L’Arabie Saoudite deviendra un « acteur mondial du secteur de l’éducation »

Diffuser l'info

05/03/19

Les organisateurs espèrent que l’exposition fournira le tremplin pour aider le Royaume à devenir un acteur mondial de premier plan dans le secteur. (AN photo)

  • Une grande exposition vise à faire du Royaume un acteur mondial du secteur de l’éducation

DJEDDAH: Une initiative majeure visant à propulser l’Arabie saoudite au sommet de la promotion de l’éducation a été lancée dans le Royaume.

Le Salon mondial de l’éducation et du développement (GEDS) de deux jours, qui a débuté lundi à l’hôtel Hilton de Djeddah, est le premier événement de ce type organisé dans le pays.

Et les organisateurs espèrent que l’exposition constituera un tremplin pour aider le Royaume à devenir un acteur mondial de premier plan dans le secteur.

Des spécialistes de l’éducation britanniques, américains, libanais et émiriens faisaient partie des experts participant au GEDS, qui vise à mettre en lumière les derniers produits, technologies et innovations d’apprentissage dans le but de transformer la société saoudienne.

L’éducation étant l’un des piliers du Programme national de transformation d’Arabie saoudite (NTP) 2020, l’événement GEDS héberge une gamme de fournisseurs d’éducation et de prestataires de services dans le but de promouvoir les opportunités d’investissement dans le secteur de l’éducation du Royaume.

Le directeur exécutif de GEDS, Eman Khankan, a déclaré à Arab News que l’exposition présentait un mélange de contenu inspirant pour les enseignants, les étudiants et les hommes d’affaires.

Elle a déclaré que l’événement avait suscité l’intérêt du monde entier, des experts en enseignement s’étant portés volontaires pour organiser des ateliers et faire des présentations dans le cadre des efforts ambitieux de modernisation du système éducatif saoudien.

Dr. Ahmad Al-Kubaisi, PDG de la maison d’édition World Book Company (WBCO), a déclaré que la volonté du prince héritier Mohammed ben Salmane de faire progresser le secteur via le plan de réforme de la Vision 2030 du pays apportait une valeur ajoutée.

« Les soins spéciaux du prince héritier pour l’éducation stimulent fortement le secteur de l’éducation, et cela nous donne l’espoir de devenir un leader mondial du secteur. Le mouvement déterminé a commencé et un millier de kilomètres commencent par un pas », a déclaré Al-Kubaisi à Arab News.

Medeni Menekse, directeur des ventes chez McGraw-Hill Education, a souligné la nécessité de moderniser les systèmes éducatifs des secteurs public et privé en utilisant les technologies les plus récentes telles que l’apprentissage numérique, la communication interactive et la réalité virtuelle pour perfectionner les compétences des élèves.

Zulfiqar Ali Mian, directeur des ventes et du marketing chez WBCO, a déclaré: « L’Arabie saoudite compte la plus grande génération de jeunes. L’investissement actuel dans le secteur de l’éducation, la formation et le développement des compétences, transformera les jeunes au cours des prochaines années et contribuera aux objectifs nationaux de la Vision 2030 en matière d’éducation ».

« Augmenter les investissements dans la jeunesse est la clé de la transformation de tous les pays du monde », a-t-il ajouté.

En plus des ateliers, plus de 150 entreprises ont présenté les dernières innovations en matière d’éducation lors du rassemblement au GEDS.

Parmi celles-ci figurait « Le développement administratif dans l’éducation à la lumière des exigences de la Vision 2030 saoudienne », avec la présentation du chercheur Moodhi Al-Hilfi sur les solutions possibles pour faire face au déficit national d’enseignants et soulignant le rôle important des ressources humaines.

Elle a recommandé de séparer les services non éducatifs de l’administration scolaire et de mettre en place des systèmes de gestion électroniques.

En janvier 2019, le ministre saoudien de l’Éducation, Hamad ben Mohammed Al-Asheikh, a souligné l’importance d’étudier l’état actuel de l’éducation et de relever les défis auxquels son développement est confronté.

Il a donné aux responsables de l’éducation 100 jours ouvrables pour élaborer un plan concret visant à faire progresser le secteur.

L’Arabie saoudite et la Chine ont récemment décidé d’inclure le chinois dans les programmes scolaires à tous les stades de l’enseignement dans les écoles et les universités du Royaume. Cela est le fruit de la visite du prince héritier en Chine.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)


Diffuser l'info