que les familles à faible revenu ont reçu un soutien dans des secteurs durement touchés, tels que les services de transport en voiture. Environ 9 milliards de RS ont été alloués à plus de 1,2 million de citoyens travaillant pour des entreprises touchées par la pandémie.

Dans ses réponses politiques à COVID-19 Tracker, le Fonds monétaire international note que l’Arabie saoudite a été frappée par deux chocs – «la propagation du COVID-19 et la forte baisse des prix du pétrole. La politique du gouvernement répond à ces deux évolutions».

Le Royaume a également mis en œuvre un certain nombre de mesures fiscales, l’Autorité monétaire saoudienne (SAMA) réduisant ses taux directeurs à deux reprises en mars. SAMA a annoncé le 14 mars un package de 50 milliards de RS pour soutenir le secteur privé, destiné en particulier aux PME en augmentant la liquidité du secteur bancaire.

Le régulateur a ordonné aux banques de retarder le remboursement des prêts à tous les employés saoudiens de trois mois sans frais supplémentaires et de financer les clients qui ont perdu leur emploi.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)


Diffuser l'info